Carlos Burkhalter

CROA astrophotographique de l'éclipse de Lune

Recommended Posts

Bonjour à tous, 

 

Comme vous le savez sûrement, le vendredi 27 juillet a été le théâtre de la plus longue des éclipses lunaires de notre siècle. Il s’agissait donc d’une occasion unique d’observer un phénomène qui n’a d’égal dans la nature. C’est ainsi que je me suis mis en tête de mettre sur pied une expédition afin de capturer ces rares photons. Il m’aura fallu passablement de préparation principalement au niveau du matériel. En effet, possédant un téléobjectif et une canon 70D, il me manquait notamment une petite monture de suivi et un déclencheur. C’est donc du matériel que j’ai acquis entre autre pour immortaliser ce moment. 

 

Il fallait ensuite trouver un chouette coin pour pouvoir se poser avec des sandwichs (pas de barbecue avec cette sécheresse) et le matos. J’avais initialement choisi un endroit accessible avec la voiture. C’est ainsi qu’avec ma petite amie, mon frère et deux chihuahuas, nous sommes partis à l’aventure. Le départ a été fixé à 20h en sachant que la zone d’observation était à une petite demi-heure de route. 

 

Une fois arrivés en haut, qu’elle a été ma surprise en constatant que mon spot était noir de monde. Cet endroit est habituellement désert mais là, tout le monde s’était agglutiné pile poil sur la corniche où je pensais pouvoir poser mon trépied. Il fallait prendre une décision car j’avais deux choix. Premièrement, me frayer un chemin en jouant des coudes ou alors prendre tout le barda sur le dos et grimper sur la montagne. Mon moi légèrement agoraphobe m’a poussé à choisir la deuxième option. C’est ainsi que, dans un élan de folie, nous nous sommes lancés à l’assaut du sommet culminant à presque 2000m. J’ai embarqué les 15 kilos de matos sur mon dos, ma copine et mon frère se sont chargés de porter les chaises, l’eau et la nourriture. Je ne vous cache pas qu’un certain esprit d’aventurier nous gagna. Et je vous avoue également que c’est un excellent souvenir. Bref, nous nous éloignâmes de la foule au pas de charge car nous n’avions absolument pas prévu ce contre temps dans l’horaire. 

 

La marche ne fut pas de tout repos. En effet, le terrain était extrêmement escarpé et parsemé de petits cailloux qui font ressembler le sol à une espèce de patinoire. Après presque 4 km de marche en moins de 30 minutes, un coin sympa se dessinait au loin. Nous avons choisi de nous y installer. L’horizon sud-est était parfaitement dégagé, nous étions seul et la lune commençait enfin à faire son apparition. 

 

Il était alors temps de déployer le matériel. Pour l’occasion j’ai choisi de prendre un objectif tamron 150-600 avec un Canon 70D le tout sur une star adventurer. Une fois le matériel installé, je n’ai pas eu une minute pour moi. En fait, j’ai passé 1h40 debout à shooter l’éclipse. Entre deux poses, j’ai croqué un sandwich et mangé quelques chips, voilà tout. 

 

C’est ainsi que j’ai pu prendre en photo la Lune parée de rouge et jouant à cache-cache avec les nuages. Un petit jeu somme toute assez énervant… J’ai malgré tout réussi à prendre quelques belles photos. 

 

Nous avons donc pu admirer l’eclipse qui était superbe avec en fond les Alpes et le lac Léman. Je dois dire que le spectacle était ahurissant. 

 

Une fois l’éclipse terminée, il fallait évidemment redescendre de notre montagne. Phase un peu moins rigolote, effectivement il faisait nuit et le terrain était toujours aussi glissant et parsemé de fossés vertigineux. Nous rangeâmes tout en vérifiant bien de ne laisser aucun déchet et c’est ainsi que nous avons entamé notre descente. Au final, la pleine lune nous a assez bien éclairée et nous avons eu la chance de croiser deux bouquetins dont l’un est resté à 2 m de nous. Encore un petit plaisir qui s’est ajouté à la soirée. 

 

Finalement, à 2h30 du matin nous étions enfin arrivés à la voiture. Au final, les moins fatigués c’étaient les chihuahuas… 

 

Maintenant, vous devriez vous poser une question: elle est où l’image de ce mec qui parle toujours trop quand il raconte quelque chose ? 

 

Ce à quoi je vous répondrai qu’elle est juste en-bas. Oui oui, rien de bien plus compliqué x). Concernant la photo, j’ai choisi de vous présenter l'évolution de la lune en sélectionnant quelques phases. Ainsi, vous pouvez vous rendre compte de l’évolution de la lune au cours de la soirée. J’espère que cela vous plaira ainsi ! 

 

 

nEiADL1jFeM2_1824x0_wmhqkGbg.jpg

 

Petite précision concernant le matériel: 

 

Canon 70D 

Tamron 150-600 à 500mm 

Monture équatorial Star Adventurer 

Intervalomètre 

Traitement full PS CC 2018 

 

 

Voilà, bravo et merci à ceux qui auront tout lu ^^

 

Je garde un souvenir inaltérable de cette soirée. 

 

A bientôt ! 

  • Like 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

FA BU LEUX Carlos :)

Magnifique récit très vivant de cette aventure Koh Lantesque  ;)

Et un superbe souvenir photographique de cette mémorable éclipse ;)

Bon dimanche,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

superbe Récit Carlos et très belle réalisation:x merci du partage 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

La série est très belle ! Bravo. Elle rend bien du phénomène.

Et j'ai tout lu. 4 kms en moins de 30 mns avec 15 kgs sur le dos, ça fait plus de 8 km/h... Ce n'est plus de la marche, c'est un stage commando  !  :).

 

 

Thierry

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 bravo ! la ténacité est souvent récompensée ! :)

 polo

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, ALAING a dit :

FA BU LEUX Carlos

Merci Infiniment Alain ! 

 

Il y a 6 heures, Thierry REMY a dit :

La série est très belle ! Bravo. Elle rend bien du phénomène.

Et j'ai tout lu. 4 kms en moins de 30 mns avec 15 kgs sur le dos, ça fait plus de 8 km/h... Ce n'est plus de la marche, c'est un stage commando  ! 

 

Merci ! Je dois dire que nous sommes arrivés vraiment très fatigués.. Mais que veux-tu quand on est passionné on s'écoute un peu moins ;)

 

Il y a 6 heures, polo0258 a dit :

 bravo ! la ténacité est souvent récompensée !

Merci Polo, oui il faut s'accrocher dans cette passion. Mais c'est ce qui rend celle-ci si intéressant. Souvent les meilleures choses, il faut aller les chercher  ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Corial
      Bonsoir,
      Dans ce topic je vais vous partagez mon parcours pour arriver à ma première observation.
       
      Je suis passionner d'espace depuis tout petit, j'ai donc sauter le pas et acheter un télescope après avoir regarder beaucoup de vidéo sur les télescope sur YouTube mon choix c'est porter sur Dobson 254/1200 (j'ai peut-être vu trop grand pour mon premier télescope mais je suis comme ça ^^
      Le télescope : 

       
      JOUR 1 - J'ai monter le Dobson, je le met dehors et je règle le chercheur pour qu'il regarde au même endroit que le Dobson,  exciter comme pas possible j'attend la nuit. La nuit tombé, vers 1h du matin je sort avec le télescope dans ma cour (je suis dans un village, pas de pollution lumineuse ou très peu) je le tourne vers le ciel mais la, mon oculaire de 25mm ne vois absolument rien, je regarde dans le chercheur et je vois plein plein de choses, je cherche pourquoi ça fonctionne pas dans le télescope mais je trouve pas. j'abandonne.
       
      JOUR 2 - Le lendemain je rerègle complément mais rien n'y fait, je commande un laser pour faire la collimation sur Amazon et attend le lendemain (merci prime).

       
      JOUR 3 - Je règle le télescope avec mon père, et des vidéo YouTube, je passe plusieurs heure, la nuit tomber je le pointe vers le ciel mais rien !
      je suis décourager mais j'abandonne pas.
       
      JOUR 4 - Je me dit, il faut que je regarde quelques chose de très loin mais pas trop, tout de suite je pense a la Lune. Je me dit, si je regarde la Lune je vais forcément voir quelque chose c'est obliger.
      la lune fallait regarder vers 21h 22h pour la voir, après elle passe sous l'horizon.
      je regarde donc si je vois la Lune, et la je vois la Lune ! mais très flou, je fait le focus mais rien, l'oculaire ne rendre pas assez dans le télescope. Donc je cherche, j'essaye avec l'objectif dans la main et je la vois bien ! j'en déduit qu'il y a un problème avec mon  "système de visée"

      En essayant toute les combinaison je fini par trouver !! je suis content et je vois la lune clair et net.
      le soir même, je pointe vers le ciel et je cherche des choses, je vois deux points espacer l'un de l'autre, trop brillante pour moi pour que se soit des étoiles, je pense a des planètes.
      Je met Stellarium et je vois Saturne et Jupitaire. Je point vers Jupiter, je vois une tache encore, je met mon oculaire 10mm pour avoir un meilleur zoom (1200/10= Zoom 120x) 
      Et la je vois Jupiter, je distingue des "couches" sur la planètes, a cette instant la je suis tellement heureux de la voir c'est bête a dire ^^. je vois des points  a coter de la planète, je vois 4 lunes de Jupiter.
      Je change, je remet le 25mm (1200/25 = Zoom 48x) et me dirige vers la voisine, Saturne, je vois également un point et met le "gros" zoom, je la trouve et la ! je vois ses anneaux elle est toute petite, bien ronde !
       
      Je veux montrer Saturne a mon père et la prend donc en Photo.
         (Partie fait avec la moyens du bord désoler c'est pas pro) 
      Je met mon téléphone(S10+) juste devant l'oculaire, et j'arrive a prend une belle photo (je trouve).

       
      Je la trouve magnifique.
      Merci, 
       
      Je souhaitais partager mon expérience, mon ressenti et les problème que j'ai eu des fois qu'une personne qui a du mal aussi puise y arriver, on sait jamais 
      Si vous avez des conseils ou autre je suis preneur, je vous partage ma véritable première expérience avec un télescope et je vous prie d'être indulgent je sais que j'ai fait des choses mal.
      Si vous avez des oculaires a me conseiller pour voir des Nébuleuse, des planètes encore plus zoomer (si c'est possible) je suis à l'écoute.
    • By JuLi131
      Bonjour à tous 
       
      Un beau ciel hier en fin de journée, chouette m'en vais sortir le matos 
      Je me dis que je vais en profiter pour essayer la caméra sur la lune... mouai...
      Tiens des poussière partout  après inspection va falloir nettoyer le télescope (si vous avez une recommandation je suis preneur!).
       
      Bon bref, on peut pas rater ça, du coup je branche le Canon en me disant que je me rattraperai après sur Mars.
      Du coup une cendrée en HDR avec 4 poses de 1/80sec à 4sec 
       

       
      Et pour Mars? et bien quitte à continuer dans les soucis polluants, le tube été couvert de condensation du coup, une observation à travers la vitre de la douche 
      (et pour la résistance chauffante? bah c'est le futur investissement!!)
       
      Aller, ce sera pour la prochaine fois!!
       
      Bon ciel à tous!
       
      Julien
    • By patgav
      Bonjour
      Une petite photo de la belle 
      Bridge Sony DSC RX10 IV

    • By deep impact
      Bonjour,
       
      Quelques clichés du nouveau croissant lunaire d'automne accompagnés de ces légers nuages et soleil couchant.
      Diverses ISO et réglages, retouches astrosurface pour le bruit.
      Bonne journée à tous.
      Thierry,
       
       
       







    • By Thierry Legault
      une belle occultation en Europe ça n'est pas si courant, alors je l'ai préparée comme une éclipse. Un vol pour Lisbonne avec le C8 dans le sac à dos, un petit week-end à visiter cette belle ville et le dimanche matin avant l'aube, installation près de Alcacer do Sal où l'occultation était rasante. Au final presque 400 séquences de 4s à traiter et recentrer une par une...je suis content d'avoir fini !  
       
      Du coup, on devine bien le bord du côté sombre de la Lune (tiens comme musique j'aurais dû mettre Dark Side of the Moon )
       

       
      Et la vidéo en accéléré bien sûr :
       
       
  • Upcoming Events