• 0
Achaim

j aurai du prendre lulu..

Question

bonjour les astros...sur mon tout neuf 200/1000 , au bout de quelques pointages , la collim se met a l ouest systématiquement ...je refais donc plusieurs fois en l espace de 2 heures , je me dit que ce n est surement pas normal...je dois refaire secondaire qui pointe plus au centre qui pourtant est bien bloqué et de fait primaire.qui est bien bloqué aussi , je sis que sa bouge mais quand meme , pour la photo sa risque d etre compliqué ...o.O

j ai un laser hotec qui se centre sur le porte oc.1.25

par contre c est là ou je pense qu'il y a un soucis , l adaptateur 2 " pour mettre les petits oc (SW) . à un très très leger jeu qui est bloqué ensuite par deux visses qui sont du même coté, donc pousse l adaptateur d un coté ....ma question est de savoir si sa a vraiment de l importance ..? et si c est normal de refaire la collim toutes les heures ....

me dit que j aurai du prendre lulu .........:$

et ma deuxième question..................................franchement ..........vous la voyez vous avec un 200 le NGC 7000..????.........moi c est noir de chez noir ...........sa doit etre la collim...:S

merci à vous . ........

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

14 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Salut Herve je pense que c'est très faible vu ce que cela donne sur stellarium essaye des cibles plus simple au debut :)

 

Pour ngc 7000 je pointerais Deneb qui est a coté pour ta collimation (verification) et ta map avec un masque de Bathinov puis j'irai sur la cible avec une premiere pose a 1600 iso et 90 seconde pour voir l'orientation et auquel cas la corrigé (tourné l'apn sur le po) et tu peut retourné sur Deneb pour voir si la manipe n'a pas faussé la map puis j'essayerais des poses a de 400 a 800 iso 600 seconde pour voir sinon Astrobin peut t'aider a voir les paramètre  https://www.astrobin.com/122653/?data_source=&nc=iotd

https://www.astrobin.com/search/?q=ngc+7000&search_type=0&solar_system_main_subject=&telescope_type=11&camera_type=1&aperture_min=0&aperture_max=216&pixel_size_min=&pixel_size_max=&data_source=&start_date=&end_date=&integration_min=&integration_max=&moon_phase_min=&moon_phase_max=&license=0&license=1&license=2&license=3&license=4&license=5&license=6

 

Apres il faut pas devenir parano pour la collimation en planetaire c'est de suite pénalisant pour la HR essaye de te faire la main tous doucement ;)

Ton Laser est de bonne facture il n'y a pas de raison que cela foire tu le positionne sur ton tube et tu le fais tournée pour voir si le laser décrit un cercle si c'est le cas tu positionne le centre du cercle décrit par rapport a ta pastille sur le primaire puis tu barlotte et tu centre la tache du retour sur la cible du laser et ca roule tu peut peaufiné sur Deneb si tu le souhaite  

 

bon shoot

2018-11-12 (1).png

Edited by Sauveur

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
  • 0

Ne pas voir NGC 7000 (ou toute autre nébuleuse) n'a rien à voir avec la collimation. Arrêtons de mettre tout sur le dos de la collimation ! Pour voir NGC 7000, il faut un très grand champ, par exemple utiliser des jumelles. et un ciel parfaitement noir. Dans un 200 mm, sous un ciel vraiment bien noir, on peut commencer à la percevoir sans filtre au niveau du Golfe du Mexique (on ne la voit bien sûr pas en entier, elle déborde). Un filtre UHC ou OIII la rend bien mieux visible. En tout cas c'est un objet difficile en visuel, la transparence du ciel fait tout (c'est sur le dos de la pollution lumineuse qu'il faut presque tout mettre, et en plus c'est vrai).

 

Concernant la collimation, il faut la vérifier sur une étoile. Quand tu dis qu'elle est à l'ouest, c'est en ayant vérifié sur une étoile ?

 

 

Edited by Bruno-
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 3 heures, Bruno- a dit :

Quand tu dis qu'elle est à l'ouest, c'est en ayant vérifié sur une étoile ?

non du tout xD façon de parler .....en fait ça se dérègle très vite (difference de temperature, humidité ect..) ..le pire tout a foiré juste au moment ou saturne était en dessous et proche de la lune ...grrrrrr le secondaire a 2cm du centre du primaire alors que j avais tout bien fixé bloqué bref..........photo foirée........

pour 7000 , je prend stelarium et regarde ce qui est en magnitude de 5 ou 6 maxi et je pensai vraiment puisque annoncée comme M4 en voir quelques filaments ...oc : ES 24 en 82°.........du cp je viens de commander un Baader UHC ; malheureusement je pense que je ne vais pas avoir le choix autre que de passer par la case "filtres"

Il y a 3 heures, Sauveur a dit :

bon shoot

et bien c est pas gagné..............mais je vous ferai par de ma première photo ou plus précisément,  , ma première "bouze"xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonsoir, il ne faut pas totalement se fier aux magnitudes, surtout sur les objets étendus comme NGC 7000. Car ce sont des indications comme si l'astre était une étoile, donc un point. Dans ce cas mag 4 ou 5 c'est plutôt lumineux, mais sur un objet aussi étendu que North America, la perception qu'on peut en avoir est bien plus faible!!!

 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 54 minutes, Maïcé a dit :

il ne faut pas totalement se fier aux magnitudes

ok mais du coup je ne comprend plus .......les magnitudes en référence sont les étoiles ok........alors comment a été décidé la magnitude pour exemple de NGC7000 ?? puisque magnitude égale indice de luminosité ...Andro est à 3;5  je crois , donc théoriquement  a peut prêt pareil mais galaxie , y aurait il des échelles différentes a appliquer entre galaxies etoiles et nébuleuses..? par ex magn 6 d une étoile équivaut a 10 en nebuleuse ect...

merci pour la lanterne.........B|

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Non, ce n'est pas si simple. En fait il faut pondérer par la surface de l'objet. plus l'objet est étendu plus il sera difficile à voir même pour une magnitude réputée accessible à l'oeil. Pour une galaxie, c'est très variable car ça dépend si elle a une noyau brillant , si elle est vue par la tranche ou de face, car ce que tu verras n'est pas toute sa surface mais la partie brillante.

Il y avait NGC IC project qui donnait les magnitudes surfaciques mais je crois que le site a été arrêté, la base n'est plus accessible.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

La magnitude surfacique se calcule (c'est bizarre mais c'est comme ça !) en additionnant à la magnitude de l'objet 2,5 fois le logarithme de sa surface (nombre de secondes carré ou minutes carré) pour obtenir la magnitude moyenne d'une portion d'une seconde (ou minute) carré de cet objet.

 

Dans le cas de NGC 7000, vu comme c'est étendu, log(S) multiplié par 2,5 fait grimper la magnitude par portion de surface bien comme il faut, ce qui explique que l'objet est plus  galère à observer qu'on pourrait croire. Cette nébuleuse ne doit qu'à sa grande surface sa magnitude assez faible, "somme" (pas dans le sens purement arithmétique, mais intégral) des magnitudes assez élevées des nombreuses "petites portions" qui constituent cette "grande surface".

 

Ainsi pour les objets étendus la magnitude n'est pas très appropriée pour rendre compte de ce qu'on voit...

 

Là où ça se complique, c'est si la magnitude surfacique n'est pas uniforme ! Un exemple sorti récemment dans un post très intéressant de @yves65 (rubrique observation visuelle) est celui de M33 est ses bras spiraux. Une parcelle d'une minute carré de M33 a en moyenne une magnitude de 14,1. Sauf que cette valeur ne nous renseigne pas sur la facilité ou difficulté à voir les bras spiraux, par exemple, car leur magnitude surfacique est plus basse ("ils brillent plus" ;)) que la moyenne de la galaxie. Bon, dans ce cas précis c'est à l'avantage de l'observateur, mais celui qui se baserait sur cette même valeur moyenne pour espérer au contraire voir la matière entre les bras dans un instrument de petit diamètre l'aurait probablement dans le baba ;) On voit que la notion de magnitude surfacique a elle aussi quelques limites ! 

 

Dernier point, il faut être sûr que l'on parle bien de magnitude visuelle et pas de magnitude photographique. Car l'oeil est plus sensible à certaines longueurs d'onde (maximum dans le vert) qu'à d'autres (rouge et tout ça...). Ce qui fait que pour une magnitude photographique (même surfacique) égale, une nébuleuse planétaire toute verte sera très bien perçue à l'oculaire, alors qu'une nébuleuse riche en hydrogène émettant surtout dans le rouge sera quasiment voire totalement invisible sans filtre (les exemples ne manquent pas : Rosette, Tête de cheval... accroche-toi ! :S). Je crois me souvenir que la nature de la magnitude est précisée sur Stellarium, au moins dans certains cas...

 

En conclusion, le mieux c'est de se fier juste un peu aux données fournies par le logiciel, puis surtout tester. Même sur plusieurs semaines, dans des conditions différentes de transparence, avec ou sans filtre, etc. Et ne pas jeter l'éponge dès la première tentative plantée ! ;)

 

 

  • Like 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

NGC 7000 est un objet immense ! Cette nébuleuse ne tient pas entièrement dans le champ d'un télescope. Sa taille apparente équivaut à 4 fois celle de la pleine lune (ce qui fait 16 fois plus grande en surface !). On ne peut en voir qu'une partie à la fois. Rien à voir avec la collimation. C'est souvent une erreur de débutant de croire que ce n'est pas parce qu'un objet est invisible à l’œil nu, qu'il n'est pas étendu dans le ciel. (Et en plus pour NGC 7000 mieux vaut utiliser un filtre OIII.)

 

Voici une astuce pour se rendre compte de la taille apparente de cette nébuleuse, et comprendre pourquoi on ne peut pas la voir en entier dans un télescope. Une simple paire de jumelles avec 2 filtres OIII coincés dans les bonnettes, et roule ma poule ;) ! Ca marche ! :

 

181113075454390670.jpg

Ce système marche aussi très bien pour voir les Dentelles du Cygne en entier, même si elles brillent moins que la Nébuleuse America.

On voit en même temps les Deux Dentelles et le Triangle de Pickering, ce qui est totalement impossible dans le champ réduit d'un télescope. C'est une expérience sympa à faire (mais ils faut 2 filtres OIII ;)).

Edited by yves65
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Cédric a été bien plus précis que moi dans l'explication des magnitudes.

En première approximation, si tu te bases sur des photos (en lrvb, pas avec des filtres) pour tenter une observation, dis-toi que si l'objet est très étendu sans zone brillante, tu ne le verras pas. S'il est étendu avec des zones brillantes, tu ne verras au mieux que les zones brillantes, s'il est très condensé selon la magnitude indiquée, tu le verras.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

ok ok ..merci pour toutes ces explications :)

compris le calcul de la magnitude des objets étendus , ceci dit très bizarre ¬¬

sur stelarium NGC 7000 à une m de 4 par contre il y a une autre donnée qui donne 14 de mag par min d arc, donc sur un point précis de l objets , mais si cette donnée est une moyenne , comment arrive t on à 4 au final c est incohérent ..??....

Il y a 16 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Cette nébuleuse ne doit qu'à sa grande surface sa magnitude assez faible, "somme" (pas dans le sens purement arithmétique, mais intégral) des magnitudes assez élevées des nombreuses "petites portions" qui constituent cette "grande surface".

 

a moins que des étoiles super lumineuse à l intérieure de la nébuleuse passent dans les calculs ....et il en faudrait un gros pourcentage ..?? au moins un tiers de sa surface ..? 

 

mais je n es pas saisi la nuance du sens intégral et non arithmétique ....ce qui voudrait dire qu il n y a pas une moyenne ..?o.O

 

 

 

bref....effectivement je constate que la magnitude contrairement à ce que je pensai est loin d être une référence exacte pour l observation directe ...et pour Andromède , une donnée plus juste serait de dire que sa magnitude va de 3,44 à 13.3....info qui ferait part que certaines parties sont visible et d autre pas ou moins . idem pour 7000 , donner une échelle de magnitude serait plus juste

au moins pour les objets étendus ...:)

 

après on va me dire ..........."ben t a qu a aller voir.........xD "

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 29 minutes, Achaim a dit :

sur stelarium NGC 7000 à une m de 4 par contre il y a une autre donnée qui donne 14 de mag par min d arc, donc sur un point précis de l objets , mais si cette donnée est une moyenne , comment arrive t on à 4 au final c est incohérent ..??...

 

La magnitude globale, qui s'exprime en magnitudes, mesure l'éclat de l'ensemble de l'objet. Exemple : magnitude 5 pour NGC 7000.

 

La magnitude surfacique, qui s'exprime en magnitudes par minute d'arc carrée (ou par seconde d'arc carrée), mesure la densité de lumière. Exemple : magnitude 14 par minute d'arc carrée pour NGC 7000.

 

Ce sont deux choses différentes. Il est donc normal que les valeurs numériques soient différentes.

 

C'est comme pour la population : il y a 65 millions d'habitants en France, et 110 habitants par kilomètre carré en France. Ce n'est pas la même chose qui est mesurée : ce n'est pas la même valeur numérique.

 

Ce qui complique les choses, c'est que l'échelle des magnitudes est « logarithmique » (comme les décibels, ou les intensités des séismes). On sait qu'un objet 100 fois plus brillant a une magnitude de 5 unité plus petite (c'est la définition des magnitudes). Imaginons une nébuleuse qui fait 100 minutes d'arc carrés et a une magnitude surfacique de 10 par minute d'arc. Puisqu'elle est 100 fois plus grande qu'un carré de 1 minute d'arc carré, elle sera 100 fois plus brillante qu'un tel carré (un centième de la nébuleuse). Donc elle aura la magnitude globale 5 (10 moins 5).

 

NGC 7000 est nettement plus grande que ça, ce qui explique la différence importante entre la valeur numérique de sa magnitude de surface et la valeur numérique de sa magnitude globale.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 1 heure, Bruno- a dit :

Ce qui complique les choses, c'est que l'échelle des magnitudes est « logarithmique » (comme les décibels, ou les intensités des séismes). On sait qu'un objet 100 fois plus brillant a une magnitude de 5 unité plus petite (c'est la définition des magnitudes).

ok ok merci....:)

donc du coup imaginons un objet 2 a 3 fois plus étendu que ngc7000 tout aussi bien moins visible , on pourra presque avec ce mode de calcul descendre a une magnitude  de  1 ou 2 .....

j avoue ne pas comprendre la logique , non logique  de cette invention. (systeme log)..........l inventeur du système a eu de l humour..? ne serait il pas anglais ..? sa y ressemble bienxD

a moins que sa es de l importance à un niveau scientifique....

en tout cas ce que j en retient , la magnitude n a de réel que si l on connaît la place que prend l ojet dans  l espace , sans cette donnée, ce peut etre une fausse indication , au moins pour l observationB|

Edited by Achaim
beugue

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 1 heure, Achaim a dit :

l inventeur du système a eu de l humour..?

L’inventeur des magnitudes stellaires est tout simplement le grec Hipparque au IIème siècle avant JC ;). Je ne sais pas s'il avait le sens de l'humour, mais il a simplement catalogué les étoiles visibles à l’œil nu en fonction de leur éclat sur un échelle de 1 à 6. Il se trouve donc que l’échelle de perception de l'éclat d'une étoile par l’œil humain est logarithmique ;). Ensuite, on n'a fait que prolonger cette échelle vers les étoiles invisibles à l’œil nu. (ou même dans le sens négatif pour les objets très brillants : -4 pour Vénus, -30 pour le Soleil.)

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

C'est spécial l'humour grec ;-)

 

Le 12/11/2018 à 13:07, Achaim a dit :

pour la photo sa risque d etre compliqué .

C'est l'inverse : tu vas beaucoup mieux "voir" le CP

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now