gklm

oculaire grand champ / petit grossissement pour Dobson 4.4

Recommended Posts

Je cherche à tester (j'insiste sur ce terme) du petit grossissement à grand champ sur mon Dobson 16" FD 4,4 : je souhaite donc acquérir un oculaire grand champ (du côté de 70°) pour une focale autour de 40mm. J'ai bien pensé à du 50mm mais faut peut-être pas pousser mèmère dans les orties !!!

Sujet fort polémique (j'ai déjà lu beaucoup de posts là-dessus) car beaucoup d'objections peuvent se lever contre cette idée saugrenue : donc, pour couper court aux multiples mises en garde, je sais que la pupille de sortie sera énorme, le fond du ciel peu contrasté, que je ne profiterai pas du champ mais devrai me balader d'un bout à l'autre de l'oculaire, qu'il y aura de la déformation, l'ombre du secondaire... Bref !

Je précise que j'ai quand même un correcteur de coma Kepler (certes pas une formule 1 mais mieux que rien).

Ceci étant posé, j'ai quand même envie de tester de grands champs dans la Voie lactée, sur les Pléïades, M31... Et si cela ne me plaît pas, il y aura de la revente d'occasion à la clef !

 

J'ai donc repéré plusieurs oculaires en 2" qui pourraient convenir : lequel vous semble le mieux (ou le moins mal !...) adapté à mon instrument ? Je précise tout de suite que je ne compte pas y mettre plus de 200 euros.

 

- William Optics SWAN 72° en 40mm

 

- TMB Paragon 70° 40mm 2" mais j'en ignore le prix car encore faudrait-il que j'en trouve encore à vendre : on trouve plutôt des TS-ED mais je ne sais pas s'ils sont de même qualité !

 

- Astro-tech Titan II ED 68° 40mm

 

- Kepler SuperView 65° 42mm sans doute nettement un cran au-dessous...

 

J'ai exclu les Televue Panoptic, Pentax XW ou Maxvision en raison de leur prix...

 

Avez-vous des retours d'expérience ? D'autres suggestions ?

 

Un grand merci par avance !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

aucun des 4 que tu cites en préféré n'est adapté.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord avec Myriam, 8 à 9 mm de pupille de sortie, ça fait beaucoup trop à mon sens. Désolé j'ai pas le temps d'écrire beaucoup plus faut que je file, mais un conseil revois tes focales d'oculaire à la baisse. Et pour TV ou Pentax, ne néglige pas le marché d'occasion parce que la qualité vaut le coup ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas idiot comme idée : avec 10 mm de pupille de sortie, le 400 mm serait équivalent à un 250 mm ou quelque chose comme ça (à part l'obstruction centrale), et alors ? Ça peut permettre d'observer les objets étendus (M44, M45, NGC 7000...) comme si on avait un 250 mm à côté du 400 mm, mais sans avoir à trimbaler le 250 mm. On peut toujours essayer.

 

Ma seule expérience dans le domaine des pupilles de sortie élevées (mais sans le grand champ), c'était avec un oculaire de 32 mm sur un Newton 200 mm ouvert à F/4 (pupille = 8 mm) : c'était moche (ciel trop lumineux), à part que NGC 7000 avec un filtre UHC était très bien adapté.

 

Du coup je me dis qu'il faut tester avec et sans filtre, ce n'est pas la même chose.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos remarques.

J'avais remarqué le Maxvision à cause de son prix, mais j'ai dû me tromper de modèle : celui-ci serait-il mieux adapté ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plutôt le 34 ou le 28 : https://www.bresser.de/fr/Sale/El-m-nts-d-Affichage/EXPLORE-SCIENTIFIC-Maxvision-68-Oculaire-34mm.html

C'est un ancien équivalent au SWA 6 lentilles meade. Ca doit passer sur les instruments de plus d'1m de focale.

Si tu prends trop gros, tu risques de voir l'ombre du secondaire.

Normalement le plus adapté que j'ai vu c'est un Nagler 31 sur le dob 406 (f4.5) du club, mais ce n'est pas le même budget.

 

A prix contenu et compatible : https://www.apm-telescopes.de/de/okulare/58-74-weitwinkel/apm-ultra-flat-okulare/apm-ultra-flat-field-30mm-okular-70-gesichtsfeld.html

Je le connais bien.

UF-APM-30mm-70deg.PNG

 

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, gklm a dit :

Merci pour vos remarques.

J'avais remarqué le Maxvision à cause de son prix, mais j'ai dû me tromper de modèle : celui-ci serait-il mieux adapté ?

Dans les même prix, il y a les Skyoptic Panaview 68° ils ont un 32, j'ai le 26mm (en vente) et même s'il n'est que peu sorti, sur mon 200 f5, je me suis à chaque fois régalé. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un erflé 68° à f4.4 ... le bord ça va faire :

ob_19201d_mouettegast01b.jpg

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aurais du préciser que je suis ultra novice, je trouve le 26mm vraiment pas mal pour un f5, je pensais que F4.4 étant très proche, le résultat serait similaire. 

Mea culpa. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut apprécier, ça dépend comment tu perçois l'ensemble du champ.

A ces f/D Explore Scientific a réduit sa série erflé 70° qui ne passait que jusqu'à f/6.

J'ai un erflé Ostara qui est un peu plus moderne, meilleurs verres : c'est une catastrophe sur le dob du club.

Au delà de 60° et sous f/5, il vaut mieux la lentille en plus.

-------------------

J'avais oublié le Baader Scopos extreme de 1,1kg, il doit en rester quelques uns en Europe à prix cassé : ça passe avec un correcteur de coma.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Je ne te donne qu'un seul exemple (le mien ! ) sur un Dob plus grand en diamètre (460mm) et avec un F/D plus court (3,71). C'est juste pour l'exemple, on te tient pas compte du budget (on peut acheter d'occas si on est patient ou tomber sur des promos), on prend en compte le caractère "test" sur 5 ans, (oui, oui 5 ans depuis que j'ai le Dob...). J'ai un Paracorr 2, indispensable sur mon télescope.

 

Quand j'ai eu le Dob, j'étais déjà équipé avec un Panoptic 35 car j'avais avant un C11. J'étais très content des résultats qq soient les objets, les connus M31, M42, Dentelles avec OIII, M81-82, les galaxies du Lion... malgré le manque de contraste et un fond de ciel un peu clair. J'ai alors trouvé en occas un Nagler 26 au bout d'un an d'utilisation du Dob. La différence a été flagrante de suite, je gagnais en contraste et détails visibles (grossissement plus important). Seul le Nagler 26 était utilisé dorénavant. Enfin, l'année dernière, j'ai pu utiliser (par hasard) un Ethos 21. Et là, je me suis demandé (sérieusement) si le Nagler 26 était pas pourri à côté, tellement la différence était prononcée. L'Ethos a définitivement remplacé le Nagler.

 

Ces 3 oculaires TVO sont de 3 formules optiques différentes, de 3 générations différentes, de 3 prix différents, pour donner un champ identique sur le ciel.

 

Si cela peut t'aider.

 

Bon ciel !

Edited by BL Lac

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour toutes vos réponses !

Je précise que je dispose déjà d'un ES 82° en 24mm qui me donne 1.1° de champ pour un grossissement de 75x : les Pléïades n'y rentrent pas (cf. simulateur Stelvision).

Je voudrais donc un oculaire avec une différence significative : si j'ai bien compris, il vaudrait mieux que je privilégie le champ plutôt que la longueur focale, mais dans ce cas les prix s'envolent. D'où mon interrogation sur le meilleur compromis, et vos remarques suggèrent de ne pas dépasser les 35mm.

Donc si je compare un peu vos suggestions, voilà ce que ça donne :

- le Maxvision 34mm = 68° = 1.3° pour 53x => je gagne 0.2°

- le Scopos 35mm en 70° (évoqué dans le forum d'en face) = 1.4° pour 51x => encore mieux avec +0.3°


Bien sûr, je peux guetter les petites annonces pour obtenir mieux (mais je n'ai pas vu passer grand chose depuis 2 mois dans cette gamme...) : dans ce cas, quelle formule optique vous semble le mieux convenir ? (j'ai bien compris que le Erflé semblait hors jeu, n'est-ce pas Lyl et ta mouette pas rieuse du tout !)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ou la nécessité de bien s'interroger sur la nécessité ou pas d'avoir un oculaire supplémentaire à plus longue focale. Ne pas oublier que M45, M42 et M31 sont des objets "géants" sur le ciel. Est-ce nécessaire d'avoir un oculaire quasi uniquement pour ces objets ? Dans ton budget et pour ne gagner qu'un champ supplémentaire riquiqui ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une anecdote, c'est la raison de mon intérêt pour un grand champ apparent sur ce sujet :

 

Comme toi j'ai voulu avoir un grand chand/grande pupille à disposition. A f/8 c'est facile. Un jour disciplus a choppé un demi-Clavé. Je lui ai racheté et bricolé, puis comparé (merci à Disciplus).

Celui là, il bas en piqué un Clavé original à f/6 mais pas en saturation couleur (pas facile à trouver des lentilles ad hoc pour imiter). Bref, il fonctionne : 53.5/55mm de focale, champ maximum en 2". J'ai eu cet été à 5h du matin une vision inéspérée avec : la tête de cheval sur mon intes MN68 152f8.

TriPls_20170708_123522.jpg CLAVE535f8.JPG 2017-06-16_T_21-45-58-detail-10pct-champ.jpg

En bref : je te comprends. Avec une barlow commacorr x1.5 apm devant, en théorie : il fonctionne à f/4 mais le champ apparent est de 45°.

J'en ai fait fonctionner un autre à f6 : 40mm focale 47mm de field stop (68°), 4 doublets. Andromède plein cadre sur mon apo 80 à l'époque. Un peu distordu au bord.

Il y a un intérêt à titiller les 7mm de pupille, enfin ... pour mes yeux. Au-delà : je ne sais pas.

Mais si tu veux du 70° à 7ou 8mm de pupille (31/36mm) il faudra y mettre le prix ou trouver une occasion.

Ethos/Nagler : ça fait cher quand même, ça rentrera pas dans tes 200€ de budget.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour 200 €, tu peux t'offrir des jumelles. La Voie lactée, les Pléiades, M31 seront plus belles et plus spectaculaires qu'avec ton télescope. Tu auras le champ, la luminosité mais aussi la liberté de mouvement que tu voudras. Il te restera même de quoi t'offrir en plus le transat ou le trépied qui en sont l'indispensable complément.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que tu racontes, Lyl, correspond exactement à la manière dont je cherche à me faire plaisir.

Peut-être serais-je déçu par la faible qualité de mes observations, mais je veux essayer.

De plus, le Maxvision 68° qui semble plébiscité (avec ses limites...) est nettement moins cher que ce que j'envisageais et ne me ruinera pas.

Cela ne m'empêchera pas, en parallèle, de guetter l'occasion en or sur un Ethos ou équivalent...

 

Effectivement Pierre-Marie, les jumelles offrent un autre grand plaisir d'observation: je possède des Perla astro 11x80 achetées il y a 30 ans et qui m'offrent de magnifiques observations !... mais pas aux mêmes grossissements.

Je crois qu'il faut tout tester quand on le peut, pour se faire sa propre idée et retenir ce qui nous plaît.

La richesse de nos échanges c'est d'offrir des pistes de réflexion, d'expérience.

Et d'accepter que tout le monde n'ait pas les mêmes envies, points de vue, etc.

 

Donc merci encore de vos partages !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Histoire d'abuser de vos éclairages, pouvez-vous m'expliquer la différence entre ces deux modèles ?

- le premier est celui désigné par le lien de Lyl ;

- le second, je suis tombé dessus en effectuant ma recherche sur des sites internet.

Ce ne sont clairement pas les mêmes dans la forme, mais j'imagine que la formule optique diffère également... sauf que je ne trouve pas (ou ne sait pas trouver) les infos !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le deuxième : c'est l'ancien erflé de chez ES. Ils ont abandonné cette formule poussée à 70° grace à des verres lourds car les optiques sont encore plus rapides maintenant et du coup plus personne ne le voulait sur les dobs ou les lunettes à f/6 ou moins. Bresser les a sous sa coupe pour les réfracteurs longs (ils passent bien)

Mon Ostara 38mm est une version plus récente et mieux corrigée. (latéral en violet au lieu de bleu et astigmatisme moins important)  Autrement dit, ça ne se voit plus la nuit la couleur latérale quand c'est violet sauf très brillante étoile, mais pareil : on a atteint la limite. f/7 c'est bien, f6 ça devient mou au bord. f5 berk, dob f4.5 :S

Le Maxvision c'est vieux mais c'est mieux corrigé au bord par deux surfaces air-verre en plus.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci, Myriam, pour cette explication qui rejoint tes remarques précédentes sur les Erflé : pas adaptés à ce que je cherche !

Donc pour moi, ce sera un bon Maxvision 68° !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fait toi plaisir, vieille recette, bonne soupe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, BL Lac a dit :

Quand j'ai eu le Dob, j'étais déjà équipé avec un Panoptic 35 car j'avais avant un C11. J'étais très content des résultats qq soient les objets, les connus M31, M42, Dentelles avec OIII, M81-82, les galaxies du Lion... malgré le manque de contraste et un fond de ciel un peu clair. J'ai alors trouvé en occas un Nagler 26 au bout d'un an d'utilisation du Dob. La différence a été flagrante de suite, je gagnais en contraste et détails visibles (grossissement plus important). Seul le Nagler 26 était utilisé dorénavant. Enfin, l'année dernière, j'ai pu utiliser (par hasard) un Ethos 21. Et là, je me suis demandé (sérieusement) si le Nagler 26 était pas pourri à côté, tellement la différence était prononcée. L'Ethos a définitivement remplacé le Nagler.

 

Ces 3 oculaires TVO sont de 3 formules optiques différentes, de 3 générations différentes, de 3 prix différents, pour donner un champ identique sur le ciel.

 

Salut,

 

A mon avis il n'y a pas que la qualité optique des oculaires qui est responsable de ça, loin de là : c'est principalement leur focale qui, diminuant chaque fois, obscurcit d'autant plus le fond de ciel et augmente le contraste.

 

J'ai pu constater la même chose à l'époque sur mon Dob 350 f/4,5 avec des oculaires d'une même gamme. Au Restefond, M51 époustouflante dans mon Pentax XW de plus courte focale, un contraste au top. Chaque fois que je grossissais un peu moins, mais toujours avec un Pentax XW, je perdais en contraste et le fond de ciel s'éclaircissait.

 

Je ne suis pas un fan absolu de TeleVue, leurs oculaires (à part les plus récents, notamment Delos) ne sont pas exempts de défauts, selon les gammes et les générations (distorsions, couleurs chaudes,..) . Mais quand même, je pense que tu as été confronté à un phénomène de contraste augmenté à chaque fois par le grossissement, plus qu'à une différence intrinsèque de qualité optique.

 

Bonne journée (fériée :)) ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand tu utilises un oculaire qui te donne une pupille de sortie supérieure à ta propre pupille, tu diaphragme ton primaire. Ça a été dit plus haut. En soit ce n'est pas forcément un problème et ça le serait encore moins sur une lunette. Sauf que sur un télescope, tu diaphragmes le primaire sans réduire le secondaire. la taille RELATIVE du secondaire augmente donc en proportion.

Ainsi, ton instrument initialement obstrué à 25% (par exemple) va devenir obstrué à 45 %. D'où l'effondrement du contraste.

 

Par ailleurs, tous les oculaires que tu cites ne feront pas l'affaire car ils sont mal corrigés en bord de champ. A quoi sert d'augmenter le champ pour voir des étoiles floues ? Des étoiles floues et des nébulosités floues aussi ! Quand on veut faire ce genre de chose, c'est qu'on recherche l'esthétique. Et l'esthétique, en astronomie, cela a un coût.

Les seuls oculaires à être à peu près bien corrigés sur les bords de champs sont les TV, les Panoptics en particulier (au prix d'un peu de distorsion mais infiniment plus esthétique que des étoiles en forme de mouettes...)

Un pano 35 ou 41 serait donc idéal. Si tu n'as pas les sous, attends de les avoir ou achète une occase.

 

Force est de constater que quand on monte au dessus de 6 mm de pupille (dans un excellent ciel), cela n'apporte rien que de la déception, une image blanche et moche. Mieux vaut observer la même image dans un instrument plus petit ou dans des jumelles, avec une pupille de 4 mm.

C'est ce qui fait que j'ai fait le choix d'avoir deux instruments : un pour grossir et un pour le grand champ. Sachant qu'un Newton est déjà, par sa construction, adapté au grand champ. Au sens qu'il est facile d'atteindre des pupilles de 5 à 7 mm. Et on peut en plus le faire avec des oculaires à grand champ ! Ce serait impossible sur un Cassegrain ou SC.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il se trouve que j'ai une grosse lunette et que, sans obstruction, je me suis amusé à pousser la pupille jusqu'à 12 mm !!!

C'est très joli mais autant regarder dans le chercheur... O.o

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, JD a dit :

Force est de constater que quand on monte au dessus de 6 mm de pupille (dans un excellent ciel), cela n'apporte rien que de la déception,

Je suis témoin que c'est faux, mais c'est rare.

C'est pas pour te contre-dire JD, les 4-5mm recommandés pour les instruments de 250mm et moins sont une bonne pratique. Un ciel utilisable et un un instrument qui permet 7mm de pupille et plus c'est peut-être deux ou trois plages d'une heure chaque année. Et moi, je sors beaucoup ...

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Phil49
      Bonjour à tous,
       
      J'ai fait l'acquisition d'une AZ-EQ6 GT Pro il y a un mois de cela maintenant comme je l'expliquais dans un post à cette époque sur ce forum, pour finir de comprendre la MES avec une NEQ5 et un tube Sky-Watcher 200/1000.
       
      Depuis, les premières galères avec cette excellente monture ont été récemment solutionnées en comprenant après lecture et relecture des docs que les mouvements incohérents avec le Goto étaient tout simplement dus au fait que je n'avais pas complètement serré... le frein de l'axe d'ascension droite !!
       
      C'était il y a une semaine, depuis, le ciel voilé m'avait empêché d'observer les étoiles.
       
      Hier soir, première ouverture, je pointe, je galère un peu pour arriver à placer Vega en tant que 1ère étoile du système de pointage Goto et Arcturus ou Dubhé en seconde, comme pour les deux ou trois autres fois précédentes, car, par manque d'habitude peut-être, j'ai du mal à trouver celles-ci en m'aidant des flèches du fait de l'éloignement par rapport au pointage initial du Goto et ce malgré une MES à mon sens très précise !
       
      Pourtant ma MES est très bonne car (je n'aurai pas la prétention d dire "parfaite"), du fait que je suis chez moi, je ne bouge plus le trépied et à chaque observation j'ai l'étoile polaire pile poil sur la nouvelle mire à l'endroit attendu !
      Je m'aide de l'excellent Synscaninit qui me fournit toutes les infos chaque soir.
       
      J'ai fait l'acquisition cette semaine d'un chercheur TS Optics avec mire éclairée Vario B1060, coudé-redressé pour m'aider à pointer le plus précisément possible les étoiles lors de la phase  d'étalonnage à deux étoiles (choix de ma part) ainsi que d'un oculaire réticulé et éclairé également, le tout sur le site de Pierro-astro.
       
      C'est très fébrile qu'hier soir j'ai utilisé tout ce petit monde pensant que cela me permettrait un meilleur pointage dans ma phase de découverte actuelle des objets du ciel profond, du moins les plus lumineux pour le moment...
       
      Mais c'était sans compter sur le bon sang d'éclairage  public qui vient d'être mis en fonction début septembre et 2 magnifiques lampadaires à LED je pense, encadrent de leur magnifique torrent de lumière mon télescope derrière la haie pourtant haute et épaisse...
       
      Je peux voir le ciel bien entendu, mais vous imaginez le résultat !
       
      D'ailleurs, arriver à encadrer les étoiles guides n'a pas été une partie de plaisir malgré mes nouvelles acquisitions...
       
      D'ailleurs je suis vraiment déçu de la qualité optique de l'oculaire réticulé, je le trouve flou ou du moins d'une définition très faible, c'est bizarre, à tel point que j'ai dû reprendre un oculaire de 32mm pour chercher Vega, puis le remettre pour finaliser le pointage !!!
       
      Cependant, j'aurais une question : est-ce que l'éclairage public est la raison pour laquelle je peux voir M13 mais pas les autres amas  que j'ai essayé de distinguer hier soir tels que M39, M31, M52 ?
      Je ne peux pas voir Andromède car je suis dans un quartier résidentiel et les arbres et haies me coupent tout ce qui est en dessous de la Grande Ourse ou de Cassiopée, à l'est le pignon de ma maison me bloque toute vue et au Sud j'ai un magnifique cerisier qui me bloque une grande partie de l'horizon...
       
      J'avais pointé ceux-ci, cherché dans l'oculaire (le 32mm Omegon  Ploessel non réticulé), essayé d'explorer avec la raquette autour au cas d'un vraiment mauvais pointage, mais rien !
       
      J'ai trouvé un spot dans un champ d'une agricultrice de l'AMAP où je suis, totalement à l'écart de la ville et bien dégagé, donc question éclairage je devrais être dans de bonnes conditions, mais avant de me lancer, je finis de prendre en main ma monture histoire d'être suffisamment autonome une fois sur place.
       
      Merci d'avance pour vos conseils !
       
      Bien astronomiquement,
       
      Philippe
    • By tomtom45760
      Bonsoir
      J'aurais besoin de vos conseils sur un choix d'oculaires pour profiter encore plus de mes observations en planétaire (avoir plus de reliefs/détails sur la Lune, améliorer l'observation des autres planètes.....) . Le scope est livré avec 2 oculaires de 10 et 25 ( c'est déjà beau ce que l'on voit) .
      Une Barlow de meilleur qualité serait elle utile en complément ou dois je investir tout mon budget dans les oculaires ?
      Quels types d'oculaires ajouter pour exploiter mon matériel en CP au mieux ?
      Je dispose d'un budget de 300 Euros max pour m'équiper.
      En fonction de vos conseils je verrais sur le site si il y a du matériel  d'occasion correspondant.
       
      Merci d'avance pour vos avis et bonne observation à vous
    • By miauchi
      Bonjour serait-il possible d avoir les articles d ALEXANDRE RENOU  en version pdf  ? Merci 
    • By cephide
      Bonjour à tous !
       
      Je souhaiterais avoir vos avis sur les bons oculaires de ciel profond pour un Newton 250 ouvert à f/4.7, pour un budget 350 € et plutôt coulant 51 mm. J'hésite notamment sur la focale (entre 21 et 28 mm) et sur le modèle (ES ? Televue ?). Je suis preneur de tous vos retours d'expérience
       
      Bonne journée !
    • By DRONE01
      Bonjour,
      avez vous un avis sur ces oculaires avis OCULAIRE PLANÉTAIRE ARTESKY SUPER ED
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/oculaires/oculaires-grand-champ/oculaire-planétaire-artesky-super-ed-3,2mm-60_detail
      Sur un 180 Maksutov Cassegrain .
      Merci
  • Images