MALLART

M45 : First Light NHD400

Recommended Posts

Vraiment splendide!

Pourquoi ce capteur ccd (10e- de bruit de lecture) et pas un cmos.

Je sais que la taille des cmos est ridicule, est-ce pour ça?

Si tu vas une autre fois au Restefond, j'aimerai bien monter aussi (je suis pas loin) avec mon matos pour se faire une soirée entre astram et non solitaire si ça te, vous tente...

jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Emmanuel oui c'est moi qui avait fait la photo c'était en 2007 ;) ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Difficile de trouver les mots devant une telle image. Cela tombe bien, car tout a été dit !;)

Cela fait rever

Merci !

 

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à  tous.

Une belle première pour ce tube, une sorte d' Epsilon 400 " made in France"...

A son époque l'Epsilon 300 faisait rêver, là on est un cran au dessus...

Pour avoir vu la bête durant sa genèse, puis finalisée, on a là un tube sur lequel tout a été réfléchi pour une utilisation optimale.

Mécanique, matériaux, finition de haut vol, rien n'est laissé au hasard.

Bravo Manu.:P 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/10/2018 à 21:25, MALLART a dit :

Dommage que je n'ai pas pu l'emmener au Restefond comme prévu, mais ça n'est que partie remise !

Parceque ça se transporte cet engin là ? ;)

 

Bravo pour cette première lumière. En effet il semble que  prometteur. 

 

Le 07/10/2018 à 21:06, MALLART a dit :

l'instrument est en effet limité par la diffraction sur une partie non négligeable du champ (environ 20%

enfin sans turbulence aussi. Avec ce diamètre tu va y être sensible en visible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/10/2018 à 20:20, messier63 a dit :

Je sais que la taille des cmos est ridicule, est-ce pour ça?

Il y en a de 15mm de coté maintenant non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Olivier pour tes commentaires !

 

Pour répondre à Optrolight, l'instrument est en effet transportable, il est prévu pour être facilement démontable et re - montable par une seule personne :

 

- Barillet primaire amovible par l'arrière avec locatings pour repositionnement au même endroit,

- secondaire sur queue d'aronde démontable, également avec locatings de repositionnement,

- boîtes de transport pour le primaire et le secondaire.

- poids du tube nu : 21kg

- barillet primaire : 7kg

- primaire : 10kg

- secondaire : 2,5kg

 

J'ai fait le test la semaine dernière, après un démontage complet en vue du déplacement (abandonné) au Restefond :

- remontage de l'instrument sur la monture en 1 heure,

- mise en station de la monture en 1/2h

- légère re-collimation du primaire (car il avait été enlevé du barillet et mis dans sa boîte de transport, de plus j'avais procédé à une légère diminution du jeu latéral laissé au primaire car trop important initialement)

=> collimation à l'oculaire jusqu'à un grossissement de 400X.

 

Comme la mécanique est très stable et le tube archi-rigide, j'ai pu faire de l'imagerie dans la foulée : pas d'apparition de tilt particulier même avec le grand capteur de la Proline.

 

Par contre, pour pouvoir le monter seul, je me suis procuré une petite table d'élévation pour faciliter le montage du tube (sans barillet primaire) dans la queue d'aronde 6 pouces, et d'autre part monter sans effort le barillet dans son logement. D'autre part, le tube est équipé d'une tige filetée d'assistance à l'équilibrage (voir deuxième image ci-dessous), car impossible de déplacer les 42kg dans la queue d'aronde de manière sécurisée, une fois les vis desserrées, sans un tel dispositif d'assistance : Les démontages, remontages et équilibrage se font donc ... très confortablement !

 

Salutations,

Emmanuel

DemontageBarilletPrimaireNHD400.jpg

RemontageTubeNHD400.jpg

  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vraiment top !

Il y a moyen d'en savoir plus sur le correcteur ? (nombre de lentilles, type de verre...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vraiment haut de gamme... splendide télescope, superbe image...bref une réussite !!! Un très grand bravo 😁 j'ai eu la chance de posséder chez moi l'espsilon 300 f3.8 taka de Jean Dragesco pendant 2 ans... après 24 mois de tests divers il fallait se rendre à l'évidence...coma dans les coins du 24x36 alors qu'il devait couvrir le format 6x9 cm Mamya grâce au correcteur géant...bref pas du tout conçu pour et vignetage énorme !

Edited by tosi philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Pour répondre à Christophe :

 

En ce qui concerne le correcteur, le choix s'est porté sur un hyperbolique (qui prend en charge l'aberration de sphéricité du correcteur) et d'un design de type ROSS modifié avec une lentille supplémentaire à faible dispersion, l'objectif étant de pouvoir faire du visuel à haute résolution sur un champ conséquent (à condition d'avoir des oculaires bien corrigés !). Il  fallu un an de travail (pas à temps complet bien sûr !) pour parvenir au résultat final, les objectifs étant un correcteur le plus court possible pour  éradiquer le vignettage (35mm pour l'encombrement longitudinal des lentilles), de diamètre conséquent (lentilles de 80mm), et surtout un backfocus compatible avec les caméras à grand capteur (avec roue à filtre et espace suffisant pour caser un diviseur optique). Le backfocus optique du correcteur est de 75mm. Ce correcteur fonctionne bien sur la même formule hyperbolique à F:3,5 entre 250 et 500mm de diamètre, à condition d'adapter le coefficient de l'hyperbole pour chaque config. Il réduit d'un facteur 0,93 et amène donc le F/D final proche de 3,25. Les vérifications ont également été faites par simulation pour s'assurer qu'il n'y aurait pas de reflets parasites (étoiles fantômes) dans des niveaux d'énergie visibles sur les images (d'où le test sur M45 ...).

 

Philippe : Merci de tes commentaires et content d'avoir de tes nouvelles ... je me souviens de nos émerveillements mutuels devant nos albums photos respectifs feuilletés durant une semaine au Restefond qui maintenant commence à dater ! (2001 je crois ?)  Et aussi du C14 a moitié démonté dans le coffre de ta voiture ... je n'avais pas eu vent de résultats de tests avec les Epsilons plus gros que le 180. C'est vrai que s'ils ont été spécifiés pour l'utilisation en argentique ça change la donne .... A l'époque, les guidages étaient jugés bons s'ils étaient sous la barre des 5" d'arc ...

 

Emmanuel

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cet après-midi je feuilletais d'anciens astromag histoire de trouver des vieilles images de M76

et je tombe sur vous..Excellent !

A part ça superbe vos images:)

dec 1999:

5bc4f53ee0466_AMTosiMallart.thumb.JPG.57b42759628744dc5ddc83564f99f538.JPG

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belles images et instrument tres sympathique!!! J'adore ce type de publi!!

Bravo Emmanuel, j'aime te voir te faire plaisir un maximum!!!

Tres beau ensemble, et image de M45 bien détaillé!

 

Laurent Bernasconi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Manu,

Alors voilà ma version de M45... prise exactement dans les mêmes conditions et exactement au même moment que ta première publication vu que l'on a passé cette nuit l'un à côté de l'autre... excellente nuit d’ailleurs, du coup j'ai remis les deux images cropées au même champs à peu prêt. Dans mon cas :

  • L 60x60sec - comme ton image
  • R V et B 12x60sec chacun en bin2 - comme ton image
  • lunette Télévue85 avec réducteur Televue 0,8x ouverte à F/5,6
  • Caméra atik 16HR (ancêtre atik 314L)
  • monture em200
  • logiciel prism10
  • échantillonage : 2,7''/pixel

Donc du coup la différence saute au yeux !

Niveau champs, la faible focale ne suffit pas à compenser le petitesse du capteur de l'ATIK. De ton côté tu peux attraper M45 plein champs et ça donne un superbe contraste avec le ciel obscur autour.

l'Échantillonnage de mon image est assez énorme, étoiles moins piquées.

Niveau détails la différence d'ouverture est évidente 400mm Vs 85mm

Mon traitement sur les étoiles lumineuses est clairement moins bon en plus... mais je n'ai pas passé trop de temps ce n'est qu'un test ^_^

La plus grosse différence c'est le signal. Donc j'ai plus de plus de bruit, surtout dans les zones un peu sombres malgré un filtre antibruit de mon côté... De ton coté de mémoire tu es à F/3.4 et du mien à F/5.6 : un monde nous sépare.

En plus ta CCD FLI 16803 a plus de dynamique et moins de bruit... c'est renforcé par le niveau de signal...

 

Bref y'a pas de match mais c'est intéressant à faire.

 

 

Manu-M45crop.jpg

Thomas-M45-crop.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now