MALLART

M45 : First Light NHD400

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

J'oubliais : pourquoi "NHD 400" ?

 

D'abord , "NH" pour "Newton Hyperbolique",

Ensuite : "HD" pour haute définition : l'instrument est en effet limité par la diffraction sur une partie non négligeable du champ (environ 20%), ce qui le rend également idéal pour le visuel et l'imagerie planétaire, à condition d'agrandir l'image,

Enfin : "HD" pour Henri Ducellier, en hommage à cet astronome amateur membre de la SAF et décédé il y a un peu plus de trois ans, qui a été un de mes pères en astronomie en m'accueillant chez lui pour me former durant toute mon adolescence et mes études ...

http://www.axisinstruments.com/francais/la_societe/hommage_henri_ducellier.htm

 

Voilà, vous savez tout !

 

Emmanuel

  • Like 3
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

F3.25, et les pléiades en entier avec un 400 ! Mais c'est le petit frère du LSST !

 

Superbe setup en tout cas. Par curiosité, quel est l'utilisation visée ? Photo esthétiques, recherche, spectro peut être ?

Edited by DOLGULDUR

Share this post


Link to post
Share on other sites

Waaa excellent superbe réalisation. Ca pique dans les coins. C'est prodigieux pour une caméra qui tient avec un bout de ficelle :)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'utilisation est multiple : photo bien sûr, recherche et photométrie sur objets faibles, mais également tout ce qui demande de la résolution sur le centre du champ. C'est l'avantage de la formule hyperbolique. En ce qui me concerne, je me limiterai en imagerie du ciel profond en recherchant des images plus profondes que celles que j'obtenais avec le setup précédent (STL11000 + Newton de 300mm F:4). La rapidité de l'instrument, associée au faible bruit des nouvelles caméras, fait qu'il y en a "sous le pied" ...  Dommage que je n'ai pas pu l'emmener au Restefond comme prévu, mais ça n'est que partie remise !

 

Amicalement,

 

Emmanuel

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe image, et matos de dingue :x:x

 

Yapluka nous faire rêver avec des objets plus faibles :D

 

Bravo :)

 

Johann

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un instrument qui dépote !

Le champ couvert est intéressant  (et très propre dans les coins ! ) , tu vas te régaler et nous avec :)

 

Daniel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe photo et matos Emmanuel! très jolie full! on attend la suite avec impatience.

Christophe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, là on rigole plus :)

Sacrée installation pour de futures images de rêve :)

Déjà, rien que ces Pléiades, c'est du lourd, quelle image magnifique ;)

Bonne soirée,

AG

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'instrument et très beau.

Par contre les étoiles sont carrées sont tes images !!

 

Quelle est l'intérêt de cette formule optique ?

Un primaire parabolique "classique" + correcteur ASA 3 ou 4" c'est moins bien ?

Edited by zeubeu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il envoie du lourd ton tube , belle installation tu doit bien t'éclater. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Manu,

deux belles nuits passées ensemble... en tout bien tout honneur ... et tu nous gratifie d'une très très beau résultat ! Chapeau

Un matériel haut de gamme et 50 années d'expérience derrière cette première image qui en dit long sur tes qualités de concepteur de télescope de haute qualité !

J'espère que ton aspirateur à photon m'en aura laissé quelques-uns à côté de toi avec mon petit set-up.

Vivement les prochaines nuit.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et merci pour vos commentaires.

 

Pour répondre à Zeubeu, si je compare les formules "parabolique + Wynne" et "Hyperbolique + correcteur dédié", je résumerai comme suit :

 

Parabolique + Wynne :

Avantages :

Grand champ corrigé pour la photo CCD,

Primaire parabolique donc polyvalent (formule Newton - Cassegrain possible), nombreux correcteurs sur le marché, y compris barlow correctrices,

TOP au centre sans correcteur, mais seulement au centre (imagerie planétaire hors Lune).

 

Inconvénients :

Encombrement du correcteur (surtout en 3 ou 4 pouces) obligeant à sortir pas mal le foyer, d'où un secondaire plus grand (obstruction),

Poids du correcteur,

Prix du correcteur en 4 pouces,

Vignettage conséquent du correcteur,

Peu adapté au visuel haute résolution à grand champ : si correcteur non monté, bon seulement au centre, si correcteur monté : moyen partout.

 

Hyperbolique + correcteur dédié (ici un correcteur type ROSS à trois lentilles amélioré) :

Avantages :

Grand champ corrigé pour la photo CCD, mais aussi pour le visuel,

Haute résolution possible sur un champ conséquent (limité par la diffraction sur 20% du champ),

Correcteur très compact (35mm de long sur ce NHD400),

Vignettage du correcteur insignifiant,

Prix du correcteur plus faible.

 

Inconvénients :

l'instrument ne fonctionne qu'avec son correcteur, donc moins polyvalent que la formule parabolique,

nécessité de fournir le correcteur à l'opticien qui taille le primaire si l'on souhaite un résultat optimal (ne pas travailler seulement sur la base du coef de déformation attendu pour l'hyperbole).

=> Finition et retouches du primaire en autocollimation avec le correcteur en place.

 

Conclusion :

Pour le grand champ et uniquement la photo CCD, pas de grande différence sur la qualité des images,

Par contre, l'encombrement très réduit  du correcteur de l'hyperbolique permet de limiter l'obstruction et d'obtenir un vignettage réellement faible,

=> Moins de montée du bruit dans les coins suite à l'application des flats.

Potentiel d'obtention d'un meilleur piqué de l'image sur une partie importante du centre du champ en hyperbolique,

=> Hyperbolique meilleur pour le visuel à haute résolution sur pas mal de champ.

 

C'est la première fois que je réalise cette formule, je voulais donc me faire mon expérience à ce sujet et je ne suis pas déçu.

Par contre, la collimation à F:3,25 sur un grand capteur demande pas mal de soins.

Faisant du nomade, j'ai donc aussi vérifié que la qualité de la mécanique permettait un démontage (primaire compris, mis en caisse), transport et remontage de l'instrument sans influence notable sur sa collimation.

=> A part une légère retouche de collimation à l'oculaire à fort grossissement, l'instrument était de nouveau opérationnel le premier soir.

 

 

Amicalement,

 

Emmanuel

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Manu,

 

Superbe résultat pour ta "first light" sous le ciel Picard

Belle maitrise de la bête avec une telle ouverture... mais je n'avais pas de craintes ;)

La suite promet d’être grandiose 

rv

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Manu :)

Sacré bestiau que tu as là, la finition semble superbe  :):) il va faire des étincelles à Restefond :) d'ailleurs j'aime bien ta photo de profil, elle me rappel des souvenirs :)

 

a+

Chris

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos commentaires !

 

Chris : la photo de mon profil, elle a été faite quand tu étais venu me rejoindre au Restefond ?

 

Emmanuel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now