Messages recommandés

Bonjour,

Ma question est toute simple. A quoi correspond le niveau altimétrique "zéro" sur la Lune ? Accessoirement, si vous pouviez me citer une zone géographique à ce niveau ...

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible arrive ...
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Posté(e) (modifié)

Bonjour,

 

Les altitudes sont mesurées par rapport au rayon moyen de la Lune :

 

https://space.stackexchange.com/questions/1704/how-do-we-measure-height-on-celestial-bodies-with-no-significant-atmospheric-pre

 

3 autres intéressants liens (le 2eme est tiré du premier ci-dessous) :

 

https://lunar.gsfc.nasa.gov/library/LunCoordWhitePaper-10-08.pdf

 

https://ssd.jpl.nasa.gov/dat/lunar_cmd_2005_jpl_d32296.pdf

 

https://pubs.usgs.gov/of/2006/1367/ULCN2005-OpenFile.pdf

Modifié par RETHICUS
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ndesprez,

Je ne sais si cela peut t'aider mais, en allant sur Google Earth puis "Lune", j'a trouvé un point d'élévation zéro en :

73° 01' 20,28" Ouest / 8° 55' 29,28" Sud

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La sphère de référence aurait 1738 km de rayon ; reste à connaitre une zone d'altitude zéro, histoire d'aller vérifier la concordance entre différentes sources ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Norma, je vois que tu persistes et signes pour la Lune. :)

Voila ce que j'avais écrit il y a quelques années à ce sujet dans "Clairs de Lune" p 126. Le texte est accessible sur le site 4A http://www.astronomes-auvergne.fr/  rubrique Dossier.

... Pour calculer une altitude il faut un point de référence. Sur Terre c’est le niveau de la mer. Sur la Lune c’est l’écart par rapport au rayon moyen de 1738 km.

Le point culminant sur Terre est le sommet de l'Everest, à 8 848 m d'altitude.

Avec ses 10 786 m au-dessus du rayon moyen, le point lunaire le plus élevé dépasse de 1 938 mètres l’Everest. Il se trouve sur la face cachée, sur le bord du cratère Engelgardt. Cependant, il existe deux différences majeures entre les deux sommets. L’Everest est un relief relativement récent sur la Terre. Il a été formé à la suite de la collision de plaques tectoniques indiennes et asiatiques qui ont porté à très haute altitude, au cours d'environ 60 millions d'années, ce qui était autrefois des fonds marins. Des fossiles ont été prélevés vers 7000 m.

Le point haut lunaire est beaucoup plus ancien que l’Everest et a probablement été formé il y a 4,36 milliards d’années par l’entassement des éjectas générés lors de l'énorme impact qui a créé le bassin Pole Sud Aïtken. Une autre différence clé entre les deux points est la topographie.

Les flancs du mont Everest sont très raides, tandis que sur la Lune les pentes qui conduisent à ce point haut (qui n’a pas de nom) sont de seulement 3°

Le point le plus bas se trouve également sur la face cachée très près du pôle sud lunaire, près du centre du cratère Antonialdi. Le point est situé au fond d’un petit cratère sans nom de 12,8 km lui-même profond de 2.7 km. Le point le plus bas du cratère est à 6,7 km du sommet des remparts.

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Gérard,

J'ai parcouru tes dossiers : ils sont très instructifs. Oui, je persiste sur la Lune à mon modeste niveau. Je ne suis pas un scientifique mais je ne me contente pas des parcours habituels. En ce moment, je m'intéresse aux reliefs notamment les dômes. Ce n'est pas toujours facile. C'est en parcourant les magnifiques cartes du Lunar astronomical chart que cette interrogation sur le niveau zéro m'est venue. Ce qui est bien avec notre satellite, c'est qu'une séance d'observation peut se préparer bien au chaud en attendant le printemps. Mais bon, ne désespérons pas : de belles nuits sont à venir même avec une Lune trop basse ... Je vais investir dans une combinaison de ski :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Gérard Coute a dit :

Norma, je vois que tu persistes et signes pour la Lune. :)

 

Bonjour,

 

Et il n'y pas que Norma sur le sujet, mais j'avoue que sur la question d’altimétrie lunaire....je ne me suis jamais posé la question. D'ailleurs les repères cardinaux n'ont pas vraiment de sens (propre/comme figuré) dans l'espace.

On reste très attaché a des notions terrestres tous de même.

 

Bon ciel lunaire

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben .... Quand tu cherches un détail très peu visité et rarement visible, il faut bien communiquer et là les "repères cardinaux", ça aide. Pour ne citer que cet exemple.

Sûr que nous sommes nombreux à observer la Lune en profondeur mais sans faire de bruit :)

 

PS Gérard est un voisin et nous avons l'occasion (trop rare) de nous rencontrer. En revanche, j'ai vu que les auteurs de l'AVL seront aux RCE le samedi. On ne les remerciera jamais assez et j'espère bien les rencontrer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non non Loup Lunaire, sur la lune et les planètes  les points cardinaux ont beaucoup d'importance. Comment de repérer, se diriger s'il n'y a pas de références fixes et communes? A l’origine, le nord et le sud lunaires ont été fixés par rapport à une observation à l’œil nu de la Lune depuis la Terre et l’hémisphère nord. Le nord est en haut, le sud en bas, l’ouest en direction de l’ouest de la Terre ; c’est cette partie de la Lune qui se « couche » en premier sur l’horizon ouest terrestre. A l’opposé, l’est. Ainsi Mare Crisium est à l’ouest, Plato est au nord, Tycho au sud et Grimaldi à l’est. En toute logique, Mare Orientale, un immense bassin d’impact dont seulement une fraction est visible depuis la Terre, est à l’est. Ceci signifie également que, si on est sur la Lune, le Soleil se lève à l’ouest. C’est en effet Mare Crisium qui est éclairée en premier. Cette orientation est l’orientation astronomique. Mais en 1961, l’Union Astronomique Internationale a décidé, en prévision des voyages lunaires et afin qu'il y ait cohérence entre la Terre et la Lune,  de modifier les coordonnées est/ouest afin que, comme pour la Terre,  la rotation apparente de la Lune sur elle-même s’effectue d’ouest en est. Crisium est donc passée à l’est sans changer de place, le Soleil se lève désormais à l’est mais Mare Orientale est passée à l’ouest sans changer de nom. Par contre le nord et le sud étant restés à leur place, Mare Australe, au sud,  porte bien son nom. Faire de la rando sur la Lune ne sera pas chose facile, la boussole n'étant d'aucune utilité - absence de champ magnétique - la position du Soleil sera le seul repère  mais seulement pendant  une demie lunaison. Il faudra baliser les GR...

  • J'aime 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Gérard j'ai appris beaucoup ce soir grâce à toi, bonjour la rando lunaire . xD:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oups, la réponse de Toutiet m'a échappée. Malheureusement les LAC dispo s'arrêtent à 70° vers l'Ouest (LAC 74).

En revanche, en furetant sur Grimaldi, je fus surpris par la présence de ce qui semble des dômes, ma petite fixette du moment, vers 68W-4S. Je note au passage que le jeu d'ombres inversées identifie clairement les dômes par rapport aux craterlets.  Cependant, pas sûr que ces dômes de Grimaldi soient accessibles à l'amateur ; ils sont pourtant visibles sur le Rükl (carte 39) ... 

Encore merci.

Modifié par ndesprez

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce dôme est très discret et placé très près du limbe donc visible possiblement à PL - 2 et NL - 2. La prochaine bonne période sera les 21/11 mais la Lune sera basse et  3 /4 décembre petit matin Lune vers 35° de hauteur."

Je le mentionne p 145 de mon bouquin "452 objets hors cratères"  (site astronomes amateurs d'Auvergne) parmi une vingtaine de dômes que j'ai recensés et photographiés (plus ou moins bien d'ailleurs..) et je suis certains d'en avoir laissé de coté de beaucoup plus discrets. Plus de 100 sont répertoriés dans

https://digilander.libero.it/glrgroup/cldc.htm dont 30 rien que dans le collines de Marius

Norma tu as du boulot...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Gérard Coute a dit :

"452 objets hors cratères"

Ce serait bien de le publier ! J'achète le premier exemplaire :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai essayé mais ça intéresse personne. Je ne suis pas assez connu dans le milieu. Les trois bouquins sont téléchargeables (.pdf) sur le site de la 4A http://www.astronomes-auvergne.fr/   rubrique Dosier (Clairs de Lune, Lunar 100 et un peu plus, 452 objets..) clic sur icone verte à droite. 

  • J'aime 2
  • Triste 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant