Kaptain

Ariane 6 sera capable de réaliser des vols habités

Recommended Posts

Le problème du français, c'est que c'est une langue, belle certes, mais compliquée, alambiquée, extrêmement rigide, pleine d'exceptions et de règles sans queue ni tête, sans compter la foultitude de lettres qu'on ne prononce pas dans les mots. Et les mots qui s'écrivent pareil mais qui ne se prononcent pas pareil (ex : les poules du couvent couvent). Et tous les substantifs qui sont masculins ou féminins, à apprendre par cœur sans aucune logique (ex : une chaise mais un tabouret). Tout le contraire de ce qu'il faut pour devenir une langue "universelle" et facile à baragouiner.

 

Mais on y est tellement habitués qu'on n'y fait pas attention. Prenez les verbes être et avoir, qu'on utilise tout le temps, conjugués à divers temps. Je suis, j'étais, je fus, je serai, je sois...j'ai, j'avais, j'aurai, j'eus... : aucune ressemblance entre toutes ces formes, impossible de les deviner, pour un étranger il faut tout apprendre par cœur.

 

Et quand on dit à un étranger que 70 se dit "sixty-ten" et que 90 se dit "four-twenty-ten", il se dit que ces crétins de français n'ont pas été capables d'inventer des mots spécifiques de 70 à 99 :/ A croire qu'arrivés à 69 ils ont eu subitement autre chose en tête  xD

Edit : de la même manière ils se sont arrêtés à 16 et n'ont plus trouvé de mots pour 17, 18 et 19 O.o Ah c'est sûr, les Shadoks ne pouvaient être inventés que chez nous !

 

 

Edited by Thierry Legault
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
il y a une heure, Thierry Legault a dit :

Et quand on dit à un étranger que 70 se dit "sixty-ten" et que 90 se dit "four-twenty-ten"

 

Oui, sur celui-ci, les Belges et les Suisses sont bien plus logiques !

 

Ah, la prochaine langue mondiale est-elle le chinois ? Notre Thomas Pesquet national a commencé à l'apprendre, mais il fait ça par intérêt personnel… peut-être pas mal placé d'ailleurs !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jackbauer a dit :

Moi-même, malgré ma scolarité en anglais 1ère langue et de nombreux voyages à l'étranger, je ne m'exprime que dans le minimum syndical requis pour me faire comprendre.

J'ai appris (...) l'allemand en 2ème langue, alors là... :/

Tu as raison sur un point, nous sommes trop fiers de notre propre culture pour faire l'effort apprendre une autre langue, sauf les jeunes qui tentent leur chance à l'étranger.

Je suis rigoureusement dans le même cas que toi à tous points de vue : première langue, deuxième langue, langue du chat apprise sur le tard tas, et finalement langue au chat... :P:D

Mes deux filles par contre, sont bilingues français/anglais, bien à l'aise en espagnol, et maîtrisent en outre pour y avoir vécu et/ou effectué des études universitaires, quelques autres dialectes inusités en nos contrées occidentales comme le thaï, le coréen, le japonais, et des rudiments de chinois en plus du langage SMS (le plus énigmatique...). 

Donc ce n'est pas qu'une question de don, en dépit de la lourde hérédité familiale et culturelle française, qui ne les prédisposait nullement à briller sur ce point.

Elles ne le doivent qu'à leur passion pour les voyages et les autres cultures, une grande curiosité intellectuelle que j'ai toujours stimulée et encouragée (ça m'a d'ailleurs coûté la peau des fesses, mais sans aucun regret bien au contraire, car elles s'en sont largement donné les moyens aussi :)) et une farouche détermination à se sortir du merdier dans lequel les générations précédentes les ont foutues !

Pourtant ce n'est certainement pas grâce à l'enseignement linguistique archaïque, inadapté et inefficace qui reste le nôtre, d'une médiocrité affligeante et coupable, comme le reste.

Former une jeunesse cultivée, performante, intelligente et autonome, a été vraiment le dernier des soucis de l'Etat français depuis une quarantaine d'années, aussi on se demande si au contraire l'unique objectif n'a pas été de fabriquer essentiellement des débiles ignares, incultes et facilement manipulables : si oui, on est au top, merci !

Même au niveau de nos "élites" dirigeantes, il n'est que d'entendre nos énarques s'exprimer en anglais, voire même en français, pour mourir de honte... 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Alain MOREAU a dit :

Pourtant ce n'est certainement pas grâce à l'enseignement linguistique archaïque, inadapté et inefficace qui reste le nôtre, d'une médiocrité affligeante et coupable, comme le reste.

Former une jeunesse cultivée, performante, intelligente et autonome, a été vraiment le dernier des soucis de l'Etat français depuis une quarantaine d'années, aussi on se demande si au contraire l'unique objectif n'a pas été de fabriquer essentiellement des débiles ignares, incultes et facilement manipulables : si oui, on est au top, merci !

Même au niveau de nos "élites" dirigeantes, il n'est que d'entendre nos énarques s'exprimer en anglais, voire même en français, pour mourir de honte..

 

Voila : l' état est responsable de TOUT. Tu es bien français, il n'y a pas de doutes... ^_^

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et tout à fait d'accord avec Thierry sur ce qu'il dit :

Il y a 2 heures, Thierry Legault a dit :

Le problème du français, c'est que c'est une langue, belle certes, mais compliquée, alambiquée, extrêmement rigide, pleine d'exceptions et de règles sans queue ni tête......

Comme expliqué dans le lien que j'ai fourni plus haut, le français est une langue qui a été, et reste, formalisée par des académiciens, essentiellement vieux, imbus d'eux-mêmes et se croyant obligés de se la péter en voulant toujours paraître plus intelligents qu'ils ne le sont...

Le dernier exemple en date, inique, est cette coquetterie absurde de l'Académie Française à décréter la féminisation de Covid 19, histoire d'affirmer sa tyrannie lettrée : "la" Covid 19 ? Bande d'abrutis ! >:(

Résultat : énormément d'incohérences dans la langue, pléthore d'exceptions à des règles dont la logique reste par ailleurs plus que douteuse pour ne pas dire inexistante...

Il s'ensuit une extrême difficulté pour un étranger (mais aussi pour un natif !) de s'approprier ce langage.

Donc là aussi nous n'avons finalement que la monnaie de notre pièce, dans la mesure où la Terre entière a d'autres chats à fouetter (encore ces pauvres chats !) que d'essayer désespérément de donner sens à ce qui n'en a pas, en plus que tenter de comprendre le sens réel de ce qui s'y cache...

Dans ces conditions, que le français ait été fui par le reste du monde n'est que justice, quand l'anglais se montre généralement plus concis, plus précis, et finalement plus simple, sans rien céder à la possibilité de nuancer sa pensée ni d'exprimer des abstractions.

Si j'étais anglais, je conchierais le français, assurément !

(tu vois, Roul : je suis d'accord avec toi, finalement ! :D)

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, jackbauer a dit :

Voila : l' état est responsable de TOUT. Tu es bien français, il n'y a pas de doutes... ^_^

Désolé Jack, mais ou bien tu cites tout ce que j'ai dit, et qui est nuancé, ou bien rien.

Quand à l'enseignement, désolé bis, mais il est au rang des fonctions régaliennes de l'Etat, au même titre que la santé, la fourniture d'eau potable ou d'énergie, etc.

Je n'ai écrit nulle part que l'Etat est responsable de tout.

Mais à contrario, je n'achète pas l'idée qu'il n'est responsable de rien, surtout quand j'ai doublement payé au prix fort l'éducation de mes enfants : une première fois à travers tout ce qui m'a été ponctionné (au nom de quoi je suis en droit d'être exigeant sur le service qu'on me propose en échange de cette généreuse contribution) puis une seconde pour palier aux déficiences chroniques de cette "offre" obligatoire, dans des domaines pourtant jugés indispensables aujourd'hui dans le moindre des recrutements !

Ne me prends pas pour un imbécile : j'ai assez roulé ma bosse moi aussi, pour faire la différence entre une construction saine et une planche pourrie.

Ceci dit, on s'est passablement éloigné du sujet d'origine, mea culpa.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Thierry Legault a dit :

Le problème du français, c'est que c'est une langue, belle certes, mais compliquée, alambiquée, extrêmement rigide, pleine d'exceptions et de règles sans queue ni tête, sans compter la foultitude de lettres qu'on ne prononce pas dans les mots.

 

Euh... NON le français n'est la seule langue alambiquée. L'anglais aussi. L'usage de l'anglais scientifique assez répandu par un bon paquet de membres de ce forum n'est que la partie émergée de la "montagne  de glace in the water" (Iceberg ...) .  Chaque fois que je lis le mot "setup" dans les sujets sur astronomie pratique cela me hérisse tant le poil qu'on pourrait en faire des tapis. En France même il y a des langues régionales encore plus alambiquées que le Français... J'en connais une qui a même 2 imparfaits pour décrire des nuances... Pour citer un linguiste, un illustre inconnu ici bas, ce sont les "épices de la langue". Et plus c'est épicé, plus c'est intéressant d'être sur cette planète... Et effectivement Alain je te rejoins sur un point, plus on parle de langues mieux c'est. Que nos édiles s'expriment dans un anglais approximatif? Euh je crois qu'on s'en fout... l'essentiel c'est les décisions qu'ils prennent et les processus qui les y conduisent... Déjà ils font cet effort... Tout citoyen a le droit de se présenter aux élections, tous ne parlent pas l'anglais pour des raisons diverses. En conséquence est-il pertinent d'avoir un jugement de valeur sur le fait que quelqu'un ne parle pas l'anglais fera de lui un parfait incompétent dans la gestion des politiques publique ? Je crois que c'est un peu sévère de prétendre que l’État n'a pas assuré l'enseignement des langues... Effectivement on entend souvent ce type de diatribe (même s'il n'y a pas de fumée sans étincelles...)  mais pour qui ne vient pas forcément d'un milieu où on me poussait vers l'apprentissage multilingues, je dirais heureusement que l'école de cette république était là ;)

J'y vais aussi avec ma petite histoire? Au collège, on m'a "casé" l'allemand première langue en 6ième. Pour situer, le contexte, je suis né dans une enclave linguistique francophone situé en Alsace (donc la langue régionale à laquelle je fais référence n'est pas l'alsacien mais le patois Welche qui est une langue de structure latine qui représente seulement quelques milliers de locuteurs en très forte perte de vitesse / par rapport à plus d'un million de locuteurs pour l'Alsacien, du moins à l'époque...). En seconde on m'a dit, tu aimes la science alors passe en anglais première langue. Étant "newbie" in the grand bain of the World"; suite à cela: ma première note en anglais: 2/20. Il est clair que je n'ai jamais décollé au delà des 12/20 et encore au prix d'un certain travail on va dire... Résultat: je suis devenu un branque en allemand et pas beaucoup mieux en anglais. Heureusement que j'ai eu l'occasion de voyager un peu... et que peut-être j'ai accédé à une certaine forme d'amélioration, sans prétentions.

Edited by maire
Nul en orthographe
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Thierry Legault a dit :

Et quand on dit à un étranger que 70 se dit "sixty-ten" et que 90 se dit "four-twenty-ten", il se dit que ces crétins de français n'ont pas été capables d'inventer des mots spécifiques de 70 à 99 :/ A croire qu'arrivés à 69 ils ont eu subitement autre chose en tête  xD

Edit : de la même manière ils se sont arrêtés à 16 et n'ont plus trouvé de mots pour 17, 18 et 19 O.o Ah c'est sûr, les Shadoks ne pouvaient être inventés que chez nous !

 

>:(>:(>:(

 

Alors là, je dis stop.

Cette attaque contre la plus belle langue de la Galaxie est une honte.

 

Et oser donner des leçons aux Français au motif que leur langue serait compliquée, quand, au hasard, on est anglo saxon, il faut oser………………………..

 

C'est en France, qu'un pound vaut trois livres, c'est à dire un dixième de inch, soit un quantième de feet, grosso modo 1/256 mile ? C'est en France que l'eau gèle à -89,5 degré et boue à 536.26528 degré et demi ?

 

Je dis stop. Et je signale.

>:(>:(>:(

S

 

  • Like 2
  • Love 2
  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Superfulgur a dit :

Cette attaque contre la plus belle langue de la Galaxie est une honte.

 

Pareil que Superénervé oser critiquer une lange créée par un peuple épicurien sachant apprécier les délices culinaires, les vin fins et les plaisirs de la chair est totalement insupportable!!!

 

Comment peut-on comparer une langue sublime à un galimatia d'une peuplade qui bouffe de la confiture avec de la viande bouillie en buvant de la pisse chaude et copulant seulement pour se reproduire!

 

FUCK L'ENGLISH ! :D

  • Like 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Serge, il était temps que tu viennes à la rescousse : j'allais sous peu me faire traiter de français, un truc très mal vu actuellement, par les porte-étendards de la bien-pensance.

Bon, ok Éric sur tout ce que tu dis, mais tu oublies que nous sommes tous ici à discuter, plus ou moins de la même génération, quand l'enseignement dispensé aujourd'hui n'a plus grand chose à voir avec celui que nous avons reçu.

Enfin bref : boutons derechef l'anglois hors de nos terres, avant qu'il ne nous ruine la gaule ! (je ris gaule, Roul, Jerry goal, in english :))

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Alain MOREAU a dit :

avant qu'il ne nous ruine la gaule

 

Voilà, celle-ci, je défie les rosbeefs (et Roul) de la comprendre.

 

  • Thanks 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Superfulgur a dit :

Alors là, je dis stop.

Cette attaque contre la plus belle langue de la Galaxie est une honte.

Mais oui, un peu de reconnaissance que diable !

Aux aubes de la civilisation, ce morceau de charbon qu'était l'Angleterre était encore un barbaricum livré aux peuplades parlant des dialectes incompatibles entre eux que l'empire romain qui a voulu les coloniser s'est vu obligé de construire un mur de Glasgow à Edimbourg pour repousser les Calédoniens qui étaient de véritables sauvages...
Le proto anglais, cette langue insulaire réfractaire aux influences occidentale a pourtant évolué à partir de 1066, l'année de la comète de Halley, lorsque l'armée d'Harold le roi anglo-saxon s'est débandée devant Guillaume Le Conquérant qui prit le sacre de roi d'Angleterre le jour de Noël de la même année. Avec la conquête Normande, voilà désormais enrichie la langue germanique aux vocables et syntaxe de nos contrées... On ne mangera plus de Pigs mais du Pork, plus de Calves mais du Veal, plus de Cows mais du Beef, enfin quoi, ces Anglais savent bien ce qu'ils doivent à nos idiomes gréco-romains qui ont enrichi leur champ lexical et mental de quelques sensibilités, sans avoir pu malgré tout leur inculquer les arts majeurs avant des siècles, et ne soyons pas méchants, ne parlons pas de l'art culinaire... :S

  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎24‎/‎05‎/‎2020 à 18:10, maire a dit :

Euh... NON le français n'est la seule langue alambiquée. L'anglais aussi.

 

ah mais je n'ai pas dit que le français était la seule langue alambiquée, ni que l'anglais était une langue de charretiers :D

 

L'allemand n'est pas mal non plus avec ses 3 genres et les mots fabriqués en collant d'autres mots bout à bout. Sans logique non plus : le Soleil est masculin en français et féminin en allemand (die Sonne), c'est l'inverse pour la Lune, féminin en français et masculin en allemand (der Mond) !

 

Il n'empêche que l'anglais est plus souple (et/ou les anglophones sont moins rigides), qu'il n'y a pas de genre pour les substantifs, que malgré une certaine quantité de verbes irréguliers les conjugaisons sont globalement plus simples et il y a moins d'exceptions grammaticales et orthographiques. Toutes les lettres se prononcent (même s'il est vrai qu'une même voyelle peut se prononcer différemment selon le mot, par exemple le a dans calm, face et call).

 

Le ‎24‎/‎05‎/‎2020 à 18:12, Superfulgur a dit :

Cette attaque contre la plus belle langue de la Galaxie est une honte.

 

à ce sujet justement, je m'interroge. Pourquoi la fréquentation des zovnis a-t-elle constamment diminué depuis leurs grandes vagues d'arrivées dans les années 60/70 ? J'ai peur qu'après avoir tenté d'apprendre notre langue et prononcé quelques laborieux "téléphone maison" et autres pitoyables "gnark gnark", ils soient repartis découragés...:S

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Thierry Legault a dit :

J'ai peur qu'après avoir tenté d'apprendre notre langue et prononcé quelques laborieux "téléphone maison" et autres pitoyables "gnark gnark", ils soient repartis découragés...

 

Ah ? C'est pour ça qu'ils laissent des messages dans les champs de maïs ? "Merde à çui qui le lira", en Klingon, en Martien, en 51 Pegasien, etc ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Thierry Legault a dit :

Toutes les lettres se prononcent (même s'il est vrai qu'une même voyelle peut se prononcer différemment selon le mot, par exemple le a dans calm, face et call).

 

Oui sauf que les associations de lettres échappent à tout contrôle en terme de prononciation: though, tough, thought, etc... même les anglais ont parfois du mal à trouver des règles à ce propos. Et ça va même plus loin, certaines association dépendent de la position du mot dans la phrase, en tout cas en anglais d'Angleterre (sais pas pour les US). exemple: (n)either. J'ai eu 20 min de discussion à ce propos avec un natif UK il y a peu. Et de manière générale, il m'est arrivé plusieurs fois de faire appel à des natif anglais pour vérifier la grammaire et orthographe de papiers scientifiques, il est souvent arrivé que mes questions concernant telle ou telle construction de phrase restent sans réponse. En fait ce que j'en ressort c'est que les anglais sont nettement moins focalisés sur la forme que sur le fond. Ce qui peut aussi expliquer l'utilisation de l'anglais pour la communication internationale: straight to the point.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now