fred-burgeot

Afrique du Sud (1) : bilan et dessins de nébuleuses

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Beau reportage Fred. Il est intéressant de constater que tous les dessinateurs qui sont partis dans l'hémisphère austral pour la première fois esquissent les mêmes objets en ciel profond. Ton choix est impec, néb. de l'insecte et toutes les autres, on en a pas mal en commun et l'incroyable homuncule (c'est vraiment un choc émotionnel à l'oculaire)  Ton dessin de la Chauve souris me rappelle pas mal le mien effectué cet hiver de l'autre côté et tu l'as déjà bien disséquée. J'y reviendrai sûrement.   Fabrice M.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci FiatLux !

 

Fabrice, on commence tous par les inratables :) et ce sont les premiers dessinateurs du ciel du sud qui mettent l'eau à la bouche de leurs compères.

Je me doutais que les dessins de NP et de l'homuncule allaient susciter ton intérêt. On attend ton comparatif alors.

 

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fred, mon ami Timm Klose m'a chargé de te transmettre ses plus vives félicitations et je dois te dire qu'il te fait une profonde révérence pour la beauté et la qualité de tous tes dessins! 

 

Dont acte... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

 

Pour illustrer à quel point la tarentule est un objet formidable, je complète le CROA de Fred avec des dessins aux petits diamètres, on peut voir quelle révèle rapidement une foule de détails pour donner un spectacle époustouflant dans les gros diamètres comme sur le dessin de Fred qui a eu le courage de la dessiner dans un T400 mm !

 

Dans des jumelles 15x70 mm sous le ciel noir de l'hacienda des étoiles au Chili, elle apparaît très brillante en haut à gauche :

 

LMC-J15x70-md2.png

 

 

Dans une lunette de 80 mm à 135x depuis le village de l'Entre-Deux à la Réunion alors qu'elle était basse sur l'horizon en direction de la pollution lumineuse de la côte ...

 

ngc2070-L80-md2.png

 

Puis dans un Intes de 150 mm à 85x depuis le village de Pisco Elqui au Chili où il y avait un peu de pollution lumineuse également :

 

ngc2070-T150-md2.png

 

C'est vraiment un objet extraordinaire !

 

Edited by laurent13
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe Laurent, surtout celui aux jumelles 15X70, il montre bien la profusion d'objets dans le Grand Nuage de Magellan. Je me répète : quel bonheur que de se balader dedans avec le T400 à faible grossissement.

Pour les deux dessins de la Tarentule : on voit déjà les boucles de la nébuleuse, la texture filandreuse nécessite plus de diamètre apparemment.

 

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By BlackMaple
      Juste pour le plaisir des yeux, je vous partage mon Aquarelle de Jupiter. Une fois n'est pas coutume ce n'est pas derrière l'oculaire que je l'ai réalisé mais sur photo.  2 heures, a 3 heures de boulot pour ce rendu, Tranquilou.... Au crayon aquarellable et graphite. 
       
      A retrouver sur ma galerie également :
      https://marty62100.wixsite.com/mgsketching
       
       


    • By Guillaumedu59
      Date d’observation : Dans la nuit du 7 au 8 Aout 2020
      Heure d’observation : 23h15 – 02h40
      Lieu d’observation : Haubourdin
      Type de ciel : Ciel urbain
      Télescope : Dobson Orion XT10g (Diamètre : 254 mm / Focale : 1200 mm)
      Oculaires / champ / grossissement respectif :
      -  Explore Scientific 30 mm (82° / 40 X)
      -  Pentax XW 20 mm (70° / 60 X)
      -  Televue Delos 12 mm (72° / 100 X)
      -  Pentax XW 7 mm (70° / 171 X)
      -  Pentax XW 3,5 mm (70° / 343 X)
      Filtres :
      -  UHC Astronomik : Oui
      -  OIII Astronomik : Oui
      -  H-Beta Astronomik : Oui
      Conditions : Ciel bien dégagé avec des températures chaudes pour la saison
      Objet(s) observé(s) :
      -  Lune : Oui
      -  Planète(s) : Oui (Saturne)
      -  Ciel profond : Oui (M13, M92, M57 et NGC 6826)
       
      Préface !
       
      Bonjour,
      Ce Vendredi 7 Août 2020, nous avons le droit à une superbe journée ensoleillée, mais très étouffante au niveau des températures (c’est la canicule).
      Le ciel est quasi sans nuages, ce qui laisse penser à une excellente soirée astronomique.
      Effectivement, c’est le cas.
      La météo tient ses promesses.
      Pas un seul nuage à l’horizon ne vient jouer les trouble-fêtes.
      Pas un seul.
      Bien avant la tombée de la nuit, je décide de sortir tout le matériel sur ma terrasse, histoire que tout soit refroidi.
      En attendant le moment venu, je pense aux objets que je voudrais observer : les grands classiques du ciel d’été, ainsi que la planète Saturne.
      Vers 22h15, je commence à voir Véga à l’eoil nu, signe que je peux tout de même initialiser ma raquette Go-To en choisissant cet astre-ci et Arcturus comme étoiles de référence.
      Le début de ma soirée ne commence réellement que dans les environs des 23h00…
       
      Les grands classiques de l’été !
       
      Le ciel s’étant bien assombri, il est grand temps pour moi de me rendre dans la constellation d’Hercule pour y découvrir 2 superbes objets :
       
      M13
      Magnitude = 5,8
      Taille = 20’
      Oculaire(s) utilisé(s) = Televue Delos 12 mm et Pentax WX 7 mm
      Grossissement(s) respectif(s) = 100 X et 171 X
      Description : Un magnifique poudroiement d’étoiles au beau milieu du champ du Televue Delos 12 mm attire mon regard.
      C’est bien lui.
      C’est bien M13, le roi des globulaires, que je suis en train d’observer.
      Dans le champ du Pentax XW 7 mm, bien qu’il ait perdu en luminosité, le Y sombre, quant à lui, est parfaitement visible en vision décalée.
      Il se présente comme 3 chenaux sombres formant la lettre en question.
       
      M92
      Magnitude = 6,5
      Taille = 14’
      Oculaire(s) utilisé(s) = Televue Delos 12 mm et Pentax WX 7 mm
      Grossissement(s) respectif(s) = 100 X et 171 X
      Description : Le frère cadet de M13.
      J’ai nommé M92.
      Il possède un cœur plus petit mais plus lumineux, puis est parfaitement bien résolu en de nombreuses étoiles de faible magnitude.
      C’est toujours un véritable plaisir de l’observer.
       
      M57
      Magnitude = 8,8
      Taille = 86 x 62’
      Oculaire(s) utilisé(s) = Televue Delos 12 mm et Pentax WX 7 mm
      Grossissement(s) respectif(s) = 100 X et 171 X
      Description : Bien haute dans le ciel, M57 resplendit à merveille avec sa forme légèrement ovalisée, ainsi que ses anses plus sombres.
      En assistant bien sur la vision décalée, dans le champ du Televue Delos 12 mm, j’aperçois également la très faible étoile de magnitude 12,26 portant le nom de GSC 2642-0433 qui apparaît par intermittence.
      Dans le champ du Pentax XW 7 mm, elle est bien plus évidente à observer.
       
      NGC 6826
      Magnitude = 8,8
      Taille = 27x24’’
      Oculaire(s) utilisé(s) = Pentax XW 3,5 mm
      Grossissement(s) respectif(s) = 343 X
      Description : Une autre superbe nébuleuse planétaire après M57.
      Elle est grande, lumineuse et on voit très aisément son étoile centrale.
      En la regardant alternativement de face et en vision décalée, elle apparaît et disparaît, puis semble aussi clignoter autour de la centrale.
       
      La planète Saturne !
       
      Et pour conclure en beauté cette superbe nuit étoilée, je décide de passer de longues minutes à observer la plus belle planète du système solaire.
      J’ai nommé Saturne.
      Ah, grand dieu ! Que je suis hyper, mais hyper heureux de pouvoir l’admirer à nouveau.
      J’en ai presque les larmes aux yeux tellement que le spectacle est magique.
      Dans le champ du Pentax XW 3,5 mm, j’y décèle sans problème sa Division de Cassini, ainsi que des bandes nuageuses sur son disque.
      Pour ce qui est de ses satellites, j’y vois sans problème Titan, mais il me semble également en découvrir d’autres comme Rhéa, par exemple.
       
      Bilan de la soirée !
       
      Même si j’étais très heureux de retrouver quelques-uns des plus beaux objets du ciel d’été, je ne pouvais m’empêcher aux longues minutes à observer la planète Saturne qui me fait toujours rêver.
      Quelle joie pour moi de la vois flotter au beau milieu du champ de l’oculaire.
      Quel plaisir d’avoir revu la Division de Cassini, cette fine bande noire, qui fait quasiment tout le tour de la planète.
      D’ailleurs, c’est elle qui sépare l’anneau A de l’anneau B.
      En attendant la prochaine séance, je vous remercie de m’avoir lu et je vous dis à bientôt !
    • By xavierc
      Strock 254/1200
      Vers Crécy la Chapelle (Seine et Marne)

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      M99
      Observation numéro 7047


      M104
      Observation numéro 7048

    • By Loup Lunaire
      Bonjour les astro-dessinateurs,
       
      Deux  petit dessins comme promis lors d'une de mes images dans la section photo, bref je me suis attardé sur le secteur de Montes Carpatus, avec T.Mayer et son homologue A deux cratères à fond plat de 33km et  l'autre de 16km pour ce dernier l' AVL préconise une lunette de 100 pour le voir. Pourtant j'ai bien vu son fort albédo. La Lune est basse mais il faut profiter de chaque instant.
      Jupiter c'était l'occasion d'essayer mais nouveaux crayons de couleurs en ocre et marron, en présence de la GTR et d'une bande équatoriale sud très fine, et d'une au nord plus dense, les couleurs sont moins saturé en visuel et puis la NEB devrait être plus basse.
      Io est sur l'image aussi. L'imageur lui les voit violette les bandes.
       
      J'aurai bien voulu, Saturne mais les conditions sur le sujet ne mon rien donné de bon ,pas de bande centrale visible, couleur presque monochrome  donc pas tenté.
      Transparence très correcte, mais un peu de turbulence par vague, notamment sur Jupiter
       
       
      AIRWOLF Bresser Messier AR90/900  -Abbe 12.5mm + barlow x2 TAKAHASHI/BARLOW X3 KEPLER
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, des gris, noir, ocre, marron.
      VISION INVERSE AVEC RENVOI COUDE
       
      Dessin lunaire environ 1h
      Dessin de Jupiter 30 min

       
      Bon dessin lunaire & planétaires
       
       
       
      AIRWOLF Bresser Messier AR90/900  -Abbe 12.5mm + barlow x2 TAKAHASHI/BARLOW X3 KEPLER
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, des gris, noir, ocre, marron.
       
       
    • By biver
      Bonjour,
      Alors que j'observais Neowise au Télescope, j'ai eu l'impression d'être (à nouveau) éclairé par des phares de voiture vers 1h12 (23h12 UT le dimanche 26), mais ça venait d'en haut: j'ai pu suivre visuellement la fin de la désintégration de l'objet, avec un morceau principal bien vert qui filait Sud-Nord de au-dessus de cassiopée pour finir un peu sous la polaire [vu depuis 50km au sud de Paris]. La flash principal, a priori assez haut dans le ciel entre Pégase et le Cygne, devait tourner autour de la magnitude -15, certainement plus brillant que la pleine lune... j'imagine que d'autres l'on vu, et au moins des caméras frippon.
      Rentrée atmosphérique ou météoride?
      Sinon, 3-4 min plus tard, à 1h16.0 précises j'ai entendu une double détonation - était-ce lié ou indépendant?
      Nicolas
       
  • Upcoming Events