Sign in to follow this  
Matthieu Conjat

NGC 206 et les céphéides d'Andromède

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Chapeau bas Monsieur, pour ce fabuleux travail de recherche :)

Magnifique travail digne d'un grand astronome ;) Bravo !

Bonne soirée,

AG

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir,

 

C'est déjà très lourd! C'est marrant il y avait aujourd'hui même un reportage sur la chaîne science et vie qui traitait des étoiles variables et de la façon dont cela nous a permis de redéfinir nos conceptions de la taille de l'univers.

 

Moïse

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Alain, Cédric et Moise.

Merci Alain pour ton message. Ce n'est pas un travail très compliqué même si ça prend beaucoup de temps. Et puis ça fait toujours plaisir de voir que d'un jour à l'autre, il y a un petit point qui a changé d'éclat.

Un exemple avec cette étoile que je suis en train de suivre dans l'aigle (une Mira, apparemment)

mc201.gif.469a699850f3886cb9a41264226ff4c7.gif

Sinon, je suis en train de faire une mosaique d'Andromède. A cette focale, ça risque de me prendre un peu de temps xD je ne vais pas mesurer les variables sur chacun des morceaux, il me faudrait toute une année !

Matthieu

 

Edited by Matthieu Conjat
  • Like 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe travail Matthieu , merci pour les explications. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Nirep,

Pour compléter un peu, voici l'une des plus jolies courbes obtenues. C'est une céphéide de période 17.1 jours. La magnitude moyenne est 19.3. La relation période luminosité donne une magnitude absolue de ~-4.85

Ca donne une distance de 2.2 millions d'années-lumière. Pile la distance d' Andromède !!!

206v17b.png.00c930dc8c40f0b2e9b62e78f08c8dc6.png

 

Edited by Matthieu Conjat
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est superbe!

L'image est fine , vraiment impressionnante. Et les détails sur les etoiles c'est de l'excellent boulot!

Bravo Mathieu , c'est un post riche et beau!

Stephane

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous.

Quand la turbulence est trop forte, j'aime bien faire un peu de science. Malgré la proximité de Nice, si on ne vise pas trop bas, il y a pas mal de choses à faire.

Matthieu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe boulot, j'ai appris plein de trucs intéressants :) Avec quoi tu mesures la luminosités des étoiles ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon admiration  pour ce beau travail, ça change un peu par rapport à ce qu'on peut voir d'habitude sur ce forum (et qui est déjà du très  bon!)...

Un travail exotique qui va au delà du simple amateurisme! Aussi pour les moyens utilisés...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau travail, l'image part sur un bonne base et les couleurs apporteront un plus à cette jolie luminance, les explications et la démonstration sont fortes intéressantes de surcroit.

 

@+

 

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous,

je reviens à peine de l'Observatoire où la météo m'a fait espérer une hypothétique éclaircie ce soir... .

Yenship, je fais les mesures de photométrie avec Iris (photométrie automatique après registration des images), puis je fais l'analyse avec l'excellent Courbrot de Raoul Behrend (Observatoire de Genève).

Bacco66, c'est vrai que je ne poste pas beaucoup d'images sur le forum. En ce moment je fais pas mal de photométrie. Mais comme la turbulence était très bonne ces dernières semaines, j'ai recommencé à faire de la luminance. Je voulais poster ngc147, mais elle vient d'être postée. Et puis elle est aussi en NB. Bientôt j'aurai des jolies images à poster.

 

Sinon, ce soir, comme je n'ai pas pu observer, j'ai relancé les mesures sur mes anciennes images et je viens de trouver 8 autres variables dans le même champ, dont 2 céphéides.

J'ai noté toutes les variables ici:

ngc206l_180917_VAR.jpg.bcda40347fcc306b5a84655840acbe00.jpg

 

Il y a 44 variables, dont 20 céphéides bien définies, au moins 1 mira, au moins 4 céphéides de courte période (ou binaire à éclipse). Il y a aussi une quinzaine de variables dont on ne voit pas bien la périodicité, mais qui ont clairement varié sur 1 ou 2 images.

Matt

Edited by Matthieu Conjat
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Matt c'est très instructif , pour recherché les variables tu es plus en négatifs pour ta recherche ? car sur i,age comme ci-dessus c'est à la loupe tes recherches ? merci et félicitations 

Denis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Emmanuel,

C'est mon coté Docteur en Astro qui ressort. Je peux pas m'empêcher de mettre un peu de Science dans ce que je fais. J'ai pas pu trouver un poste à l'Observatoire (à part guide, ouaiiiis...:P), alors j'essaie de faire comme si j'étais un vrai astronome!!

Denis, c'est ça que j'aime bien quand je fais de la photométrie, rechercher sur des séries d'images quels sont les changements, en faisant blinker les images 2 à 2, comme un gamin à la recherche des oeufs de pâques cachés dans le jardin :ph34r:

Matthieu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent ! Tu fais le calcul de distance en supposant qu'il n'y a aucune poussière (nébuleuse) entre tes variables et la Terre pour atténuer leur lumière ou bien tu as un moyen de prendre en compte une potentielle atténuation ?

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme Andromède n'est pas vue de profil, je considère que les céphéides ne sont pas atténuées par les poussières de la galaxie (Andromède). Il peut sûrement y avoir quelques étoiles qui doivent en être affectées, mais en faisant une moyenne sur les 23 céphéides que j'ai repérées dans le champ, ce devrait écarter ce problème. 

Et je considère qu'entre Andromède et notre propre galaxie, les poussières n'atténuent pas trop le signal. D'autant qu'Andromède est très proche, donc si on devait mesurer les céphéides des autres galaxies, la poussière intergalactique serait bien plus importante.

Matt

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this