Sign in to follow this  
Colmic

Réflexions autour des couleurs dans les nébuleuses en photo APN

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

suite à l'image postée par notre ami @baroche

 

 

s'en est suivi un mini-débat convivial concernant les couleurs des nébuleuses dans America et Pelican.

 

J'aimerais que nos cadors de la CCD viennent apporter leurs lumières.

 

Voici l'image originale de Pierre-Alain : c'est rouge :

america recadrée -réduite - Copie.jpg

 

 

On sait très bien que les APN ne sont pas forcément justes dans le rendu des couleurs, notamment dans le rouge des nébuleuses. Déjà on aura une différence entre les marques de boîtier, défiltré ou pas, refiltré astrodon ou autre marque, etc...

Pour avoir des couleurs justes, il faudrait alors jeter un oeil du côté de ceux qui font de la CCD avec filtres RVB. Et là, il faut dire qu'on voit vraiment de tout sur le web !!! Entre les ricains qui saturent à mort et d'autres qui inventent carrément des couleurs, ya matière à débat !!

Alors comment savoir qui a raison et qui a tord ?

 

Par exemple une image LRVB de notre ami Thierry Demange : c'est rose dans America et pas rouge :

ob_5eac11_v-ngc7000-lrvb-fsq85-u8300.jpg

 

Si je prends maintenant ma dernière image d'août dernier au A7S (donc à l'APN, défiltré Astrodon de surcroît), j'obtiens personnellement ça,

mais je suis forcément influencé par les images que j'ai vues auparavant, ceci dit je n'ai à aucun moment retouché les couleurs, tout au plus la saturation et la vibrance :

America_FSQ106_180x30s_11082018.jpg

 

Voici maintenant une image de Neil Fleming en SHO où :

- SII = rouge (sachant que SII = 672nm soit effectivement dans le rouge)

- Ha = vert (sachant que Ha = 656nm donc aussi dans le rouge !)

- OIII = bleu ( sachant que OIII = 500nm donc dans le bleu-vert et pas uniquement dans le bleu)

NGC7000-SII-Ha-OIII5-crop.jpg

 

Et une autre version sans le SII mais un mix Ha-OIII où

- Ha = rouge (ce qui est vrai)

- OIII = bleu (ce qui est faux, OIII c'est bleu-vert !)

le vert étant un mélange subtil de Ha et de OIII (et c'est là qu'il va falloir être très fort pour trouver le bon mélange)

Là on se rapproche du rose qu'on retrouve dans certaines images LRVB.

NGC7000-Ha-sG-OIII3.jpg

 

Au final, qui a raison ? Quelles seraient les bonnes couleurs à prendre ?

Y aurait-il moyen de savoir retrouver les bonnes couleurs à partir de Halpha et de OIII ?

Est-ce que LRVB c'est encore le mieux à prendre comme référence pour calibrer les couleurs d'une image APN ?

 

Je constate quand même que de plus en plus d'astram font non plus du SHO mais souvent du HOO. Est-ce parce que le soufre n'est pas très présent, ou est-ce tout simplement parce que le SHO c'est moche ?

 

Merci de m'apporter vos lumières :)

 

Edited by Colmic
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

 bonjour michel !

 sur mes clichés argentiques couleur  de l'époque  , ces deux nébuleuses sortaient bien rouges ! :)

 polo

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout cela est très subjectif :)

En fait, tous les APN et CCD couleurs ne vont pas donner les mêmes couleurs, même les images CCD avec filtres R G B donneront des résultats différents en fonction des filtres utilisés etc etc :)

En théorie la couleur la plus proche de la réalité serait donnée par une étoile G2V et après calibration des filtres :

http://astrolabo.com/2008/01/12/tutorial-de-calibration-des-filtres-rvb/

Mais qui fait ça ?

Par contre, le Ha bleu, je vous le laisse ;););)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

coucou :) bon puisqu'on me cite, je donne mon avis pour North :) : personnellement quand je traite une image, je fais l'assemblage RVB toujours de la même façon, quelquefois j'obtiens des nébuleuses bien rouges et quelquefois plutôt rosée comme ici North, donc la procédure de traitement étant toujours la même, si il y a une différence entre 2 nébuleuses, c'est que ça correspond à une réalité qui s'explique par les longueurs d'onde d'émission.

Plus la nébuleuse émet purement en Halpha, plus elle est rouge, or il se trouve que North comme M8 par exemple émet beaucoup en Hbéta et beaucoup en OIII (on le voit bien sur les images SHO de North) donc il est normal qu'elle soit plus rose que rouge sang !

Par opposition une nébuleuse comme la patte de chat est très rouge car exclusivement Halpha (il n'y a rien en OIII).

Il est clair aussi qu'un APN (défiltré) a plus tendance à donner une image rouge, personnellement je pense que si le traitement est bien fait, le résultat obtenu avec une CCD est plus juste...

 

Voilou, j'espère avoir été clair :)

 

@+, Thierry

 

 

Edited by Thierry DEMANGE
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous.

J'en déduis plusieurs choses :

- NGC7000 émet effectivement dans Halpha et dans OIII, on le voit bien sur l'image SHO,

- par conséquent pour un APN qui ne va pas discriminer les couleurs comme des filtres RVB, il est logique qu'il prenne un mix des couleurs qu'il voit, à savoir Halpha (rouge) et OIII (bleu) au même endroit,

- le mix de ces 2 couleurs ne tendrait-il pas vers le rose par hasard ?

- à vrai dire, il me semble que c'est exactement ce qu'a fait notre ami Neil Fleming avec sa seconde image, et obtenu... du rose :)

 

@ALAING , la réponse au fait qu'on trouve de tout sur le web vient peut-être de là : plus personne ne calibre ses filtres RVB comme tu viens de le montrer, et on assisterait donc à cette disparité de couleurs ?

 

@polo0258 peut-être que la courbe de réponse n'était pas la même à l'époque de l'argentique ? Déjà l'argentique était nettement moins sensible que la CCD ou le CMOS.

 

De la même façon qu'on calibre ses filtres RVB avec le process donné par Alain, serait-il alors possible de calibrer ses images APN ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Colmic a dit :

De la même façon qu'on calibre ses filtres RVB avec le process donné par Alain, serait-il alors possible de calibrer ses images APN ?

 

C'est une vraie question :) Etant daltonien, vous imaginez pas comme c'est un calvaire pour moi quand je traite mes images :D

  • Haha 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Pixinsight propose le process "Photometric Color Calibration", qui aide à mieux étalonner les couleurs sur la base de données de l'Université de Strasbourg (ou d'autres Universités aux choix), ça ne va pas créer des couleurs si on ne les a pas au départ mais ça permet d'affiner les réglages.

Olivier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben je n'avais pas vu ce post! intéressant Michel ;)

 

Je mets ma version que j'ai corrigée pour te faire plaisir et je pense en effet qu'elle est mieux ainsi  ;) …

 

Mais comme je te l'avais dit dans mon post, je ne la fais pas plus rose, je réserve ça pour M42 qui est vraiment rose elle :P ...

 

 

5b9818580d48b_americarose.thumb.jpg.42243d6936727ef5bb73f039dbadfa1f.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, baroche a dit :

Mais comme je te l'avais dit dans mon post, je ne la fais pas plus rose, je réserve ça pour M42 qui est vraiment rose elle :P ...

 

Merci Pierre-Alain, ça me touche :D

Mais vraiment c'est pas pour me faire plaisir, j'ai vraiment envie (et besoin) de savoir si c'est possible de calibrer nos couleurs de façon autre que triviale ou pifométrique :)

 

Il y a 12 heures, decatur30033 a dit :

Pixinsight propose le process "Photometric Color Calibration", qui aide à mieux étalonner les couleurs sur la base de données de l'Université de Strasbourg (ou d'autres Universités aux choix), ça ne va pas créer des couleurs si on ne les a pas au départ mais ça permet d'affiner les réglages.

 

@lock042_CyrilRichard si tu nous lis, dans la version 1.0.0 de SiriL, on peut se mettre à rêver ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Colmic a dit :

 

@lock042_CyrilRichard si tu nous lis, dans la version 1.0.0 de SiriL, on peut se mettre à rêver

Je peux rien promettre. La todo list de la 1.0 est deja énorme. Faudra déjà scinder. La on bosse sur la 0.9.10.

La calibration photometrique c'est pas un truc qui se code en 5min  :/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/09/2018 à 22:14, Colmic a dit :

si tu nous lis, dans la version 1.0.0 de SiriL, on peut se mettre à rêver ?

Ben non, ca sera dans la 0.9.11 :P

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arrête de teaser toi et file-moi plutôt ta version béta que j'en fasse un exe :)

NEED

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/09/2018 à 19:50, Colmic a dit :

Au final, qui a raison ? Quelles seraient les bonnes couleurs à prendre ?

 

Hello :)

 

Le sujet a aussi été débattu ici et dans les fils cités.

Malheureusement les images de l'époque ont disparu... :(

 

 

Edited by Nebulium

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By christian viladrich
       Avec un bon mois de retard, je vous propose une image de Mercure prise le 31 mai au Mewlon 250 et avec un filtre rouge. Comme les copains (qui eux ont traité leurs images plus rapidement ...), le tri des images a été très serré, avec 2% des images conservés sur un total de 300 000. Heureusement, Mercure ne tourne pas bien vite. On voit finalement pas mal de détails :
       

       
      J'en connais un qui ferait une tuerie avec si M300
    • By Simon Fabre
      Bonsoir à tous,
       
      Voilà mes premiers nuages noctulescents , après deux ans à tenter de les apercevoir l'été sans succès.
       
      Depuis les environs de Vauhallan sur le plateau de Saclay en Essonne, peu après 23h locales.
      J'ai cru à des cirrus à peine arrivé sur site, qui culminaient à 20°, mais leur blancheur et leur forme déjà caractéristique à l’œil nu ont rapidement dissipé le doute.
      Aux jumelles 10x50, les vaguelettes argentées sortaient super bien. 
       
      A mesure que le temps s'écoulait, les nuages se sont déplacés vers l'ouest, et ceux qui étaient visibles avant 23h à 20°, soit les plus bas en latitude, sont passés dans l'ombre peu après.
      Un très beau spectacle, je ne les imaginais pas si brillants que ça.
       
      Nikon D810 et Nikkor 24-120mm ouvert à 4.
      22h57, 52mm, 5s, 100 iso:

       
      23h03, 66mm, 5s, 125 iso:

       
      23h09, 66mm, 5s, 250 iso:

       
      23h15, 66mm, 5s 250 iso:

       
      23h18, 66mm, 5s, 400 iso:

       
      A bientôt.
      Simon
    • By RIGEL33
      C/2020 F3 Neowise dans le ciel girondin
       
      Ce matin, le réveil ne fut pas trop dur à 3 h… quand c’est pour l’astronomie, ce n’est jamais difficile. Un petit coup d’œil rapide à l’état du ciel… totalement dégagé… et hop, la décision de s’habiller fut prise en un dixième de seconde.
      Il était presque 4 h, nous étions au Mémorial à Saucats. Une fois sur place, je constatais l’absence de brouillard… tout au plus, une petite brume au raz du sol mais rien de gênant.
       
      A 4 h 45, elle se montrait déjà… pas besoin de plisser les yeux… pas besoin de la chercher… sa coma et sa queue se détachaient du ciel encore sombre dans cette aube matinale. Nous étions comme des gamins découvrant notre cadeau de noël… émerveillés par ce spectacle céleste !
      Denis avait déjà fait quelques poses alors que je rageais sur mon APN qui ne voulait pas se laisser faire. Je finis quand même par le maîtriser et pu réaliser les images voulues.
      Le ciel s’éclaircissait de plus en plus et à peine une demi-heure plus tard, il était difficile de l’apercevoir. Je dirigeais alors mon objectif photo vers Vénus qui s’était levée à l’est, lovée dans la tête du Taureau. Je réalisais alors une image de cette rencontre avec les Hyades.
      A 5 h 15, on ne la voyait plus à l’œil nu… les lueurs de l’aube l’avait noyée.
       
      Après un café chaud, il était temps de reprendre la route pour aller accomplir sa journée de travail... qui serait certainement plus difficile qu'habituellement au vu du manque de sommeil, mais plus légère avec le souvenir bien ancrée de la vision céleste.
       
      C/2020 F3 Neowise est une comète rétrograde découverte le 27 mars 2020 par le télescope spatial NEOWISE. D'une magnitude visuelle de 7 à la mi-juin, elle est passée périhélie le 3 juillet 2020, soit à 0,29 UA du Soleil. Ce passage au plus près du Soleil a fait considérablement augmenter son activité, la rendant largement visible à l’œil nu.
      La comète Neowise sera au plus près de la Terre, à quelque 103 millions de kilomètres (0,69 UA), le 23 juillet prochain. Ce passage de la comète devrait augmenter sa période de révolution, qui passerait de 4 500 ans à 6 800 ans.
       
      Le spectacle promet d’être trop génial !!!
       
      Canon 7D au foyer d’une lunette 80ed sur monture StarAdventurer
      1 pose de 4s – 400 ISO – mardi 7 juillet 2020 – 4:55:01 – Camera Raw et Toshop
       

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
       
      Canon 7D avec objectif 70-300mm, focale à 70 mm, ouvert à f/4 sur monture StarAdventurer
      1 pose de 10s – 100 ISO – mardi 7 juillet 2020 – 5:05:12 – Camera Raw et Toshop
       

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
       
      Vénus et les Hyades
      Canon 7D avec objectif 70-300mm, focale à 70 mm, ouvert à f/4 sur monture StarAdventurer
      1 pose de 10s – 100 ISO – mardi 7 juillet 2020 – 5:13:23 – Camera Raw et Toshop
       

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
    • By frank-astro
      Bonjour,
      Comme certains d'entre-vous, levé à 3h30 pour voir cette magnifique comète. Le spectacle vaut le coup d'oeil.
      La journée au travail va être longue...
      C2020F3_NEOWISE_20200707_04 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      C2020F3_NEOWISE_20200707_04b by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      C2020F3_NEOWISE_20200707_03 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      C2020F3_NEOWISE_20200707_02 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      C2020F3_NEOWISE_20200707_01 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Bonne journée,
      Frank
    • By XavS
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Retour d'un week-end sympathique dans mon coin de montagne adoré. Malgré l'humidité annoncée qui n'a pas été au rendez-vous, c'est une nuit que je garderai en souvenir Avec la Lune qui était quasiment pleine, je me suis régalé à observer les amas ouverts & globulaires à défaut de pouvoir regarder les autres objets. Et à faire des photos :
       
      On commence par le levé de Lune :
       
      450D non défiltré à 800 ISO. 1/350s à 70mm sur Star Adventurer
       

       
      La Lune et Jupiter :
       
      Toujours 450D non défiltré à 800 ISO. 1/2s à 48mm sur Star Adventurer
       

       
      La Lune, Jupiter et Saturne :
       
      Mon fidèle 450D non défiltré à 800 ISO. 1s à 33mm sur Star Adventurer
       

       
      Une autre du trio :
       

       
      Et une tentative à 10s de la Voie Lactée :
       
      450D non défiltré à 800 ISO. 10s à 33 mm. On y voit pas mal d'étoiles en zoomant
       

       
      La version annotée :
       

       
      Et avec mon C9 sur sa fourche avec son réducteur et le 450D défiltré :
       
      La Lune à 99 %. Empilement de 74 images en film avi avec Pipp puis traitement sous Astrosurface et CS2.
       

       
      Et le Soleil photographié le Dimanche avec le même matériel entre 14h30 et 15h22 à 1/4000s 800 ISO. Soit 385 images empilées sous Pipp et traitée sous Astrosurface.
       

       
      Vos commentaires sont la bienvenue
       
      Bon ciel à toutes et tous.
       
      XavS
       
       
       
  • Images