PierreJL

Que deviendrait Jupiter si elle était plus près du soleil ?

Messages recommandés

Bonsoir à tous ! :)

 

En ce moment je suis plutôt intéressé  par les planètes.  Les gazeuses m'étonnent car il y a une plus grande variété de planètes que je pensais. Entre celles qui sont froides comme les géantes de notre système et celles 

qui sont chaudes ailleurs, on a pas mal de surprises. Les gaz peuvent être très différents...

Admettons que Jupiter soit à la place de la Terre. 

A votre avis quelles seraient les conséquences pour notre géante? 

Bonne nuit 

 

Pierre-Jean

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

ça se bouscule pas pour les réponses !

A mon avis si Jupiter n'était qu'à 150 millions de km du Soleil ça ne changerait pas grand chose

Par contre, Europe et sa couche de glace : oulala !!

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 18/09/2018 à 02:40, PierreJL a dit :

A votre avis quelles seraient les conséquences pour notre géante? 

Plus il fait chaud plus les molécules s'agitent donc peut-être plus grosse la juju :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On est bien d'accord que Jupiter tel qu'on la connait n'aurait pas pu se former à 150 millions de km du Soleil ;)

Si par magie Jupiter se retrouvait du jour au lendemain à la place de la Terre ça ne changerait rien.

Sa vitesse d'évasion est suffisamment importante pour qu'il n'y ait aucun changement dans la composition de son atmosphère (par fuites thermiques).

Par contre peut-être que son aspect changerait, bandes, tache rouge ???

Modifié par iblack

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, iblack a dit :

On est bien d'accord que Jupiter tel qu'on la connait n'aurait pas pu se former à 150 millions de km du Soleil

 

1 UA, on ne sait pas. [EDIT] J ai probablement écrit une bêtise, lire cet article dans tous les cas  : https://fr.wikipedia.org/wiki/Modèle_de_Nice 

 

Dans beaucoup de systèmes planétaires d'ailleurs, des planètes semblables à Jupiter se trouvent beaucoup plus près de leur étoile, même relativement à la taille de celle-ci. Notre système solaire est loin d'être représentatif d'un modèle dominant.

 

J'ai donc tendance à rejoindre l'avis de Jack et Iblack :

 

Citation

A mon avis si Jupiter n'était qu'à 150 millions de km du Soleil ça ne changerait pas grand chose

 

Il y a 9 heures, iblack a dit :

Si par magie Jupiter se retrouvait du jour au lendemain à la place de la Terre ça ne changerait rien.

 

Elle serait plus chaude mais elle se porterait très bien ;)

 

Quant à savoir ce que deviendraient ses bandes, alors là... ?

Modifié par Cédric Perrouriefh

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens, y a un truc que je pige pas d'ailleurs, si quelqu'un peut m'expliquer ? ;)

 

les quatre géantes gazeuses (Jupiter,Saturne, Uranus et Neptune) étaient, à l'origine, placées sur des orbites quasi-circulaires à des distances d'environ 5,5 à 17 unités astronomiques (UA), donc bien plus proches et plus compactes qu'à présent.

 

Source :https://fr.wikipedia.org/wiki/Modèle_de_Nice

 

Soit, mais :

 



 

Mercure : 0,38 ua

Vénus : 0,72 ua

Terre : 1,00 ua

Mars : 1,52 ua

Jupiter : 5,21 ua

Saturne : 9,54 ua

Uranus : 19,18 ua

Neptune : 30,11 ua

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Unité_astronomique )

 

Donc... ça n'a pas tant bougé que ça finalement, à part Neptune qui doit être 2 fois plus loin, le reste est toujours dans l'intervalle initial... notamment Jupiter, la première planète gazeuse, elle n'aurait quasiment pas bougé alors ? Il y a un truc qui m'échappe, je croyais qu'on parlait de "migration de Jupiter" dans le sens de mouvement d'éloignement du Soleil pourtant. J'étais à côté de la plaque ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Une grande gazeuse entre deux telluriques ? le modèle établis indique que les gaz lors de la création du système solaire sont à la périphérie, au plus loin du soleil, normalement.

 

Parait-il que c'est un mini soleil raté Jupiter, pas assez de puissance gazeuse pour en devenir un.

Notre soleil lui même est issu d'un ancien mastode solaire, notre étoile c'est les poussières restantes et Jupiter quelques grains à peine...

 

Mais si elle était au plus proche du soleil elle serai plus écrasé, elle tournerai plus vite, se déplacerai encore plus rapidement, augmentation de l'effet joule, ralentissement des planètes voisines à son approche.....

Et la lune serai celle de Jupiter alors.

 

Christophe P & David Shaihulud ne pourrait plus l'imager !

 

Bon ciel planétaires & lunaire

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :

notamment Jupiter, la première planète gazeuse, elle n'aurait quasiment pas bougé alors ? Il y a un truc qui m'échappe, je croyais qu'on parlait de "migration de Jupiter" dans le sens de mouvement d'éloignement du Soleil pourtant.

 

Ha en fait c'est encore un peu plus subtil que ça apparemment :

 

Jupiter aurait migré vers le Soleil jusqu'à la position actuelle de Mars très tôt dans l’histoire du Système solaire, avant de rejoindre sa position actuelle.

https://www.pourlascience.fr/sd/astronomie/aller-retour-vers-mars-pour-jupiter-10982.php

 

D'accord... il y aurait donc eu rapprochement puis ré éloignement ... C'est intéressant en tout cas. Ça nous avance un peu, ça veut dire que Jupiter à la place de la Terre, on ne sait toujours pas ce que ça donne, mais Jupiter à la place de Mars à un moment de l'histoire, ça donne Jupiter comme on la connaît aujourd'hui. Intéressant... Si le modèle présenté par l'article est juste, bien sûr...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et si Jupiter était à la place du Soleil, le Soleil à la place de la Terre, la Terre à la place de Jupiter et mon Oncle à la place de ma Tante ??

 

C'est turlupinant comme hypothèse ?:ph34r:

  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Pascal C03 a dit :

Et si Jupiter était à la place du Soleil,

 

Oui un système Jupicentrique, va falloir expliquer les épicycles ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J’ai cru comprendre que toutes ces géantes ne sont composées que de gaz légers. Ces derniers ne seraient-ils pas soufflés en 5 minutes par le vent solaire ? Déjà que la pauvre Mars, pourtant plus éloignée a tout perdu, même ses gaz les plus lourds...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, Kaptain a dit :

Ces derniers ne seraient-ils pas soufflés en 5 minutes par le vent solaire ?

 

Non, la vitesse de libération de Jupiter (60 km/s) et son champ magnétique sont trop importants pour que le vent solaire ai une influence notable sur son atmosphère.

Modifié par iblack
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

 

Bonjour à tous :)

 

Merci pour vos réponses. ;):)

 

En fait je pensais un peu comme Kaptain mais avec la vitesse de libération rappelée par iblack de 60km/s,  elle ne doit pas être soufflée.

 

Sinon en prenant en compte la composition gazeuse de Jupiter (hydrogène et d’hélium), j'imagine quand même qu'il y aurait des effets gigantesques sur la géante. 

 

"Mais si elle était au plus proche du soleil elle serai plus écrasé, elle tournerai plus vite, se déplacerai encore plus rapidement, augmentation de l'effet joule, ralentissement des planètes voisines à son approche.....

Et la lune serai celle de Jupiter alors."

Dixit  Loup Lunaire 

 

"Plus il fait chaud plus les molécules s'agitent donc peut-être plus grosse la juju"

Dixit Saci-Black 

 

Bref en reprenant Loup Lunaire et Saci-Black, on aurait une géante plus volumineuse,  plus écrasée avec une vitesse de rotation accrue, plus rapide pour faire sa révolution. ;)

Sans oublier la hausse de la température et l'effet joule...

 

Pierre-Jean

 

P.S. Merci Cédric pour le lien ;) et pour toutes tes interventions intéressantes. 

 

 

 

 

Modifié par PierreJL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PierreJL Membre

Il n'y a pas de couvercle autour de Jupiter si elle chauffe le volume augmente.

:P

Modifié par Saci-
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eventuellement Jupiter sera plus proche du soleil quand ce dernier sera en fin de vie car il grossira dans sa vieillesse. L'autre question est si la terre et les autres planètes vont être poussées ou absorbées par le soleil?

Pour que Jupiter soit un soleil, elle devrait avoir 80 fois sa masse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 23 septembre 2018 à 20:34, roul a dit :

L'autre question est si la terre et les autres planètes vont être poussées ou absorbées par le soleil?

 

Un peu les deux semble-t-il...

 

[Le Soleil] va se mettre à gonfler tout en perdant de la masse sous forme de vents de matière, ce qui devrait modifier les tailles des orbites des planètes et conduire Mercure et Vénus à se faire engloutir dans les couches supérieures de l'atmosphère solaire. Pour la Terre, l'incertitude demeure

 

En 2002, deux astrophysiciens de l'Université de Sussex ont réalisé que la perte de masse du Soleil allait modifier son champ de gravitation et donc la taille des orbites des planètes du système solaire. Dans ce schéma, la Terre devrait s'éloigner du Soleil.

 

Mais les vents solaires de cette époque augmenteront suffisamment la densité des espaces interplanétaires pour que la Terre subisse un effet de friction non négligeable, conduisant, à l'inverse, à une diminution du rayon de son orbite.

 

Si l'on en croit cet article paru sur F.S. :https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-terre-survivra-t-elle-mort-soleil-14762/

 

Bon, je passe sur les hypothèses d'un futur de l'humanité évoquées en fin d'article, qui plairont peut-être à notre ami Roul, mais pour de multiples raisons m'en touchent une sans faire bouger l'autre ;)

 

Pour le reste, le propre d'un modèle prévisionnel est de changer au fil du temps. On sait en gros que le Soleil devrait au moins engloutir Mercure et Vénus.

 

Et sur Jupiter il commencera probablement à faire chaud... ;)

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Bon, je passe sur les hypothèses d'un futur de l'humanité évoquées en fin d'article, qui plairont peut-être à notre ami Roul, mais pour de multiples raisons m'en touchent une sans faire bouger l'autre ;)

 

Je ne suis pas sûr pourquoi ça me plairait?

Mais je pense que l'on se sera tous entre tué bien avant.

Bien qu'on peut toujours espérer pour un meilleur futur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant