xavierc

Valdrôme nuit du 6 au 7 août 2018

Messages recommandés

 9 dessins : 8287 à 8295
 
 Dobson 508/1920
 
 Cette nuit survient après une nuit bouchée, et pourtant j'ai d'abord veillé, puis revérifié toutes les 2 heures entre 2 siestes pour ne pas rater une possible embellie.
 
 Ce soir on devait se prendre un orage par l'ouest mais finalement il nous évite et le ciel qui le remplace est dégagé, avec un reliquat voilé au sud-ouest, le haut des cumulus de cet orage.
 
 J'entame la nuit avec un amas globulaire d'Ophiucus.
 
 Observation 8287 : M107.
 138x, 201x. Il est considérablement faible, avec des étoiles très faibles à perceptibles. Je m'attendais à plus de pétant, il semble atténué par les voiles.
 M107obs8287.jpg
 
 Je monte plus haut regarder des galaxies du Serpent.
 
 Observation 8288 : NGC5984.
 85x, 201x. Elle est vue à 85x. A 201x elle se révèle allongée, facile, très faible, un peu diffuse. Des nodosités la parcourent en vision indirecte VI3 à 5.
 NGC5984obs8288.jpg
 
 Observation 8289 : NGC5951.
 201x. Elle m'apparaît très faible à VI1 (100% du temps en vision décalée), diffuse. La transparence diminue sur la fin du dessin.
 NGC5951obs8289.jpg
 
 Francis Ogier le vice-président de la SAF et fidèle des Rencontres s'est installé à côté avec ses jumelles.
 
 Observation 8290 : NGC5953 et NGC5954.
 201x, 276x. C'est Arp 91. La première est faible et la seconde est vue VI1. L'ensemble est difficile à analyser, mais je constaterai à postériori et avec satisfaction que mon dessin est fidèle aux photos.
 NGC5953_4obs8290.jpg
 
 Je dois changer de coin de ciel car les voiles se sont installés un peu trop dans le Serpent maintenant (ou plutôt ce dernier a plongé vers eux).
 
 Observation 8291 : Comète Giacobini Zinner 21P dans Cassiopée.
 201x, 85x, 402x. C'est la belle comète de cet été, vraiment sympa à voir. J'ai placé le noyau précisément à 0h52, car cette comète se déplace sensiblement pendant la demi-heure du dessin. Elle est déjà vue au chercheur 9x50 comme une étoile faible floue. Au Dobson 508, elle est d'un beau vert tirant sur le turquoise, assez brillante et facile.
 Je note à 201x et 402x des détails dont des jets. Des fragments précèdent le noyau à 402x, très intéressant!
 La queue est diffuse et bien déployée.
 Comete_Giacobini_Zinner_21Pobs8291.jpg
 
 Fatigué à 1h20, je fais une sieste dans l'auto, je ne suis décidément pas encore dans le rythme nocturne!
 
 Puis je pointe le Quintet de Stephan dans Pégase pour rassurer (ou pas) Jean-Bernard qui doute de la collimation de son Dobson Obsession 635, le plus gros diamètre du rassemblement. Je me mets à un grossissement proche du sien pour que la comparaison en pupille de sortie ait un sens. Il en ressort que ces galaxies sont aussi lumineuses dans les 2 tubes avec un meilleur contraste pour le mien.
 
 Observation 8292 : Comète P/Johnson 48P dans le Verseau.
 85x, 276x. Je la vois dès 85x petite et diffuse, faible à très faible. Je remarque son centre ponctuel en vision indirecte.
 Comete_Johnson_48Pobs8292.jpg
 
 La Lune s'est levée, ce qui ne m'empêchera pas de visiter 2 groupes de galaxies dans le Verseau.
 
 Observation 8293 : Hickson 88.
 276x. Ce groupe de galaxies est formé de NGC6975 (VI3, petite, fine), NGC6976 (floue et très faible), NGC6977 (faible) et NGC6978 (considérablement faible à faible).
 NGC6975_8obs8293.jpg
 
 Un moustique m'embête brièvement, je m'en débarrasse en partant au pas de course!
 
 Observation 8294 : NGC6959 à 6967.
 201x. Ce groupe de 6 galaxies a pour membres NGC6959 faible, allongée, montrant des nodosités, NGC6961, très faible à VI1, NGC6962 considérablement faible, NGC6963 très faible, NGC6964 faible et condensée, et NGC6967 faible et à centre ponctuel.
 NGC6959_67obs8294.jpg
 
 L'aube arrive à 4h40.
 Je termine sur Uranus dans le Bélier avec 4 de ses satellites vus.
 
 Observation 8295 : Uranus.
 631x. La lointaine planète est brillante verdâtre clair, et 4 de ses 5 principaux satellites sont visibles, seul Miranda manque à l'appel. Obéron et Titania sont faibles, Ariel très faible et Umbriel VI1.
 Uranusobs8295.jpg
 
 Nicolas est parti traquer quelque comète ailleurs sur le parking avec son télescope roulant.
 le photographe Marouane du club de Rouen range son matériel photo à la lumière du tiers de Lune qui gît sous Aldébaran et les Hyades.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Infatigable le Xavier !

J'ai eu une vision de la comète un peu différente, image ci jointe

Tiens, curieux d'avoir + de contraste dans un 500 versus un 650

21P Giacobini Zinner_positif_2018_08_12.jpg

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'étais à 100km plus à l'Est (à vol d'oiseau) sur la même période, on va pouvoir comparer les différences de météos locales !

Je n'avais pas observé lors de la nuit du 04 au 05 août (en référence à ton autre publication où tu as pu en profiter un minimum), mais je suis sorti la nuit du 05 au 06 août (à propos de laquelle tu mentionnes "nuit bouchée") pour effectuer des réglages et différents tests car la Lune arrivait trop vite à mon goût; j'ai noté : "orages de fin de journée ayant laissé place à un ciel de traîne encombré par des voiles nuageux sporadiques."

Pour la nuit concernant ce post (06 au 07 août), nos conditions se ressemblaient davantage car j'ai noté : "orages de fin de journée ayant laissé place à un ciel transparent avec parfois de légers voiles, bien moins nombreux qu'hier". Et j'ai commencé à faire du deepsky sérieux dans la Lyre, Hercule et le Petit Renard,  (NGC 6792 + UGC 11430, NGC 6813, NGC 6658+6661+LEDA1676439, vdB 123+GN18.27.4(Red Serpens), mais je suis descendu moins bas en déclinaison que toi.

 

Une belle brochette que tu nous proposes là !

 

Pour NGC 5984, il semblerait au vu de l'image PANSTARRS dans le vert (assez proche de notre sensibilité nocturne pour de l'imagerie) que les nodosités que tu as noté soient le noyau et deux étoiles faibles d'avant plan superposées. C'est bien difficile parfois, sans image de référence sur le terrain, de départager de faibles étoiles malmenées par la turbulence des régions HII ou autres associations OB. Faudra que j'aille la visiter (tu l'as sélectionnée sur ma liste ? ;-))

 

NGC 5953/5954, ouah, magnifique : je réhausse son niveau d'intérêt dans ma liste de cibles grâce à ton dessin.

 

Pour le groupe HCG 88 (autour de NGC 6975), historiquement parlant NGC 6975 = NGC 6976 (6976 sur ton dessin). Ta 6975 redevient du coup un peu anonyme (mais plus exotique) en tant que PGC 65612…

voir http://www.astronomy-mall.com/Adventures.In.Deep.Space/NGC 6000 - 6999 (11-30-17).htm pour l'explication

 

Et enfin, pour le groupe de NGC 6959 (WBL 666), je n'en ai vu qu'une de plus (2MASXJ20470331+0026126) et elle fait a priori partie du groupe d'après son redshift, mais lorsque j'ai observé le groupe en 2015 les conditions étaient excellentes : T=1 et S=1 (seeing exceptionnel pour ma vallée alpine).

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ha, Hickson 88 ça fait longtemps que je veux l'observer mais je ne l'ai toujours pas fait. C'est intéressant de le voir dessiné, merci Xavier ! ;) (je crois que c'est un des groupes Hickson les plus "lumineux" - ou les moins faibles plutôt. C'est d'ailleurs pour ça que je l'avais retenu, à partir des données Stellarium, de mémoire...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Xavier,

 

comme Yann, c'est Arp 91 qui retient mon attention, même si le reste est très bon aussi, notamment les amas de galaxies :)

 

Fred.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant