leonardcauvra

Telescope Dall Kirkam 315 mm: qualité optique et collimation ?

Messages recommandés

Bonjour,

 

Au début de l'été, j'ai acquis d'occasion un  télescope Dall Kirkham de 315 mm de diamètre et de 5000 mm de focale que le vendeur avait très peu utilisé en fait. Conçu par la société SkyVision et sorti en 2014, il ne se fabrique plus, seuls quelques exemplaires sont en circulation. Ce télescope a belle allure comme vous pouvez le voir ci-dessous sur la fiche d'origine (j'ai surligné en jaune les infos concernant le mien, en 315 mm).

 

5bc8474b93b1a_DK315fichegenerale.jpg.8f0b7da220eb83f9bd0e1eaccb37ad88.jpg

 

Je ne l'ai pas encore utilisé pour plusieurs raisons. Par exemple, il me faut trouver un dispositif définitif en tube allonge car le point focal est très à l'extérieur du télescope (j'ai une solution toute provisoire), peut-être même trouver quelqu'un pour m'usiner ça. Ensuite, je ne connais pas la qualité optique de ce tube, et comme Airylab vient de renoncer à ce type d'analyse auprès des particuliers, je ne vois pas trop comment avoir un bulletin de contrôle (je viens d'envoyer toutefois un courriel à SkyVision à ce sujet). Enfin et surtout, je suis comme "une poule qui a trouvé un couteau" (dixit ma regrettée maman) car la collimation se fait à l'aide de six vis, 3 sur le primaire et 3 sur le secondaire. Or je ne sais pas faire ça du tout, ayant toujours fonctionné avec des Schmidt-Cassegrain à 3 vis. Donc je reporte, je reporte, et le temps passe :):)

D'où ma question, qui s'adresse à ceux qui ont ce type de télescope : comment je m'y prends dans l'ordre pour collimater ce bestiau ? c'est une question toute simple pour les connaisseurs, je présume, mais là je suis un débutant et je ne veux pas tout dérégler.

 

D'avance, merci de vos réponses :)

Claude

 

Modifié par leonardcauvra

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 3 minutes, leonardcauvra a dit :

Par exemple, il me faut trouver un dispositif définitif en tube allonge car le point focal est très à l'extérieur du télescope

il faut commencer par régler ce point.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

j'ai un cassegrain en 300 mm chez moi, ça se colimate pareil. Pour bien dégrossir la colim, j'utilise un microscope de colimation Taka.

Après tu colimate de manière classique à fort grossissement en regardant l'ombre du secondaire en inta/extra focale sur une étoile, puis sur la figure d'airy .

 

Fred

 

PS: si tu n'es pas loin de chez moi tu peux venir et je te file un coup de main :-)

Modifié par zeubeu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe acquisition Claude :)

Mais déjà, avant de parler collimation, faut regarder dedans ;)

Bonne journée,

AG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe engin, la collimation demande d'aligner les axes. Je pense qu'il faut s'occuper du secondaire en premier.

Dégrossir avec un simple aller-retour par laser dans le PO. Pour le primaire, un Howie Glatter serait utile ou comme fait Zeubeu.

Autre solution une fois le secondaire en place : réglage sur étoile en défocus pour arranger les anneaux de diffraction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de vos avis.

=> Houla, pas donné le microscope de collimation Taka.

=> Ma question plus précise est: pour une collimation sur une étoile, observée à l'oculaire ou plus facilement en vidéo sur écran, dans quel ordre dois-je fonctionner ? Miroir primaire ou secondaire ? en alternance ? etc ...

=> J'ai déjà regardé dedans mais sans plus, juste pour me faire une idée. En fait, j'ai inventé un type de tube allonge tout à fait original et pour quelques euros (c'est ma solution toute provisoire): le tube PVC scié à la bonne dimension avec joint raccord. :):) Pas sûr que ça supporte plus qu'un poids plume !

5bc86417abd6b_MontageavectubePVC.jpg.6a8c2aeebd53b787d724a8601fb71817.jpg

 

Et j'ai aussi une solution sans doute plus sérieuse, mais pas encore testée: Porte-oculaire FeatherTouch + Tube allonge de 10 cm + mon bon vieux système de MAP électrique JMI que j'uitlise sur mon C14 actuel.

5bc864eb79b3d_Montageavectubemetal.jpg.04d24074252e94401c4809d446bde484.jpg

 

Et voili.

Claude

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

pour un cassegrain : d'abord tu orientes ton secondaire en plein jour, puis tu orientes le primaire (en plein jour puis sur étoile). De nuit, uniquement le primaire, donc.

 

Fred.

Modifié par fred-burgeot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui le secondaire en premier.

Tu peux t'aider avec un laser, ça te permettra aussi de vérifier que ton PO "vise" bien le centre de ton secondaire, il faut le régler si nécessaire.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fred et Zeubeu, merci. Mais comme je suis un peu neuneu, ça veut dire quoi concrètement "orienter ton secondaire de jour" ? Désolé :)

Claude

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça veut dire que tu fais ça quand il fait jour :-)

vu que tu ne fais pas ça sur une étoile.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fred Zeubeu a raison, il faut que tout soit coaxial, l'axe mécanique du PO est une bonne référence. Donc avec le laser, tu vérifies si cet axe passe par le centre de ton secondaire.

Pour orienter le secondaire, regarde le reflet du primaire dans le secondaire : la couronne entre le bord extérieur de celui-ci et le bord ext du secondaire doit être régulière.

 

Fred.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certes, certes, de jour c'est pas de nuit, là je suis d'accord ! :)

Voilà ce que je vois sans oculaire (photo à l'iphone, le fond est flou).  Qu'est-ce que vous en pensez ?

Claude

5bc873c1023bc_Collimdejour1.jpg.dcd37f879627c5163e0420d8fe3de13d.jpg

 

5bc873cdc0126_Collimdejour2.jpg.46ae4589dcd99bc544a96a670a3a5690.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, lyl a dit :

Superbe engin

 

Je n'aurais pas dit mieux, il est rare et magnifique :) Et sans aucun doute super performant ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu prends un laser de colim en 2" standard, ça fonctionne sur n'importe quel instrument :-)

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 bonjour claude !

 j'ai le même type de télescope !

 par contre sur mon cff j'ai un secondaire avec possibilité de réglage du foyer ! un peu comme le mewlon 250 mais manuel !

 le fait de bouger d'un poil le secondaire bouge beaucoup le foyer !

faire en sorte avec un laser que celui -ci frappe le secondaire en son milieu (réglage porte oculaire sur cff 300

ensuite , j'ai acheté l'occulaire de collimation takahashi pour régler mon secondaire !

très bon accessoire !

ensuite sur une étoile tu règle ton primaire !

ci joint un pdf ! c'est le même principe pour toi !

Colimation Cassegrain.en.fr.pdf

 

polo

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Bonjour Claude,

 

Belle acquisition ! j'espère que tu as la monture qui va avec !

 

j'ai acquis d'occasion il y a 18 mois un Orion Ritchey Chrétien malgré quelques avis négatifs de membres de mon club qui m'avançait que la collimation était très difficile car il y a 6 vis de réglages !

 

En effet, c'est pas évident mais avec de la méthode et de la minutie j'ai réussi avec deux méthodes !

 

En fait, @lyl a raison, il faut commencer par le secondaire en plein jour, puis aligner le primaire dans un grand garage avec une étoile artificielle type Pierro Astro car tu peux éteindre et allumer les lumières ! j'utilise un cheshire simple ! et ça roule !

 

J'ai franchi le pas et au bout de la 3ème fois, plus besoin de notices !

 

tu trouveras ci-dessous les deux méthodes :

  1. la notice de mon Orion RC qui est claire (mais en anglais : raison pour laquelle je t'ai mis la notice en français de la collimation du Omegon RC en français ) ! Instruction Manual RC8 Orion.pdf      Instruction Manual RC8 Omegon.pdf
  2. une autre méthode vue sur le forum d'en face : https://www.webastro.net/forums/topic/45783-collimation-dun-cassegrain-dall-kirkham/
  3. et un tuto vidéo : 
Modifié par FRANKASTRO64

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous tous de ces informations !

Si j'ai bien compris, il me suffit : (1) d'acheter un laser de collimation et d'effectuer les réglages de collimation nécessaires en intérieur; (2) de faire la collimation visuelle de nuit sur une étoile à partir des vis du primaire  (sans toucher cette fois-ci le secondaire). J'ai bon ?

Claude

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fredogoto n'a-t-il pas le même en 250 mm?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas intuitif comme ça, mais pour faire la colim, en règle générale il faut remonter le parcours de la lumière: on commence par aligner le PO-secondaire, puis secondaire-primaire.

l'avantage du DK (ou cassegrain) c'est que tout est concentrique contrairement au newton!

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par expérience pratique, mettre le laser au PO et avoir le retour pour centrer c'est théoriquement faisable pour orienter le secondaire mais il y a des précautions à prendre.

  1. Que le PO soit aligné.
  2. Que le serrage du laser dans la bague de serrage du PO soit bien concentrique (serrage annulaire)
  3. Que le montage avec les bagues allonges soit bien alignés.

J'ai abandonné cette méthode avec le maksutov car chaque fois que je l'ai fait mon secondaire avait besoin d'un sérieux réglage sur un étoile. Mais si certaines personnes y arrivent bravo.

 

Modifié par STF8LZOS6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne connais pas trop la formule DK, mais je trouve étrange d'avoir un foyer autant ressorti du tube. Sans doute que tu peux reculer le secondaire du primaire de quelques mm et gagner ainsi quelques cm de tirage ? A voir si tu ne va pas introduire de courbure de champ trop prononcée. Pour du petit champ ce ne sera sans doute pas un problème, mais en champ large (lunaire), ce pourquoi ces instruments sont faits, ce pourrait être problématique. A moins que le précédent propriétaire ait voulu faire des choses spécifiques (spectro ?) nécessitant beaucoup de tirage ?

 

Pour la collimation, je pense comme les copains : le secondaire d'abord afin de garantir son axe de révolution coaxial avec l'axe mécanique du PO, puis le primaire vers le secondaire. 

 

Marc

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Claude,

 

pas facile de te dire à partir de ta photo.

Déjà il faudrait être sûr qu'elle est prise dans l'axe méca du PO. Et puis on ne voit pas ce qui se passe au bout de la lorgnette :)

On voit tout au bout une couronne noire, qui doit être la limite entre l'intérieur du baffle du secondaire et le bord du miroir secondaire (ou en tout cas, la portion que le baffle primaire nous en laisse voir). Mais pas possible de dire si le secondaire est parfaitement bien tilté à partir de cette photo.

On y voit surtout que tu as des reflets à l'intérieur de ton baffle primaire !

 

il y a 33 minutes, patry a dit :

A voir si tu ne va pas introduire de courbure de champ trop prononcée. Pour du petit champ ce ne sera sans doute pas un problème, mais en champ large (lunaire), ce pourquoi ces instruments sont faits, ce pourrait être problématique.

 

Sur un cassegrain, ne pas respecter la distance prévue entre les miroirs génère de l'aberration de sphéricité. J'imagine que c'est pareil pour un DK (avec quelle tolérance ?).

J'aurais dit l'inverse quant à la correction du champ : un DK est plutôt fait pour les petits champs, à cause de la coma liée au design optique.

Peut-être que le fort back focus est volontaire de la part de SV ? L'ancien proprio doit pouvoir renseigner là-dessus.

 

Fred.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci aussi pour vos derniers avis.

=> Marc: rien n'a été bougé par l'ancien propriétaire qui n'a fait que du visuel, le point focal très à l'extérieur du tube est d'origine. En imagerie, la netteté se trouve à environ 24 cm hors du tube alors qu'en visuel c'est quelques centimètres plus loin encore. Pour se faire une idée, voici mézigue cet été qui observe le soleil disparaître à l'horizon avec un oculaire tenu à la main (je n'avais pas encore conçu mon super tube allonge en PVC !). Que personne ne rigole de ma tenue estivale, merci ! :)

5bc98469ce801_Claudeaupointfocalvisuel.jpg.64f62ddd3af6d44e2270865e8e790642.jpg

Claude

  • J'aime 3
  • J'adore 1
  • Haha 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant