Chris68

Apn ou camera

Recommended Posts

Bonjour a tous et a toutes, je m'appelle Christian je suis nouveau sur le forum, je suis d'un petit village dans le 68 en Alsace ou je pratique l'astronomie depuis l'age de 14 ans, j'ai fait longtemps du visuel, et depuis  environ 5 ans je pratique la photo Astro avec des APN genre 1000d et 1200D, et depuis peu, 1 ans environ je me suis achetée un canon 80D ,que je revends d'ailleurs sur le site, pour ceux que cela ça intéresses:D,et ma question était donc, je voudrais m'acheter une camera la SWO asi 1600MM en monochrome, et pratiquer la photo astro en LRVB avec une roue a filtres,  je voudrais savoir si il y avais des personnes qui pratique cette discipline, et quels sont les avantages et quels sont les inconvénient par rapport a un APN,

Merci d'avance pour vos réponses.  

Edited by Chris68

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bonjour et bienvenue, les pros vont te répondre ;)

JC

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

je ne suis pas pro mais je peux te répondre sans hésitation.

 

En planétaire il faut une caméra, lune,  (soleil) , jupiter, saturne, il faut capturer une nombre max d images pour ensuite les traiter avec nos logiciels.........

Je pratique aussi l imagerie avec un canon 1100D mais que pour le CP, en planétaire c est même pas la peine.

Les conditions atmosphériques, turbulences sont néfastes en  Planétaire donc il faut une cam.....

 

Pour ce qui est du choix de la cam, faut voir la capacité de ton PC portable ou fixe selon si tu es itinérant..

 

J ai trois caméras,

 

une DMK41

une ASI 12O mm et une asi178 mm, les photosites sont très importants, la ASI 178 à des petits photosites  et cela te donne l impression d avoir une grosse focale.....

 

Personnellement, j utilise les trois, elles ont toutes des qualités différentes.....

 

Donc pour résumer.

 

Critère;

 

vitesse de capture élevée et réglable    "      FPS  "

Fenêtrage  ou roi            ajustable

 

Certaines cams  fonctionnent avec un port USB 3

 

voila

 

en espérant t 'éclairer une peu...

 

 

la cam que tu envisages est gourmande

4656x3520   large champ  12 FPS seulement

192 fps mais très petit roi  320X240

alim 12v 5 A POUR LA CAM

BACK FOCUS attention

256MO  DDR3 buffer.

 

je ne peux absolument pas te renseigner sur l imagerie CP avec une cam.......j ai jamais fait.

 

J avais oublié, c est quoi ton tube ou lunette???

bruno

 

 

 

Edited by vindematrix

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci vindematrix et JC  pour ces  réponse très rapide:) , pour le tube j'ai un Newton 200x800  de TS,  pour le pc pas de problème il tien la route, comme dit avant de changer pour une cam, je voudrais un max de renseignement pour être sur avant de changer tout mon setup...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Christian.

 

Pour le ciel profond avec une caméra, il y a l'option "poses courtes". Tu trouveras beaucoup d'exemples sur AS de cette technique. Exaxe17 est notre mentor.

 

 

Cependant, avec cette technique tu seras limité aux petits objets brillants. Amas globulaires, nébuleuses planétaires, quelques galaxies.

 

Pour cette méthode la ZWO ASI224MC est la référence. La nouvelle 385MC a les mêmes caractéristiques avec un capteur plus grand.

 

Astronomicalement.

Edited by Larbucen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir et bienvenue,

 

L'énorme avantage d'une caméra mono avec roue à filtres est qu'en ciel profond, on peut tout faire :)

Des images normales en LRGB, des palettes spéciales genre SHO, du Halpha etc ;)

Je ne connais pas l'ASI 1600, mais je sais que beaucoup l'utilisent.

Il faudrait aller voir leurs images ;)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Chris et bienvenue sur ce forum :)

 

Je vois que tu t'es déjà fait la main avec des APN en ciel profond, donc tu t'es déjà fait une petite expérience des pièges qu'on peut y rencontrer.

Moi j'ai un précepte qui s'appelle le rapport plaisir/emmerdement, ou le rapport P/E !

Concrètement, une caméra astro comme une ASI1600, tu vas devoir l’apprivoiser. Et surtout tu vas devoir passer beaucoup de temps dehors pour faire tes images.

 

Voici ce que je disais dans un autre post :

 

Il faut juste savoir dans quoi on met les pieds en partant sur une caméra dédiée astro monochrome :

- faire des images en L

- faire des images en R

- faire des images en V

- faire des images en B

en gardant la même mise au point et le même cadrage à peu près, et en autoguidant

- faire des darks

- faire des offsets

- faire des flats en L

- faire des flats en R

- faire des flats en V

- faire des flats en B

- Faire le pré-traitement des L, des R, des V, des B, aligner et empiler

- recomposer l'image couleur finale

 

Avec un APN genre A7s :

- tu fais tes images en poses de 30s (soit sans guidage, soit avec guidage + dithering)

- tu fais des offsets

- tu fais des flats

- tu fais des darks ou pas (certains n'en font pas dès l'instant où il y a un peu de dithering)

- tu rentres le tout dans SiriL et il te sort l'image empilée

 

C'est un choix à faire. Soit tu te concentres sur un seul objet pendant plusieurs nuits avec l'espoir d'une bonne qualité globale, soit tu fais plusieurs objets par nuit avec une qualité correcte sans te prendre la tête...

 

Je ne sais pas si tu connais le A7S de Sony, concrètement il est capable de donner de très belles images sans trop s'emmerder. Quelques exemples ici :

 

Ca c'est pour te donner un peu la différence entre un A7S et un Canon 1000-1200 ou 80D. Des poses de 30s à 3200 ISO sans se prendre la tête.

 

J'ai eu l'ASI1600 entre les mains, c'est une bonne caméra, maintenant voici un test d'une autre caméra où justement je compare quelques images avec l'ASI1600 :

 

Ton 200/800 te donnera quand même un échantillonnage pas trop adapté avec la 183, ou alors il faudra faire du bin 2x2 comme certains le font ici avec cette caméra.

La 1600 serait plus adaptée à cette focale. Beaucoup d'astrams l'utilisent sur ce forum, notamment les gars de la team Janus :

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Colmic pour ces belle images,

et vraiment très intéressante cette petite cam,

surtout les images qui en sorte

tu m'en bouche un coin  :o,

cela fait réfléchir:/.....:)

enfin surtout le prix qui est très alléchant:D

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci les amis pour les messages de la galerie au sujet de cette photo, c'est  sympas ,:x

j'ai décidé de garder mon EOS 80d en fin de compte ,

je vais voir pour avoir les  2 , cam et APN  :),  et de toute façon je perd trop d'argents sur ce coup la ,

donc on garde ... il  fait des belles photos , la preuve:D ..

Neb_Ame_Nord2.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

pour avoir testé la 1600 et la 183mm pro (mm = monochrome, pro = extension de ram DDR pour le tampon download USB3/2 avec réduction de l'amp-glow -> lecture plus rapide du capteur)

Sur mon 130/650 la 1600 donne le m^me champ/échantillonnage que mon EOS1200D à 1.5"/pix, la 183 donne la moitié c.a.d 0.8"/pix a qq centièmes près.

Il y a les versions couleurs mais ... pour le prix il vaut mieux éviter (rester sur canon xxx)

 

La LRVB (+ Ha ou autre) est vraiment puissante (niveaux couleurs) avec un soft comme photoshop (element12 pour ma part), plus coton sous Gimp (suis sous linux, mais là je passe à 16bits par couche, et la composition est plus facile)

 

Bien 4-5h par cible... là c'est chaud, je tourne avec la 183mm pro + filtres LRGB, kstars s'occupe de tout (heureusement, le scope est en remote wifi, full auto, je récupère le matin)

courtes sessions: 1 batterie Gel 27Ah pour monture/cam/refroidissement etc etc

sessions > 5h: 1 x 27Ah pour cam + refroidissement, 1 x 18Ah pour la monture/focuser etc   Relier les masses ensembles !!

Pas de batterie de voiture (conso forte courte jusqu'à 80% sinon durée de vie très vite réduite!) -> prendre au gel pour permettre des consos longues jusqu'à 20%

Pas d'alim 12V sur secteur à cause de leur qualité variable générant des bruits de fond terribles (surtout avec un peltier pour le refroidissement de la cam) -> capteur bruité, inutile, sinon relier les masses et calculer la capacité à relier entre + et - pour filtrer le bruit de l'alim à découpage (pratiquement plus d'alim a transfo sur marché), pb: les fortes variations de conso du peltier (3A) ou de la monture (5A) mettent le filtre dans les choux...

 

Avantage: descendre à -20°C permet d'un coup de faire apparaître les volutes en fond de ciel, profondeur vertigineuse comparé à l'EOS.

à Gain 200 (soit 50%): permet des images très propres, temps de pose équivalent à l'eos mais avec une qualité bien supérieure !!

à Gain 300 (75%): ça s'emballe, temps pose passe de 180s à 60s pour m^me cible/signal, mais le traitement redevient plus coton, toutefois encore meilleur qu'à l'EOS (là j'ai commencé à arrêter l'autoguidage devenu pompeux voire inutile)

à Gain 400 (100%) pas testé

 

C'est p^lus dur de réussir les sessions en 1 nuit (L+R+G+B bien faites sans perte focus ou nuages ou autoguidage partit sur fourmis...)

Mais pour d'autres buts (astrométrie, photométrie, astéroides etc etc), l'utilisation rapide et refroidie à gain 300 de la seule luminance permet d'effectuer beaucoup de captures en peu de temps.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Damien,

Qu’est ce que tu veux dire par relier les masses des batteries ? Comment fais tu ca ?

pour quelle raison fais tu ca ?

merci

David

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut David,

j'utilise de bêtes pinces récupérées sur un vieux chargeur de batterie, il suffit de mettre toutes les masses ensembles avec un câble (pince ou domino ou soudé...)

J'avais déjà appliqué cette précaution avec l'adaptateur du Canon EOS en 7.4V (Chauffe batterie néfaste sans refroidissement capteur + faible autonomie), je n'avais plus la même carte d'offset avec les masses reliées, ça nettoyait un peu le fond. Le principe est d'avoir (da,s mon cas) la Raspberry et l'imageur avec le moins de DDP,  (donc d'élever l'offset le moins possible), ça se voit avec des offsets différents sur quelques mois, me si la T° joue un rôle biensûr.

 

De toute façons, en électronique/électrique, ne pas relier les masses est bien souvent vecteur de problèmes :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Damien,

Pratiquement : tu as 2 batteries.

Du materiel branché de maniere independante sur les 2 batteries.

jusque la ok.

pour relier les masses : tu relies les bornes negative des 2 batteries ???

 

Colmic : j’ai 2 batteies gel de 55Ah chacune.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé pour le retard,

 

avec l'Hiver, malgré une box avec polystyrène (chute Voltage/capa de 2 à 4%), j'utilise les 2 batteries, elles sont différentes en capacité donc pas de mise en parallèle (+ + et - -), pour protéger l'électronique et éviter un signal d'offset entre la Raspberri et l'ASI183 je relie donc les deux masses (bornes négatives) des deux batteries ensemble. Sans cela, la liaison se fera à l'intérieur de la PI, soit via ses régulateurs 5v soit via son/ses hub USB, on obtient donc une capacité à cause du cheminement câbles/composants avec un risque d'isolation galvanique.

 

Batteries Gel 12V, on peut leur tirer 80% de leur capa à la condition de les recharger complètement après utilisation. Elles délivrent 5-10A tranquile pendant des heures sans altération

Batteries de voitures: sensibles au gel/froid, on a pas besoin de 90A instantanés, elles détestent les décharges lentes, elles adorent les grosses déchargent instantanées (si vous avez un moteur électrique grippé, c'est parfait pour le décoincer). Une batterie au Plomb/Acide liquide ne peut délivrer que 20% de sa capa (donc 20A pour une 100Ah, donc 4h avec un Goto, 2h avec Goto + Cam refroidie) avant détérioration.

Edited by damien7400

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By AdrienDB
      Bonjour à tous !
       
      Je vous présente aujourd'hui trois cibles différentes faite à la 80ED, NGC 6914, M104 et M13.
       
      Pour toutes les images:
      a7sA + 80 ed sur Neq6
      300 FLAT, 400 DARK, 300 OFFSET. Traitement avec APP et Photoshop
       
      Sans plus attendre voici NGC 6914, c'est surtout sur celle là que j'aimerai avoir votre avis car j'ai deux autres cibles (NGC 7000 et IC 1396) que j'attends de traiter. Si cette version vous plait je vais pouvoir me lancer dans le prétraitement des deux autres.
       
       
      NGC 6914 : 392 x 30s 3200 iso + 232 x 120s 3200 iso soit environ 11 heures de poses
       

       
       
      M104 : 370 x 30s 3200 iso soit environ 3 heures de poses
       

       
       
      M13 : 268 x 30s 3200 iso soit environ 2h15 de poses
       

       
       
       
       
       
      Voila voila, merci d'avance pour vos retour et bon ciel à tous
       
       
      EDIT du 29/05/2020
       
       
      NGC 7000 : 600 x 30s à 3200 iso soit 5h de poses
       

       
       
       
    • By frank-astro
      Bonjour,
      Voici NGC7142 et NGC7129 pris avec la Megrez72 et ASI1600MC. 40 poses de 4 minutes. Première prise en main également du logiciel APT pour gérer mes prises de vue et également le difthering via PHD2.
      J'ai recalé ma MES qui avait bougé (je suis pourtant en poste fixe mais à force de changer d'instrument (Megrez, C9), cela a dû bouger un peu. Traitement SIRIL et Photoshop.
      Bref, je trouve que mon fdc est mieux maintenant.
      NGC7142-ASI1600MC-Megrez72_40x4min by Frank TYRLIK, sur Flickr
      Frank
      ps: c'est marrant, je pensais voir la nébuleuse plutôt bleu et pas de cette couleur. Me serais-je gourer quelque part ?
       
      Ps2 : Vous connaissez le site https://telescopius.com, c’est pas mal du tout...
    • By CB7751
      Bonjour à tous. 
      Voici après 2 courtes nuits NGC 6888 et PN G75.5 1.7.
      Au Celestron C9.25 Hyperstar (515mm F2.2) et caméra ZWO ASI183MM Pro. 2x 4h de pose 120x120s en Ha et 119x120s en O3; filtres Baader HighSpeed.
      La couche O3 était sensiblement moins bonne, je sais pas si j'ai raté un peu la mise au point. 
      Etrangement j'ai toujours lu que les gens shootaient beaucoup de O3 pour avoir la bulle, sur mes prises elle est aussi visible avec les 2 filtres.. j'ai un tout petit peu triché sa couleur.
      Je prévois d'essayer d'ajouter une couche RGB juste pour la couleur des étoiles.






    • By Jean-Christophe Dalouzy
      Bonsoir à tous,
       
      Je suis très content de vous présenter la première vraie lumière de mon télescope que je monte depuis près d'un an et demi. Pour ceux qui n'ont pas forcément suivi le projet, vous trouverez les détails sur le post suivant :
      http://www.astrosurf.com/topic/123558-montures-fornax/?page=3&tab=comments#comment-1836465
       
      Pour cela, j'ai profité des dernières nuits claires du mois de Mai avant le solstice pour orienter le télescope vers un très très grand classique du ciel de printemps, à savoir M51. Pas d'originalité, certes, mais pour une première lumière, il faut taper dans une classique et du brillant. L'exotique viendra plus tard. Avec les nuits très courtes, il ne m'a fallu pas moins de 5 nuits pour accumuler les poses nécessaires pour obtenir cette image. Le résultat final est, je dois dire à la hauteur de mes attentes.

      Coté technique, le matériel utilisé est un Newton de 350 mm ouvert à 4 au foyer duquel est monté une atik 460EX derrière une roue à filtres avec des filtres LRVB astronomik. L'ensemble est supporté de façon très efficace par une monture allemande Fornax 102 qui une fois autoguidé avec PHD2 assure parfaitement son rôle.
      L'image est le résultat d'un compositage de 52 images de 5 minutes (4h20) pour la luminance et de 12 images de 5 minutes (1h) pour chaque couche couleur.
      La résolution finale de la luminance compositée est mesuré à 1.7'' avec un allongement des étoiles inférieur à 10% dont l'origine peut être multiple.
       

      Je vous recommande de jeter un oeil à la plein format car le fond du ciel regorge de minuscules galaxies lointaines.

      Pour les images suivantes, il faudra maintenant attendre au moins 2 mois malheureusement, car entre la Lune et la nuit qui n'est plus noir chez nous pendant près d'un mois et demi, les prochains créneaux d'observation seront fin Juillet au plus tôt. J'ai en tout cas déjà ma cible en tête.
       
      Jean-Christophe
    • By 6fab
      Bonjour,
      Tout est dans le titre !
      Quand on lance une analyse sous AstroSurface, celui-ci choisit lui-même l'image de référence, que l'on peut visualiser d'ailleurs.
      -> ici l'image de référence est la 437 :

      Quand on estime que l'image devant servir de référence n'est pas celle-là, comment peut-on faire ?
      Merci d'avance !
      Bon ciel !
      Fabien
  • Images