yves65

Quelques Messier d'automne M33 M15 M30 M2 M74

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Hier soir, j'ai profité de deux heures d'éclaircie entre 21h et 23h pour aller faire un saut à l'observatoire de mon club. Deux heures d'observation, pas plus... Ensuite les nuages sont revenus.
Bilan des courses, 3 nouveaux dessins du catalogue Messier à mon palmarès ;).  Les amas globulaires M30 et M2 et la galaxie M74 ci-dessous.

Par ailleurs, je n'avais pas encore eu l'occasion de partager ici deux autres dessins, fait il y a un mois le 5 octobre dernier. La belle M33 ainsi que M15, l'amas globulaire de Pégase. Du coup, je les ajoute également à ce post  :):

 

 M 33 : La structure spirale est perceptible, ainsi que NGC 604 qui est une région HII extrêmement brillante :

 

c2b6f90c22ea20e40249891103df61838bc0e2a3

 

M 15 : Amas globulaire dans Pégase :

 

997662c8a5a36040206d5cbb160d366a5b5ef100

 

M 30 : Surprenant amas globulaire du Capricorne, qui semble perché sur 3 pattes coté nord. A l'oculaire, l’amas ne semble pas circulaire. Il a une forme trapézoïdale coté sud :

 

0614c00632b62fd96f17b0e5554faf858f821586

 

M 2 : Énorme amas globulaire dans le Verseau . Bien que de taille équivalente à M15, sa surface est beaucoup plus brillante, ce qui fait qu'il a l'air plus gros.

Beaucoup d'étoiles sont résolues et en vision décalée, son aspect moucheté par des centaines d'étoiles surgit de manière évidente et superbe.

La vision décalée fait ressortir plus d'étoiles coté sud, ce qui explique que le cœur de l'amas semble plus brillant sur le coté nord de mon dessin :

 

e9dfe33734f841d97c4c3e30ea2b16202602bd77

 

M 74  : Galaxie spirale vue de face dans les Poissons. Elle est parfaitement circulaire avec un noyau un peu plus condensé, mais elle ne dévoile malheureusement pas ses bras spiraux à ce diamètre (305mm) :

 

7994b710eabfbe2b134c9f8d150be6121b32b29e

 

J'avais prévu ensuite de retourner sur M1, la nébuleuse de Crabe, mais la météo en a décidé autrement.

J'ai quand même tout juste eu le temps de pointer l'amas ouvert NGC 272 dans Andromède, dont j'ai découvert l'existence dans le dernier post d'"Étoile des Écrins" ;).

Joli petit amas mais je n'ai pas eu le temps de le dessiner avant qu'il ne soit recouvert de brume. Ça sera pour une prochaine fois ;).

 

Yves

Modifié par yves65
  • J'aime 4
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Magnifiques dessins :)

D'autant plus qu'il ne doit pas être évident de dessiner les amas d'étoiles.

Bonne journée,

AG

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'excellents dessins, avec un coup de cœur pour M33.

Merci du partage

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bon rendus ! Sur M74, j'avais noté les bras spiraux et des régions HII à 125x de mon côté (soit un G comparable au tien), mais 15cm de diamètre en plus, ça aide;)

M30 a une forme vraiment particulière selon le diamètre utilisé, je l'ai trouvé un peu elliptique au T445 mais "deux chaînes d’étoiles parcourent l’amas : un alignement de 4 étoiles de m=12 est tangent à la partie O du pourtour et un autre de 4 étoiles de m=13 part de la partie N du pourtour en direction du NNNO". Ces alignements sont bien mis en évidence sur ton dessin et doivent contribuer à donner une impression irrégulière à l'amas.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, le dessin des amas globulaires, ma bête noire ! J'ai fait une tentative sur M2 récemment, mais je me suis perdu dans les étoiles périphériques...

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

M33, vue une ou deux fois seulement de mémoire au Dobson 350. Assez galère avec sa brillance de surface au-dessus de 14 je crois. Joli dessin !

 

M30, inconnu au bataillon, merci pour la découverte ! ;)

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

 

jolis dessins, merci du partage !

 

M33 fait partie de mes semi-déceptions au 300, mais pointée une seule fois. Je suis pourtant persuadé qu'avec une bonne carte des régions HII on peut y faire moisson, ainsi que mieux appréhender la structure que ce que j'ai pu le faire (car ressentie à la 100 sous excellent ciel des plateaux perdus du Massif Central)

 

J'ai tout-à-fait la même forme que toi pour M30, extensions et forme en "boule applatie d'un côté". Superbe amas à détails !

Je perçois M15 très fourmillant les nuits de faible turbu, avec 3-4 étoiles serrées en "C" au centre plus brillantes.

 

Le soir de M2, c'était un peu brumeux mais je me souviens d'une plongée spectaculaire, quasi photographique, dans la résolution de l'amas à près de 400 X je crois

 

Et M74, pareil que toi, revue rapidos l'autre soir (celui du dernier CROA) mais toujours pas de spirale, même suggérée. Pourtant, la surface n'est pas tout-à-fait régulière.

 

NGC272, c'est une petite curiosité sans grande prétention spectaculaire, mais pas mal je trouve.

 

Bon ciel !

Modifié par etoilesdesecrins
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à tous pour vos commentaires sympas :).

 

Il y a 4 heures, Bruno- a dit :

Ah, le dessin des amas globulaires, ma bête noire ! J'ai fait une tentative sur M2 récemment, mais je me suis perdu dans les étoiles périphériques...

 

C'est vrai que les amas globulaires, ça parait ardu ;). Il n'y a pas longtemps que je me suis mis à les dessiner. Auparavant je partais du principe qu'ils étaient indessinables en raison de la profusion d'étoiles. Du coup je trouvais qu'ils se ressemblaient tous. Mais en fait, pas tout à fait. Maintenant que je les dessine, je remarque leurs différences ;).

Pour les étoiles périphériques, j'en dessine quelques unes, les premières que je vois, puis au bout d'un moment j’arrête d'en ajouter, car je finis par les confondre avec celle que j'ai déjà mis;).

 

Il y a 2 heures, etoilesdesecrins a dit :

Le soir de M2, c'était un peu brumeux mais je me souviens d'une plongée spectaculaire, quasi photographique, dans la résolution de l'amas à près de 400 X je crois

 

C'est exactement ça ! Dessiner M2, m'a obligé à mieux le voir. Je n'avais jamais remarqué à quel point la vision décalée était efficace sur les amas globulaires. L'aspect moucheté, brièvement aperçu donne l'impression de résoudre furtivement mais entièrement l'amas ! Une sorte d’imagerie numérique furtive en vision décalée ;).

 

Il y a 6 heures, yapo a dit :

Très bon rendus ! Sur M74, j'avais noté les bras spiraux et des régions HII à 125x de mon côté (soit un G comparable au tien), mais 15cm de diamètre en plus, ça aide;)

 

C'est sur que je n'ai pas trop insisté pour essayer de voir les bras spiraux. Je suis un peu parti sur l'à priori qu'ils n'étaient pas visibles dans un T305. En plus, les nuages sont arrivés alors que j'étais encore en train d'observer cette galaxie. Peut-être le jour où le ciel sera parfaitement transparent, mais je ne sais pas si l'opportunité se présentera de si tôt.

 

Il y a 2 heures, etoilesdesecrins a dit :

M33 fait partie de mes semi-déceptions au 300, mais pointée une seule fois. Je suis pourtant persuadé qu'avec une bonne carte des régions HII on peut y faire moisson, ainsi que mieux appréhender la structure que ce que j'ai pu le faire (car ressentie à la 100 sous excellent ciel des plateaux perdus du Massif Central)

 

Il y a 3 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

M33, vue une ou deux fois seulement de mémoire au Dobson 350. Assez galère avec sa brillance de surface au-dessus de 14 je crois. Joli dessin !

 

C'est curieux, moi aussi, je suis resté des années en négligeant M33, partant du principe qu'elle était trop étalée pour montrer des détails. Sans doute un résidu persistant de mes premiers ressentis d'observateur novice :$ datant des années 90.  Pourtant, j'ai redécouvert cette galaxie récemment. Notamment j'ai été très surpris par la brillance de NGC 604, que j'ai d’abord pris pour une galaxie d'arrière plan, avant de comprendre qu'il s'agit en fait d'une région H-II interne à M33. Finalement, malgré la faible brillance de surface, les bras spiraux sont plus faciles à voir dans M33 que dans beaucoup d'autres galaxies.

 

D'une manière générale, j'ai redécouvert cette année le catalogue Messier, d'où la plupart de mes derniers dessins. Cela peut paraitre curieux pour quelqu’un qui observe depuis plus de 20 ans. Probablement, que je pensais en avoir fait le tour, et c'est vrai que ces dix dernières années, j'ai surtout arpenté le catalogue NGC. Mais c'était oublier que durant tout ce temps, ma façon d'observer a surement progressé. Du coup, ce retour aux Messier me fait presqu'un choc. C'est presque trop facile tout ces détails visibles ;).

 

Et comme le dit si bien Serge dans son livre Astrodessin : " ...malgré la baisse inéluctable des performances visuelles avec l'âge, on arrive à améliorer la qualité des observations au cours du temps. Observer s'apprend !" Je ne peux que confirmer cet adage :).

 

Modifié par yves65
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Impressionné par la quantité et la qualité de tes dessins, de beaux objets bien rendus, tout çà en 2h d'observation...passer trop de temps - à priori - à dessiner est le frein principal qui m'empêche de franchir le pas, et me fait rester sur mes CROA à base de notes...et avec les détails d'un 400, sans motorisation, çà me parait encore plus aléatoire, sans compter le coup de crayon douteux...mais çà donne envie!

Quant aux objets, M74 est souvent frustrante,difficile à détailler, je l'ai beaucoup observée car elle peut être sublime de finesse et de détails fins au 400 ( spires grêles, zones HII, étoiles en surimpression, texture très inhomogène ) quand la turbulence est faible et la transparence bonne   comme ne pas montrer grand chose de plus que ce que tu as vu quand c'est moins bon...tu devrais monter à Hautacam pour choper les spires, ton 300 à 1600m doit être équivalent à mon 400 de plaine girondine...et M33 va s'étendre bien au delà de la partie spirale barrée principale  , avec d'autres petites nébuleuses et zones HII en plus de NGC 604 ( là encore en comparaison avec vision 400 en plaine dans bonnes conditions ).

J'abonde tout à fait avec la qualité d'observation qui augmente en dépit de la prise d'âge, l'expérience, l'optimisation de la  chaîne optique, compensent largement !

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci shaula16 pour ton passage :).

 

2h d'observation, c'est uniquement pour les 3 dessins M30, M2 et M74 (30 minutes d'observation chacun environ.) Par contre ça ne prend pas en compte la remise au propre, qui m'a largement pris autant de temps, si ce n'est plus, le lendemain matin ;). + le scannage, + la mise en forme (fond noir et légende),  + le nettoyage du scan, (car on scanne toujours des poussières avec la feuille... que je retire informatiquement ensuite), + la publication en ligne etc... bref ça prend du temps quand même... Mais après le document reste à vie et peut être montré partout aux copains ou au public, via un ordi ou un smartphone, c'est l'avantage :).

 

Pour M33, c'était le mois dernier et j’avais passé beaucoup plus de temps à l'oculaire (au moins 1h) debout sur un escabeau en plus, donc pas très confortable...

Par contre, l'entrainement horaire du télescope est TRES confortable pour dessiner, car on n'a pas à s'occuper du suivi. C'est l’avantage par rapport à un Dobson manuel. Je ne sais pas si j'arriverais à dessiner avec une monture non motorisée. (En tout cas, je ne l'ai jamais fait.)

 

Pour Hautacam, j'y suis déjà allé une fois avec mon T254 perso, mais je ne pourrais pas y apporter le T305 de mon club qui est installé à demeure dans notre observatoire de Visker ;) :

 

38e36606f650d25c1f3d6a0c1bdcca84bc3481f8

 

L'avantage de cet observatoire, c'est qu'il est à 200m de chez moi, donc s'il était dans mon jardin, ce serait pareil, j'y vais à pied ;), alors que Hautacam... c'est à 1h de route.

Mais il faudra quand même que je retente M74, par une nuit parfaite, pour y voir un peu plus de détails.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'observatoire à 10 minutes : le rêve ! Le mien est à 800km...:S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 08/11/2018 à 15:18, yves65 a dit :

C'est curieux, moi aussi, je suis resté des années en négligeant M33, partant du principe qu'elle était trop étalée pour montrer des détails. Sans doute un résidu persistant de mes premiers ressentis d'observateur novice

 

C'est peut-être ça... quand je l'avais observée, ça ne faisait pas longtemps que j'avais le Dobson... Ce n'est pas un objet que je pense souvent à observer, la dernière fois doit remonter à plus de 6 ans. Mais grâce à ton post j'y retournerai pour voir à quoi ça ressemble dans le C14 de mon club. Tu as ranimé ma curiosité ;)

 

Le 08/11/2018 à 15:18, yves65 a dit :

Finalement, malgré la faible brillance de surface, les bras spiraux sont plus faciles à voir dans M33 que dans beaucoup d'autres galaxies.

 

14,1 la brillance de surface donnée exactement par Stellarium. Mais je suppose que c'est une moyenne qui concerne l'ensemble de la galaxie. La magnitude des bras n'est pas précisée mais ils sont forcément plus lumineux que la moyenne pour la galaxie.

 

NGC 604 si l'on en croit Wikipedia a une magnitude visuelle de 12 pour une surface de 1,93x1,2'. Ce qui donne à cet objet si je n'ai pas fait d'erreur de calcul, une brillance de surface de l'ordre de 12,9 mag.min-2 (pour conserver les unités visiblement utilisées par Stellarium. Je ne les ai pas vues précisées dans le logiciel, mais si la brillance de surface était donnée en mag.sec-2, on devrait être plus près de 21 que de 14 pour M33). Sur ton dessin, NGC 604 semble avoir à peu près la même brillance de surface que les bras de M33. Il y a beaucoup de subjectivité et d'approximations dans mon raisonnement (précision inconnue sur la magnitude et la surface exactes de l'objet, comparaison au pif sur ton dessin) mais on pourrait attribuer aux bras spiraux de M33 une brillance de surface moyenne de l'ordre de 12,5 à 13 mag.min-2 ... pour avoir un ordre d'idée assez grossier...

 

Remarque, sur les photos et notamment celle de ma version de Stellarium, contrairement à ton dessin, NGC 604 paraît beaucoup plus brillant que les bras de M33. Ca doit être la fameuse différence entre magnitude visuelle et magnitude photographique, particulièrement importante pour les nuages H II puisqu'ils émettent beaucoup dans le rouge, auquel l'oeil est moins sensible, non ?

 

En tout cas on retrouve sur ton dessin de M33 la même forme que sur les photos exactement, tu as eu un bon coup d'oeil, encore bravo ;)

 

Le 08/11/2018 à 15:18, yves65 a dit :

Et comme le dit si bien Serge dans son livre Astrodessin : " ...malgré la baisse inéluctable des performances visuelles avec l'âge, on arrive à améliorer la qualité des observations au cours du temps. Observer s'apprend !" Je ne peux que confirmer cet adage :)

 

Voui, chouette, enfin une raison d'être optimiste dans ce monde de brutes ! :);)

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le plaisir d'avoir un observatoire à sa porte...et le site doit être bon , en piémont, sans trop de pollution lumineuse vers le sud  j'imagine..

30 min par objet dessiné sur le terrain, c'est finalement pas énorme ( parce que sur les Messier, en plus, il y a souvent du détail à croquer par rapport à des galaxies de 13-14e..) si je compare à mes CROA qui me prennent le même temps sur des objets riches  ( observations+ notes de terrain )...peut-être que je devrai me lancer, dans un 1er temps avec mon C9 ( moins de détails, motorisation )...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yves, si je n'avais qu'un 12 pouces, ce sont tes dessins que j'aurais en référence, il y a une application à bien poser les étoiles qui me ravit. Si tu me dis que tu prépares tout en trame stellaire (ce que je doute), tu détruirais mon rêve !

J'aime tes dessins car ils n'ont pas besoin de CROA associé, tout se lit dessus... Tu donnes juste la preuve que le suivi en dessin ciel profond, ce n'est pas du superflu !     Fabrice M.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Sky runner a dit :

Si tu me dis que tu prépares tout en trame stellaire (ce que je doute), tu détruirais mon rêve !

Merci Fabrice d'apprécier mes dessins :), mais j'espère que je ne vais pas trop détruire ton rêve en te disant que pour la remise au propre du dessin, j'utilise un fond stellaire imprimé avec C2A, pour replacer pile-poil au bon endroit, les étoiles que j'avais dessinées sur mon brouillon pendant l'observation. J'imprime une carte, et je pointe les étoiles vues au cours de l'observation sur mon dessin, en superposant les deux feuilles l'une sur l'autre devant une vitre. Mais les étoiles indiquées ont toutes bien été vues, puisque je n'avais pas imprimé le fond de carte avant l'observation ;).

 

L’objectif de mon dessin final étant d’essayer de rendre le plus fidèlement possible la vision perçue à l’oculaire, je préfère replacer les étoiles du champ à leur position exacte, car si je les laissais à leur positions approximatives telles que placées sur mon brouillon, ce serait arbitraire et finalement, cela ne correspondrait pas à la réalité.

 

Les rares fois où j'imprime le fond de carte avant d'observer, c'est quand je m'attaque à des amas ouverts très riches. Dans ce cas j'imprime même une image de l'amas qui me convient (en négatif), et je coche dessus toute les étoiles que je vois à l'oculaire pour préparer une remise au propre. Je me souviens avoir dessiné de cette manière M46 (avec la NP NGC 2438 à l’intérieur) et aussi NGC 7789 l'amas de la Rose de Caroline. Pour chacun d'eux j'avais vérifié la visibilité de plus de 100 étoiles ;). Je ne vois pas comment on pourrait dessiner autrement ce type d'amas...

Modifié par yves65

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Yves d'avoir précisé ta démarche. Pour tous tes futurs dessins (hors amas car cela te fait trop peur), il est possible avec l'expérience que tu n'ai plus besoin de passer par ta phase C2A et que ton brut soit assez précis du premier coup (je suis toujours dans mon rêve !) ; ce n'est en tout cas pas si dur que cela tant qu'on a du suivi. Le problème se posera juste pour des accidents stellaires type SN ou autre, qui ne seront pas positionnés sur le logiciel. Tu n'es pas le seul à procéder ainsi et je me dis finalement que mes dessins doivent être entachés d'erreurs de positionnement surtout pour les plus faibles étoiles. Pourtant, je ne suis pas trop dans les choux lorsque j'appose l'échelle en minutes d'arc.

Tiens, une échelle sur tes dessins, tu peux la joindre sans souci, elle sera juste à tous les coups.     Fabrice M. qui tente d'approcher l'orthoscopie au naturel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cadeau pour toi Yves, voici la preuve qu'on peut dessiner un amas ouvert riche sans trame stellaire (je dis ça pour les débutants qui ont envie de se lancer) et il s'agit justement de NGC 7789 (dessin de 2006). Je dois avouer qu'en 2018, le courage me manque parfois pour récidiver...

5beb1727a7be2_NGC7789pourYves.jpg.f022971bac42455b90f9e2623807e888.jpg

C'est effectué au T356 x 337, voyez comme il y a de faibles duos et 344 étoiles ont été pointées. Il est possible qu'il y ait des déformations dans certains secteurs d'étoiles. Désolé pour le vieux scan publié (il est de la même époque) et il y a bien sûr inversion gauche-droite propre aux SCT avec renvoi coudé (cela est signifié dans l'orientation). Je l'avais certainement comparé à une photo jadis et je ne me souviens plus quelle note je m'étais mis.   Je me rappelle juste que la partie dessinée n'est que la zone centrale de l'amas. Fabrice M.

 

 

 

 

 

  • J'adore 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

NGC 7789 doit faire partie du top 10 des plus beaux amas ouverts à mon goût ! Mais il n'est pas plus joli en vrai que sur ton dessin. Bravo pour cette production comme pour toutes les autres...

 

(Il me semble que tu avais déjà mentionné et/ou montré ce dessin il y a quelques temps car son histoire me parle... ;))

Modifié par Cédric Perrouriefh

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Fabrice pour tous ces conseils et avis :).

 

Ton dessin de NGC 7789 avec magnifique. On perçoit très bien les zones sombres qui donnent l'illusion d'une rose et de ses pétales.

Comme je suis entrain de lire le bouquin "Astrodessin" que tu as coécrit, j'ai bien vu par quelle méthode tu arrives à ce résultat ;). C'est superbe, bravo. (Dessin sur fond noir en positif, puis collage d'une feuille A4 blanche avec trou découpé au milieu pour simuler le champ de l'oculaire.) J'ai souvent vu tes dessins sur le net, mais je ne pensais pas que tu procédais comme cela. Le rendu est superbe.

 

D'ailleurs, c'est chouette de pouvoir lire un livre et de dialoguer en même temps avec l'un de ses auteurs (Merci Astrosurf :)) A chaque page du bouquin, j’apprends des trucs. Ca me donne des centaines de pistes pour progresser (Et il y a de quoi faire,  je pense, dans mon cas...). Mes dessins jusqu'à présent, ont toujours plus ou moins été fait à l'arrache, genre système D. Je n'ai que l’embarras du choix pour faire mieux à l'avenir.

 

Pour en revenir aux champs d'étoiles, j'ai tendance à vouloir dessiner tous les objets que j'observe, un peu comme si je les collectionnais. Du coup, quand les objets ne montrent pas de détails (comme les galaxies elliptiques par exemple) , le fait de placer les étoiles rigoureusement prend plus de temps d'observation que de dessiner l’objet lui même. Du coup c'est vrai que j'ai souvent eu tendance à avoir recours aux cartes de champ à posteriori, car le placement des étoiles sur mes dessins à l'oculaire,  était souvent bâclé pour raison de gain de temps. Mais quand on prend vraiment le temps d'observer, comme dans le cas de M33 ci-dessus, on peut prendre plus de temps pour le champ d'étoiles. D'ailleurs mon brouillon était assez correct sur ce point là. (Mais je ne le montrerai pas ici, car le dessin de la galaxie était atroce, plutôt fait d'isophotes qu'autre chose... ;)) La précision du placement des étoiles sur un dessin est tout simplement proportionnelle au temps que l'on passe à faire cette opération, et je dois pouvoir progresser sur ce point aussi 9_9.

 

Quant à l’échelle, j'ai toujours pris le parti de dessiner tous le champ visible dans un oculaire, même si beaucoup d’autres dessinateurs ne le fond pas (ou ne le fond plus.) A la base, c'était par soucis de montrer l’échelle justement. C'est pour ça que j'indique toujours l’oculaire utilisé et le grossissement sur mes dessins. Par exemple pour M30 : Nagler 5mm et 240x. Donc en théorie, il suffit de faire 82°/240 pour retrouver le champ de 0,34° de l'image.

Mais bon, c'est un parti pris, peut être que je m’embête pour rien et qu'il serait suffisant de ne montrer que l'objet. Mais comme j'ai commencé comme ça, je continue par soucis d'homogénéité de tout mes dessins. (Pour l'instant en tout cas, mais on ne peut jamais connaitre l'avenir;).)

Modifié par yves65

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui, ce fameux dessin de NGC 7789 a été publié dans un Astrosurf mag de l'époque.

344 étoiles !!

 

Oui Yves c'est intéressant de pouvoir discuter avec les auteurs de nos lectures, comme j'avais par exemple fait avec L. Ferrero ou ici même avec Fred et Fabrice.

Ah tu me donnes vraiment envie de me replonger dans Astrodessins, mais faut que je finisse Deep Sky Wonders avant. Tu me diras qu'avec le temps qu'il fait ça facilite les lectures ...

 

Moi aussi à mon très petit niveau mon souci est le placement des étoiles, qui jusque là prenait toujours plus de temps que le dessin de l'objet lui-même, vu que j'étais à 80 / 100 mm. La tentation est de bâcler ce travail de placement pour s'intéresser au coeur du sujet, toujours plus attirant même dans 80 mm que de positionner des points. Les solutions plus valables sont soit d'utiliser un champ pré-étoilé, soit de développer des techniques pour géométriquement placer plus vite les étoiles mais encore assez rigoureusement, soit réduire le champ. C'est ce que je fais, en ne gardant que les principales étoiles autour de l'objet. De plus, je me satisfais d'un placement assez approximatif, pour essayer d'aller vite sur le moment. Etant déjà tout le jour sur écran, même si j'en mesure l'apport puissant, je ne suis pas porté sur l'accumulation de temps passé sur des logiciels de dessin. Ce souhait de réduire le temps passé au placement des étoiles sera encore plus vrai au 300 j'imagine, car le temps de dessin de l'objet sera aussi plus important.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai dans les 2 sens et quel plaisir de discuter en direct avec les lecteurs attentifs du livre. Je ne sais ce qu'en pensent mes confrères mais j'ai comme l'impression que les recettes de cuisine de Serge et des autres co-auteurs commencent à être pratiquées. Les meilleurs d'entre vous en feront certainement une sauce à leur convenance en fonction de leur personnalité  ; c'est tout le bien que je leur souhaite.

Désolé Cédric pour le dessin (il est possible que je l'ai déjà posté un jour) mais c'était tellement d'à propos !

Pour le placement fastidieux des étoiles, je suis entièrement d'accord avec vous et plus précisément avec çà (Yves et Etoiledesécrins)

Le 13/11/2018 à 20:44, yves65 a dit :

le fait de placer les étoiles rigoureusement prend plus de temps d'observation que de dessiner l’objet lui même

Cette nuit par exemple, j'ai attaqué le champ de la Bulle (NGC 7635) au T600 avec un champ ma fois assez grand (au 16 Nagler), exercice que je repoussais un peu. Heureusement, il y a beaucoup de figures assez géométriques et je sais déjà que le résultat sera correct. Déjà 2 bonnes heures se sont écoulées et je fus stoppé par l'arrivée d'une masse nuageuse. Il doit avoir une soixante d'étoiles de couchées et il me reste encore un petit quadrant nord pour clore cette trame stellaire. Je risque de reprendre ce travail à la prochaine lunaison. Il est certain que la seconde phase (s'attaquer à l'objet nébuleux), celle que tout astro dessinateur affectionne, sera plus rapide : je sens déjà que la bulle ne sera pas entière, le filtre Hbêta sera de sortie pour traquer tout le tapis nébuleux très faible en arrière plan et il faudra rehausser les zones hydrogène qui le méritent, parfois loin de la bulle "virgule" elle-même. Puis il sera alors temps de vous présenter un petit comparatif avec une Bulle exécutée au C14 naguère.

 

Le 14/11/2018 à 12:04, etoilesdesecrins a dit :

...je ne suis pas porté sur l'accumulation de temps passé sur des logiciels de dessin.

C'est ce que je pense du fond du coeur et je vais m'en expliquer : du moment que le temps imparti su terre est limité, il en va de même sur l'établissement de sa fiche dessin et du partage du temps. Tant qu'à être presse-boutons, je préfère aller chercher des infos sur le web et donc perdre du temps dans la lecture de papiers scientifiques concernant l'objet plutôt que de taper sur des icônes de logiciels graphiques à des seules fins de présenter un document numérisé potable. A mon avis, il ne faut jamais perdre l'idée que l'on pratique d'abord l'astronomie avant l'infographie, vous en sortirez grandi.                    Fabrice M.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo Fabrice pour cette persévérance à l’oculaire :). Je n'ai jamais vraiment réussi à voir la Bulle en visuel... Par contre, j'ai toujours été surpris par la nébuleuse NGC 7538, toute proche de la Bulle, et qui est beaucoup plus visible à l’oculaire. Cette deuxième nébuleuse, qui n'a d’ailleurs pas de nom commun, gagnerai à être plus connue. Mais évidemment esthétiquement, la Bulle c'est autre chose. Pour peu qu'il y ai M52 dans le champ en plus, ça fait du monde dans le secteur... Bon courage pour la suite de ton travail :).

 

Il y a 5 heures, Sky runner a dit :

A mon avis, il ne faut jamais perdre l'idée que l'on pratique d'abord l'astronomie avant l'infographie, vous en sortirez grandi.   

 

Tout à fait d'accord ;).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Sky runner a dit :

Désolé Cédric pour le dessin (il est possible que je l'ai déjà posté un jour) mais c'était tellement d'à propos !

 

Non mais au contraire ! C'est toujours un plaisir de le revoir ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant