Sign in to follow this  
Kaptain

Qui connait cette image d'Olympus Mons ?

Recommended Posts

Je ne l'avais jamais vue et je n'arrive pas à retrouver ni le site ni la sonde.

 

8E87B656-410B-4916-B5F8-3EA827B631B9.jpeg.55cf767a3c74e9883759aec88078541f.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Ce n'est pas une vraie image, c'est un rendu CGI par un artiste néerlandais, Kees Veenenbos ! Mais il utilise des vraies données altimétriques, mesurées par Mars Global Surveyor, pour générer ses images !

 

https://www.huffingtonpost.com/2013/04/03/mars-renderings-kees-veenenbos-images_n_3000366.html

 

Petite traduction libre d'une partie de l'article :

Citation

 

Veenenbos, dont le premier amour était la topographie, a créé des rendus spectaculaires à partir des données du Mars Orbiter Laser Altimeter de la NASA, un instrument embarqué sur Mars Global Surveyor de 1997 à 2006.

 

Veenenbos a déclaré au Huffington Post que ses rendus ont attiré l'attention de la NASA, qui les a ensuite utilisés dans des présentations à des scientifiques chargés de choisir des sites d'atterrissage pour les rovers Spirit et Opportunity.

 

Pour créer ses images, Veenenbos a généré des données d'altitude grâce à un programme informatique appelé Terragen, dont des versions ont été utilisées pour créer des simulations topographiques telles que Drain the Oceans.

 

 

Edited by Tournesol
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super, merci infiniment, Tryphon. Je me doutais un peu d'un truc en 3D, mais c'est l'atmosphère qui m´a fait douter...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Tournesol a dit :

Veenenbos a déclaré au Huffington Post que ses rendus ont attiré l'attention de la NASA, qui les a ensuite utilisés dans des présentations à des scientifiques chargés de choisir des sites d'atterrissage pour les rovers Spirit et Opportunity.

 

A mon avis, et j'ai tendance à le partager....9_9, ces images, ces "vues d'artiste", qui ont un extraordinaire pouvoir d'évocation, servent vraiment la science.

 

Comme tu l'indiques et  littéralement, quand elles sont exploitées en vue de déterminer les sites pertinents pour des missions d'exploration, mais aussi auprès du grand public.

 

Elles stimulent l'imagination, la curiosité qui sont des balises indispensables pour cheminer jusqu'au plaisir de la  connaissance scientifique, par ce pouvoir même d'évocation.

 

Finalement, c'est peut-être aussi ce potentiel onirique qui relie un certain nombre d'entre nous aux étoiles, aux astres errants et qui nous incite à voir au delà, vers l'infini, le savoir...

 

Et comme souvent, particulièrement en matière de ces mondes pluriels donnés à contempler,  la "réalité" passée aux poids et mesures, dépasse l'imagination, elle est extraordinaire! :o

 

 

Amitiés

 

 

 

 

 

 

Olympus-Mons-v-France.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, roul a dit :

 

Vraies images ici:

 

 

Ou là xD :

 

 

 

Olympus mons.jpg

 

 

 

Olympus mons 4 JEPG.jpg

 

 

Mais effectivement l'image donnée par Kaptain ajoute quelque chose à ces images connues

 

 

 

Edited by Motta
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et une image intéressante, où les couleurs sont pour les altitudes différentes :

 

 

 

 

 

Olympus_mons_3_JPEG.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Enfin une fausse image, assez moche d'ailleurs aussi xD, mais pas inintéressante, parce qu'elle donne idée des reliefs :

 

 

 

 

 

Mars relief.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Y a l'un des deux infographistes qui s'est gouré xDxD …...

 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Houla !

Va falloir vous mettre d'accord les scientists :)

Comme quoi . . . ;)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

And the winner is…. l'infographiste de Tournesol !!!!!

 

Causebe :

 

1/ Ça correspond à l'image donnée dans les sites les plus sérieux.

 

2/ Olympus Banana : diamètre, 648 km. Avec 648 km, pas possible de déborder comme ça par rapport à la France…..

 

 

……. Bon, Hamilton, tu prends ta plus belle plume hein, et tu tournes une jolie lettre pour virer illico ton infographiste… Comme motif du licenciement, tu n'as qu'à mettre qu'on est un pays sérieux quoi, c'est vrai, on vient de gagner une deuxième Coupe du monde quand même, on déconne pas comme ça avec la France niveau Olympus Mons ou quoi que ce soit d'autre, d'ailleurs xDxD !!!!!

 

 

Edited by Motta
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Motta a dit :

Olympus Banana : diamètre, 648 km. Avec 648 km, pas possible de déborder comme ça par rapport à la France…..

 

Éclatante démonstration Motta.

 

C'est tout le charme de la science que de rendre, en ce cas, de rendre donc à la France ce qui est à la France -_- ( vous n'aurez  pas l' Alsace et la Lorraine ! >:()

 

Il m'est idée que cette représentation n'est pas l'innocente erreur d'un infographiste américain .

 

D'abord, le fait que ce volcan martien recouvre l'ensemble de notre doulce France, outre qu'il ajoute au spectaculaire de l'image  ( de nature à frapper l'imagination ) induit subtilement un autre  fait : les petits français ont beau causer ,s'agiter dans le monde,  et ben leur village  n'est pas grand chose au regard de ce géant olympique ! La France disparait au propre comme au figuré :o

 

La charge symbolique de l'image est aussi un vecteur non négligeable pour attirer le curieux, le simple curieux. 

 

Reconnaissons quand-même que l'échelle donnée n'est pas totalement deconnante et pourrait être l'occasion de poser la question dans une école  : cette représentation est elle conforme à la réalité ? ,afin que les gosses investiguent sur les superficies respectives B|

 

Le charme de la science,  qu' une belle et forte image aiguillonne!

 

NB. Je donne un blâme à l,infographiste, question d'échelle de sanctions  (attention à la récidive cependant );)

 

Amitiés 

Edited by hamilton
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'épilogue d'une petite fantaisie spatiale de mon cru  datant de 2016 pour finir cette journée du 15 août dans les hauteurs...9_9

 

Et une de mes  photos d'une future colonisation martienne qui aura sûrement lieu dans l'avenir, c'est à dire hier ( parce que c'était plus beau hier....l'avenir ;))

 

Devinez où ça se trouve....

 

Amitiés

 

 

"...Pendant quelques instants, j'ai en effet laissé flotter dans notre habitacle exigu un jouet venu d'ailleurs, ma relique préférée, sorte d' invitée surprise de la fête improvisée.

Ce qui a fait dire aux membres d'équipage que "les français sont décidément des poètes, même à 65 millions de kilomètres de la planète mère!"

Qu'importe, j'ai profité de ma prise de quart pour larguer la soucoupe dans le vide spatial à la verticale d'Olympus Mons, non sans l'accompagner spontanément de simples mots d'adieu:

"Bon retour chez vous!" 

La toupie deviendra j'en suis certain un nouveau satellite, protecteur de la mission.

Un talisman contre la tyrannie des évidences.

Son scintillement imperceptible, au ciel du soleil pâle des canyons de Mars, sera comme un regard d'enfant posé sur le royaume du dieu guerrier.

Deimos et Phobos, vigies de l'aube naissante, salueront quant à eux ce matin, l'arrivée de notre caravelle sur les canaux du temps jadis."

 

 

 

NYC 2 four (1).JPG

Edited by hamilton

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon voilà, j'ai fini par retrouver Olivier de Goursac, le banquier passionné par Mars. Là, c'est évident qu'il s'agit de 3D.

 

E0281FAE-EC02-4A44-8EF9-C92D108C41CF.jpeg.6ceb9fdf3a054b79de82b0e4b5ce0a9c.jpeg

 

Mais ça a fait de tels progrès depuis qu'on va avoir de plus en plus de mal à voir que c'est de la synthèse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli quand même la vraie fausse image ( sacré domaine skiable dés que la terrafor....arrêtons de rêver O.o)

 

Une belle animation ( certifiée NASA....Tournesol...si tu m'entends ;)) de quelques secondes : notre Olympe favori, survol  du  globe terrestre et en transparence, superposé au  Mauna Kea (4207 mètres)..

 

Ca cause que la France, même en conservant l'Alsace, la Lorraine et quelques territoires des "4 coins de l'hexagone" >:(, c'est vraiment petit! 

 

Amitiés

 

 

 

olympus hawai.mp4

Edited by hamilton

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, Bernard Augier a dit :

Rockefeller Center mon cher Hamilton

 

Well done Mister Augier! 

 

Allez, ça c'est cadeau, si tu devines la plage...je suis volontaire pour la prochaine expédition sur Olympus Mons :ph34r:

 

Amitiés

 

Normandie 1 (2).jpg

Edited by hamilton

Share this post


Link to post
Share on other sites

La belle image de synthèse postée par Kaptain (celle du banquier marsophile) a un relief très exagéré. Elle met bien en évidence une singularité topographique d'Olympus Mons dont l'immense cône volcanique (aux pentes très faibles) s'arrête assez abruptement sur presque l'ensemble de son pourtour par de fortes pentes atteignant  plusieurs milliers de mètres de dénivellation. Ce pourtour singulier est propre à Olympus Mons, on ne le retrouve sur aucun autre volcan martien.

 

Comment expliquer cette singulière topographie ? La seule explication que j'ai réussi à trouver fait référence à certains volcans terrestres qui présentent la même caractéristique (leur cône se termine abruptement par de fortes pentes) et qui se situent en milieu glaciaire (certains volcans islandais en particulier). Mais cela à une bien plus petite échelle. Si on extrapole cette explication à Olympus Mons il faut alors imaginer un immense et très épais glacier (type inlandsis) qui l'entourait jadis (et l'entoure peut-être encore plus en profondeur, glacier du type alternance et mélange de glace et de cendres volcaniques).

 

Comme je suis curieux, j'aimerais savoir si quelqu'un sur ce forum a une autre explication ou des références d'études portant sur cette topographie très particulière, et curieuse, d'Olympus Mons ? D'avance merci.

Edited by Géo le curieux
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’ai cherché à me renseigner, depuis mon dernier message, sur l’origine de l’escarpement marquant le pourtour d’Olympus Mons (de 2 à 6 Km de haut, ce n’est pas rien). Diverses hypothèses sont émises. Certains évoquent l’érosion (par le vent ? l’érosion de milliers de mètres d’épaisseur de dépôts volcaniques dont d’importantes coulées de lave ? j’ai du mal à y croire, c‘est dur le basalte et je vois mal comment obtenir l‘effet résultant actuel). D’autres évoquent des glissements de terrain « induits par une fonte massive de permafrost » (dixit Wikipédia). On rejoint là l’autre hypothèse qui y voit un volcan à l’origine sous-glaciaire, comme pour les volcans terrestres appelés « Tuyas » évoqués dans mon précédent message. Mais ça explique mal que l’on trouve des coulées de lave qui se prolongent bien au delà de l’escarpement, et l’échelle du phénomène, dans le temps comme dans l’espace, est radicalement différente.

 

A cet escarpement s’ajoute une autre particularité à prendre en compte qui est celle « d’auréoles » (des lignes de crêtes, comme des rides ou plissements) qui s’étendent sur plus d’un millier de Km autour du volcan. Un peu comme si l’ensemble avait glissé, ou flué, autour du volcan, lequel est situé en périphérie du bombement du dôme de Tharsis. Fluage qui peut avoir été favorisé par la fonte en profondeur d’une part de glace (le « permafrost ») sous l’effet de l’apport thermique de cette zone volcanique.

 

J’ai un faible pour cette dernière hypothèse qui me semble en cohérence avec ce que l’on observe de l’autre côté du dôme de Tharsis dans la région où prend naissance Valles Marineris et ses formidables débâcles glaciaires.

 

Tout cela laisse à penser que le sous-sol de Mars dans son hémisphère nord a renfermé beaucoup de la glace (les cratères « splash », entre autres, en témoignent) et en renferme sans doute encore dans le très épais remplissage de cet hémisphère en dépression (sans parler de « lacs souterrains » d’eaux saumâtres comme une récente interprétation de sondages radars le laisse présumer). C’est sans doute le cas aussi autour d’Olympus Mons, ce qui pourrait expliquer sa topographie singulière avec son escarpement à la base et ses « auréoles » tout autour. Cela pourrait résulter d‘un très lent glissement, ou fluage, des terrains qui l’entourent, favorisé peut-être par une fonte partielle de glace en profondeur (ou de « saumures »). Une rhéologie (à défaut de tectonique) des terrains martiens très particulière, très lente mais non sans effets au cours de milliards d’années.

 

Voilà où j'en suis de mes hypothèses. Vivement l’arrivée sur Mars d’un bon sismomètre (made in France) pour tenter d’en savoir plus sur la nature du sous sol martien et pouvoir mieux décrypter son histoire géologique.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this