patsonzero

Étalonnage d'un luxmètre

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je travaille sur l'étalonnage d'un luxmètre. En faisant quelques recherches sur internet, j'ai trouvé une information selon laquelle on utiliserait une lampe étalon pour procéder à l'étalonnage. Mais je n'ai pas pu trouver d'autres informations concernant le mode opératoire du dit étalonnage.

Merci d'avance de vos réponses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour,

 

Pour mieux répondre, il faudrait nous en dire un peu plus :

- usage photographique, angle de champ, précision souhaitée...0.01 ou 10000 lux....

Parfois  le plus simple est de louer un luxmètre photo/ciné.

La principale source d'incertitude est l'angle de champ.

 

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Non c'est pas pour usage photographique. C'est pour une vérification de l'éclairement dans divers locaux (chambre, couloir...).

En fait, je veux m'assurer que l'appareil (luxmètre) fournit des valeurs correctes (exprimées en lux).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok,

Il existe des petits luxmètres pour cet usage et d'un prix de quelques dizaines d'euros.

Si l'on veut en faire un, ce n'est pas si simple : filtrage du visible, affichage...il restera effectivement la calibration à réaliser.

A défaut d'un autre appareil, on peut convertir les indications d'un appareil photo numérique :

temps de piso, Iso, diaphragme...

sur une mire...

Mais difficile de conseiller une méthode ou une autre sans rien savoir de la compétence et de l'équipement à disposition.

 

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une méthode possible et que j'ai pratiquée dans un lointain passé, car actuellement je dispose d'un luxmètre  :

(en gros !)

 

- j'ai placé un écran blanc semi-mat à l'extérieur et éclairé par la lumière du jour : ( écran de 1.5m de coté pour projection)

- ensuite prise de vue avec un APN Canon 30D, lumière du jour, réglage SPOT exposition pour obtenir un niveau de gris de 18%

Calcul de conversion de ces paramètres d'exposition en LUX (attention c'est la méthode du pauvre , pas très précis).

 

Ensuite il faut placer le luxmètre à régler face à cet écran et le régler à la valeur calculée.

 

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By eole
      Bonjour à tous ! 
       
      après plusieurs mois de recherche pour mon premier télescope et en ayant longuement comparé le pour et le contre entre plusieurs modèle et ce que je souhaitais observer, j'ai récemment acheter un dobson 300 x1500 de chez skywatcher. Je débute encore dans ce domaine et j'aurai plusieurs question en rapport avec mon materiel.
       
      la première : je cherche un moyen efficace d'au moins le protéger contre la poussière / prendre soin du matos lorsque je le rentre dans le garage  (au sec) en attendant d'avoir un ciel claire pour observer, qui pour le moment n'arrive pas beaucoup hélas.
       
      la deuxième : d'après vous quel serait le type d'oculaire /accessoires que je pourrais prendre pour ce télescope pour compléter un petit peu plus tard? Sachant que j'ai un peu de budget mais je ne veux pas non plus me ruiné.
       
      de plus si vous avez des conseils plus général a me donner plus en général pour une débutante comme moi je suis preneuse!
       
      Cordialement.

       
    • By frédogoto
      Bonjour à tous
      J’ai un souci sur le Mak 150 Orion de ma femme ; le petit baffle du ménisque s’est décollé
      La méchante surprise….
      Du coup comment faire pour rattraper le coup ? en fait ma question concerne la colle : quel type de colle faut-il utiliser ? je n’ai pas envie que ça dégaze de vapeurs douteuse sur le ménisque ?!
    • By Florian_Vn
      doublon
    • By Florian_Vn
      Bonjour,
       
      J'aimerais monter en diamètre pour le planétaire (je possède actuellement un C8 EHD sur AVX) et je lorgnais sur des choses autour de 250 mm en tube ouvert, du style VMC 260 ou µ250.
      J'ai donc plusieurs questions sur le µ250, en version CRS ou non :
      - Longueur du tube : sur le site constructeur, je lis 945 mm, sur Pierro-Astro 850 mm, sur ce test 765 mm, bref : quelle longueur fait votre tube ?
      - Poids : visiblement autour de 12 kg, ça passe sur une monture eq6-r pro (charge max à 20 kg) je suppose, même en CP ? Les 12 kg, c'est le poids du tube seul ou il y a colliers + platine aussi ?
      - Si je veux le monter sur une eq6-r pro, il y a des choses complémentaires à acheter à part la platine et les colliers ? 
      - Disponibilité : vu le budget, c'est pas pour tout de suite mais il semble en rupture, que ce soit en neuf ou occasion, Taka a annoncé des choses sur une rupture de prod ?
      - Alimentation électrique : le tube dispose d'un moteur pour la MAP et un autre pour les ventilateurs du primaire ==> question bête mais je la pose quand même : c'est quand même possible de faire la MAP manuellement ? D'autres trucs à alimenter sur 12V (le chercheur peut-être) ?
      - Accessoires / adaptateurs supplémentaires pour coller un train d'imagerie planétaire ?
       
      Merci par avance pour vos retours.
       
      A+
    • By Pepit0
      Bonjour à tous, 
       
      je me suis décidé à envoyer les miroirs de mon Celestron 11 se faire ré-aluminer. 
      Pour cela il m'a fallu retirer le baffle du miroir primaire. Au début je pensais le faire faire chez un pro, mais aprés un coup d'oeil au montage, ça ne m'a pas paru trés risqué de le faire moi-même, et puis ça évite les aller-retours...
      J'ai seulement acheté des gants pour l'optique et qq chiffons doux pour protéger les optiques contre les outils (au final pas besoin, ça se desserre à la main).
      J'ai n'ai rencontré aucune difficulté, une fois desserré l'anneau côté avant du miroir, le baffle se retire tout seul.
       
      Par contre, il y a un joint d'appui en liège qui est collé à l'arrière du primaire avec une sorte de colle silicone. La colle sert également à combler le jeu entre l'intérieur du trou central du miroir primaire et le baffle (le diamètre extérieur du baffle est  plus petit), avec trois calles lièges noyées dans la colle. J'ai donc retiré la colle afin de préparer le miroir pour le décapage ... 
      Mais lorsqu'il s'agira de remonter tout ça, il va falloir que je remette de la colle (ou pas). Je me suis dit que ça ressemblait à de la colle CAF 730. 
      - pour combler le jeu baffle/primaire, est-ce que je remet de la colle ou bien je m'arrange autrement ? 
      - a mon sens, le joint d'appui est collé pour empêcher le primaire de tourner autour du baffle, par friction avec le joint suivant. Etes-vous d'accord ?
       - est-ce que vous pensez que la CAF 730 c'est OK ? 
       
      Question subsidiaire : j'ai fait qq marque au feutre indélébile sur le miroir pour repérer sa position. Mais est-ce que ça va tenir le décapage ? Pas sûr... J'ai essayé de faire des marques avec la pointe d'un outil sur le dos du miroir, mais c'est super dur !! Et je ne veux pas faire de bêtise.. Des idées ? 
       
      Ci-dessous qq photos. 
       
      Bon ciel à vous tous
      Pierre


  • Upcoming Events