Jphc

Revue de la Lunette TS optics - TS86SDQ review

Recommended Posts

Bonjour à tous les Astrosurf !

 

Aujourd'hui je vous propose un déballage en règle de ma toute nouvelle lunette la TS-Optics 86SDQ ! :x

J’ai longuement hésité entre deux modèles lunette à courte focale pour l'imagerie grand champs : d’un côté la FSQ85 (de maque de prestige mais avec un prix tout aussi  « prestigieux ») et de l’autre la  "nouvelle" TS-Optics 86SDQ qui se veut clairement une concurrente directe avec sa formule optique équivalente : quadruplet, même F/D etc. avec même (sur le papier mais je vérifierai bientôt) un cercle d’image corrigé annoncé de 60mm c.a.d plus grand que celui de la FSQ qui est donné pour 44mm !

 

La raison (à 1860€ tout de même) l’a donc emportée et j'ai craqué pour la TS86SDQ qui vient de m'être livrée.  J’ai pris un risque car je n’ai pas trouvé beaucoup de revue à son sujet sur internet voici donc mes toutes premières impressions sur cette lunette. Peut-être cela vous permettra-t-il de vous faire une idée si comme moi le choix est difficile !

 

Tout d'abord ces spécifications officielles :

Formule optique : Quadruplet (type Petzval) Apochromatique

Verres : FDC 100

(pour ainsi dire équivalents aux FLP53), barillet réglable (pour le premier doublet), le second est fixe dans le tube.

Diamètre : 86 mm

Focale : 464 mm

F/D : 5.4

Champs corrigé annoncé : 60 mm ! (sera vérifié bientôt)

 

1- LA LIVRAISON

Qui dit achat sur internet dit livraison et risque pour le matériel surtout pour de l'optique fragile comme les lunettes apo. Pour le coups TS est au point niveau envoi : un carton avec chips, dans un carton avec caisse en aluminium avec mousse dense sur mesure pour la lunette.

 

box0.jpg.b9eac8cafbee387b8efbd599f55ab729.jpg

Photos 1 : Poupées russes

 

2- DÉBALLAGE ET PREMIÈRES IMPRESSIONS

 

Une fois l’excitation et les craintes du déballage envolées , les premières impressions sont plutôt très bonnes !! Esthétiquement elle est très belle :x . La lunette est très bien finie, bien loin des premières lunettes TS, se modèle se veut résolument haut de gamme et ça se voit. Pare-buée rétractable avec vis de serrage, collier de fixation sont d’excellente qualité idem pour les vis de serrages. On sent que TS veut en finir avec son image de lunette chinoise low cost ou le moindre centime sur les plastiques et les parties métalliques sont économisés !

 

Lulu1.jpg.5d829b1d7d0461361563d42b91d62fcd.jpg

 

Lulu2.jpg.cd90b38a797f88ff76b8e7431d21642d.jpg

 

photo 2 : "vue d'ensemble en sortie de sa boite"

 

Quelques petits bémols tout de même : Le bouchon de la lunette n’est pas visé. Il tient par un feutre entre le bouchon et le pare buée. Ce type de fermeture peut avoir une durée de vie limitée et perdre en efficacité par l’usure inévitable du feutre. A la longue  il faudra probablement le changer (mais c’est vrai aussi pour les pas de vis fin qui peuvent également s’abimer et là c’est tout le pare buée qu’il faut remplacer donc +1 pour TS sur ce coup même si le vissage est plus efficace).

 

La lunette est fournie avec une vis de blocage et deux vis 6 pans pour la fixation de la platine sur les colliers. Sur ce coup TS est un peu chiche d’autant que les vis et les nombreux points de fixation du collier (5 de chaque coté voir figure 2) ne sont pas en système métrique mais en pas US !

Vous trouverez ce type de vis chez pierro  astro par exemple : https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/soldes/vis-inox-filtage-americain-type-kodak-1-4-x202012-11-25-15-53-57_detail

J’ai donc bien "galérer" pour fixer mes deux platines lostmandy (orange). Pour une lunette à ce prix ils auraient pu fournir un peu plus de vis et une clef allen surtout pour une livraison en Europe où ce type de vis ne se trouve pas au brico du coin.

 

5bc4f764d6fd5_GlobalLulu4.jpg.9defc4193c145c4206681791f684730a.jpg

 

Photo 3 : " vue d'ensemble avec losmandy et lunette de guidage"

 

Autre point de détail, la mousse de la valise (de très haute densité) est conçue pour un écart crayford / collier et inter-collier bien définis, l’on doit donc veiller à ne pas positionner la platine  (les platines oranges dans mon cas) n’importe ou si l’on ne veut pas à avoir à les démonter systématiquement pour ranger la lunette ... autre solution redécouper la mousse mais c'est dommage pour une boite toute neuve ...

 

3- LE CRAYFORD et LE PO

 

A mon sens, un des gros points forts mécaniques de cette lunette réside dans son crayford 3". Il est muni d'un réglage micrométrique et d'une réduction pour PO 2 pouces. Il peut tourner à 360°. Jusqu'ici rien de bien nouveau me direz-vous ? et bien en fait si !

 

Crayford1.jpg.a6710280ac016c1a61421285e73574f4.jpg

 

Photo 4 : "Gros plan sur le crayford et le PO"

 

En effet, j’ai eu l’occasion d’utiliser des Starlight feather touch ainsi que d’ancien Crayford TS et là franchement niveau qualité je suis bluffé ! cette mouture de crayford TS est très proche des FT sans aucun points durs, parfaitement linéaire et avec en prime un correcteur de tilt (type 3 vis push-pull) particulièrement utile pour garantir une incidence parfaitement de l’image sur le capteur.

 

Crayford3.jpg.93f7f5ca61f37ed9c341f240902e0ae3.jpg

 

Photo 5 : "Course max du Crayford"

 

La course du Crayford fait un peu moins de 40 mm (voir photo 5) et le back-focus pour un oculaire est donnée pour 95 mm ainsi avec un renvoie coudé, elle est parée pour le visuel même si elle est clairement faite pour l'astro-photo à grand champ.

 

5bc4fb679945b_TSPO.jpg.d0d5cae219e39a6489479d528845cb4b.jpg

 

Photo 6 :"Porte oculaire en charge"

 

En charge et à la verticale, je n'ai ressenti aucun jeu mécanique. Le crayford ne bronche pas et son mouvement reste linéaire et doux en intra comme en extrafocus. Le système de serrage par collier en laiton et vissage trois points du PO bien que commun est très efficace. Il maintient largement le poids d'un gros oculaire 2" et d'un gros renvoie coudé comme celui présenté sur la photo 6.  Notez que j’ai testé le PO en charge sur mon DLSR nikon D610 et sur ma caméra + roue à filtre (ZWO) et rien ne bouge.  Bref cet ensemble Crayford micro-focusseur et PO semble très prometteur et j’ai hâte de pourvoir le tester sur une mise au point fine pour voir si il tient toutes ces promesses.

 

4-BILAN : POUR L'INSTANT JE L'ADORE

 

IMG_20181015_194553.thumb.jpg.fda7be973bb3166d211795f8d8e1b6b8.jpg

 

Photo 7 :  ma nouvelle lulu apo TS86SDQ est parée shooter le ciel étoilé le fait qu'elle soit compacte est un plus pour les déplacements !

 

Au final cette TS86SDQ ne me déçoit absolument pas et me conforte dans mon choix de raison. La qualité mécanique est là, reste à tester l’optique en condition réelle mais si les spécifications affichées sont au rendez-vous comme c'est le cas pour la partie mécanique, TS signe ici une excellente lunette pour le grand champ qui n’aura pas à rougir devant la babyQ de Taka pour un prix bien plus abordable. 

 

TESTS "OPTIQUES" : (UPDATE 09/02/2019) 

 

1 - Course du PO et problème de MAP avec réducteur x0.8

 

Un "petit" problème de MAP a été mis en évidence par un ami sur FB (UWE) qui c'est acheté la même lulu, ce problème est lié à la longueur de la bague du PO et à la distance du plan focale image de la lulu mais comme une photo vaut mieux qu'un long discourt :

 

PO.png.92c0f6b2896618716ab4785ed0cf590a.png

 

En gros, sans réducteur de focal,  le capteur doit se trouver à environs 140 mm de la sortie du tube de la lunette ce qui, compte tenu de la taille de la bague du Porte Oculaire et de sa course, fait qu'il ne reste que seulement 80 mm UTILE à l'arrière du PO pour pouvoir mettre le capteur dans le plan focal image ... Ceci peut être un problème pour caser une grosse roue à filtre, un diviseur optique et une grosse caméra CCD par exemple. (Avec un montage court Roue + CCD type ASI ou APN +diviseur ca passe dans les 80mm) ... mais si vous  voulez utiliser un réducteur de focale (x0.8 comme le Televue préconisé par Telescope Service) en sortie du PO... Ben là ca se corse car le réducteur va rapprocher le plan focal image et comme ce dernier fait quelques cm d'épaisseur la distance restante pour mettre le reste (roue à filtre, cam etc.) est trop courte et vous ne pourrez jamais mettre votre CDD dans le plan focal image => impossible de faire la mise au point c'est con non ?!     

 

SOLUTION : Une solution a été trouvée par UWE KAMIN à ce problème, elle consiste a mettre le réducteur à l’intérieur du PO 3" ! Voici le schéma du montage  :

 

IMG_20190209_180144.jpg.65596f8e632bd5608631b58638376322.jpg

 

Tout d'abord pour réduire la taille de la bague du PO on peut enlever le correcteur de tilt on gagne 10mm ... La solution consiste alors à utiliser une bague de rallonge M48 avec filetage T2 et la faire traverser le coulant 2" du PO. On fixe à l'intérieur du PO sur la bague le réducteur de focal  (Televue x0.8). La bague dépasse à l’extérieur du PO (attention au backfocus necessaire entre le reducteur et la cam 17mm pour le Televue autant dire que ça passe juste...) pour y visser le système de détection sur le fillatage T2 de la bague. et voila ça marche, c'est pas top top mais on peut faire la MAP...

 

2 - Illumination des Capteurs dans le plan focal image

 

5c5f19c6466c2_CapteurD610.png.965687119c1e3b0a2e8d8d3fb00121c7.png

 

La photo ci-dessous présente l'image du capteur de mon D610 directement sur le porte oculaire de la TS86SDQ, on voit clairement que le capteur n'est pas occulté, le diamètre du cercle tangent au capteur est de 44 environs ... Le flat pris au 3/4 de la dynamique du capteur de 24x36mm est donnée dans la photo ci-dessous :

Capteurs.png.803a9629ebba9ab85bf270de66e8ac8a.png

On voit clairement que le champ est parfaitement illuminé au centre avec un léger gradient sur les bords du capteur 24x36. Les profils d'intensité lumineuse sont donnés dans la figure suivante :

 

Profils.png.5758e3ec83aa2c27754cf5bc10bb9305.png

 

 

Le champs de 44mm de diamètre du 24x36 est donc illuminé avec un léger gradient en bord de champs sur le capteur, il sera par contre parfaitement uniforme sur des capteurs de taille plus petite comme les ASI1600 ou SBIG 13.52x17.96mm avec mois de 5% de variation entre le centre et les bords. Notons que ce gradient sur le 24x36 peut-être plus lié à l'environnement immédiat du capteur (boitier du nikon bague t2, reduction 2" du PO) qu'a la lunette elle même.

 

3 - Abérations géométrique en bord de champs

 

Les Quadruplets petzval comme la FSQ85 ou la TS86SDQ ont très peu de coma et offre un champ plan bien corrigé. Celui ci est donné a 60mm de diamètre pour la TS 86SDQ soit pas loin de 70% du diamètre des lentilles...

Les tests présentés ci-dessous ont été réalisés à partir d'une image obtenue sur une TS86SDQ par UWE KAMIN celle de Simeis 147. L'image brute (non traitée) est un empilement de 6 acquisitions de 600s en Halpha, elle est prise à l'aide d'une SBIG 8300 derrière un réducteur de focale x0.83 televue (avec le montage présenté plus haut).

 

Simeis147_Ha_6x600sec(1).thumb.jpg.f2ea71018136fd15d88959a3540f825e.jpg

 

Les étoiles sont parfaitement ronde jusqu'en bord de champs :

5c5f2b23a9aa9_Testtoiles.png.d3a6af14910b027b570fdc0777b935e2.png

 

La formule optique (quadruplet) de cette lunette semble donc être parfaitement maitrisée et offre des étoiles bien rondes jusqu'en bord de champs. Notez que le test présenté ci-dessus ne couvrent qu'une fraction des 60mm de diamètre affiché par TS optics pour cette lunette puisque le capteur de la SBIG(comme de l'ASI) ne couvre que 22.48 mm de diamètre.

 

Une autre image cette fois ci couleur obtenu avec l'ASI1600 (TS86Q / ASI1600 / AZeq6) 20L/3R/3V/3B/5Halpha (3 mins/p)  sans réducteur de focal permet d’apprécier le champs brut de la lunette.

 

Hibou.thumb.jpg.e0de1fec7330b75d100ba1eb1f4e4bc1.jpg

 

Ici encore rien a dire sur le gradient et la rotondité des étoiles en bord de champs...  Enfin je ne peux m’empêcher de vous montrer cette magnifique réalisation d' UWE avec cette même lunette TS86Q :

https://www.astrobin.com/392263/

Qui permet de prendre la mesure du potentiel de cette TS86SDQ qui n'a rien à envier aux grandes marques !

 

5c740ae5b8db1_UWEorion.thumb.jpg.85d2526d6079a3ad99330325dc87dd72.jpg
Prochaine étape TEST des étoiles en bord de champs du 24x36 ! A SUIVRE

Plus de photos prise avec cette TS ici : https://www.flickr.com/photos/uwekamin

 

Edited by Jphc
Update
  • Like 4
  • Thanks 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 8 heures, Jphc a dit :

se veut clairement une concurrente directe avec sa formule optique équivalente : quadruplet, même F/D etc. avec même (sur le papier mais je vérifierai bientôt) un cercle d’image corrigé annoncé de 60mm c.a.d plus grand que celui de la FSQ qui est donné pour 44mm !

 

Et puis en plus tu n'aura pas d'aigrettes disgracieuses comme sur les taka... :-)

 

 

  • Like 1
  • Haha 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

 

J'ai eu de par le passé des lunettes TS et je n'ai jamais été déçu par leur qualité. Cependant, même si la lunette est magnifique, je reste prudent avec le champ corrigé annoncé de 60mm. Cela semble énorme. Un petit test avec un capteur FF, ou mieux, avec un Kaf 16800 serait parfait pour valider. De même, il faudrait charger le focuser pour vérifier la tenue du tilt latéralement et non verticalement. Ce qui est la faiblesse des crayford.

 

En tous cas, j'attends impatiemment tes test sur le ciel pour voir si effectivement il s'agît d'une Baby-Killer... ou pas !

 

Félicitations pour l'achat, bravo et merci pour le feeback et donc bon ciel  à venir! Pas gagné sur ce dernier point :)

 

A+

Miguel

Edited by bandido

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, Merci Miguel. Je vais tester l'optique bientôt ça sera pas complet car j'ai pas de banc optique mais ca donnera une idée. C'est vrai que 60mm c'est beaucoup cela dit la FSQ106 est à 80mm et la FSQ85 à 44mm donc c'est pas impossible pour une configuration peztval et une focale courte... de toute façon,  je vais commencé par faire rapidement un ou deux flat pour voir l'illumination du champs et le gradient de luminosité sur mon fullframe (nikon D610) .. ca donnera une première idée. Pour la correction des aberrations je ne pourrai pas explorer la totalité des 60mm mais déja si il y a rien de visible sur les bord du 24x36 ça sera top ! Je ferai une revue photo avec dans les mois à venir.

 

A+ jp

Edited by Jphc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je me permets de mettre à jour ce post afin de signaler que ma lunette, une TS-86-SDQ, achetée chez Teleskop-Service en Allemagne, présentait de gros problèmes optiques. Envoyée en SAV au mois d'aout, la lunette sera finalement annoncée comme irréparable par les services de TS car le correcteur présenterait un défaut de fabrication. Le correcteur en question n'est visiblement déjà plus fabriqué ni disponible chez le fabriquant. Teleskop Service me propose un remboursement pour l'achat d'une autre lunette (ASKAR FRA500 en ce qui me concerne).

Capture d’écran 2021-11-24 à 06.10.39.png

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

 

Sans doute l'un des avantages de Taka est d'avoir une certaine assurance de pouvoir réparer

et corriger à long terme en cas de pb. Avec les optiques chinoises, rien de plus désolant de savoir que

le modèle n'est plus produit et dispo, donc sans doute difficile à réparer. Produire moins cher

à court terme, certes, mais pour l'utilisateur je ne sais pas si c'est un avantage à long terme.

 

Bons cieux

 

MB

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que dire? Mon ancienne FSQ85 était un désastre jusqu'à que l'équipe de OU reprenne le baillet et trouve une solution pour en faire un astrographe parfait. J'ai aussi dû refaire le barillet d'une TV127is d'occase à plus de 8000€ neuf car elle ne tenait la temp. négative. Par contre, jamais eu de soucis avec les deux TS qui sont passées entre mes mains.

 

Semble pas mal cette ASKAR FRA500. Le must étant qqmême la 100Q qui fonctionne super bien.

 

A+

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, bandido a dit :

Semble pas mal cette ASKAR FRA500. Le must étant qqmême la 100Q qui fonctionne super bien.

 

processeur d'une 100Q depuis 4 ans (et j'en suis super satisfait), si le choix devait être fait aujourd'hui j'irais plus vers une FRA600 + son réducteur 0.7  afin d'espérer gagner légèrement en chromatisme tout en gardant le correcteur intégré  et surtout avoir 2 "instruments en un" : 600 de focale f/d 5.6 ou 421 à f/d 3.9. Sur les spot diagramme, une FSQ106 reste bien entendu légèrement au dessus question chromatisme ... mais pour plus du double du prix.

 

concernant le choix entre TS86SDQ et FRA400, je garde le même raisonnement, le réducteur 0.7 me ferait plus pencher vers askar (focale 400 et 280).

 

par contre, j'achèterais via un revendeur français qui la passe au ban de test (Pierro astro par exemple) avant de la livrer.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/10/2018 à 07:40, zeubeu a dit :

Et puis en plus tu n'aura pas d'aigrettes disgracieuses comme sur les taka...

Ah oui, et tu appelles ça comment ce qu'on voit sur les images présentées surtout m42 ? C'est autant que Taka !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, FranckiM06 a dit :

Ah oui, et tu appelles ça comment ce qu'on voit sur les images présentées surtout m42 ?

 

J'appelle ça du fil de pêche installé devant l'optique pour faire des aigrettes.

On peut appeler ça aussi "effet des microlentilles" qui sont sur le capteur.

 

Fred

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, bandido a dit :

Mon ancienne FSQ85 était un désastre jusqu'à que l'équipe de OU reprenne le baillet

 

Tu veux dire qu'une FSQ85 est sortie d'usine alors qu'elle avait un pb ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, zeubeu a dit :

Tu veux dire qu'une FSQ85 est sortie d'usine alors qu'elle avait un pb ?

Oui, en effet. Pas qqchose d'effroyable mais pas parfait d'usine avec un barillet trop contraint.

A+

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, zeubeu a dit :

Tu veux dire qu'une FSQ85 est sortie d'usine alors qu'elle avait un pb ?

le tarif ?  :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien interessant ce retour car il n'y a pas beaucoup de retour d'expérience sur ce type de lunette.

Personnellement je lorgne entre plusieurs lunettes de ce type depuis qques temps.

J'ai une WO doublet fluo qui marche correctement mais dont certains aspects au niveau du PO me dérange un peu malgré avoir plutot bien réglé l'ensemble.  Le reducteur applanisseur n'est pas parfait non plus avec un capteur STF8300 sur le bord du champs.

Ma reflexion est un peu la même que d'autres au dessus esprit 80, FSQ85, TS86,TS94 ou une askar 400 . J'ai regardé la TS100 ou l'esprit 100 mais ca commence a devenir lourd.

Je suis plutot partie sur la version intermédiaire TS94 car moins chere , pas trop lourde mais la pareil pas enormément de retour. Du coup je sors les aeros freins de peur de me planter.

Ce qui m'inquiete toujours avec ces chinoiseries c'est le manque de retour et la qualité mécanique du PO et des chiffres marketing donnés pour l'optique .

Chez taka on ne stresse pas sauf en sortant le cheque ;) . Mais apres on est embarqué dans du matériel taka qui coute une fortune au moindre élément complémentaire.

En tout cas j'attends les tests sur le ciel avec impatiente de cette TS86.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, bandido a dit :

Oui, en effet. Pas qqchose d'effroyable mais pas parfait d'usine avec un barillet trop contraint.

 

Moi ça ne me surprend pas plus que ça. Des horreurs bien pire, j'en ai déjà entendu et concernant d'autres marques tout aussi prestigieuses ...

Le truc c'est qu'au plus le matériel est cher au moins cela ce sait. O.o

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les aigrettes dont parle zeubeu, n'ont rien à voir avec celles présente sur cette M42. Sur les fsq c'est deux triangles sombres opposés style pacman.

Edited by astroespo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By brizhell
      Bonjour,
       
      Ayant perdu la plupart des pages de mon site précédent (pour cause de changement d'hébergeur), je me suis attelé à re-écrire mes pages web relatives à ce que l'on peut tenter, avec des moyens amateur pour utiliser les méthodes et techniques de l'interférométrie en observation astro.
      Le boulot n'est pas fini, mais il y a déjà matière à lire et peut être à s'engager sur le plan amateur. J'ai essayé de me familiariser tant bien que mal avec Worldpress, c'est pas toujours réussi, mais ca ressemble moins à un cahier de manip que mon site précédent.....
       
      Le point d'entrée :  https://www.btregon-astro.org/
      Le sommaire est accessible en haut à droite en cliquant dans les pages du site sur l'icone :
      N'hésitez pas a cliquer sur les titres de chapitre, j'y ai mis plein de choses intéressantes comme la découverte des tavelures par Newton, ou les publis originales de Young, Fizeau, Michelson .....
      Ensuite, il y a plein d'infos sur l'optique atmosphérique, l'interférométrie des tavelures, ou la synthèse d'ouverture (encore en cours, mais ça avance).
      Bref pour qui à envie d'essayer, ben il y a des choses sympa encore à faire et à creuser.
       
      Ne sachant pas trop ou poster je met ça dans astropratique....
      Tout commentaire sera le bienvenu.
       
      Bernard
    • By ANAKLO
      Comme tout bon astronome, je suis frappé par une mal chance permanente. L'asso étant dans le sud de la France, ce sont rarement les nuages qui viennent nous chagriner. "Mais alors ?! Qu'est-ce qui peut être pire que des nuages ?" me diriez-vous. Un ciel inexploitable. Des turbulences telles, que le Soleil s'en retrouve déformé comme si on regardait à travers de l'eau... Donc impossible de prendre des images ! Alors après un peu de perseverance, j'obtiens finalement un seeing mauvais qui me permet d'imager un peu mieux que de la bouillie !
      Trève de bavardages ! Les images maintenant !
      J'utilise donc sur une eq-6, un coronado 90, une lunette achromatique de 90mm, et au bout, la 462MC.
       

       

       

       
      C'était un Soleil franchement sympa qui se montrait à moi ! Pleins d'éruptions à imager !
      Je vais donc continuer, la prochaine fois je l'espère, avec plus de détails...
      (et essayer le coronographe !!!)
    • By Deadleouf
      Bonjour, je voudrais savoir si une personne a des info sur ce tube "Meade sc 203 EMC".
       
      Pour info : ma monture CGEM 2 / sur poteau en béton .
       
       
    • By lyl
      Un projet de réfracteur replié de 190-200mm : probablement 196mm est en cours.
      Basé sur le modèle Emil Schaer qui avait été validé par la SAF.
      Le f/D peut être très long.
      Une utilisation lunaire / planétaire en vision binoculaire est la cible.
      Focale adoptée : 4m50 pour utilisation entre 187 et 281x (Brandon 16 et 24mm)
      On sera autour de 1D et 1.5D, ce qui laisse de la marge confortable pour le chromatisme.
       
      Les matériaux choisis : classique N-BK7 et F2 (au plomb, pas le N-F2 moderne), source Schott AG
      Le montage sera Steinheil collé ou huilé, avec asphérisation légère du flint (pas vraiment nécessaire).
      Le piqué individuel des couleurs est conforme au tautochronisme de Danjon et Couder. C'est la qualité de fabrication qui décidera de tout.
       
      La décision est de faire au plus simple et potentiellement précis.
      Plan de mise en forme optique : rodage/polissage
      Le flint sera initialement plan-convexe : contrôle de focale.
      Le crown sera plan-convexe rodé sphérique contre le flint pour une courbure la plus approchante possible.
      Premier test de chromatisme en huilage.
      Le flint sera ensuite légèrement parabolisé (conique -0.05)
      Assemblage et contrôle
      Huilage ou collage (Huile Cargille type "BK7 like" -> O_NSL36) ou Norland NOA65.
       
      Potentiellement :
      Décalage des Focii calculé (mm)
      C = 2.44202, F = 2.63638, e = 0.02703, Y (573) = 0.04819, d = 0.25213
      f/D = 22.96 => RC= 4.41
      diff limited (lunaire) : 520-607 c'est beaucoup de flux -> le filtre Baader jaune sera utile les jours exceptionnels pour crever le plafond de grossissement vers 300 à 350x utile (bino). Pouvoir de résolution : 1.3km sur la Lune 0.7". moins pour les rimas

      Pour 1.3D en planétaire .80 pic : plage contrastée exploitable 500 (cyan)-625(rouge)
      Qualité attendue 50" pour 0.7" résolution -> 72 lignes soit la dizaine de bandes principales et quelques détails internes.
      Saturne avec la lunette de 15 pouces (380 mm d'ouverture) de l'observatoire de Harvard par Trouvelot, puis la lunette de 26 pouces (660 mm) de l'U.S. Naval Observatory : http://oncle.dom.pagesperso-orange.fr/sciences/astronomie/histoire/anneaux/nature/nature.htm

      Je ne connais pas la fabrication mécanique : l'utilisateur/fabricant est déjà en train de tirer les plans.
    • By Icarulus
      Bonjour,
      Je suis à la recherche de conseils (littérature, liens, ...) sur la collimation laser d'un Maksutov de type Rumak (réglage possible  du miroir primaire et du miroir secondaire).
       
  • Upcoming Events