• 0
GuillaumeGZ

Avis Omegon Pro Astrograph 203/800 pour CP

Question

Bonjour à tous,

 

Je cherche un bon télescope lumineux pour faire dans un premier temps de l'observation du CP puis de l'astrophoto lors de l'achat d'une monture + robuste (NEQ5 actuellement).

 

J'ai déjà une 80ED qui me permet de m'amuser un peu en planétaire mais je suis limité en CP.

 

Je suis intéressé par le Télescope Omegon Pro Astrograph 203/800 f/4. Est ce que vous connaissez ? Vous avez des retours la dessus ?

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-omegon-pro-astrograph-203-800-ota/p,54740#tab_bar_1_select

 

Si non, que pouvez vous me conseiller svp ?

 

Merci d'avance

 

Guillaume

Share this post


Link to post
Share on other sites

6 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Salut... Omégon n'est pas de meilleur réputation dans le milieu de l'astronomie et des instruments! 

ils essayent de se refaire une réputation mais c'est une sous marque... materiel chinois rebadgé... 

Il y a du bon avec une marque connu qui donne de très bons résultats c'est celui la : https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/telescopes/38-tube-optique-sky-watcher-200-800-linear-power.html

 

en plus la boutique est française... si jamais il y a besoin de renseignements, SAV etc.... t'es en france! ça compte ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
  • 0

Ok merci beaucoup pour ta réponse.

 

200 mm pour du visuel en CP c'est limite ou ça commence à être intéressant ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

meme une lunette de 60 en CP c'est interessant! 

mais oui un 200 ça commence a etre sympa!

oubli pas qu'a fd4 la collimation c'est extrement precis, sinon ça foire vite! 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je te remercie, dernière question avant la commande...

 

Est ce qu'un correcteur de coma pour ce genre de télescope f/4 est indispensable pour l’observation ? Les avis divergent à ce sujet... et vu les prix, si je pouvais m'en passer dans un premier temps ça pourrait être pas mal ^^

Edited by GuillaumeGZ
faute d'orthographe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

ça depend.... 

si tu prends des oculaires "basiques" avec peu de champ ça passe. 
si tu prends des oculaires grands champs c'est variable niveau correction , il y a des très bon (  ethos, nagler entre autre) et des plutot très mauvais! 

perso j'observe avec mon dobson a f4 avec les oculaires explore scientific en 82° ils sont vraiment surprenant pour le prix! ils sont plutot bien corrigé a se fd...mais avec le paracorr c'est bien mieux c'est sur! ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

J'utilise des Baader Hyperion 13, 17 mm et un SW basique de 8 mm.

Je vais essayer sans correcteur, et voir.

Je te remercie pour tes conseils en tout cas !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By ElvinKuci
      Salutation,
      voila une petite photo d’andromede qui de base était juste un test vite fait cencé être supprimé. Elle a été faite avec:
      canon 1100d
      objectf canon 75-300
      Trépied basic pas chère
      Omegon monture Mini Track LX2 (mauvaise alignement)
      Temps de pause 20sec (de base y a pas de filet)
      iso 800
      ouverture 5.6? (Pas sûr)
      Et crois que c’est tout.
       
      Une version NB(je préfère) + version couleur
      qu’en pencez vous?


    • By tosi philippe
      Bonsoir à tous, je vous propose ces superbes nébuleuses à prés de 150 000 A.L...
      Télé Canon 300 mm F/2.8 + Sony A7S à 3200 iso / 60 poses de 30 sec + filtre HA/OIII duo narrow band clip
      Traitement Siril, PI et CS6.
      Site de Paranal.
      Phil

    • By tosi philippe
      Bonjour à tous, cette fois ci le Canon 300 mm F/2.8 s'est collé à l'avant de l'A7S  pour le petit et pour le grand en réduit, le Samyang 135 mm F/2 avec filtre duo narrow band Ha/OIII.
      Site : prés de Paranal vers 2300 m.
      Monture : Sphynx Vixen sans auto guidage.
      Sony A7S +  3200 iso 60 poses de 30 sec / traitement Siril, Pi et CS6.
      Phil
       

       
       
       

       
       

    • By BobMarsian
      Passé un peu inaperçu, le lancement samedi dernier du cet observatoire spatial opérant dans le domaine des rayons X, mérite un peu d'attention vu qu'il constitue l'une des rares opérations spatiales astronomiques/planétaires que le russes arrivent parfois et péniblement à concrétiser.
      Le projet initié dans les années '90s ne survivra pas aux bouleversements économiques ayant suivi la chute de l'URSS, pour renaître en 2005 à un niveau plus modeste (+ partenaires internationaux). La mouture définitive fut signée en 2009 entre l'agence russe Roskosmos et l'allemande DLR pour aboutir après moults problèmes techniques & retards divers, à un lancement dix années plus tard en passant entre temps par un pénalisant changement de lanceur : du Zenit ukrainien au Proton russe !  La date prévisionnelle du lancement était 2011 !
      Le dernier lancement d'un obs. spatial russe de cet importance, Spektr-R (ondes radios) remonte à 2011 (arrêt en janv./avril 2019).  Le prochain :  Spektr-UF (UV, mirroir d'1m70), prévu vers ... 2025.
       
      Spektr-RG (Spektrum-Röntgen-Gamma),  constructeur : Lavochkin Association,  masse = 2712,5 kg
      Coût approximatif  ~ 600 M$
      Lancement :  13/07/2019 (12:31 TU),  Baykonur
      Lanceur :  Proton-M / Block DM-03 (h = 57 m), Khrunichev
      Orbite :  halo autour du point de Lagrange L2 situé à 1,5 Gm de la Terre, côté face obscure (3 mois pour y parvenir)
      Deux télescopes X :
       - eROSITA  (Allemagne, Max-Planck-Institut für Extraterrestrische Physik ou MPE)
         Domaine : 300 - 11 000 eV,  résolution : 18 arcsecs,  champ : 0,81 deg²
         Suite de la mission allemande ROSAT (Röntgen Satellit 1990-1999) qui effectua le 1er sondage complet dans le domaine 100-2400 eV (X mous). De plus, eROSOTA est 20 à 25 fois plus sensible que ROSAT !
       - ART-XC (Russie,  IKI - Académie des Sciences)
         Domaine : 5000 - 30 000 eV,  résolution : 45 arcsecs,  champ : 0,3 deg²
      Mission :  4 ans durant lesquels l'observatoire balaiera 8 fois le ciel en totalité + 3 années centrées sur des cibles spécifiques.  1ères observations : début novembre 2019.
      Objectif :  entre autres, rechercher la signature de l'énergie sombre censée provoquer l'accélération de l'expansion de l'Univers ...
      Résultats attendus :  avec eROSITA, 80 % de nouvelles sources découvertes chaque jour soit quelques centaines, avec au final environ 100 000 nouvelles sources X provenant d'amas de galaxies, de plusieurs millions d'autres émises par des trous noirs actifs au centre de galaxies, sans compter celles venant d'étoiles à neutrons isolées ...
      Durant la 1ère année, eROSITA détectera davantage des nouvelles sources X que durant 50 années d'histoire d'astronomie dans ce domaine !
      Spektr-RG qui entre dans la catégorie d'observatoire spatial de taille moyenne, n'a évidemment pas la sensibilité de Chandra (NASA) ciblant, lui, des sources individuelles.  Il reste donc un outil complémentaire pour ce télescope et d'autres à venir. Aussi, les "mirroirs" d'eROSITA représentent une version réduite de ceux montés sur XMM-Newton (ESA).
       
      Sources :
      https://www.roscosmos.ru/media/files/srg_2019_eng.pdf
      https://spaceflightnow.com/2019/07/13/russia-launches-international-x-ray-astronomy-mission/
      https://www.skyandtelescope.com/astronomy-news/german-russian-astronomy-satellite-launches/
       




       
      Les 7 modules des "mirroirs" d'eROSITA :

      Crédit :  P. Friedrich / MPE
    • By fljb67
       
      Bonjour,
       
      Optique : téléobjectif Sigma de 400 mm de focale ouvert à 5.6 ( = ouverture maximale ).
       
       
      Je croyais - à tort donc - que le phénomène d'aigrettes était réservé aux télescopes muni d'une "araignée".
       
      Ci dessous, un crop d'Arcturus  ( pose unique, sans DOF ) :
       

       
       
      Donc, question : à quoi est dû le phénomène révélé sur cette prise de vue ?
       
      ... sachant que l'ouverture à 5.6 est la valeur maximale  et donc que le diaphragme mécanique ne peut pas intervenir à ce niveau.
       
       
       
      PS : J'ai une hypothèse genre lentille(s) déformées de part leur montage trop "serré".
       
      ¨¨
  • Images