TMangeat

Présentation et suggestions

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

je me remet un peu à l'astronomie amateur depuis peu (surtout cet été à cause des oppositions). Mais je suis également opticiens CNRS et je travail beaucoup sur l'imagerie scientifique en science du vivant (d"où le fait de pas trop faire d'imagerie durant mes périodes de repos).

Mais la vision de mars ces derniers jours, de m13,m11 dentelle du cygne,etc durant l'été dans des conditions d'exceptions m'ont redonné de la joie dans cette activité !!

 

En relisant certains fils ici ( et en catégorie astrophotographie), je viens de réaliser que j'ai des solutions assez nouvelles qui sont susceptibles d'être très intéressantes pour l'imagerie haute résolution ou grand champ en astronomie de type amateur (hors optique adaptative).

Pour savoir si c'est réaliste, je suis très intéressé de savoir si je peux accéder à des images bruts amateurs provenant soit :

- d'un stream d'images planétaires brut avant reconstruction (une centaines d'images en présence de turbulence voir milliers serait l'idéale) avec les caractéristiques de télescope associé ou lunette (PSF) et juste une valeur du seeing grossièrement. Un faible champ de vue me suffira. cependant une étoile scintillante ou un satellite à proximité serait surement utile.

- ou bien plusieurs images de longue pause du ciel profond (ou bien un stream de plusieurs centaines d'images)  mais avec un champ de vue assez élevé et présentant donc des caractéristiques optique variables dans le champ (coma,etc,etc). Plusieurs champ d'images me seront nécessaire aussi mais cette fois ci avec une densité d'étoile plus faible (genre région "extra_voie lactée") pour tester une méthode d'apprentissage des défauts optiques (intuitivement certains vont comprendre l'idée ici je pense).

 

Pour faire simple, je pense que nous pouvons ainsi "individualiser" la restauration d'image pour un "ciel+télescope" associé. L'idée est de savoir si c'est possible sur quelques premières expériences de restaurations citées ci dessus.

 

Bref j'imagine qu'il y a peut être une banque d'image brut ouverte open source en astronomie amateur et peut être même que cela existe déjà dans ce forum (ou un autre). Dans ce cas ce sera l'idéal. J'ai peut être aussi raté une section ou chacun cherche à mieux traiter les images? Ce sera en tout cas une bonne idée je pense.

 

Merci d'avance et je remarque qu'il y a eu des sacrés progrès depuis 10 ans!! bravo à tous.

 

TM.

Edited by TMangeat
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

bienvenue.

tu devrais poser la question directement dans la rubrique astrophotographie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour TM,

 

Je vois ton post d'il y a un peu plus d'un an. Tu es toujours sur ce projet de traitement d'image? De mon coté, j'avais fait des recherches sur la piste de la deconvolution par mesure du front d'onde. J'étais allé assez loin, mais pas jusqu'à une solution qui marchait. J'ai des vidéos planétaires mais aussi des images brutes ciel profond. Dis moi si tu continue de travailler sur ce projet.

 

A+

 

Arnaud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By yann35
      Mon projet muri petit à petit...
      Je suis à la recherche un petit instrument de qualité plus nomade en complément de mon Mewlon 210 mm,
      Une Apo de 80 mm, c'est limité par rapport au diamètre puis pas vraiment de différence avec la Swarovski ATS 80.
      J'ai pensé à la TS 90/600 Photoline qui me parait pas mal, mais en nomade je ne sais pas si le triplet est une bonne solution.
      Puis-je me suis dit pourquoi pas un Maksutov de qualité, les commentaires ont l'air très bons il est compact et avec un diamètre de 150 mm (équivalent diamètre 100 apo), ça me laisse plus de possibilité. 
      Qu'est-ce que vous pensez de celui-ci : iOptron telescope MC 150/1800 OTA  ?
      Ou peut être un autre modèle que je n'aurai pas vu...
      Voilà, j'en suis là....
    • By Anton et Mila
      Je vois du nouveau de l’extrême est de la future Europe pour la photo, et photo astro pourquoi pas!
      https://photorumors.com/2021/02/04/new-rubinar-lenses-announced-from-the-russian-lzos-factory/
      Avez-vous des images faites avec l'un des anciens modèles?
    • By aescalle
      Bonjour à tous,
      Hier soir j'ai eu pour la première fois un gros problème d'autoguidage avec PHD2 et ma monture EQ6 R-Pro.
       
      Après un une année sans session d'astrophotographie, J'ai changé mon setup qui était un petit télescope supportant mon appareil EOS en piggyback et une lunette d'autoguidage par une caméra CCD ZWO 294MC Pro (équipée d'un objectif Canon + L'autoguidage)  montée directement sur la monture. Résultat, si mon matériel optique fonctionne bien, je n'ai pas pu continuer la session car j'ai obtenu de grosses erreurs dans PHD2, ce qui m'a inquiété. Suivi inutilisable même sur des poses de 30 secondes. Voir ci-joint la capture du résultat ( copie d'écran PHD2).
       
      Ce qui a changé, hormis le matériel et son poids, c'est l'alimentation 12V du ventilo de la CCD, et la position des cables (câbles d'alimentation CCD et Hub USB à l'arrière, câble Hand control et câble du Polemaster sur le côté de la monture et un câble USB laissé libre vers mon ordinateur.
       
      L'équilibrage ne m'a pas semblé mauvais.
       
      La mise en station est normalement facilité par le Polemaster, ce qui permet un alignement rapide. Je le fais en général sur trois étoile (et plus).
      Hier soir l'alignement m'a semblé bon, les objets stellaires étant bien centrés.
       
      Pour info dans APT, je n'ai pas pu utiliser le plate solving.
       
      Je m'inquiète maintenant du mécanisme de ma monture au vu des messages obtenus dans PHD2.
       
      Quelqu'un aurait-il une idée sur l'origine du problème ?
      (Merci par avance)

    • By frank-astro
      Bonsoir,
      La lune est bien gênante en ce moment pour le CP mais il fait beau (et même pas froid) donc autant en profiter.
      Voici le coupe M97 + M108. Megrez72 + ASI1600MC + IrCut. 60 poses de 180s.

      M97-M108_72ED-ASI1600MC-60x180s_20210223 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Puis M101.Megrez72 + ASI1600MC + IrCut. 60 poses de 180s.

      M101_72ED-ASI1600MC-60x180s_20210223 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Traitement SIRIL + Photoshop. Prise de vue avec Stellarmate.
      Bonne soirée,
      Frank
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Décidément  pas de chance pour une fois que le temps fut clément dans ces conditions et sa température en quinze jours de temps -10°c à +15°c ....
      Ciel voilé samedi mais aussi dimanche (on le voit sur les images des artéfacts), comme j'avais envie d’essayer l'imageur mono e n vue de Vénus.
      J'ai optimisé en solaire avec un filtre wraten rouge 23A, et en lunaire le wraten vert 11 + IR/UV-CUT
      Malheureusement je n'ai pas eu le temps de faire grand chose la lune et soleil étant voilé, la néanmoins résolution me semble bonne d'après ce que j'ai pu obtenir de si petits détails en tâches solaire (trois points).
       
      J'ai fait un survol sur la zone sud ouest lunaire , avec clavius notamment et plein de petit cratelets, et Wolf (j'habite là !) dans la mare nubium
       

       
      Bon ciel étoilé & lunaire
  • Upcoming Events