Carlos Burkhalter

CROA astrophotographique de l'éclipse de Lune

Recommended Posts

Bonjour à tous, 

 

Comme vous le savez sûrement, le vendredi 27 juillet a été le théâtre de la plus longue des éclipses lunaires de notre siècle. Il s’agissait donc d’une occasion unique d’observer un phénomène qui n’a d’égal dans la nature. C’est ainsi que je me suis mis en tête de mettre sur pied une expédition afin de capturer ces rares photons. Il m’aura fallu passablement de préparation principalement au niveau du matériel. En effet, possédant un téléobjectif et une canon 70D, il me manquait notamment une petite monture de suivi et un déclencheur. C’est donc du matériel que j’ai acquis entre autre pour immortaliser ce moment. 

 

Il fallait ensuite trouver un chouette coin pour pouvoir se poser avec des sandwichs (pas de barbecue avec cette sécheresse) et le matos. J’avais initialement choisi un endroit accessible avec la voiture. C’est ainsi qu’avec ma petite amie, mon frère et deux chihuahuas, nous sommes partis à l’aventure. Le départ a été fixé à 20h en sachant que la zone d’observation était à une petite demi-heure de route. 

 

Une fois arrivés en haut, qu’elle a été ma surprise en constatant que mon spot était noir de monde. Cet endroit est habituellement désert mais là, tout le monde s’était agglutiné pile poil sur la corniche où je pensais pouvoir poser mon trépied. Il fallait prendre une décision car j’avais deux choix. Premièrement, me frayer un chemin en jouant des coudes ou alors prendre tout le barda sur le dos et grimper sur la montagne. Mon moi légèrement agoraphobe m’a poussé à choisir la deuxième option. C’est ainsi que, dans un élan de folie, nous nous sommes lancés à l’assaut du sommet culminant à presque 2000m. J’ai embarqué les 15 kilos de matos sur mon dos, ma copine et mon frère se sont chargés de porter les chaises, l’eau et la nourriture. Je ne vous cache pas qu’un certain esprit d’aventurier nous gagna. Et je vous avoue également que c’est un excellent souvenir. Bref, nous nous éloignâmes de la foule au pas de charge car nous n’avions absolument pas prévu ce contre temps dans l’horaire. 

 

La marche ne fut pas de tout repos. En effet, le terrain était extrêmement escarpé et parsemé de petits cailloux qui font ressembler le sol à une espèce de patinoire. Après presque 4 km de marche en moins de 30 minutes, un coin sympa se dessinait au loin. Nous avons choisi de nous y installer. L’horizon sud-est était parfaitement dégagé, nous étions seul et la lune commençait enfin à faire son apparition. 

 

Il était alors temps de déployer le matériel. Pour l’occasion j’ai choisi de prendre un objectif tamron 150-600 avec un Canon 70D le tout sur une star adventurer. Une fois le matériel installé, je n’ai pas eu une minute pour moi. En fait, j’ai passé 1h40 debout à shooter l’éclipse. Entre deux poses, j’ai croqué un sandwich et mangé quelques chips, voilà tout. 

 

C’est ainsi que j’ai pu prendre en photo la Lune parée de rouge et jouant à cache-cache avec les nuages. Un petit jeu somme toute assez énervant… J’ai malgré tout réussi à prendre quelques belles photos. 

 

Nous avons donc pu admirer l’eclipse qui était superbe avec en fond les Alpes et le lac Léman. Je dois dire que le spectacle était ahurissant. 

 

Une fois l’éclipse terminée, il fallait évidemment redescendre de notre montagne. Phase un peu moins rigolote, effectivement il faisait nuit et le terrain était toujours aussi glissant et parsemé de fossés vertigineux. Nous rangeâmes tout en vérifiant bien de ne laisser aucun déchet et c’est ainsi que nous avons entamé notre descente. Au final, la pleine lune nous a assez bien éclairée et nous avons eu la chance de croiser deux bouquetins dont l’un est resté à 2 m de nous. Encore un petit plaisir qui s’est ajouté à la soirée. 

 

Finalement, à 2h30 du matin nous étions enfin arrivés à la voiture. Au final, les moins fatigués c’étaient les chihuahuas… 

 

Maintenant, vous devriez vous poser une question: elle est où l’image de ce mec qui parle toujours trop quand il raconte quelque chose ? 

 

Ce à quoi je vous répondrai qu’elle est juste en-bas. Oui oui, rien de bien plus compliqué x). Concernant la photo, j’ai choisi de vous présenter l'évolution de la lune en sélectionnant quelques phases. Ainsi, vous pouvez vous rendre compte de l’évolution de la lune au cours de la soirée. J’espère que cela vous plaira ainsi ! 

 

 

nEiADL1jFeM2_1824x0_wmhqkGbg.jpg

 

Petite précision concernant le matériel: 

 

Canon 70D 

Tamron 150-600 à 500mm 

Monture équatorial Star Adventurer 

Intervalomètre 

Traitement full PS CC 2018 

 

 

Voilà, bravo et merci à ceux qui auront tout lu ^^

 

Je garde un souvenir inaltérable de cette soirée. 

 

A bientôt ! 

  • Like 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

FA BU LEUX Carlos :)

Magnifique récit très vivant de cette aventure Koh Lantesque  ;)

Et un superbe souvenir photographique de cette mémorable éclipse ;)

Bon dimanche,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

superbe Récit Carlos et très belle réalisation:x merci du partage 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

La série est très belle ! Bravo. Elle rend bien du phénomène.

Et j'ai tout lu. 4 kms en moins de 30 mns avec 15 kgs sur le dos, ça fait plus de 8 km/h... Ce n'est plus de la marche, c'est un stage commando  !  :).

 

 

Thierry

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 bravo ! la ténacité est souvent récompensée ! :)

 polo

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, ALAING a dit :

FA BU LEUX Carlos

Merci Infiniment Alain ! 

 

Il y a 6 heures, Thierry REMY a dit :

La série est très belle ! Bravo. Elle rend bien du phénomène.

Et j'ai tout lu. 4 kms en moins de 30 mns avec 15 kgs sur le dos, ça fait plus de 8 km/h... Ce n'est plus de la marche, c'est un stage commando  ! 

 

Merci ! Je dois dire que nous sommes arrivés vraiment très fatigués.. Mais que veux-tu quand on est passionné on s'écoute un peu moins ;)

 

Il y a 6 heures, polo0258 a dit :

 bravo ! la ténacité est souvent récompensée !

Merci Polo, oui il faut s'accrocher dans cette passion. Mais c'est ce qui rend celle-ci si intéressant. Souvent les meilleures choses, il faut aller les chercher  ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By hamilton
      Quand Vénus brille dans le ciel du matin ou du soir, elle est un diamant resplendissant sur lequel le regard s'aimante, et autour duquel les éléments peuplant le ciel aiment à se montrer.
      L'astronome le plus chevronné peut parfois se laisser surprendre à imaginer que Vénus est animée tel un objet venu d'ailleurs, de l'infini cosmos.
       
      Il faut pour cela, avoir préservé, sinon gardé une âme d'enfant.
       
      Ce vendredi 17 janvier 2020 , sur l'horizon ouest non loin de Vénus à la nuit tombante, une étrange constellation s'est formée l'espace de quelques instants, puis s'est volatilisée.
      Un train de satellites"Starlink" lancé par Elon Musk, ce milliardaire qui a la tête le ciel pour satisfaire à notre frénésie de communication, paradait en un mirage de lumières dans la nuit.
       
      Je n'ai  pu m'empêcher d'avoir une pensée pour François Truffaut qui tutoyait les étoiles comme personne dans le 7ème Art, son 7ème ciel qui fut par la grâce de son génie, aussi un peu le mien.
       Et je garde le souvenir de son regard émerveillé pour les gens, la pluralité des mondes en fait.
       
      Créateur ou acteur, il avait de toute évidence, préservé, gardé son âme d'enfant...
       
      Amitiés
       
       
    • By Simon Fabre
      Bonsoir à tous,
       
      Faute de pouvoir sortir le C14 (depuis Août), je fais du neuf avec du vieux...
      Le lien du post initial des 6 images qui datent du 15 février 2019, un an est passé, ci-dessous.
      C14 à F/D 31, avec Baader FFC, ADC Pierro Astro, Filtre rouge Astronomik, et caméra Zwo 174MM.
      700 images retenues sur des films de 90 seconde. FPS de 120 à 150.
       
      J'essaie de progresser dans mes traitements, je vous propose donc une version retravaillée de ces 6 images.
      Traitement Pipp, AS3 pour le compositage et Registax 6 pour les ondelettes, d'où je sors en tif 16 bits pour finir dans Pshop.
      C'est sur cette dernière étape que je me suis remis à l'ouvrage.
      Les noirs sont plus noirs, c'est un peu plus lisible. Dites-moi si vous trouvez cette nouvelle mouture valable.
      Les full avec double-clic, comme d'habitude.
      Merci les amis, à bientôt.
       
      Platon et la Vallée des Alpes:

       
      Archimède, Autolycus et Rima Hadley à droite:

       
      Copernic:

       
      Tycho:

       
      Clavius:

       
      Clavius et Moretus:

       
      Simon
    • By polo0258
      bonjour à toutes et tous !
       
      quelques photos d'hier , aujourd'hui les nuages sont revenus malheureusement !
       

       
       

       

       
      bon ciel !
      polo
       
       
    • By Cyrille30
       
      Bonjour à toutes et à tous,
       
         Les images postées ci-dessous sont un peu datées, mais face à un disque dur bien rempli et des vidéos de qualité, j'ai pris un temps assez long pour proposer ce panel du 8 janvier. Quel plaisir de travailler sur de telles vidéos!! De plus, cette soirée a été l'occasion d'essayer avec succès ma nouvelle caméra Skynyx 2-1. J'en reparlerai un peu plus tard, dans le post.
       
      Toujours le même set-up: 
       
      - Celestron 8 orange de 1982
      - Caméra Skynyx 2-0, 2-1 M
      - filtre Baader RG 610 + IR cut
      - barlow Takahashi 2X directement vissée sur le nez des deux caméras.
       
      Pré-traitement AS2! et traitement Iris.
       
      On commence par la Skynyx 2-0 et une barlow Takahashi 2X: les images sont un peu sous-échantillonnées.
       
      Copernic le 6 janvier (déjà posté):
       

       
      Puis le 8 Janvier: j'ai voulu faire ressortir les éjectas du monarque de la Lune ou du "roi soleil"
       

       
      Platon et ses environs:
       

       
      Puis pour terminer, la mer des Crises:
       

       
       
         Ensuite, les conditions se sont améliorées: j'ai utilisé pour la première fois, ma nouvelle caméra Skynyx 2-1M achetée à Christian Arsidi. Je remercie, à ce propos, son soutien technique ainsi que celui de Christian Viladrich: avec un tel binôme de Christian...les chemins sont bien balisés Enfin, je remercie encore une fois Philippe Tosi pour son assistance technique afin d'optimiser le C8 dans ses réglages. 
       
      Je commence par les 2 pitons de Pythagore et la présence d'Herschel:
       

       
      La vallée Schröter (avec une turbulence un peu moins coopérative):
       

       
      Phocylidas ,Nasmyth, Wargentin et Schickard (de gauche à droite): quel quatuor magnifique!!
       

       
      Kepler: probablement ma meilleure à ce jour avec de nombreux éjectas.
       

       
      Barrow et Scoresby: j'ai tenté un cadrage un peu différent pour mettre en évidence les éjectas qui épousent la rotondité de la Lune:
       

       
      Enfin, je termine cette magnifique soirée par un panorama autour de Clavius: c'est William qui va être content
       

       
      Comme d'habitude, tous vos témoignages seront les bienvenus,
      Cyrille
       
    • By Simon Fabre
      Bonsoir à tous,
      Il me tardait depuis l'achat il y'a plus de 3 mois d'un C14, de l'essayer sur la lune:

      Hier soir, les conditions étaient enfin idéales:
      Fin de semaine autorisant un coucher tardif, bonnes conditions depuis plusieurs jours, et une lune qui passait au méridien vers 21h, parfait pour avoir le temps de descendre l'instrument et sa monture au rdc de ma copropriété, faire les réglages, les tests et une séquence d'images.
      J'ai même eu le temps de faire du visuel en bino avant de tout démonter et remonter chez moi.
      Une soirée fabuleuse.
      Ce C14 pique fort, que du bonheur.
       
      Sans tarder plus, une petite série des célébrités lunaires d'hier soir.
      Donc C14 à F/D 31, avec Baader FFC, ADC Pierro Astro, Filtre rouge Astronomik, et caméra Zwo 174MM.
      700 images retenues sur des films de 90 seconde. FPS de 120 à 150.
      Traitement Pipp, AS!3, Registax6 et léger cosmétique sous Photoshop...
      Le sens des images varie selon les sites, je préfère l'horizon lunaire fuyant en haut, question d'esthétique...
       
      Avis bienvenus merci!
      A bientôt. 
      Simon
       
      Platon et la Vallée des Alpes:

       
      Archimède, Autolycus et Rima Hadley à droite:

       
      Copernic:

       
      Tycho:

       
      Clavius:

       
      Clavius et Moretus:

  • Images