Messages recommandés

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut Fredogoto,

 

en temps normal, j'aime pas trop les Pléïades trop fouillées tout ça, mais bon là j'aime bien les teintes.

Alors par contre, si on regarde la full, tu as eu la main un peu lourde sur les curseurs, j'aime pas trop le rendu du FDC. En même temps, tu annonçais la couleur dans le titre, je confirme c'est ( un peu ) hardos. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Fredo,

comme Valère, je dis toujours ce que je pense hein, c'est d'ailleurs le but de ce forum.

Là pour le coup, avec 450 poses, on pouvait s'attendre à une image fouillée mais pas trop bruitée.

Autant j'ai adoré tes dernières productions, autant là je suis pas fan du tout du rendu global, aussi bien sur les IFN que sur le fond de ciel.

Alors je comprends que c'est pas la Drôme ou les Pyrénées, t'as des circonstances atténuantes :) Pas de filtre IDAS ou autre pour limiter la PL ?

 

Une Pléiades que j'ai faite le mois dernier avec seulement 120 poses (j'ai mis la full en lien dans l'image) :

M45-FSQ106-121x30s-3200ISO-15082018.jpg

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle image des Pleiades, c'est sur que la qualité du ciel compte beaucoup pour le rendu final. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah, moi je la trouve pas si hardos que le titre laissait présager :)

J'aime bien les couleurs, mais par contre je la trouve un peu trop lissée.

Bonne journée,

AG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ya qq ch qui me gêne dans cette image, je sais pas trop koi… Trop dure, oui, et sur la full, le FDC est bruité et pas les nébuleuses brillantes, ya un côté sur traité, à mon avis…

 

Les Pléiades, dans mon imaginaire, c'est "doux"...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

Superbe résultat, avec du signal.

 

Cependant, comme les copains, peut-être un débruitage un peu trop sévère, limite, ça en manque un peu, de bruit :D 

 

Bravo à toi ;)

 

Johann

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellente les volutes et pi comme on dit on ne fait pas d'omelette etc.. :)

bravo

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi, je me contente que de 16 poses ... de 2.5 à 4secondes... ;).. mais c'est évidemment un peu bruité :o et puis c'est sans flat ni dark... juste du jpg!

Mais ça rentre un peu difficilement au foyer du T407....

Souvenir de Valdrôme 2018!

Nicolas

m45-110818-1h52m0-t407f4bddp4-49s.jpg

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo l'image est belle, un peu bruité aussi mais belle !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



  • Contenu similaire

    • Par elegac
      Bonjour,
       
      Date: le 5 février dernier, entre 20h15 et 22h30
       
      Lieu de prise de vue: parking supérieur de la petite station de ski du Col de Rousset, tout au sud du Vercors. Peu de pollution lumineuse à part les phares des dameuses qui travaillaient plus haut (pas de vision en direct), -5°C et de la neige sur les 5 derniers kilomètres de route.
       
      Capteur: Sony A7s avec objectif Samyang 135mm sur EQ6
       
      Traitements:
      DSS pour le prétraitement (avec 20 darks et 20 flats) et augmentation de la saturation de 20%
      Iris pour le retrait d'un léger gradient en méthode polynomiale.
      Pas d'utilisation du masque d'étoiles proposé par DSS, je ne sais pas quoi en faire.
       
      Note: parfois l’hébergeur déconne et n'affiche les images qu'en 100*100 pixels...dans ce cas réessayer plus tard.
      Le Sud d'Orion: 40*30s à 3200 ISO
      https://i.ibb.co/HPrHdKH/Orion-sud-2019-02-05.jpg
      ((au cas où ça ne s'affiche pas correctement: https://drive.google.com/file/d/1JimBVlr-0mO2j1Ssljr_fB9qeH4b1Fkf/view?usp=sharing)

       
      Les Pléiades: 20*30s à 3200 ISO
      https://i.ibb.co/8XwHDzg/Pl-ades-2019-02-05.jpg
      (au cas où ça ne s'affiche pas correctement: https://drive.google.com/file/d/1vddEArul0pYy59iSvw-LQuPB5Ri5ZmKi/view?usp=sharing)

       
      Erwan Le Gac
    • Par b2
      Un peu de ciel profond parmi toutes ces belles lunes florissantes...
      23x20mn en Ha (6nm Astronomik) sur le sapin de Noël et ses environs. F=450 sur la FSQ85.
      Pris du fin fond d' la Nièvre, limite Morvan. Ca fait du bien d'être un peu à la campagne. Sans les lumières du périph mais avec une lune bien présente et très très proche. Nuit du 13 et du 15...
      Ça filtre bien quand même.
      Promis, je tente un LRGB si le beau temps persiste début mars.
       

    • Par LGT150
      Les journées sont splendides en ce moment après un belle balade à moto sur la corniche des Cévennes , une magnifique  soirée astro sur M45 les sept sœurs ou les Pléiades 30 pose de 200" à 400 iso , et la lune qui m’éclairait bien les pléiades en faisant monté le fond du ciel. Un gros casse tête pour le traitement . Et 15 celle du 15
       
       
      Cordialement Lucien
       
       

       
      C8 350D 10 images 400 iso 1/640" 15 02 2019
       

       
      AT 111/777 350D 12 images 1/1000" 400iso 16 02 2019
       

    • Par JB Gayet

       
       
      M53 aka NGC 5024. le 16 février 2019. Nerpio.
      C11 Edge HD, réducteur de focale Célestron x 0.72, ATIK 4000 MM, Paramount ME
      Logiciels CCD AP, MaximDL et Pixinsight (de type LRB sans PhotoShoping)
      Poses unitaires de 60 secondes. 50L25R25B
       
      Image Plate Solver script version 5.1
      ===============================================================================
      Resolution ........ 0.386 arcsec/px (Drizzle x2)
      Rotation .......... 163.622 deg
      Focal ............. 1640 mm
      Pixel size ........ 7.40 µm
      Field of view ..... 26' 20.6" x 26' 20.6"
      Image center ...... RA: 13 12 55.503 Dec: +18 10 22.30
      Image bounds:
      top-left ....... RA: 13 12 17.998 Dec: +17 54 01.08
      top-right ...... RA: 13 14 04.277 Dec: +18 01 25.90
      bottom-left .... RA: 13 11 46.612 Dec: +18 19 17.18
      bottom-right ... RA: 13 13 33.126 Dec: +18 26 43.07
      ===============================================================================
       
       
      NGC 5024 (= GC 3453 = JH 1558 = M53) est un amas globulaire situé dans la constellation de la Chevelure de Bérénice. Découvert par Johann Elert Bode le 3 février 1775, puis par Charles Messier en 1777,  William Herschel fut le premier à le résoudre en étoiles.
       
      Per Dreyer le décrit comme un "objet remarquable. Amas globulaire, brillant. Très compact, arrondi irrégulièrement, de centre très très brillant. Etoiles de 12ème magnitude"
       

       
       
      Il s'agit de l'un des amas globulaires les plus lointains que l'on connaisse de notre galaxie, situé à 58 000 années-lumière du système solaire et du centre de notre galaxie. De diamètre angulaire apparent de 12,6 minutes d'arc, son diamètre réel est de 250 années-lumière. L'amas se rapproche de nous à une vitesse comprise entre 75 et 115 km/s.
       
      M53 contient 47 étoiles variables de type RR Lyrae prouvées ainsi que de nombreuses autres variables d’autres types (ex : SX Phoenicis).
       

       

       
      M53 présente une forte rotation interne dans ses régions centrales à profil radial complexe, caractérisé par une distribution différentielle du moment cinétique ainsi que par une variation radiale de l’angle de position de l'axe principal de rotation.  L'analyse des courbes de rotations des étoiles de l’amas montre clairement une rotation différentielle au sein de l’amas, avec diminution de l'amplitude de la rotation en fonction de l'augmentation du rayon. Un tel gradient radial suggère un découplage entre la rotation interne de l'amas - marquée par la formation et la dynamique initiales de l'amas - et celle de la région externe qui semble être affectée par l’interaction de l'amas avec les champs de marée de la Voie lactée et éventuellement avec l'amas voisin NGC 5053.
       
      Sources :
       
      Internal Rotation in the Globular Cluster M53. O. M. Boberg, E. Vesperini, E. D. Friel, M. A. Tiongco and A. L. Varri. The Astrophysical Journal, 841:114 (11pp), 2017 June 1
       
      Investigation of variable star candidates in the globular cluster NGC 5024 (M53). D. M. Bramich, A. Arellano Ferro, R. Figuera Jaimes & Sunetra Giridhar. Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, Volume 424, Issue 4, 21 August 2012, Pages 2722–2732
       
      Exploring the variable stars in the globular cluster NGC 5024 (M53): new RR Lyrae and SX Phoenicis stars. A. A. Ferro , R. F. Jaimes, S. Giridhar, D. M. Bramich, J. V. Hernández Santisteban,  K. Kuppuswamy. Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, Volume 416, Issue 3, 21 September 2011, Pages 2265–2284.
       
      Study of globular cluster M53: new variables, distance, metallicity. I. Dékány and G. Kovács. A&A 507, 803-815 (2009)
       
      Variables in the globular cluster NGC 5024. M. Safonova and C. S. Stalin. The Astronomical Journal, 142:179 (15pp), 2011
       
       

       
       
       
  • Images