Kaptain

Ariane 6 sera capable de réaliser des vols habités

Recommended Posts

Le 5/24/2020 à 00:13, Alain MOREAU a dit :

Mais sans autre rancune que celles exprimées plus haut, hein, Roul : sans rire, on t'aime bien ; surtout ne change rien ! ;)

Le minimum à connaître sur la langue française

 

 

 

Bonjour, merci.

Mais pour les Anglais William the conqueror et la bataille de Hastings (1066)est extrêmement importante dans l'histoire et  pour les Français ne l'est pas du tout?

 

Rancune? Je ne sais pas, mais les Anglais n'oublieront jamais cette "infameuse" date.  ;- )

 

Si l'Anglais a une telle ampleur est due aux U.S., et dire qu'ils ont presque adopté le Français pour défier l'ennemie numéro un de l'époque, l'Angleterre!

 

Mes excuses pour mes trop nombreuse erreurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui parce que ce qui est étonnant quand même dans cette histoire, c'est qu'ils ont mis Ariane 5 à la retraite avant d'avoir fini Ariane 6.

 

Et c'est pas fini...

 

Pourtant on en parlait dès 2018

 

soit Ariane 5 perdait de l'argent dans ce cas autant arrêter...sauf pour les vol habités qui ne seront jamais rentable, à moins qu'Elon le grand se paye un voyage sur Hermes...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Stéphane Israël, le patron d'Arianespace, est invité sur France Culture ce dimanche après-midi de 18h00 à 20h00

Signalons que le lancement de JUICE a été effectué avec l'avant-dernière fusée Ariane 5, que la dernière le sera bientôt et que la 1ère Ariane 6, après beaucoup de retard ne prendra l'air qu'à la fin de l'année... si tout va bien !

Ajoutons que le lanceur Vega C a subi un grave échec, et que le conflit en Ukraine prive Arianespace du lanceur russe Soyouz pour des lustres (ou à jamais)

Bref beaucoup d'inquiétude à l'horizon...

 

Pour mémoire, Ariane 5 a lancé un certain nombre de satellites et sondes astronomiques de légende avant Juice :

 

ariane.jpg

 

 

Edited by jackbauer 2
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, jackbauer 2 a dit :

Pour mémoire, Ariane 5 a lancé un certain nombre de satellites et sondes astronomiques de légende avant Juice :

 

Certaines mauvaises langues * pourraient faire la remarque :

 

"Caser Bepi Colombo dans les "sondes de légende" !!! Faut oser... et il n'y a guère que son prix qui soit astronomique." ;)

 

* J'ai les noms. >:(

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/04/2023 à 18:44, jackbauer 2 a dit :

Les dirigeants de l'ESA n'envisagent même plus le 1er vol d'Ariane 6 pour cette année (ni le retour de Vega C)

 

Ariane 6 sera capable de réaliser des vols habités ???

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un client de perdu pour Arianespace...

"...À la veille du lancement de son premier satellite Internet ViaSat 3 sur une fusée SpaceX, Viasat a déclaré avoir déplacé le lancement d'un vaisseau spatial identique hors de la fusée européenne Ariane 6, longtemps retardée, et envisage des offres d'autres sociétés de fusées...."

 

 

 

  • Like 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ariane 6   

 

il y a  15 mai 2023   

 

https://www.nasaspaceflight.com/2023/05/ariane-6-update/

 

Le premier vol d'Ariane 6 devrait se glisser en 2024

 

Il y a un peu plus de six mois, l'Agence spatiale européenne (ESA) a révélé que la très attendue Ariane 6 ferait ses débuts d'ici la fin de 2023, mais maintenant, au deuxième trimestre de l'année, il devient de plus en plus clair que la fusée lourde ne sera pas voler jusqu'en 2024.

 

O.o

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Selon les dernières nouvelles ( Hier ), un ingénieur en a parlé quand j'étais au centre spatial guyanais, ils attendent le financement après un conseil qui doit se réunir l'an prochain savoir si l'Europe prendra son indépendance pour les vols habités ( la France finance à hauteur de 55% ARIANE 6 ... )

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, symaski62 a dit :

Ariane 6   

 

il y a  15 mai 2023   

 

https://www.nasaspaceflight.com/2023/05/ariane-6-update/

 

Le premier vol d'Ariane 6 devrait se glisser en 2024

 

Il y a un peu plus de six mois, l'Agence spatiale européenne (ESA) a révélé que la très attendue Ariane 6 ferait ses débuts d'ici la fin de 2023, mais maintenant, au deuxième trimestre de l'année, il devient de plus en plus clair que la fusée lourde ne sera pas voler jusqu'en 2024.

 

O.o

 

Le premier vol de ARIANE 6 est prévu pour SEPTEMBRE 2023 ... Ils en sont aux derniers tests qui devrait finir FIN JUIN 2023 ...

 

IMG_3899.thumb.jpg.4a6130ed659899c5ae54b74ca1cd9539.jpg

 

Photo du pas de tir ARIANE 6 ( 25/05/2023 ) ... On a pas u s'approcher à moins de 400m car ils faisaient des test assez " dangereux"

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Alain MOREAU a dit :

 

J'm'excuse de vous demander pardon, mais y a vraiment de quoi bondir ! >:(

La France (c'est à dire nous) finance à hauteur de 55%, mais attend la permission de l'Europe pour savoir ce qu'elle doit faire ?

Et puis quoi encore ?

Et si on laissait pour le moment tomber ces conneries de vols habités dont on n'a de toute façon que foutre : ni l'utilité, ni les moyens financiers, ni les structures décisionnaires adaptées pour viser la moindre autonomie réaliste en ce domaine, dans la pétaudière européenne, hétérogène, qui tire à hue et à dia, dépourvue de cohérence, d'unité - et même d'existence tout court (c'est lié) car voire et surtout de légitimité politique ?

Pendant qu'on tergiverse ainsi sur l'acquisition putative d'un savoir-faire qu'on n'a jamais maîtrisé, on s'empresse de foutre en l'air ceux dans lesquels on excellait : où est la logique, quelqu'un peut m'expliquer ?

"Un conseil doit se réunir l'an prochain" !!!

La belle affaire ! Et il va se réunir pour quoi, ce "conseil" ?

Pour renforcer sa crédibilité aux yeux du reste du monde, qui se fout de notre gueule, mort de rire ?

Pour décider la date de la réunion suivante du même "conseil" de bons à rien ???

Pour savoir quel gueuleton ses augustes membres vont pouvoir s'offrir à nos frais en se pétant le ventre de rire avec le plus parfait cynisme ?

Quand cette planète sera-t-elle enfin gouvernée par des décideurs dotés d'un minimum de responsabilité, de morale, de bon sens et d'efficacité, bon sang !

Même si chacun de nous conserve au fond de son cœur d'enfant une âme d'explorateur frustré (plus ou moins selon son vécu) ne faudrait-il pas commencer par s'occuper sérieusement de nos urgences vitales avant de fantasmer comme des ados immatures sur ces "ailleurs", "peut-être", d'un hypothétique "avenir meilleur", où on aurait conquis tout le Système Solaire en attendant de coloniser toute la Galaxie...

Pis quoi encore ?

Sérieux !!!???

Perso, savoir qu'on me ponctionne depuis près de vingt ans, autoritairement, contre ma volonté démocratiquement exprimée (par référendum) une part croissante de la richesse générée par mon travail pour financer des dingueries aussi ahurissantes - entre autres innombrables aberrations du même tonneau - tout en m'expliquant (parce que je suis trop con) qu'on n'a plus les moyens de payer ma retraite ni ma santé, ça commence à me faire monter dans les tours, velu !!!

J'ai pas envie de crever - avec toute ma descendance - parce que les tarés qui nous gouvernent ont perdu tout sens des réalités et renoncé à toutes valeurs humaines pour lesquelles je me suis battu toute ma vie !

Avoir les moyens de sa politique : voilà bien un concept qui n'effleure que l'esprit de ceux qui gouvernent "en bon père de famille".

L'image devrait pourtant valoir à l'échelle de l'humanité entière : nos problématiques de survie sont planétaires à présent.

Aucune de nos gouvernances n'est à la hauteur de nos enjeux vitaux désormais, or cette urgence-là prime sur toutes les autres.

Tant que notre civilisation ne s'assagira pas assez pour se créer un avenir sur Terre, elle n'aura aucune chance d'en espérer un ailleurs (et même ensuite, probablement).

Nous gaspillons gravement notre temps, notre argent, notre énergie, nos ressources, à un moment crucial où ils sont plus précieux car plus limités que jamais pour nous offrir une chance de futur possible...

 

 

 

Oui oui tout autant choqué que toi financement de 55%, on fournit le terrain, la base ... comme l'Italie j'ai vu qui participe à 1% ... ils sont tous actionnaires donc toute décisions doit se prendre devant un CA je pense ...

 

UN VRAI BORDEL tout ça ... mais une bonne nouvelle c'est qu'appariement tout est pret ... les maquettes, et tout c'est juste l'enveloppe et le FEU VERT qu'ils attendent ...

 

Ils veulent surtout êtres indépendant de la NASA pour les vols habités ...

 

Il y a 1 heure, jackbauer 2 a dit :

9_9

Tu as pris la photo à plat ventre ?

 

Non hahaha ... il pleuvait et fallait faire vite ... car normalement on devait s'y rendre mais ils faisaient des test ... donc j'avais 30 secondes pour en prendre et partir avec le bus ...

 

IMG_3898.thumb.jpg.915fd9a16945947c79ef8dd1ee88f9c6.jpg

 

tiens en une autre surement elle te plaira.

Edited by Astramazonie
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Astramazonie a dit :

mais une bonne nouvelle c'est qu'appariement tout est pret ... les maquettes, et tout c'est juste l'enveloppe et le FEU VERT qu'ils attendent ...

 

... un peu comme avec la navette Hermès finalement :),... non ? o.O

  • Like 2
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Il y a 21 heures, Alain MOREAU a dit :

Nous gaspillons gravement notre temps, notre argent, notre énergie, nos ressources, à un moment crucial où ils sont plus précieux car plus limités que jamais pour nous offrir une chance de futur possible...

 

Si pour ce qui est de l'argent, je n'en ai pas vraiment beaucoup, je me sens personnellement concerné par cette sentence. Peut-être en sera t-il de même pour certains d'entre vous ?


Dans ce post, nous parlons, bien entendu, de la responsabilité des décideurs, des individus et des organisations qui dirigent l'ensemble de la société. Mais je pense que chacun de nous a trop souvent un comportement de simple rouage de la machine qui nous détruit à feu doux, et aura tendance à l'ignorer. L'addition des responsabilités individuelles constitue la matière de nos fautes collectives. Il est naturellement plus confortable de s'extraire du processus.


On stigmatise souvent l'écologie dite "punitive", mais j'imagine difficilement de changer les comportements nocifs sans des contraintes imposées d'en "haut". 


Cependant ne nous trompons pas, les sacrifices à consentir, essentiellement par les populations des pays riches, pour rendre possible un monde vivable vers la fin de ce siècle, semblent inacceptables pour la très grande majorité d'entre nous. Nous sommes assez peu soucieux d'avenir et de justice pour ne pas continuer à vivre tel que nous le faisons actuellement, avec parfois un petit sentiment de culpabilité.


Serions-nous aussi à l'image de la classe politique, que nous décrions si volontiers ?  Parler sans agir, engagements non tenus, compromis avec les réalités immédiates, intérêts personnels primant sur le reste...


Alors d'accord, des "petits gestes" nous en faisons de temps en temps. Ils ne sont pas inutiles, juste insuffisants.
Voilà, j'ai fini de battre ma coulpe. 


Une idée comme ça. Organiser une loterie, gros lot, un ticket pour Mars. Il paraît que là-bas, tout est à refaire.
 

Edited by Huitzilopochtli
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Huitzilopochtli a dit :

Parler sans agir, engagements non tenus, compromis avec les réalités immédiates, intérêts personnels primant sur le reste..

 

S'engager, agir.. bien.. OK !... Mais gaffe !!.. parfois on peut faire des choix.. heu.. "contestables" on va dire :|..

... genres qui peuvent interférer gravement dans notre vie sociale :(..

 

64735b233cd27_Troublespsy.jpg.a32ced34e894e0cbd76400fbd59101bd.jpg

 

  • Love 1
  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, vaufrègesI3 a dit :

 

64735b233cd27_Troublespsy.jpg.a32ced34e894e0cbd76400fbd59101bd.jpg

 

Il prend un risque le gars : il n'a pas vérifié si elle avait de l'humour...

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Alain MOREAU a dit :

Il prend un risque le gars : il n'a pas vérifié si elle avait de l'humour...

 

La question pourrait être aussi : qui fait de l'humour.. lui.. ou elle ?!?.. ou les deux ???..

 

Non.. s'engager c'est délicat.. compliqué.. faut faire très attention j'vous dis :/..

  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Huitzilopochtli a dit :

Bonjour,

.... tout est à refaire.

 

Salut 8'zi ;)

Alors ça mériterait une réponse beaucoup moins lapidaire qui hélas nous entraînerait bien trop loin dans le hors-sujet...

Il faudrait développer énormément avec de nombreux exemples dans tous les domaines, ce n'est pas le lieu.

Disons que ma "sentence" n'est pas entièrement dépourvue de fondements ; car sans prétention exagérée j'ai largement mis en acte mes convictions depuis de nombreuses années, ce pour quoi je me permets d'émettre de sévères critiques envers ceux qui nous "gouvernent" - si mal - et qui par l'exemple catastrophique qu'ils montrent chaque jour dans leurs propres actes, ont une influence désastreuse sur les comportements collectifs (et individuels, tu as raison) là où leur responsabilité majeure serait au contraire de montrer l'exemple pour appuyer leurs beaux discours et leurs "résolutions" de façade...

Changer progressivement sa façon de vivre pourtant, n'est pas si difficile si on consent à le faire par conviction, si on est pleinement conscient des bonnes raisons pour lesquelles on s'y attelle, et si on se recentre sur ce qui est véritablement essentiel dans une existence.

Dans l'océan de nos fantasmes et des perpétuelles frustrations qu'on nous invente sans cesse à des fins mercantiles, bien peu résistent à un soupçon de détachement mâtiné d'un zeste de philosophie bien trempée.

Il suffit parfois d'un déclic suivi d'un peu de détermination pour métamorphoser complètement ce rapport malsain que nous entretenons comme une fatalité avec le matérialisme : cesser de confondre besoin et envie, restituer aux choses et aux êtres leur valeur immatérielle profonde, c'est à la portée de tout humain réellement accompli, j'ose le croire.

Il faut aussi savoir - c'est possible dans une certaine mesure - se couper des influences insidieuses qui nous manipulent à dessein : virer de son quotidien tout ce qui nous abrutit sans aucun bénéfice personnel, ni intellectuel, ni émotionnel (le plus dangereux et puissant instrument de manipulation massive est la télé bien sûr : c'est le premier truc - mais pas le seul - à éliminer si on veut récupérer son cerveau).

Renouer avec les choses simples, les petits bonheurs gratuits de la vie, le contact au réel. Se servir de ses mains, faire fonctionner ses neurones sur des problèmes concrets, retrouver l'usage de ses sens, de ses muscles, bref : s'ancrer dans la vraie vie par opposition au monde virtuel qui nous piège dans une abstraction qui nous la fait confondre avec la réalité...

Et puis s'aimer assez (mais sans complaisance exagérée ;)) pour accepter, comme en tout, que la perfection n'existe pas : trop de gens estiment que le moindre effort à fournir serait si insurmontable qu'il n'en font aucun ! D'où leur vient ce sentiment ? C'est une erreur fondamentale !

Chaque petit pas accompli pour réconcilier un minimum ses idées avec ses actes est une victoire personnelle, une source de satisfaction pour soi-même. Ainsi, il suffit de peu au départ pour amorcer le mouvement ; il s'entretient et se renforce de lui-même par la suite, quand les bénéfices personnels se révèlent finalement bien supérieurs aux efforts - minimes - consentis.

Se sentir plus en cohérence avec soi-même apporte confiance et sérénité, permet d'être plus solide et droit dans ses bottes, et dans une large mesure de se réapproprier sa vie en exerçant d'authentiques choix personnels, non plus en obéissant passivement à un modèle de société hautement critiquable par bien des aspects quand on y réfléchit un peu...

Tout cela globalement permet de se sentir plus heureux.

Du moins, avec le recul des années, c'est ainsi que je l'ai perçu et continue de le percevoir pour ma part :)

Pourtant, la plupart d'entre vous serait étonné de voir dans quel dépouillement matériel je vis au quotidien...

 

 

Edited by Alain MOREAU
  • Like 3
  • Love 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Daniel,

 

Tout cela est drôle mais j'aimerai bien aussi que mes gosses et les leurs puissent rigoler dans quelques décennies.

Moi, je pourrais m'en foutre, je suis en fin de parcours. :)

 

A titre perso : J'aime pas du tout Sandrine Ruisseau, j'suis parfois assez conservateur, plus jeune un soupçon macho, encore trop carnivore, je ne voterai jamais pour Mélanchon dont j'admire la verve, mais je vote encore. Reste écolo, ça je le confesse.

 

 @ Alain Moreau : Je te crois volontiers plus "vertueux" que le commun. J'aurai aussi peut-être quelques arguments à faire valoir, sans pour autant pouvoir me targuer d'être exemplaire. 

 

On a perdu le fil... xD

Edited by Huitzilopochtli
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/05/2020 à 09:13, Alain MOREAU a dit :

les québécois s'expriment dans un français bien meilleur que le nôtre, à présent ! :)

ça dépend sur qui tu tombes . la dernière fois que j'ai voulu prendre de l'essence j'ai posé une question à un couple du coin j'ai rien compris . pas même le bonjour !

bon je vais m'en aller magasiner :D

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/05/2020 à 14:36, Thierry Legault a dit :

Le problème du français, c'est que c'est une langue, belle certes, mais compliquée, alambiquée, extrêmement rigide, pleine d'exceptions et de règles sans queue ni tête, sans compter la foultitude de lettres qu'on ne prononce pas dans les mots. Et les mots qui s'écrivent pareil mais qui ne se prononcent pas pareil (ex : les poules du couvent couvent). Et tous les substantifs qui sont masculins ou féminins, à apprendre par cœur sans aucune logique (ex : une chaise mais un tabouret). Tout le contraire de ce qu'il faut pour devenir une langue "universelle" et facile à baragouiner.

 

 

C'est clair ! 

Dimanche y'a eu la dictée aux Champs-Élysés... plus de 6000 candidats !

 

Parmi eux certains ont méchamment craqué, jusqu'à faire un malaise :|

647dc8a3abfad_DictedePivot.jpg.dd2c9724340df393830ed6615185d35f.jpg

 

  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, vaufrègesI3 a dit :
Le 24/05/2020 à 14:36, Thierry Legault a dit :

Le problème du français, c'est que c'est une langue, belle certes, mais compliquée, alambiquée, extrêmement rigide, pleine d'exceptions et de règles sans queue ni tête, sans compter la foultitude de lettres qu'on ne prononce pas dans les mots. Et les mots qui s'écrivent pareil mais qui ne se prononcent pas pareil (ex : les poules du couvent couvent). Et tous les substantifs qui sont masculins ou féminins, à apprendre par cœur sans aucune logique (ex : une chaise mais un tabouret). Tout le contraire de ce qu'il faut pour devenir une langue "universelle" et facile à baragouiner.

 

 

Certes, le neutre officiel dégenré n'existe pas en français, on peut le regretter, mais c'est ainsi. Et les cas ne manquent pas puisqu'on peut par exemple avec la même personne avoir affaire à une andouille ou à un cornichon, indépendamment de son choix intime de genre puisque la mode veut à présent qu'on puisse le choisir et même en changer. :P

 

Mais si effectivement les exceptions de notre langue sont fréquentes c'est bien la preuve qu'elle évolue et s'adapte avec les circonstances nouvelles, je ne vois pas où est le problème et c'est un faux débat que de mettre en avant ces multiples petites difficultés (souvent amusantes) dont on use trop souvent comme paravent pour masquer en fait une profonde inculture de base. :)

 

La plupart des fautes les plus courantes et les plus révélatrices de cette inculture crasse sont très loin de relever uniquement de ces particularités, parfois surannées, j'en conviens, d'ailleurs le temps fait son œuvre et petit à petit, naturellement et par l'usage le lissage s'opère sur ces aspérités lorsqu'elles n'ont plus vraiment de sens précis, ou que celui-ci se perd dans les tréfonds d'un passé oublié... les exemple sont tout aussi nombreux à qui s'amuse à plonger dans les manières de parler anciennes... et même pas si lointaines, il suffit d'avoir un peu de curiosité littéraire au delà des coups d'éditions de quelques écrivaillons contemporains à la mode pour s'en convaincre... xD

 

Si déjà le bon usage ordinaire était respecté a minima en matière de conjugaison et d'accord par exemple, la plupart des petites fautes qui relèvent des exceptions passeraient quasiment inaperçues ou seraient jugées secondaires, car personne ne peut se targuer de posséder le savoir absolu surtout dans un domaine qui évolue avec le temps. Moi même dans un concours d'orthographe piégeux, je ne suis pas certain de m'en tirer aussi honorablement que je le souhaiterais...;)

 

Donc une langue compliquée... oui bien sûr, mais c'est ce qui fait son charme... d'ailleurs la photo aussi c'est compliqué, mais que je sache ceux en font l'apprentissage patient et s'y adonnent y trouvent grande satisfaction, ils pourraient tout aussi bien se servir d'automatismes absolu et n'utiliser qu'un bouton "marche arrêt"... ça existe aussi. Et lorsque certains automatismes complémentaires permettent de rogner des aspérités rébarbatives que sont certaines tâches ingrates ou répétitives ou trop chronophages, ils ne sont pas négligés pour autant... l'usure du temps fait la même chose avec la langue...  à noter ici un bel exemple de l'utilité de ces complications prétendues alambiquées : en mettant un accent circonflexe sur tâche, j'ai éliminé d'office toute acception à un éventuel défaut sur la photo elle même pour ne retenir que la notion de pensum... ;)

 

La sempiternelle et navrante remarque sur "les poules du couvent qui couvent" est encore un bel exemple de l’amalgame qui est fait entre un substantif et un verbe conjugué, la coïncidence qui les orthographie à l'identique par un sujet dans un temps précis ne peut être facteur de doute que chez un cancre patenté... en outre parler "des poules du couvent" me paraît très inconvenant envers la communauté des résidentes...:P

 

Bref, avoir pour objectif une langue "universelle facile à baragouiner" me consterne et me navre au sens ancien du terme, aujourd'hui on dirait "ça me tue"... voire même "ça me troue le cul" pour les plus audacieux du renouvellement par le bas...:)

 

Car baragouiner c'est précisément et au sens strict parler mal une langue, quelle qu'elle soit... autrement dit quoiqu'on fasse pour la simplifier il y aura toujours des hurluberlus pour en faire mauvais usage puisque cette revendication constitue leur objectif ultime. Et il faudrait en plus leur faciliter le baragouin qui au sens propre est un langage incorrect et inintelligible... Bonjour l'avenir avec des idées pareilles on comprend mieux les dérives sur tous les sujets. :P

 

Du reste ce déclin est savamment entretenu, il fut un temps où le français malgré sa complexité était langue internationale de la diplomatie, et un temps justement où il était employé de manière bien plus savante, et c'est bien souvent par l'acquisition de cette forme qu'on avait une chance de pouvoir s'élever... aujourd'hui l'imparfait du subjonctif par exemple ne survit plus que dans les formes soutenues ou chez les nostalgiques dont je suis. Le rabaissement du niveau est très encouragé au niveau supérieur de nos prétendues élites, médias compris, qui elles-même auraient bien du mal à montrer l'exemple ainsi d'ailleurs qu'elles le devraient en toute chose, à l’instar de ce qui se faisait ou était censé se faire autrefois lorsque l'on avait un rang à tenir pour justifier d'un langage public. Et même pris sur le fait, la main dans le sac de leurs turpitudes, ils s'en tirent par une pirouette. Effectivement, force est de constater que les tribuns d'aujourd'hui baragouinent, et leur exemple en tout point est à l'image de cette déliquescence, imaginez un peu leur destin si le niveau d'expression populaire leur devenait soudain supérieur au point de se rendre compte de l'avilissement du discours public et de ceux qui s'y vautrent...;)

 

Sans aller jusqu'à espérer un retour impossible vers des avant-hier brillants, je m'insurge contre tout ce qui va ouvertement dans le sens de cette désintégration, car ceux qui s'y complaisent ostensiblement ne se rendent même pas compte que c'est justement notre culture qu'ils bradent à l'encan tout en chouinant sur son déclin dont ils ne déplorent en fait que l'aspect bassement économique sans même imaginer que les deux sont indissociables.

 

Au passage cher Daniel, tu as bien fait de faire ressurgir ce post, je ne l'avais pas vu... et c'est précisément un sujet qui m'échauffe facilement... :)

 

 

,

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now