fred-burgeot

Mars, depuis Ténérife

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Superbe, à la vue de l'évolution de la tempête, tu devrais voir plus facilement la surface dans les semaines qui viennent, même si ça ne sera pas encore complètement transparent.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ben voilà de belles vacances bien remplies et "intéressées" :);)

Superbes dessins de notre proche voisine :)

Et une suite à venir j'imagine ;)

Bon voyage,

AG

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous deux ;)

Alain, oui, il y aura une suite dans quelques jours ! Pour le moment le télescope est empaqueté est prêt pour le voyage en soute.

 

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon voyage dans l'hémisphère sud, à quelques encablures du Serge V. (mais il n'a pris que son 250) - donc tu vas encore nous en mettre plein la vue de Mars! La région qui était visible ces dernier jours (Solis lacus à Aurorae Sinus) est la plus fascinante car dominée par Valles Marineris et les volcans de Tharsis, et plein de détails potentiels, mais qu'est ce qu'il sont dur à sortir dans la tempête! :( - rien de très satisfaisant depuis mon horizon où Mars jongle avec les branches des arbustes...

Et l'éclipse de Lune, tu as pu en profiter?

 

Nicolas

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique. Que de détails. Si j'en voyais le quart je serais déjà content.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à vous deux,

 

Nicolas, c'est vrai que cette portion martienne est a priori la plus gratifiante en termes de formations visibles sur la planète. La tempête (et le manque de hauteur en France) ne sont pas de la partie pour nous laisser entrevoir cette richesse, malheureusement.

Pour l'éclipse : oui je l'ai vue depuis le Teide, très belle ! Mais rien dessiné, j'en ai profité en famille.

 

Eric, merci ;) j'insiste à propos du filtre rouge, non seulement il permet de "transpercer" la poussière mais en plus il réduit la turbu (la turbu diminue en allant vers les grandes longueurs d'ondes) et il réduit aussi la dispersion atmosphérique. Donc, c'est tout bénef.

 

Fred.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Frédéric,

Quel magnifique entraînement avant ton grand saut en Afrique du Sud! On peut dire que tu as fait chauffer les crayons à fond! :D

 

Mais le grand choc est pour demain soir quand tu verras Mars à une hauteur de 88° avec une Voie Lactée gigantesque et dantesque!

:P

Bon voyage!

 

Patrice

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 magnifique fred ! et l'animation en plus :!! c'est excellent ! :)

 polo

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous trois :)

 

Pascal, disons que quitte à monter au volcan, autant faire le max pour que ça vaille le coup.

 

Patrice, voir les planètes passer au zénith, oui c'est une expérience frappante. D'ailleurs le passage proche du zénith est assez marrant avec un Dobson : on le tourne en azimut de quasi 180° en quelques minutes, l'image à l'oculaire en fait autant. Mais c'est pas à toi que je l'apprends.

 

Merci Polo. Tes deux compteurs sont impressionnants !

 

Fred.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trés chouettes ces dessins.. hier-soir, c'était pas folichon..forte turbu toute la soirée... N'ai vu que la calotte.

On verra ce soir si c'est plus calme.

HP

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, fred-burgeot a dit :

Merci Polo. Tes deux compteurs sont impressionnants !

 

 pas autant que tes somptueux dessins ! ;)

 

 polo

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou Fred,

A chaque fois que je braque Mars, je mets systématiquement le rouge sur tes conseils ; le jaune est pas mal aussi. Après la disette de juillet, ça va mieux désormais et on recommence à voir quelques formations. Mais je trouve tout ça faiblement contrasté, comme si c'était pas mon truc les planètes ! J'ai  bien aimé aussi tes infos sur l'implantation du télescope en fonction de la qualité de seeing. C'est la première chose à penser à mon avis pour vous autres, les fines lames du planétaire.

Et puis, le jour de l'éclipse de Lune, c'est bien toi que j'ai aperçu aux Miyauchi, nous étions juste en face l'un de l'autre, étant alors sur les hauteurs du Roque de Los Muchachos ! Au coucher de soleil, on voyait l'ombre du sommet de la Palma progresser irrésistiblement vers la mer en direction de Tenerife.

Tes prochains dessins de la planète rouge risquent d'être aveuglants, je mettrai le filtre rouge...    Fabrice M.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Fabrice,

 

malheureusement la poussière prend tout son temps pour se déposer et les contrastes restent bien faibles, même si en effet les mers recommencent à apparaitre sous la forme de taches grisâtres. Mais on est encore loin du compte...

Donc oui, le filtre reste d'une aide plus qu'appréciable pour préciser les contours.

 

Je me doutais bien que pour l'éclipse, tu étais de la partie :) je l'ai trouvée d'une belle couleur et bien sombre. Et l'observer depuis la caldeira ajoute à l'ambiance surréaliste.

 

Fred.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Hercule et Serge pour votre passage.

Serge, sans cette fichue tempête on aurait accédé à des images plus fines encore, mais tu en as aussi fait les frais depuis l'Afrique du Sud.

Heureusement le bon seeing du spot à Ténérife a permis de se faire plaisir tout de même.

 

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Fred,

 

excellentes images !

Pour ma part, quasi rien sur Mars à part l'étonnement le premier soir de ce diamètre apparent fabuleux !

Hier soir encore, au 300, rien du tout vers 22 h puis une zone gris bleutée sur le disque vers minuit, légère mais évidente. Ah ! quand la tempête s'ajoute à la très faible hauteur, même au 300 je n'ai pas vu les 10 % des autres années à la 80ED ou à la 100 !

 

Par contre sur Saturne c'était toujours aussi net, ciselé, propre !

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Etoiles,

 

en ce moment, vers minuit on a la portion la plus désertique de Mars, pas la plus gratifiante. La zone plus foncée dont tu parles est peut-être Mare Sirenum. Le challenge est de détecter Olympus Mons qui apparait sous la forme d'un point sombre.

Encore quelques soirées et Solis Lacus sera bien placé au moment du passage au méridien.

 

Puisque tu parles de Saturne : tu ne trouves pas qu'elle est beaucoup plus gratifiante, plus facile au T300 qu'à la L100 ?

 

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si si bien sûr !

Toutefois la L100 en montre de bien belles images jusqu'à 200 X environ : différence de couleur anneau / disque, ombres faciles sur anneau et disque, Cassini étendue sur l'anse, bande brune sur le disque. Je pense deviner l'anneau de crêpe. La différence par rapport à la 80ED m'avait assez marqué.

Mais au T300 c'est encore autre chose : tout cela est plus évident, Cassini parcourt quasi tout l'anneau, l'anneau de crêpe interne n'est pas difficile, la structure atmosphérique n'est plus une simple bande et se complexifie quelque peu, mais surtout l'impression de relief est intense assortie à la grande netteté vers 170 X. Et curieusement de mémoire elle me paraît plus grande qu'à la lunette. Les couleurs sont aussi plus nuancées. Je ne sais pas si à ce diamètre le pôle hexagonal est accessible mais il me semble deviner un assombrissement.

L'autre soir au crépuscule 6 petites têtes d'épingles à côté sans forcer (Titan plus brillante, mais étaient-ce toutes des satellites ?), jamais autant à la L100

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Bertrand13
      Bonjour à Toutes et à Tous,
       
      C'est la saison pour observer M31 et ses satellites éloignés que son NGC 147 et 185.
      Et ceci d'autant plus qu'il est toujours gratifiant d'observer des objets situés dans d'autres galaxies que la notre, et que ces deux galaxies contiennent plusieurs amas globulaires accessibles à des ouvertures moyennes.
      Je me suis servi du logiciel Guide pour créer des copies d'écran avec ces AG; cela devrait être utiles à ceux qui voudraient les observer
       
      Pour en savoir plus: http://adsabs.harvard.edu/full/1988ApJ...334..159D
      et pour avoir une idée de ce que vous verrez:
      http://www.deepsky-drawings.com/ngc-0147-hodge-i-iii-t635/dsdlang/fr
      http://www.deepsky-drawings.com/ngc-0147-hodge-i-t120m/dsdlang/fr
      http://www.deepsky-drawings.com/ngc-185-fjj-v/dsdlang/fr
      http://www.deepsky-drawings.com/ngc-147-185/dsdlang/fr
       
      Bon ciel à Tous
      Bertrand
       
       

    • By xavierc
      Une fois n'est pas coutume, j'essaie de poster mes dessins quand le sujet n'est pas passé d'actualité!
      Comme j'ai pu mettre au propre la plupart de mes dessins martiens de cette opposition, en avance de phase sur la recopie des autres objets des mêmes nuits, je leur consacre ce topic dédié,  que j'enrichirai au fur et à mesure.

      --------------------------------------------------------------------

      Nuit du 10 au 11 juillet 2020 en Seine et Marne.
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      Observation 9225 : Mars
      Diamètre 12,3". Méridien central 2°. 480x, filtre rouge W23A.
      Turbulence 5 sur 5. Forte turbulence. Le filtre rouge aide à la lisibilité de l'image. La calotte polaire sud est large. Une zone plus floue moins contrastée sur la moitié du globe. Phase sensible.
      Forte turbulence.


      --------------------------------------------------------------------

      After des Nuits du Causse Noir : matin du 12 août 2020.
      Observation 9250 : Mars.
      Diamètre 16,0". Méridien central 54°. 631x, filtre rouge W23A.
      Turbulence 5 sur 5. Images pourries, forte turbulence. La calotte polaire sud est évidente.
      Phase encore sensible. Une zone plus sombre sur la moitié du disque, mieux vue avec le filtre rouge. Mais trop flou pour plus de détails.


      --------------------------------------------------------------------

      After des Nuits du Causse Noir : nuit du 12 au 13 août 2020.
      Dobson 508/1920
      Observation 9257 : Mars.
      Diamètre 16,1". Méridien central 75°. 402x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 3 à 4 sur 5. Difficile de détailler la zone sombre de l'hémisphère sud, peu contrastée, plus facile avec le filtre rouge.


      --------------------------------------------------------------------

      After des Nuits du Causse Noir : matin du 18 août 2020.
      Dobson 508/1920
      Observation 9282 : Mars.
      Diamètre 16,8". Méridien central 32°. 631x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 4 sur 5. Turbulence trop gênante, le filtre rouge est encore salvateur. La même zone que la dernière fois et une autre vers le pôle Nord. Contrastes faibles sur cette partie du globe. Un golfe dirigé vers la calotte polaire sud. Aube civile à la fin et nuages revenus depuis la moitié du dessin.


      --------------------------------------------------------------------

      After des Nuits du Causse Noir : nuit du 22 au 23 août 2020.
      Dobson 508/1920
      Observation 9341 : Mars.
      Diamètre 17,6". Méridien central 338°. 631x, avec puis sans filtre rouge W23A.
      Turbulence 4 sur 5. Zone de Sinus Meridiani reconnue avec Sinus Sabaeus. Zone polaire Sud plus foncée aussi. Encore une phase visible. Fatigué. Limbe dédoublé par la turbulence par moments. Encore des passages de voiles.


      --------------------------------------------------------------------

      Nuit du 11 au 12 septembre 2020 en Seine et Marne.
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin

      Observation 9351 : Mars.
      Diamètre 20,5". Méridien central 79°. 480x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 3 à 4 sur 5. Vent chiant, l'image tremblote. Chromatisme atmosphérique aussi car encore basse. Zone Aurorae Sinus, Coprates, Argyre, Mare Erythraeum. Frustrant, sans le vent ça pourrait être pas mal. Impact de l'absorption atmosphérique sensible (particules des feux de Californie dans la couche d'altitude des jets stream). Le filtre rouge améliore. Sans filtre, nuages au limbe Est.


      Observation 9357 : Mars.
      Diamètre 20,5". Méridien central 146°. 480x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 2 sur 5. Plein de détails dans l'hémisphère Sud mais subtils à part Mare Sirenum, en forme d'intégrale. Liseré plus sombre sur une partie de la calotte polaire. Bien mieux qu'en début de nuit. Le filtre rouge rehausse le contraste. Il reste un peu de phase, bord plus flou de ce côté.


      --------------------------------------------------------------------

      Nuit du 12 au 13 septembre 2020 en Seine et Marne.
       
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      Observation 9362 : Mars.
      Diamètre 20,6". Méridien central 88°. 480x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 3 sur 5. Vision centrée sur Aurorae Sinus, Coprates et Mare Erythraeum.
      Solis Lacus à l'Est. Le filtre rouge aide bien. Plus de turbulence qu'hier mais meilleure transparence. Encore légère phase.


      --------------------------------------------------------------------

      Nuit du 14 au 15 septembre 2020 en Seine et Marne.
       
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      Observation 9372 : Mars.
      Diamètre 20,9". Méridien central 48°. 480x, avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 5 sur 5. J'utilise le filtre car les images sont trop turbulentes.
      Entre cette forte turbulence et le petit vent qui fait tressaillir l'image, c'est dur de la décrypter.
      Zone d'Aurorae Sinus et Mare Erythraeum.
      Coprates se lève.


      --------------------------------------------------------------------

      Soirée astro-balcon du 23 octobre 2020
       
      Dobson Strock 254/1200
      Sur mon balcon à Fontenay-sous-bois (Val de Marne).
      Observation 9381 : Mars.
      Diamètre 21,3". Méridien central 40°. 480x, avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 5 à 4 sur 5. A cause de la turbulence et d'abord des feuilles de l'arbre à l'Est dont Mars émerge à peine, et d'un tiers de balustrade du balcon dans le champ, elle est peu détaillée, mais le filtre aide.
      Puis les images sont meilleures quand il n'y a plus d'obstacles sur le chemin optique après qu'elle soit montée un peu.
      Très turbulente et peu lisible sans le filtre, elle est alors éblouissante.
      La calotte polaire Sud est minuscule et elliptique.
      J'observe la zone  de Sinus Meridiani, Margaratifer Sinus, Aurorae Sinus et Coprates.
      Je vois une boucle au niveau d'Oxia Palus au nord de Margaratifer Sinus.


      --------------------------------------------------------------------
       
    • By guilaume
      Bonjour,
      La nuit était annoncée très bonne par les différents sites meteo. 
      Vers 8h, j'ai sorti ma petite apo de 85mm par curiosité, pour voir ce que ça donnait sur mars, pendant que le c8 se mettait en temperature.
      Bonne surprise, la nuit semblait bonne effectivement,  j'ai eu pas mal de détails pour un si petit diamètre,  ça m'a surpris.
      Je suis passé au c8, et le leger voil nuageux s'est renforcé au fur et a mesure, tout s'est dégradé. 
      Je vous mets donc les 2 dessins, un à la 85mm, avec de très bonnes conditions, et un au c8, avec des conditions bien dégradées.
      À la petite lunette, vers 20h30:

      Au C8, vers 22h30

      Bon ciel.
    • By xavierc
      Strock 254/1200
      A Saint-Simon dans le Lot

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      NGC3549
      Observation numéro 6982


      NGC4578
      Observation numéro 6983


      NGC4570
      Observation numéro 6984


      NGC3079
      Observation numéro 6980


      NGC2355
      Observation numéro 6979


      NGC3073
      Observation numéro 6981


      comete_Lovejoy_C2014Q2
      Observation numéro 6985

    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      4 dessins : 9197 à 9200.
       
      Voici la 6ème nuit d'affilée, ce qui est exceptionnel en Ile de France, avant l'arrivée des nuages demain.
      Je me suis installé à 23h30 dans le crépuscule nautique finissant.

      Vénus s'est couchée tandis que quelques voiles se résorbent.

      J'essuie un échec sur NGC3643 et sa supernova dans le Lion, la galaxie n'était pas visible, dans ce cas difficile de confirmer la supernova.
      Je me rabats sur une galaxie à côté pour ne pas être venu pour rien dans cette zone.

      Observation 9197 : NGC3640.
      A 150x, je la vois faible, condensée et très diffuse.


      J'ai ma revanche sur la précédente supernova avec celle de M61, l'inverse de la précédente, ici la galaxie est plus brillante que la supernova.

      Observation 9198 : M61 et sa supernova SN2020jfo.
      M61 et sa supernova sont vues, mais affaiblies par des voiles de plus en plus présents.
      150x, 218x. La galaxie est faible à très faible, effacée par rapport à ce que je connais. Ses spires sont juste soupçonnées. La supernova est visible très faiblement, il a fallu grossir 218x pour la voir.


      Je m'autorise une pause repos et repas.
      Des cirrus traînent à l'ouest au retour à 1h.
      Je change de zone de ciel pour cette raison, direction des galaxies d'Ophiucus.

      Observation 9199 : NGC6570.
      Assez large à 150x, elle est très diffuse et vue 50% du temps VI3 en vision décalée.


      Observation 9200 : NGC6627.
      Comme la précédente, elle est VI3, mais moins diffuse, à 109x.


      Je baille, la fatigue est toujours là, latente. 6 nuits d'affilée, ça pèse sur le capital sommeil.

      A 2h20 les voiles arrivent aussi sur Ophiucus.
      Je m'endors sur le télescope malgré des clameurs et de la musique loin à l'est.
      Je fais une sieste dans la voiture en espérant le départ des voiles, mais ils sont encore là à 3h30, soit une demi-heure avant l'aube, donc je remballe et dors ici.
       
  • Upcoming Events