Sign in to follow this  
lorrain_mosellan

CROA du 8 septembre 2018

Recommended Posts

Je sais que je n'ai pas souvent publié de CROA ici, en fait c'est le premier je crois,  donc voila.

 

Dates de la soirée samedi 8 septembre 2018

 

lieu d'observation lieu dit le parc aux bœufs

 

Télescope Orion Xt12 300/1500

 

Oculaire utilisé Orion 25mm - Vixen LVW 13 mm

 

filtre utilisé OII

 

Bon je ne suis pas un poète, il ne faut pas s'attendre à lire un truc de ce genre 

 

Samedi 8 septembre vers 18h30 je reçois un sms de Bruno (membre du club) me disant qu’il serait bien venu avec pour observer au parc aux bœufs mais il sera sur Sarrebourg un peu trop tard, je lui répond que « pas de sushi »

après 19h30 je charge ma voiture et m’habille, vers 20h15 je sors la voiture de la grange et vois Georges (autre membre) venir vers moi, il s’était garé près de la mairie, nous discutons un peu et Georges me fait remarquer son étonnement qu’on ne sera visiblement pas plus, puis a 20h41 on a démarré car en effet on était que nous deux, le temps de faire la route jusqu’au parc aux bœufs en forêt d’Abreschviller (une bonne vingtaine de minutes) on se gare et j’installe tranquillement mon télescope, il commence à faire bien nuit déjà.

 

Jupiter est déjà derrière les sapins au sud-ouest, Mars est bien brillante au sud, un peu vers l’ouest se trouve Saturne, mais encore visible je pointe la belle aux anneaux autant en profiter tant qu’elle est encore là, à l’oculaire de 25mm grossissement 60X elle est petite mais très jolie, je mets le 13mm G 115X elle est juste magistrale, bien net, Georges apprécie, puis nous allons sur Mars qui nous montre que un disque orangé mais aucun détail sur la planète, en effet il paraît qu’il y a une grosse tempête qui soulève énormément de sable ou poussière et celui-ci englobe toute la planète, ce n’est visiblement pas la première fois que ça arrive sur Mars, puis la planète sort un peu du champ de l’oculaire et Georges bouge le dobson en regardant dans le chercheur pour la remettre dans l’oculaire et ce qu’il y arrive facilement, peut-être une prochaine fois lui faire pointer une planète ou une étoile pour commencer.

 

Puis comme nous sommes du coté du Sagittaire je pointe M8 (la nébuleuse de la lagune) et mets le filtre OIII car juste une petite partie de la nébuleuse est légèrement visible sans le filtre, mais avec elle est bien plus contrasté et elle englobe l’amas d’étoiles juste à coté, puis je vais un peu plus loin sur M20 (la nébuleuse Trifide) je distingue légèrement les parties sombre dans la nébuleuse et j’explique à Georges que sur les images que l’on trouve sur le net, on les voit bien et font penser à un trèfle à 4 feuille d’où son nom la Trifide, puis je monte vers le nord pour pointer M17, je la trouve assez facilement et comme toujours elle est superbe, j’explique à George que c’est dans ce genre de nébuleuses que naissent les étoiles, ce sont de véritable pouponnières d’étoiles, puis on va sur M11 (le vol du canard sauvage) et il est magnifique avec le 13mm et avec un peu de temps et quelques explications, Georges voit les étoiles en forme de V comme un vol de canards sauvage, il est vrais qu’il n’est pas facile à voir mais quand on l’a repéré cela devient évident, on peut aussi y voir une forme de flèche avec l’ensemble de l’amas.

 

Puis en allant encore un peu vers l’Est et plus haut, voyant la constellation de Pégase, je dis qu’on peut observer NGC 7662 (la boule de neige bleu) elle est dans la constellation d’Andromède, il s’agit d’une nébuleuse planétaire qui a un aspect bleuté, mais ne sachant plus qu’elle est l’étoile repère, je regarde dans mon PSA (Posket Sky Atlas) afin de retrouver mon cheminement et elle présente une petite boule avec une légère teinte bleuté d’où le nom boule de neige bleu, entre les observations je montre à Georges quelques constellation et lui dit que j’avais conseillé à tous les membres du club, d’acheter une carte tournante, c’est pas cher (une quinzaine d’€) et on les trouve sur les sites des magasins astro comme l’astronome ou La Maison de l'Astronomie et puis quand la météo le permet de sortir dans leur jardin ou autre et ainsi apprendre le ciel, c’est d’ailleurs comme ça que j’ai fait, je n’avais pas encore ma carte tournante, mais j’achetais la revue Science et Avenir et chaque mois ils publiaient la carte du ciel, j’allais donc dans mon jardin avec la revue et une lampe de poche et c’est comme ça que j’ai appris les principales constellations.

 

Puis nous avons observé M15 dans Pégase un bel amas globulaire, c’est amas globulaires sont composé de vieilles étoiles et ils se trouvent en périphérie de notre voie lactée à plusieurs dizaines d’années lumière, on estime que ces amas se sont formé à peu près à la même époque que notre voie lactée, nous avons aussi observé M 57 dans la Lyre (l’anneau de la Lyre) c’est une autre nébuleuse planétaire ou le cadavre d’une étoile, puis nous sommes descendu sur NGC 6960 (les dentelles du Cygne) et l’autre partie des Dentelles, c’est le rémanent d’une Supernova et je raconte à Georges l’aventure qui est arrivé à des étudiants Anglais il y a deux ou trois ans et qui ont découvert une Supernova dans la galaxie M82 lors dune sotie astrophoto avec un de leurs prof et je l’avait observé au stade de Plaine de Walsch et au fil des semaines elle baissait en luminosité pour complètement disparaître en quelques mois, on a aussi observé M31 la galaxie d’Andromède, et puis tout en discutant, le temps est passé très vite et il était déjà après minuit,

je voulais aussi tenter la comète 21P Giacobini-Zinner qui ce trouvait dans le Cocher, Georges est parti vers 0h30 – 0h45 (je crois) et moi j’ai attendu que le Cocher sort des arbres pour tenter la comète, après de veines tentatives je pense l’avoir trouvé un peu plus à l’Est de l’amas ouvert M38 et puis après 1h30 le ciel s’est voilé, donc d’autant plus difficile d’observer une comète, j’ai donc remballé vers 1h40 et je suis rentré aussi.

 

Merci d'avoir prit de temps de lire jusqu'au bout.

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour lorrain mosellan.

 

Un filtre OII, ça doit être super rare ça!! ;)

 

Sinon, sur Mars, la tempête est bien levée. Normalement, vous auriez dû être capable de voir des choses avec un dobson de 300. Mais d'après ce que je vois, vous n'aviez pas de grossissement supérieur à 115x. C'est un peu juste sur Mars, mais c'est faisable.

 

Sympathique CROA!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas le premier CROA que tu postes ici, je me souviens d'une observation du Casque de Thor que tu avais relatée l'an dernier ;)

 

Pour Mars, en effet la tempête est passée et le relief réapparaît. Peut être que la turbulence était mauvaise ? Hier soir, les conditions n'étaient pas bonnes en Provence : Lune et brumes, et la turbulence était forte. Au C14 elle était sensible sur Mars dès 95x de grossissement. A 300x, c'était carrément un pâté immonde sans aucun détail, contrairement à la semaine dernière où elle était magnifique à ce G.

 

En lisant ton CROA, j'ai de suite pensé que tu étais tombé sur un mauvais soir pour ce paramètre, d'autant que chez toi Mars est encore plus basse sur l'horizon. Par contre c'est bizarre dans ce cas que Saturne ait été nickel par ailleurs...

 

Bravo pour tous les objets observés, c'est classique mais pas du tout inintéressant, vous avez dû vous régaler et garder une bonne impression de cette soirée. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui en effet Cédric  Perrouriefh, je l'avais oublié le casque de Thor

je n'ai même pas tenté de grossir plus sur Mars, je ne pensais pas que l'on pouvait déjà voir des détails sur la planète

j'avais lu sur le web que la tempête se calme, mais qu'il faut encore du temps que la poussière retombe. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this