• 0
GuillaumeGZ

Avis Omegon Pro Astrograph 203/800 pour CP

Question

Bonjour à tous,

 

Je cherche un bon télescope lumineux pour faire dans un premier temps de l'observation du CP puis de l'astrophoto lors de l'achat d'une monture + robuste (NEQ5 actuellement).

 

J'ai déjà une 80ED qui me permet de m'amuser un peu en planétaire mais je suis limité en CP.

 

Je suis intéressé par le Télescope Omegon Pro Astrograph 203/800 f/4. Est ce que vous connaissez ? Vous avez des retours la dessus ?

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-omegon-pro-astrograph-203-800-ota/p,54740#tab_bar_1_select

 

Si non, que pouvez vous me conseiller svp ?

 

Merci d'avance

 

Guillaume

Share this post


Link to post
Share on other sites

6 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Salut... Omégon n'est pas de meilleur réputation dans le milieu de l'astronomie et des instruments! 

ils essayent de se refaire une réputation mais c'est une sous marque... materiel chinois rebadgé... 

Il y a du bon avec une marque connu qui donne de très bons résultats c'est celui la : https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/telescopes/38-tube-optique-sky-watcher-200-800-linear-power.html

 

en plus la boutique est française... si jamais il y a besoin de renseignements, SAV etc.... t'es en france! ça compte ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

Ok merci beaucoup pour ta réponse.

 

200 mm pour du visuel en CP c'est limite ou ça commence à être intéressant ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

meme une lunette de 60 en CP c'est interessant! 

mais oui un 200 ça commence a etre sympa!

oubli pas qu'a fd4 la collimation c'est extrement precis, sinon ça foire vite! 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je te remercie, dernière question avant la commande...

 

Est ce qu'un correcteur de coma pour ce genre de télescope f/4 est indispensable pour l’observation ? Les avis divergent à ce sujet... et vu les prix, si je pouvais m'en passer dans un premier temps ça pourrait être pas mal ^^

Edited by GuillaumeGZ
faute d'orthographe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

ça depend.... 

si tu prends des oculaires "basiques" avec peu de champ ça passe. 
si tu prends des oculaires grands champs c'est variable niveau correction , il y a des très bon (  ethos, nagler entre autre) et des plutot très mauvais! 

perso j'observe avec mon dobson a f4 avec les oculaires explore scientific en 82° ils sont vraiment surprenant pour le prix! ils sont plutot bien corrigé a se fd...mais avec le paracorr c'est bien mieux c'est sur! ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

J'utilise des Baader Hyperion 13, 17 mm et un SW basique de 8 mm.

Je vais essayer sans correcteur, et voir.

Je te remercie pour tes conseils en tout cas !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Guillaume BERTRAND
      Hello tout le monde,
      Voici quelques dessins réalisés courant septembre/octobre avec mon T400 f/4.3 sur papier canson 160g/m2.
       
      Pour commencer, 3 objets du ciel profond réalisés à Die (Drome).
      Ciel correct niveau pollution lumineuse mais malheureusement pas d'une transparence exceptionnel le soir de ma sortie ! 

      Galaxie NGC7331 (et NGC7335) - 166x


      NGC7662 - Blue snowball - 742x.
      Magnifique couleur bleutée (d'ailleurs assez mal rendu sur mon dessin). Pas réussi a voir la centrale, surement noyé par la luminosité de la nébuleuse.

       
      NGC281 - Pacman - 83x + OIII 
      Je m'attendais à plus facile. Il m'a fallu un peu de temps pour réussir à décrypter et coucher sur le papier la structure de cette nébuleuse... Beaucoup plus étendu que ce que j'imaginais.
      J'ai vu un peu trop serré niveau du cadrage... 

       
      Pour finir deux petits dessins de Mars plus récents (mes premiers dessins planétaire... ).
      Exercice super intéressant ! 

      Le 09 Octobre - 742x

       
      Et hier soir, le 22 Oct - 371x et 742x + filtre rouge W25A 



      Bonne fin de journée
      Guillaume
    • By vador59
      Salut à toutes et à tous !
       
      Cela faisait quelque temps que ça me turlupinait... mais la météo ne s'y prêtait pas vraiment ces derniers temps.
       
      Il ne s'agit pas de réaliser une énième expérience avec une petite lentille de récupération, genre binocles de belle-maman et petite loupe comme oculaire.
       
      Le matos, c'est ça !
       
      Lentille simple plan convexe 120mm de diamètre et.... 5000 mm de focale (oui, vous avez bien lu: 5 mètres de focale ! )
       
      La manip', c'est ça !
       
      l'idée est donc d'observer l'image volante d'un astre, sans l'aide d'aucun oculaire, simplement en plaçant son oeil en avant du point focal.
       
      Et ça marche, du tonnerre même ! Première cible, vers 19h légales: la Lune. La lentille est simplement posée sur un support (un poteau de basket pour être précis), vaguement orientée en direction de l'astre sélène, donc avec des conditions d'alignement qui sont loin d'être optimales. Je n'ai pas diaphragmé, juste pour avoir une idée de la qualité de l'image brute. J'observe l'image de l'oeil gauche puis de l'oeil droit. Les deux sont atteints de myopie et présentent donc des focales différentes. La luminosité de la Lune permet un pointage très simple... et quel choc ! L'image est splendide, juste déformée sur les bords (aberration sphérique ou défaut d'alignement ?), mais le grossissement est démentiel. A la louche, je dirais que l'oeil droit grossit autour de 50x et le droit autour de 80x. Le trio Theophile-Catherine-Cyrille est magnifique; Mare Crisium et Mare Marginalis superbes. Les cratères sont nets avec des ombres bien noires, en dépit de l'absence de diaphragme quelconque entre la lentille et mon oeil. Vraiment très étrange comme sensation, encore plus intuitif que d'observer avec un télescope aérien de type Huygens.
       
      Deuxième cible: Jupiter. Bien que très brillante, attraper l'image aérienne s'avère beaucoup plus difficile. Il faut y aller doucement, reculer pas à pas. Je finis par obtenir une première image défocalisée: l'aberration chromatique est visible mais difficile de dire si, là aussi, il s'agit de l'effet de la lentille ou d'un défaut d'alignement des optiques. On recommence, l'image est fuyante mais en deux minutes j'obtiens une image du disque jovien. C'est petit avec l'oeil gauche, plus confortable avec l'oeil droit. Le disque est bien visible mais sans détails. Je n'ai pas remarqué les satellites.
       
      Troisième cible: Saturne. Elle s'attrape beaucoup plus facilement que Jupiter paradoxalement. Image un peu jaunâtre mais très plaisante. L'anneau est visible sans aucune difficulté. Par manque de stabilité (je suis quasiment couché au sol, dans une position assez inconfortable), je ne peux pas affirmer que je distingue la division de Cassini.
       
      Dernier test: Mars ! Sans surprise, de l'oeil gauche, je ne fais que deviner le disque saumon de la planète rouge. Par contre de l'oeil droit, je suis surpris de distinguer une tache sombre bien nette: Solis Lacus ! Là encore, l'inconfort de ma position m'empêche de prolonger l'observation.
       
      En tout cas, la démonstration est faite que ça fonctionne! SI des curieux sont intéressés...
       
      Bons cieux à tous
       
    • By Achaim
      un petit trait d humour dans cette période ou mars est la reine , ceci dit avec de fort jolie présentations , et j avoue suis scotché par pas mal de clichers  de nos planeteux
      je resterai modeste avec une classique tout simplement because , juste 3 heures de sympa depuis le 15 septembre , donc on a pas envie de tout foiré et on va vers des cibles sure et directe , en plus quand on bosse , le timming est limité
      le temps de tout sortir  ect...avant que les nuages reviennent , juste 25 minutes de répis , bon, c est pas la 33 de folie , mais le xT4 a bien réagis
      alors 25 minutes de poses , fuji XT4 non défiltré ....SW200/1000  AZEQ6 siril et dark table , pas de dofs ....pas bien.............mais pas eu le temps
       
      bon suis sur que Alaing va me dire le coup du flou gaussien sur les Etoiles
       

       
       
    • By FranckiM06
      Bonjour à tous,
      Alors aujourd'hui j'ai traité mon image en retard que j'avais faite dans la nuit du 19.10 juste avant M81. Excepté la couleur toujours un peu en manque, je la trouve bien belle car elle est très détaillée dans ses bras pour seulement 2 heures de poses encore une fois  et avec une belle définition à l'apn. C'est la 1ère fois que je la tentais à l'apn et j'en suis bien content de ce résultat. Bien sur, les couleurs auraient été plus présentes si j'avais pu poser 4 ou 5 heures dessus mais dès fois, on a pas le choix donc tant pis . Donc pour cette image avec le D610 sur la TSA120 sans autoguidage comme d'habitude, il y a 24 x 300s à 1600 iso. Cliquez dessus pour la mettre à 100 % de la version à 5000 pixels car on voit mieux les détails dans les bras:
       


    • By Bungert
      Bonjour à tous,
       
      Que vaut  le  Baader Turbo Film pour l'utiliser comme fermeture d'un  Newton ?
      Je l' ai essayé en imagerie planétaire avec un T300 Newton-Cassegrain  : je ne vois pas de différence entre les images de Mars faites avec ou sans.
      Mais avec un  ciel voilé, et une forte turbulence  la faible qualité des  images  obtenues ne permettent pas de conclure.
       
       
      Est ce que certains d'entre  vous ont essayé cette solution de "lame" de fermeture?
      Dans ce cas qu'en pensez vous ?
       
      Si c'est bon, cela serait une solution élégante pour atténuer la turbulence dans le tube (surtout en mode Cassegrain) après la mise en température.
      L' épaisseur du film est "garantie" à 1/20 de micron.
      https://www.baader-planetarium.com/en/solar-observation/astrosolar-viewers-and-film/turbofilm-127-x-51-cm-nd-01.html
       
      Bon ciel.
      Francesco
       

  • Upcoming Events