• 0
Slimosteen

Débutant perdu dans les méandres des infos !

Question

Bonjour a tous, Slim 34ans pres de Lyon, tout nouveau membre. 

 

     Je veux réaliser un vieux rêve en me mettant à l'astrophoto. J'ai des bases en photo: disons que focal, profondeur de champ, f/D, ISO, ... etc ne me sont pas inconnus. Et des bases également en observation: j'ai une vieille lunette d'entrée de gamme sur monture eq, qui traine dans le grenier de mes parents avec laquelle je baroudais moultes nuits (c'est mieux), dans les montagnes de l'ain avec ma carte des étoiles une lampe rouge et un Thermos. Je pratiquais la mise en station, la recherche d'objets, de planetes,...  et je m'éclatais ! je me disais des fois "Dommage de ne pas être capable de capturer tout ça"
 J'avais un 350D que j'ai revendu (je regrette aujourd'hui) il y'a quelques années, il me servait pour faire de la photo de concerts et photos du quotidien on va dire.

Je n'ai jamais chercher à relier astro et photo. Et surtout j'étais jeune intermittent du spectacle sans trop de moyens. Voila pour la petite présentation. 

Aujourd'hui Youpiiiii ! je peux réunir une bonne enveloppe de départ , pour acheter le matos nécessaire. Je ne me lancerai pas tête baissée, je scrute des webshop, forum, ... depuis des semaines ! J'ai commandé "Astrophotographie" de T. Legault, et là ... je lance un appel au secours ... :-)  Dans un premier temps je me focalise sur un setup d'observation pure. On verra la photo après.  

Je partais serein au début, pour un  Skywatcher 200/1000 sur une NEQ5. J'ai cru comprendre que ce serait limite, pour prévoir de faire de l'astrophoto, pour un newton 200/1000 skywatcher, il faut une EQ6 minimum.

Voulant faire en priorité du  CP et un peu de planétaire, j'ai cru comprendre qu'il fallait un diamètre de 200 minimum (J’ai dis une betise?) . J'ai également vu que les cassegrains pourraient rentrer dans mon budget, mais ça, même si je connais leurs différences techniques, je ne maitrise pas du tout.

C'est a partir de la que mon cerveau a commencer a fumer. J'en appelle à votre bienveillance, votre passion et vos connaissances. 

Donc: 

-CP en priorité. Mais si il peut etre pas trop mal pour le planetaire c’est cool ! 🤗

-à quoi dois je m'attendre si je réduit le diamètre, dans mes choix ? 

-budget: 1500-1800€ ( voir 2000 si vraiment, on arrive à me dire "sans hésiter il te faut ça!")

-pret a me déplacer pour ôter les soucis de pollution lumineuse

-pas de contrainte de poids et d'encombrement

-config prévu pour astrophoto

-j'hesite a vouloir le goto, parce que je sais comment ça peut, à la fois, être frustrant et gratifiant de chercher manuellement. 
-a budget égal, que valent les cassegrains par rapport aux newton ? je gagne ou je perd quoi ? 

-J'ai cru comprendre que certain cassegrains réduisaient les risques de buée ? N'y a t il pas de technique avec les Newton pour ralentir l'embuée ? 

 

Voilà, pour commencer. Ensuite je reviendrai certainement vers vous pour le passage à l'astrophoto :-) chaque chose en son temps, mais j'aurai déjà des questions à ce sujet (guidage, traitement, temps de pose, choix d'ISO,...) et puis je pense que les écrits de T. Legault m'aideront beaucoup ! 

 

j'ai repéré ceux là: qu'en pensez vous? :

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-skywatcher-n-200-1000-explorer-bd-heq-5-pro-synscan-goto/p,20293

 

 https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-omegon-pro-astrograph-203-800-eq6-r-pro/p,55104

 

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-skywatcher-n-250-1200-pds-explorer-bd-eq-6-pro-synscan-goto/p,19171

 

 

 

Vraiment désolé pour le pavé  et surtout milles merci d'avance pour ceux qui prendront le temps d'échanger avec moi ... 

Edited by Slimosteen

Share this post


Link to post
Share on other sites

17 answers to this question

Recommended Posts

  • 1

Bonjour,

 

C'est typiquement le genre de projet intéressant, car non seulement tu as déjà quelque bases en astro mais tu sais que tu souhaite te diriger sur la photo.

 

Tout d’abord , j’approuve complètement ton choix pour une monture EQ6, car la monture est la base de tout.

 

Maintenant pour le CP/Planétaire je pense qu'il n'y a pas vraiment d'instrument bon pour les deux disciplines, les Newtons vont être plus ouvert et donc plus pratique en CP.

 

Pour le planétaire en mode Newton

Munit d'une barlow les Newtons  vont permettre de "grossir plus" mais d'abord il faut une collimation impeccable et bon si matériellement ce n'est pas très difficile de faire du planétaire, techniquement c'est une autre histoire.

 

Pour le CP je ne conseillerait pas le 250mm car c'est ce que j'ai, et il faut bien dire qu'on est vraiment en limite max en terme de poids. (perso je suis à 20 kg de contrepoids avec une petite lunette guide de mois de 1 kg que je vais remplacer par un diviseur optique)

En revanche le D203 m'a l'air pas mal du tout avec la monture EQ6R et le porte oculaire Crayford 2"

le Télescope fait 8.6 kg, ce qui est très bien pour une EQ6.

 

L'avantage de l'EQ6/EQ6 R, c'est qu'il y a beaucoup d'infos sur internet ce qui est très pratique pour par exemple le coupler à un ordinateur (EQmod).

Pour ce qui est du GOTO honnêtement je pourrait plus m'en passer car avec l'ordi + carte du ciel + EQmod je visite le ciel avec plaisir sans passer 20mn sur le pointage d'un seul objet. 

 

L'avantage de ce Setup, c'est que si par la suite tu souhaite te diriger vers le planétaire, tu pourra facilement monter un autre type de télescope comme un SC, un Maksutov, ou un RC qui on des focales plus longue et sont mieux adapté pour le planétaire, tout en ayant une bonne monture pour les recevoir.

 

D'autre personnes apporteront peut être d'autre conseils, mais dans ton cas je choisirais le SW 203/800 avec la monture EQ6 R, en faite cette discutions me donne envie d'acheter ce télescope seul car le poids est pour moi un argument (de poids).

(pour le petite histoire, j'ai acheté mon T250 d'occasion et je l'ai surtout choisi pour la monture EQ6 pro).

 

Cordialement  Eric

 

 

 

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
  • 0

Merci pour ta réponse ! :D 

 

 Donc ... je récapitule, et. je boucle ce que j'ai cru comprendre: 

 

 -Monture EQ6 pour se diriger vers astrophoto avec goto (synscan c'est pareil?) : OK, ça c'est bloqué. 

 

-Omegon 203/800 conseillé, pourtant cette marque n'a pas super bonne réputation ... :o Qu'en penses tu ?

 Sinon il a  un f/D de 4 a peu près, ca veut donc dire qu'il captera un peu plus de lumière qu'un f/D de 5 comme le 200/1000 c'est bien ça ? et sera plus apte a faire du grand champs ? donc pour le ciel profond et les objets étendus (galaxies, ... ) c'est mieux ?  

Si j'ai bien compris ta réponse, sur ce newton (impeccablement collimaté) avec une barlow, ça peut quand même un peu dépanner pour faire du planétaire a peu près correct quand y'a pas le temps d'aller dans la campagne profonde ?   ( histoire d'épater la copine :P

 

-Bon, tu m'a convaincu sur la problématique du poids et encombrement. J'avais un peu tendance a me prendre pour superman en lisant tous les commentaires sur cette contrainte, en me disant que ce n'était pas un problème, mais a te lire, ca a l'air d'être vraiment a prendre en considération ... donc le D250 tu me le déconseille pour ça ? mais sinon d'un point de vue perf, t'en es content ?  C'est possible de voir ce que tu as pu capturer avec ? :)

 

- Ton histoire de "lunette guide" et "diviseur optique" c'est pourquoi au juste ? première visée pour cibler la zone ou c'est vraiment pour la photo ? 

 

-Je peux me reposer le cerveau avec les cassegrains alors ? je reste sur les newtons. 

 

-Question très bête, mais je préfère être sur !! Quand ta monture a le goto, elle est donc déjà motorisé ? C'est vraiment pour être sur que je n'aurai pas de frais en plus ( a part le boitier, et d'autres trucs que j'ignore ^_^) quand je passerai a la photo. 

 

-rrrraaah  je me retiens, mais j'ai déjà 72 questions sur la photo (capteur, ISO, matériel, ...)  par rapport a ces histoires de magnitude, temps de pose, suivi, guidage, ... etc...  je verrai ça plus tard, et je vais surtout bien manger le livre de T. Legault et reprendre l'observation pure histoire de maitriser mon matériel avant de croquer la photo ! 

 

Merci à toi !!!!! 

 

Edited by Slimosteen

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

on va reprendre hein :D

Omégon mouais a fuir...ils essayent de se refaire une réputation mais bon on est encore assez loin .... 

Un 200/800 c'est résolument orienté CP!!! perso je prendrais plus un 200/1000 plus polyvalent mais aussi bien moins chiant a gerer... entre les flexions possibles dansle tube, le porte oculaire le machin le bidule etc... le F5 sera largement moins chiant! 

ensuite pour le guidage, t'emmerde pas au diviseur optique... sur une EQ6 une petite lulu genre 80/400 c'est parfait! 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

ah ah ! :P  oui je comprends ... il faut reprendre. 

 Donc si je veux aller sur du plus polyvalent, ( même si je veux rester sur du CP en prioritéé)   newton 200/1000 alors ? sur une Eq6 pour anticiper l'équipement photo.

 J'étais justement en train de voir sur l'astrosphere que Omegon n'avait pas bonne réputation ...  

Skywatcher est mieux ?  

Edited by Slimosteen

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

mieux oui... pas non plus du pro mais ça fait le boulot ...

il y a quelques points qui peche comme le porte oculaire si on met une charge lourde par exemple. 
Mais pour le reste ,pas de mauvais points . ça fonctionne et ça donne de très bons résultats, il suffit de faire un tour sur le net pour se faire une idée ;) 

 

l'EQ6 oui... voir meme l'EQ6r qui est une bonne évolution de l'EQ6... et un peu moins lourde tout en ayant la meme capacité de charge, ça compte! 

J'utilise très souvent mon 200/1000 SW avec un porte oculaire modifié. 
Il donne de très belles images en planétaire et en ciel profond.Quand à la photo un 1000mm de focale à f5 c'est une bonne polyvalence sans les soucis mécaniques ou de collimation d'un f4. 
Le f4 faut maitriser un peu plus pour l'exploiter à 100% ;) 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Re bonsoir

je ne connais pas la réputation de Omégon sur le papier ça avais l'air pas mal.

Pour la EQ6 R je rejoint tout à fait Xavier.

 

Je le rejoint aussi pour la lulu sur un 200, mais pour un 250 je sais que c'est un poids qui pousse la monture à ses limites

 

Pour les images j'en ai poster ici , tu pourras voir également le télescope avec la lunette et les contrepoids.

 

Cordialement  Eric

 

 

 

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

tout a fait.... le 250 c'est réalisable mais c'est chaud! il vaut mieux viser moins pour la photo. 

On voit des images magnifiques faites avec des objectifs photos ou des lunettes de 80mm... comme quoi c'est pas le tube le plus important en photo :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour et bienvenue à toi !

 

Pour la monture EQ6R comme te l'ont dit les copains ! voire AZEQ6 direct pour l'investissement sur dans la duréee pour visul + astrophoto !

 

Pour ce qui est du tube je plussoie Xavier pour la photo en CP => une bonne lunette fait amplement l'affaire et même mieux pour les lunettes rapides (cad F/D court) pour faire des DSO à grand champ type NGC 7000 (North america) !

 

Pour moi en visuel, il faut taper dans le diamètre le plus grand possible !

 

Il y a 4 heures, xavier2 a dit :

200/800

 ce tube doit être équipé d'un réducteur de focal dans le barillet du PO : à vérifier ! et cela n'est pas bon pour la photo !

 

Pour en avoir eu un une bonne dizaine d'années, il existe tout de même un tube asseez polyvalent qui est le C8 ou le C9 qui rentre dans ton budget qui te permettra de faire du CP et du planétaire en visuel et en photo voire en photo pause courte avec un F/D imbattable (F/2) grâce à l'Hyperstar de Starizona ! 

 

Une fois que tu auras goûté au visuel et à la photo sur C8/C9 tu pourras te spécialiser en astrophoto planétaire ou CP car ce ne sont pas les mêmes tubes !

 

Regardes aussi pour 1.620€ en promo un Nexstar 203mm : image.png.64ec4c1ede36b1c6ffcc5852caa324da.png https://www.loisirsplaisirs.com/telescope-nexstar-se/69-celestron-nexstar-8-se.html

 

Je n'ai rien contre les Newtons (pour en avoir toujours un) mais ce sont des tubes exigeants car :

  1. collimation obligatoire régulière qui doit être irréprochable : c'est un coup de main à prendre !
  2. Coma apparent à traiter par un Paracorr 2 si F/D rapide (si non Paracorr 1) => un investissement de 400/500€ en plus
  3. barlow obligatoire de qualité type TV Powermate
  4. à diamètre équivalent et focale équivalente un Newton est plus lourd que tout autre réflecteur à part les Mak-Newtons !
  5. obstruction due au miroir secondaire fera perdre du contraste par rapport à une lunette de même diamètre => prendre un Newton d'au moins 250mm 
  6. Le système étant ouvert, des courants d'air thermiques affectant l'image
  7. Plus sensibles aux impuretés qu'un système fermé

Ainsi, si tu es tombé amoureux des Newtons, quitte à en prendre un autant prendre un Dobson avec GOTO de 305mm type SW (1.900€) : image.png.465b75a633866aba84c53bc3ef09af86.png https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-dobson-skywatcher-n-305-1500-skyliner-flextube-bd-dob-goto/p,21052 

 

 

Regardes les photos que peut faire Christophe PELLIER, entre autres, avec ce type de tube !!!!

 

Bon ciel à toi

 

Frank

 

 

 

Edited by FRANKASTRO64
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Re-bonjour,

 

En complément de mon précédent post, il te faut aussi regarder le marché d l'occasion chez des astrams car cela peut être très intéressant :

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

A vrai dire, maintenant, je ne sais plus trop de quoi je suis tombé amoureux 9_9 ... de l'astrophoto ça c'est sûr ! 

 

 Les newtons sont ceux que je regarde en priorité par rapport au rapport budget/performance. Mais j'ai l'impression qu'un newton, type SW200/1000 a besoin qu'on lui rajoute plein de choses au fil du temps !  De plus je me rend compte, dites moi si je me trompe, que le newton est plus fragile qu'un SC type Nextstar. Le fait d'être ouvert, besoin de collimation, PO fragile, ... 

 

Par contre un tube newton avec une belle monture Eq6, me semble plus robuste que le mono bras du nextstar pour faire de la photo. Nan ? j'ai du mal a imaginer un boitier Reflex sur le Nextstar. Et niveau suivi, cette monture est équivalente a une équatoriale ?

Parce que ce qui est sûr c'est que je veux que mon premier setup puisse accueillir facilement un boitier reflex quand je le maitriserai parfaitement en recherche, pointage, visu, suivi. Je ne veux pas mettre 2000€ dans un setup axé visu, et devoir m' embouquaner plus tard à le revendre, ou  remettre un billet de 2000.

Dites moi si je dis des âneries, ce ne sont que des impressions suite a nos échanges. En tout cas maintenant les SC me font de l'oeil :D ... Je voudrais surtout pas vexer les aficionados des SC ou des newtons ! xD 

 

On est d'accord qu'un Newton 200/1000 à 500€ est à performances équivalentes à un SC 203/2032 à 1300€ ? pourtant F/D 5 pour l'un et 10 pour l'autre ...  lol ... je commençais tout doucement a être a l aise avec les newtons et maintenant je suis pommé avec les SC ... Merci Frankastro :) tu élargis mon horizon. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bjr

 

pour te répondre sur la comparaison Newton 200/1000 et un SC 203/2032 :

 

le Newton est plus orienté CP comme te le disait Xavier 

pour faire du planétaire avec le Newton il te faudra traiter et rallonger la focale 

1/ traiter là coma avec un paracorr 2 : +500€

2/ 2 barlows de bonne qualités type TV Powermate x2,5 et x4 : + 700€

3/ des oculaires pour tubes rapides (plus chers que des TV Plossls ou ortho made in Japan)

 

de plus la Map à F/D court est plus ardue (c’est le cas du Newton)

 

pour avoir la meme focale que le Newton avec le SC, il te faudra un réducteur de focale : + 150€

 

en planetaire avec le SC il n’y a pas besoin de paracorr !

 

Par contre le gros inconvénient du SC est la sensibilité de la lame de fermeture au gradient de température d’ou L’apparition de buée : il faut traiter avec un dewshield (+ 50€) ou résistance chauffante (+40€). 

 

bref à toi de voir

 

CN

 

Frank

 

Edited by FRANKASTRO64
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

aaaah ouai !! Merci Franckastro64 pour ces precisions au sujet du SC qui commence a devenir a peu pres clair ! 

 

Concernant la monture et l’utilisation en astrophoto, que faut il savoir avec un SC ?

et vers quel tube devrais je m’orienter pour etre equivalent en performance a un newton 200/1000 ?

Est il compatible avec une eq6 ? 

 

ca donne quoi ca ?

 

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-schmidt-cassegrain-celestron-sc-203-2032-advanced-vx-8-as-vx-goto/p,32997#tab_bar_1_select

 

 

Edited by Slimosteen

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

je previens... j'aime pas les SC.... :D

 

primo le SC la collimation se fait sur la tache d'airy  soit 2.5X le diametre en grossissement. Si jamais la turbu est la c'est finit on oubli ;) 

ensuite le fd... 6.3 max. Donc tu perds en rapidité niveau photo. 

La focale, meme à f6.3 faut vouloir imager des objets pas trop gros... 

la buée sur le secondaire, le shifting etc..... 
Voila , c'est finit...les plus :

plus de focale... donc barlow 2X suffisante pour leplanétaire. 
Mais un 200 SC ou un 200 newton donnera exactement le meme résultat en résolution! 

une powermate 2.5X et une 4X c'est pas obligatoire! 
Une simple 3X est suffisante pour largement moins cher que les powermate! 

Pas besoin de telecentrique en barlow...pas pour cette utilisation. 

l'avantage du SC c'est qu'il est très compacte ... largement plus que le newton! 

Mais il n'y a pas de tube parfait partout, sinon on l'aurait tous :D
Faut faire des choix ;) 
 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonsoir,

 

Bon, je viens un peu au secours des SC, et le C8 en particulier :)

 

il y a 52 minutes, xavier2 a dit :

primo le SC la collimation se fait sur la tache d'airy

Oui, mais les autres aussi :)

il y a 53 minutes, xavier2 a dit :

ensuite le fd... 6.3 max. Donc tu perds en rapidité niveau photo. 

Nan ! On peut descendre à F/D 5 je possède un réducteur NextGEN 0.5 :)

il y a 55 minutes, xavier2 a dit :

La focale, meme à f6.3 faut vouloir imager des objets pas trop gros... 

1m avec le réducteur 0.5 et 1,260 avec le 6.3 :)

 

il y a 57 minutes, xavier2 a dit :

la buée sur le secondaire,

Nan jamais ! sur la lame de fermeture oui :)

Mais avec un pare buée et une résistance chauffante éventuelle on en parle plus :)

il y a 58 minutes, xavier2 a dit :

le shifting etc..... 

C'est vrai ! Mais pas gênant en visuel, et avec un crayford en sortie le problème est résolu en photo :)

 

il y a une heure, xavier2 a dit :

l'avantage du SC c'est qu'il est très compacte ... largement plus que le newton! 

CQFD :)

 

Bonne soirée à tous,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

tout a fait alain..... 
je ne connaissais pas le R/C 0.5X par contre! ;) 

 

bon ça change pas; j'aime toujours pas les SC! 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By tom
      Salut à tous !
      De retour cette année avec un compte-rendu de notre voyage astro-initiatique annuel dans le Sud (de la France) qui a été plein de rebondissements.
      Le voyage s'est fait avec @MALLART (en tout bien tout honneur ) jusqu'au site habituel depuis 20 années (plus pour certains) le col de Restefond et plus particulièrement le site des écuries pour ceux qui connaissent.
      Une petite image prise d'au-dessus du fort pour les connaisseurs... vraiment un joli site.
       

       
      Après 12h de route, nous avons toutefois été accueilli un peu froidement par notre ami Julien, responsable es-Buvette du Restefond à 2600m d'altitude.
      Il s'avère que, depuis 4 à 5 années maintenant, une buvette s'est installée sur le site devant les casernes de Restefond.  L'image ci-dessous a été prise en 2017, pas choquant, réchauffement climatique oblige.
       
      J'en profite pour saluer nos amis d'ADARA @Adara_ubaye pour l'accueil du dimanche soir. MERCI beaucoup c'est toujours un plaisir de vous croiser là-haut.... en plus on a même pas été malade avec le gâteau à l'épeautre ... alors merci
       

       
      Revenons-en à notre buvette. Les affaires aidant, la buvette s'étale au fil des ans. Tant mieux pour le tourisme... et pour Julien, enfant du pays.
      Toujours est-t-il que nous ne pouvions pas, clientèle oblige, traverser la terrasse avec nos véhicules pour nous installer sur le spot habituel des 30 dernières années, en face des anciennes écuries. Julien nous a donc demander de patienter 1h30...peut-être 2h... soit.
      Mais ça c'était avant qu'il vienne nous annoncer que le mardi suivant il allait faire un Méchoui (oui oui) toute la soirée avec 30 personnes et des enfants qui restent sur place la soirée, la nuit et peut-être la nuit d'après...
      Autant dire que si c'est pour faire des images dans la fumée de méchoui, et être réveillé après une nuit blanche par les enfants qui courent.... c'est pas le but de la mission.
      Il s'avère après coup que cette information était en fait mensongère... elle a en tout permis de débouter l'intrus astronome loin du site.
       
      Et oui, vu les circonstances, nous nous somme mis en quête d'un lieu de substitution :
      - le Fort imagé ci-dessus (avec ses couches abandonnées pleines de xxxx). Un peu glauque pour y passer une semaine, le but est quand même de profiter de la nature. En plus il se délabre de plus en plus.
      - La carrière, facile d'accès, mais déjà du monde (Salut les mecs !)  et assez exposé au vent en plus... en plus difficile d'y installer une tente.
      - Reste les prairies et bien c'est là-bas, en bas que nous nous sommes finalement installés.... oui oui... sur la photo là, tout en bas c'est bien le camps !
       

       
      On avait jamais testé et bien c'est fait. Le spot est un peu plus abrité du vent, par contre l'horizon est encore un peu plus haute... le sol est mousseux et souple, pas simple de caler les trépieds tout de même. Et attention en cas de pluie fortes, il s'agit d'une cuvette qui peut se remplir et rester humide un moment.
       
      Nous voilà donc installés. Nous y avons passé trois nuits.
      La première excellente... une des plus jolie nuit de ma vie je pense hors turbulence (c'est aussi le choc d'arriver là-haut quand on vient de la plaine) avec le défilé Jupiter, Saturne, Mars, Quartier de Lune et Vénus. la première partie de la nuit suivante bonne, seconde partie venteuse et turbulente. la troisième moyenne puis très turbulente et très venteuse. Il a fait chaud très chaud, plus de 16° le jour et 7 à 8° la nuit. Avec des conditions pareilles, impossible d'avoir des températures à peu prés équilibrées et la turbulence pointe son nez. Le site a toujours été assez venteux en deuxième partie de nuit quand les journées sont belles mais là c'était le pom-pom, avec 1'' d'échantillonnage, difficile de sortir quelque chose. Et puis faire de la couleur c'est bien mais un moment il faut des couches L...
       
      Pour le reste de la visite du site voici :
      - le rocher du Lion

       
      - Le reste du travail des Loups

       
      Avant de vous conter la suite de notre périple, voici tout de même une première image, prise 100% au Restefond avec le fidèle NEWTHOM ci-dessous :
       

       
      Quand je vais sous des cieux plus clément j'ai l'habitude de choisir des cibles que je ne peux pas faire chez moi. A savoir du LRVB (je vais quand même pas filtrer 95% de la lumière du Restefond non !?) et des champs qui nécessitent une bonne qualité de fond de ciel.
      Sh2-82 rempli le cahier des charges.Elle est aussi appelée little coccon (sa grande soeur n'est pas loin). Elle se trouve à l'arrière de la constellation de la flèche.
      Les images en L sont entre 2,4 et 3''... donc pas de haute définition cette fois, mais ce n'est pas le but sur cet objet tout de même assez discret qui nécessite des poses longues.
       
      Il y a un voile un peu clair au milieu des étoiles sur la gauche. J'aurai pu mettre un coup de niveaux, mais je pense qu'il s'agit des nébulosités ambiantes dans cette zone. La preuve c'est qu'à droite on ne retrouve pas cet effet.
      Je suis content du résultat, j'ai du tout de même dû honteusement corriger le milieu extrême droite de l'image (un petit peu) avec un copié collé de quelques étoiles pour effacer le rémanent de l'ampglow de cette asi183 qui fonctionne bien par ailleurs. Avec un gain de 111 et 300sec de pose, pas possible de tout éliminer et je n'avais pas envie de croper la partie droite de ces si jolis pixels.
       
      A SUIVRE........................
       
       
      Conditions de prise de vue :
      lieu : Col de Restefond - les prairies  - turbulence moyenne Tube : NewThom 250mm f/4 - Axis Instrument + Miroir Terence Monture : 10micron Hps1000 camera : ASI183mm pro en imagerie - ASI 120mini en guidage prise de vue : gain 111 - binning 2  - échantillonnage 0.93 - refroidissement -20°c - offset 25 logiciel : prism v10 (session+pré-traitement) - siril - photoshop poses : L(25x300sec)+  RVB (9x300sec)  

       
       
       
    • By Mick02
      Bonjour,
      Lorsque je regarde dans Siril les informations en-tête FITS de l'image prise avec une ZWO 533 Mc Pro, une ligne apparaît qui indique :
      EGAIN   =    0.994093239307404 / Electronic gain in e-/ADU
       
      Que signifie cette indication ?
      Merci par avance.
      Mick
    • By deome
      Je rencontre une grosse galère au traitement de mes 2 dernières sessions astrophoto
      L'image résultante après empilement sous Siril a une très forte dominance bleu en forme de halo qui est bcp plus présent après l'extraction de gradient.
      J'ai toujours eu plus ou moins ce halo, mais j'arrivais à le supprimer au traitement, je faisais alors des lights de 180s à 400iso, là j'ai tenté à 800iso
      Cette fois impossible d'obtenir qq chose de correct. Après une extraction et une photométrie l'image ressort fushia avec le centre vert, ça a beau être très seventies, c'est pas ce que je recherche.
       
      Ayant un filtre UHC, l'histogramme de mes flats (à 100 iso) n'est pas homogène, j'ai bien le rouge et le vert entre 1/2 et 2/3 par contre le bleu est au taquet
      Dois-je baisser le temps de pose pour avoir le bleu au 2/3 quitte a avoir les 2 autre très bas ?
    • By artemis
      Bonjour,
       
      Vu que la caméra couleur ne donne pas de bons résultats (pour l'instant ) avec mon setup, je vais tester l'imagerie avec filtre RVB et roue à filtre... quand il fera beau ! Et là je pars dans l'inconnu,...
       
      Existe t'il une possibilité de lancer une séquence automatique en RGBBGR avec Firecapture ? (mon but et de déroter les couches couleurs pour éviter les liserés lors du montage RGB)
       
      - Je connais et utilise le séquenceur, mais à ma connaissance on ne peux que lancer un nombre de capture défini du même filtre (?)
      - Dans les paramètres de la roue à filtre je peux définir une séquence RGB automatique, mais je ne peux pas doubler les filtres, je ne peux sélectionner un filtre qu'une seule fois dans la séquence...
       
      Existe t'il une possibilité de script pour lancer ce type de séquence... j'ai beau chercher, je n'ai pas encore trouvé ??
       
      Toute aide sera la bienvenue
      Xavier
       
       
    • By HAlfie
      Hello tout le monde,
       
      en pleine réflexion pour revenir sur un bon vieux gros newton pour du visuel et HR planétaire/lunaire, je m'interroge sur divers éléments dont celui du primaire/barillet :
      -pour un miroir de 350mm, quelle épaisseur idéale pour éviter les contraintes optiques (astig etc.) quand le télescope point vers 20° de hauteur seulement?
      -Quel type de barillet pour éviter ceci (9 ou 18 points à triangles flottants ok super) mais surtout si on vise bas sur l'horizon, on sera plus sur les 2 pâtes qui viennent caler le primaire en translation.
      -Quel compromis idéal de l'épaisseur pour éviter l'astig (plus c'est épais et plus on limite ce risque mais du coup on augmente la durée de mise en température, est-ce exact?)
      -Quel matérieux idéal pour une mise en température rapide (Pyrex, SUPRAMAX, autre?).
       
      Comment mixer matériaux (mise en T°), épaisseur du primaire (éviter les probs optiques quand bas sur l'horizon) et type de barillet?
      Quel meilleur compromis entre ces critères dont 2 sont antagonistes?
       
      MErci pour vos retours éclairés 
       
  • Upcoming Events