frédogoto

un chouette secteur NGC1333

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Superbe!

Forcément quand on voit la brute, on a du mal à imaginer ce qui se cache derrière.

 

J'ai récemment eu un pbm d'aigrettes, ou plutôt deux traits noirs de part et d'autre de certaines étoiles, différents des cônes de diffraction qu'on peut observer avec les objectifs ouverts, et qui n'apparaissent pas sur les brutes.

Je pense à un souci de paramètres de prétraitement ou d'empilement avec Pix...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique, je ne connaissais pas du tout cet objet :)

 

Tu es dans quelle zone du Perche, j'en parlais justement cet après-midi avec un ami astram, qui me faisait l'éloge de cette région ?

 

L'a7s est une tuerie quand même...

 

Johann

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Astroyoyo a dit :

Magnifique, je ne connaissais pas du tout cet objet :)

 

Tu es dans quelle zone du Perche, j'en parlais justement cet après-midi avec un ami astram, qui me faisait l'éloge de cette région ?

 

L'a7s est une tuerie quand même...

 

Johann

en général on sévi du coté de moussonvillier

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Dav78 a dit :

J'ai récemment eu un pbm d'aigrettes, ou plutôt deux traits noirs de part et d'autre de certaines étoiles, différents des cônes de diffraction qu'on peut observer avec les objectifs ouverts, et qui n'apparaissent pas sur les brutes.

Je pense à un souci de paramètres de prétraitement ou d'empilement avec Pix...

non c'est présent sur les brutes et d'autre rencontre occasionnellement ce soucis. un moment j'ai pensé  a un artefact du prisme du diviseur optique

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est superbe, pourtant à voir la tronche de la brute, on sent qu'il y a un peu de boulot derrière . :)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, c'est le genre d'image qui demande un ciel bien noir :)

Mais tu t'en tires très bien quand même ;)

Bonne journée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Fredo,

je pense effectivement que c'est plus un soucis de pollution lumineuse que de temps de pose à proprement parler.

456 poses c'est déjà énorme pour le A7S. Mais effectivement si c'est 456 poses dans la mélasse c'est pas la même histoire qu'au zénith :)

Elle est très belle cette zone, un régal pour un A7S + FSQ, je sais quoi faire la prochaine fois !!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci les amis

c'est sur qu'en montage , et loin des villes à la bonne saison  une nuit doit pouvoir suffire

mais pour avoir cet objet en plein milieu de l'automne, avec la bonne meteo, sans lune et en montagne, on ne part pas vainqueur 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

WOW quel carton! Avec des brutes aussi boueuses, c'est une sacrée performance!

 

Bravo!!

 

Daniel

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci Daniel D, j'ai montré la pire, celle du début, amis au fur et à mesure que la neb monte, le ciel s'éclaircit un peu, (mais pas franchement radicalement)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli Fred ! Ton défi semble plutot réussi, surtout dans les conditions décrites !
Mais c'est sur que, si tu lui colles 3 ou 4x plus de poses, ça va dépoter ! :)

J'en ai profité pour liker, et te suivre au passage... si ça améliore ton morale :):P

Gaylord

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique région que j'ai toujours aimée, et que j'aimerais faire un jour. Les nébuleuses obscures c'est magnifique. Bravo!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci, de pars la saison et le qualité du ciel requis, l'objet est difficile a imager...

au prochain MOUVEX j'essayerais de faire encore des poses sur ce fabuleux objet

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle image. 

 

Le 18 septembre 2018 à 22:17, frédogoto a dit :

j'ai posté l'image sur astrobin, et si elle vous plait lâchez un "j'aime", ça ne vous coûte rien est c'est bon pour mon moral ^^

 

Pourquoi ? Tu es déprimé ? :(xD

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Jean-Paul OGER
      Bonsoir à tous, voici la finalisation de la rotation différentielle sur 27 images de Jupiter que j'ai imagé du 18 Juillet au 14 Octobre 2021. Plusieurs heures de travail ont été effectuées pour ces animations. Je tiens à remercier @Christophe Pellier  pour m'avoir donné cette envie de faire ces rotations ( avec rajouts de 3 images pour l'animation avec la GRS "Grande Tache rouge" ) j'espère que vous apprécierez 







    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      J'ai profité de nuits stables de grosse lune pour imager le cœur du cœur. J'ai à peu près 4h de OIII et SII et 11h de ha mais je n'ai sélectionné que les 6 meilleures heures de ha (2 premières nuits) pour faire la luminance. La fwhm sur l'empilement des 6h atteint 1.7" pour les plus faibles étoiles, ce qui permet de bien détailler le nuage central dont je vous mets un crop ci-dessous pour donner envie d'aller scruter la full (clic gauche sur l'image entière).
      Newton 245/1472 + asi 183.
      Nathanaël
       

       

       
    • By xs_man
      Salut les astroimageurs,
       
      Sur les données du capteur Sony IMX533, il est indiqué que la valeur maximale
      de gain électronique est de 36 dB et rien de plus (?). Mais sur le site ZWO
      l'échelle des valeurs de bruit de lecture semble indiquer que le gain peut être
      poussé à environ 46 dB. Donc 36 dB électronique + 10 dB numérique à priori.
       

       
      Donc je cherche à savoir que croire dans les faits ?
       
      Donc SVP, pouvez-vous m'indiquer les valeurs maximales de gain que vous avez
      avec les softs de capture Firecapture et surtout avec SharpCap ?
       
      Un grand merci !
       
      Albéric
    • By alstro
      Bonsoir,
       
      NGC1491 ou Sh2-206 dans la constellation de Persée , nuit du 14/15 octobre.
      Pas mieux, trop de soucis en poste, MAP perfectible avec EAF ZWO ( à creuser car pas habituel) et brumes d'altitude pour les clichés OIII, plus buée sur le correcteur de coma.
      Sinon, le matos habituel :
      Newton SW 254/F4 sur AZEQ6GT pilotés ASIAIR Pro _ ASI183MM_guidage OAG ASI190MM_roue EFW et filtres Ha et OIII 6nm Astronomik
      Ha : 37 x 300s
      OIII : 30 x 300s
      Environ 5 heures après tri.
      Prétraitement : Siril avec DOF
      Montage : L(H) HOO
      Traitement : Starnett, Photoshop et plugins.
      Beaucoup d'accentuation pour rattraper la MAP.
      Je la présente quand même car je suis capable de faire plus mal
       
      Bonne nuit et à bientôt
      Alain
       

       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By yapo
      Mon butinage céleste estival 2021 est assez pauvre en spectacularités malgré une relative profusion de cibles. Il s'agit pour la plupart d'objets faibles un peu avares en détail que vous n'avez peut-être pas encore croisé. En outre, la météo n'a pas été très coopérative : seulement une demi-douzaine de nuits exploitées sur un séjour de deux semaines, ce qui n'est statistiquement pas représentatif du site…
       
      Ah oui, j'ai étrenné un nouvel oculaire, l'APM HDC 7mm/100°, destiné à remplacer un Speers-WALER de 7.4mm/82°, oculaire que j'adore (sans doute parce qu'il me donne une pupille idéale pour les pétouilles que je chasse). Une évolution win/win comme dirait un bon commercial : confort quasiment comparable et champ élargi.
       
      Pour bien apprécier les DAAOs, voici l'échelle qui permet d'apprécier les DAAO pourvu que votre écran fasse apparaître les différentes gradations.
       

       
      Les puristes retrouveront croquis de terrain, DAA0s hyper-contrastés et autres cartes de champ avec les fiches d'observation.
       
      J'ai commencé par une nébuleuse planétaire déjà observée, PK 59-18.1 (Abell 72) mais mal appréciée au niveau de ses limites et de sa structure. De plus, une galaxie proche au Sud (mais très faible) semblait être accessible et du coup occasionner un rapprochement plaisant. Si les lobes sont très subtilement discernables avec le filtre OIII, il faut l'enlever pour percevoir en même temps la galaxie vue à la limite et la nébuleuse qui bien que moins contrastée qu'avec le filtre reste perceptible.
       

      T445x125/OIII
       

      T445x286
       
      détails PGC 65491
      détails PK 59-18.1
       
  • Upcoming Events