jldauvergne

Conférence d'Aurélien Barrau sur les trous noirs, la relativité et la mécanique quantique.

Recommended Posts

Bon, pour jeter un pavé dan la marre, j'aime beaucoup Aurélien dans le discours scientifique, dans sa pédagogie, mais toutes ses phraséologies que l'on entend depuis 10 ans, non renouvelées : ça me saoule !!! Cela manque un peu d'improvisation, et de renouveau ...

Je regrette les conférences de notre regretté André Brahic, lui, cela avait de la l'allure :):):) 

 

  • Like 2
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Mesdames et messieurs, ce soir, en exclusivité sur Astrosurf, et en streaming sur beinsport, le championnat mondial de combat de rue à la barre à mine.

A ma gauche, short petit bateau et marinière made in France, C8+

A ma droite, short OM forever, tee-shirt "I love Serge", vaufreges.

cote unibet: C8+ 142. Vaufrège 1,0001.

C8+, tu me lègues ton bateau?

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qué, Kirth  !!! AB, la nouvelle égérie des bobos écolos Parisiens ... ;):) Mais je l'aime bien, il est excellentissime dans son domaine :)

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour mon info c'est quoi les astroparticules?

Et ne dites pas que c'est élémentaire... Thanks

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Mercure a dit :

c'est quoi les astroparticules?

Ben, c'est un résultat basique de l'évolution : la plupart des êtres vivants ont une partie cul et une partie tête.

Mais comme l'homme se croit plus malin que le reste du vivant, chez lui la partie tête a tendance à enfler démesurément.

Cependant sa chair est faible : il a la partie cul-arité de ne penser qu'avec son cul et de souvent péter plus haut qu'il l'a...

Or comme le faisait si justement remarquer Julos Beaucarne : "à force de péter trop haut, le cul prend la place du cerveau"

Aussi, beaucoup d'humains ont hélas un excès de parties cul contre un grave déficit de cerveau, même chez les astronomes...

C'est l'explication la plus raisonnable que j'aie à proposer ce matin au terme "astroparticules" :)

Évidemment, des gens encore plus raisonnables - dotés ceux-ci de deux cerveaux, mais forcément alors un peu coincés du cul - vont te proposer une définition alternative suprêmement intelligente : je ne saurais trop te mettre en garde contre les explications oiseuses d'individus dont la seule "culture physique" n'est qu'un exercice de pensée...

  • Like 2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Alain MOREAU a dit :

C'est l'explication la plus raisonnable que j'aie à proposer ce matin au terme "astroparticules"

 

Parfaitement !!

L'Aurélien n'aurait pas dit mieux -_-..

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎15‎/‎11‎/‎2018 à 02:29, Alain MOREAU a dit :

es seules choses raisonnables à porter avec un pantalon trop court

Moi aussi quand j' étais gamin j' avais toujours les pantalons trop courts !  :(

  • Like 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/11/2018 à 21:14, C8+ a dit :

 

Bon, pour jeter un pavé dan la marre, j'aime beaucoup Aurélien dans le discours scientifique, dans sa pédagogie, mais toutes ses phraséologies que l'on entend depuis 10 ans, non renouvelées : ça me saoule !!! Cela manque un peu d'improvisation, et de renouveau ...

Je regrette les conférences de notre regretté André Brahic, lui, cela avait de la l'allure

 

 

Bof nan, pas d'accord. J'ai vanné AB, mais de manière totalement burlesque, en précisant combien sa conf. était intéressante.

Là, tu l'attaques de manière sérieuse, pourquoi ?

Ça me semble franchement superficiel et pas justifié.  

Il n'y a pas spécialement de phraséologie dans sa conf. Il dit les choses de manière claire et précise. Certes avec un pantalon trop court (bon j'arrête ...xD) , mais sur le fond et la forme son discours est tout à fait impeccable. Donc perso, autant je pense qu'on peut s'amuser comme je l'ai fait, autant sur le fond la position rationnelle me semble être celle de @Kaptain, qui, avec honnêteté, malgré les différences idéologiques (que je n'ai pas pour ma part) reconnaît la qualité du travail proposé.

On peut ne pas aimer l'allure particulière du discours d'AB, mais le fait est qu'il en a, et venir lui dénier le truc de manière perfide, ça n'a pas de sens. Ou alors il faut que tu précises tes reproches... 

 

 

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Motta a dit :

Certes avec un pantalon trop court (bon j'arrête ...xD)

Oui, il n'est pas très charitable de se moquer ainsi de l'Aurélien, au motif qu'il a encore tous ses cheveux, lui, et qu'ils poussent, ou bien qu'il continue de grandir à son âge, ce pourquoi ses pantalons deviennent trop courts ! :D

Au demeurant ça prouve aussi combien les budgets de recherches sont chiches en notre pays : on portait des pantalons trop courts dans notre enfance car nos parents n'avaient pas les moyens de nous rhabiller chaque fois qu'on grandissait de trois centimètres... et bien souvent ils passaient de fesses en fesses, si j'ose dire, mais fréquentaient les mêmes bancs ;)

Sinon C8+ : t'as vraiment l'impression de te renouveler beaucoup pour ta part, dans tes sempiternelles provocations à deux balles ?

Il est vrai qu'un esprit brillant peut parfois nous renvoyer à la médiocrité ou à la fainéantise du nôtre : pour se permettre de le critiquer avec un minimum de crédibilité, il faut déjà commencer par s'élever à son niveau... il y a du taf il me semble, sur ce coup-là !

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Je n'ai pas encore assisté à une conf de AB, mais j'en ai savouré plusieurs de feu A Brahic, dont celle de la découverte des anneaux de Neptune. Elle date, mais j'en ai encore un souvenir impérissable.

La pêche qu'avait A. Brahic, c'était juste exaltant .:D

 

Pascal

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Capter et retenir l'attention du public se joue dans les toutes premières minutes. Aurélien Barrau y parvient, en s'exprimant dans un français précis, sans faire appel au support visuel, auquel tant de conférenciers ont recours. Lui n'en a pas besoin car il parvient à montrer ce qu'il veut dire par ses métaphores...

 Enfin, ennemis de la poésie, passez votre chemin... 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aurélien Barrau... un personnage autant crispant que passionnant.

 

J'ai du mal avec son côté gourou, qui va de pair avec avec un certain manque d'humilité, des digressions à la con, une obsession à faire des allusions sexuelles et politiques ( ça vaudrait le coup de comparer avec des discours scientifiques de 1940 pour voir si les nazis arrivaient à faire à faire autant d'allusions  ), et surtout, surtout un goût immodéré pour un vocabulaire inutilement difficile (qui heureusement se calme quand ça devient compliqué... ce qui prouve bien que même pour lui c'est un obstacle à la réflexion).

 

Mais il trouve de belles images très parlantes, des angles d'attaque originaux voire lumineux, et a une énergie et un enthousiasme communicatifs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aux discours SCIENTIFIQUES sous les nazis.

Attention, je ne dis pas ni ne pense que c'est un nazillon (et je n'ai pas caché ma part d'admiration) !!!

 

J'utilise simplement cette allusion comme référence extrême d'une société où il y a collusion entre le scientifique et le politique. J'aurais tout aussi pu prendre l'exemple de l'URSS et de Lyssenko (on en a déjà parlé dans un autre fil).

 

Evidemment que les idées qu'il glisse sont infiniment moins extrêmes. Mais ce qui est extrême c'est la dose de politique sur un sujet aussi éloigné du politique.

 

Et oui effectivement, je me demande bien à quelle période de l'histoire il y faut remonter pour retrouver ça. Est-ce que les nazis ou les bolchéviques le faisaient de la même manière ??? Est-ce qu'en mai 68 il y a des gens qui ont présenté par exemple des doctorats de la même manière ? J'aimerais bien savoir. Je trouve ça intéressant pour comprendre la nature de la collusion sciences versus politique ou religion.

 

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/11/2018 à 18:31, teko38 a dit :

Cours astronomie Julien BARRAU

julien ou aurélien ;-) ?

 

Le 22/11/2018 à 19:02, JPP 78 a dit :

Enfin, ennemis de la poésie, passez votre chemin... 

Etrange façon de s'exprimer. "Insensible" voire "réfractaires" n'aurait pas été plus adapté ?

Perso j'adore le côté poétique de ses exemples et de ses approches.

Quand il FAIT de la poésie, c'est vraiment sympa.

Quand il PARLE de la poésie, c'est inutilement alambiqué. On dirait qu'il ne fait pas ça pour partager ses impressions mais pour se la pêter.

 

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/11/2018 à 18:31, teko38 a dit :

Cours astronomie Julien BARRAU

 

Aurélien Barrau.

Par ailleurs j'ai ouvert le 20/11 un fil de discussion "Superbe cours tout public d'Aurélien Barrau" qui indique l'URL pointant sur l'ensemble de ce cours (11 vidéos).

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, vaufrègesI3 a dit :

l'allusion aux discours nazis est consternante

 

Ben oui, c'est le mot, et c'est même juste n'importe quoi... Comment tu réfléchis sur ce truc @FroggySeven ????

 

Il y a 7 heures, FroggySeven a dit :

collusion entre le scientifique et le politique

 

Il y a 7 heures, FroggySeven a dit :

la collusion sciences versus politique ou religion

 

Définition de collusion

Toute intelligence, tout accord secret entre personnes pour nuire à quelqu'un.

 

Tu pouvais difficilement choisir un terme plus inapproprié, désolé.

 

.............

 

Aurélien Barrau a des positions politiques. On est d'accord, pas d'accord, c'est encore une autre question. Mais des scientifiques qui ont une position politique, et qui la disent, ça ne date pas d'hier, et c'est tant mieux. D'Einstein pacifiste militant à, je ne sais pas, par exemple, en maths, Michel Broué (à gauche), Cédric Villani (au centre), etc. etc. etc., tout ça est très courant et sortir le nazisme et l'époque soviétique pour en parler, c'est juste, bon, bref...

 

En ne te mène qu'à une totale confusion, puisque tu assimiles une théorie pseudo-scientifique, une falsification donc (Lyssenko), portée au pinacle en régime totalitaire pour des raisons politiques, et des prises de positions de scientifiques dont les théories sont, elles, parfaitement valables et éprouvées.

Dans un cas l'idéologie conditionne (et falsifie) la science.

Dans l'autre, la science suit son chemin avec rigueur, et s'accompagne de prises de positions qui ne se permettent en rien d'en déformer les résultats.

Juste : aucun rapport.

 

 

Edited by Motta
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Motta a dit :

Définition de collusion

Effectivement, mea culpa, je n'ai pas utilisé le bon terme. Même si les allusions sont "glissées", c'est quand même sacrément lourdingue et donc plus proche du matraquage que du subliminal, donc du secret. à remplacer par irruption...

 

Il y a 16 heures, Motta a dit :

Einstein

Je n'imagine pas du tout Einstein truffer un exposé scientifique d'allusions pacifistes ou religieuses. Mais je me trompe peut-être. ça pourrait être intéressant de comparer avec une conférence d'Einstein (s'il y en a eu une) sur ce qu'il pense de la théorie quantique : faisait-il une douzaine de digressions en une heure à la gloire du seigneur et sur l'horreur théologique que représenterait un monde où Dieu joue aux dés ?

En plus, le lien entre le pacifisme et E=mc2, ou la théorique quantique et Dieu, n'est pas artificiel. Alors qu'avec Barrau c'est presque toujours méchamment capilotracté. S'excuser de vouloir unifier deux théories physiques parce que ça va à l'encontre de l'esprit du vivre ensemble, ça me fait penser à un placement-produit qui tombe comme un cheveu dans la soupe.

 

Il y a 16 heures, Motta a dit :

sortir le nazisme et l'époque soviétique

Bien sûr, contrairement à Barrau, ces théories étaient scientifiquement fausses et moralement abjectes. Mais pour retrouver un tel niveau d'irruption du politique dans le scientifique dans l'histoire récente, je suis bien obligé de ressortir du très très lourd... Et encore, je ne suis même pas sûr qu'ils arrivaient au même niveau !!!  Est-ce qu'en 1940 Von Braun truffait ses exposés sur les fusées d'allusions à la race arienne ??? J'en doute fortement (mais ça pourrait être intéressant de vérifier pour comparer).

 

 

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/11/2018 à 00:00, FroggySeven a dit :

J'ai du mal avec son côté gourou, qui va de pair avec avec un certain manque d'humilité, des digressions à la con, une obsession à faire des allusions sexuelles et politiques

 

Les scientifiques ne sont pas des êtres à part et heureusement. Ils ont le droit d'avoir une opinion sur tel ou tel sujet que ce soit politique, sociétal, etc...

Certes AB est très engagé et le dit et c'est tant mieux !

 

Le 26/11/2018 à 00:00, FroggySeven a dit :

ça vaudrait le coup de comparer avec des discours scientifiques de 1940 pour voir si les nazis arrivaient à faire à faire autant d'allusions

 

Tu ne peux pas comparer le milieu scientifique des années 40 avec celui d'aujourd'hui (je laisse le terme nazi de côté, voir les autres commentaires). A l'époque c'était un cercle très fermé avec peu de communication, de fait quand il s'agissait de participer à un congrès ou sortir un papier les scientifiques allaient à l’essentiel, pas le temps de digresser sur les sujets tels que la politique. Ceci étant ils n'en pensaient pas moins, lire par exemple "Comment je vois le monde" d'Einstein.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, iblack a dit :

Tu ne peux pas comparer le milieu scientifique des années 40 avec celui d'aujourd'hui (je laisse le terme nazi de côté, voir les autres commentaires). A l'époque c'était un cercle très fermé avec peu de communication

 

Bien évidemment... 

 

 

il y a une heure, FroggySeven a dit :

Mais pour retrouver un tel niveau d'irruption du politique dans le scientifique dans l'histoire récente, je suis bien obligé de ressortir du très très lourd... Et encore, je ne suis même pas sûr qu'ils arrivaient au même niveau !!!  Est-ce qu'en 1940 Von Braun truffait ses exposés sur les fusées d'allusions à la race arienne ??? J'en doute fortement (mais ça pourrait être intéressant de vérifier pour comparer).

 

 

Vouloir aligner la communication scientifique de 1940 et dans un monde en guerre avec celle pratiquée aujourd'hui, c'est vraiment du n'importe quoi.

Quant à Von Braun, il était surtout connu des services de renseignements alliés, c'était un ingénieur pas véritablement un scientifique, et de toute façon il ne lui était certainement pas permis de rencontrer le public pour balancer des infos sur ses activités.. Donc absolument rien à voir. 

 

Chacun a le droit de penser ce qu'il veut de Barrau, il a des défauts et son style (surtout dans ses écrits) peut parfois paraître inutilement empesé et ses digressions agacer, mais vouloir le décrédibiliser en rapprochant ses discours de celui des nazis ou de celui des bolchéviques (avec Lyssenko !!), je le répète.. c'est totalement inepte et consternant.  

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, iblack a dit :

Les scientifiques ne sont pas des êtres à part et heureusement. Ils ont le droit d'avoir une opinion sur tel ou tel sujet que ce soit politique, sociétal, etc...

Evidemment.

 

il y a une heure, iblack a dit :

AB est très engagé et le dit et c'est tant mieux

Le problème est : quand le dire ?

C'est ce qui distingue l'engagement du prosélitisme.

Quand un instit' donne à ses élèves un problème où on calcule combien de maisons d'ouvrier on peut construire avec le budget aloué aux handicapés mentaux... c'est du prosélitisme uniquement parce que tu ne penses pas "tant mieux" ?

 

il y a 31 minutes, vaufrègesI3 a dit :

vouloir le décrédibiliser en rapprochant ses discours de celui des nazis ou de celui des bolchéviques

Je ne veux ni ne peux le décrédibiliser sur le plan scientifique.

Mais oui, son comportement est inquiétant, et typique des sociétés qui glissent vers le totalitarisme : le rétrécissement des zones de neutralité, considérées comme tristes et ringardes, car on considère que son opinion personnelle est au-dessus de la notion de démocratie.

 

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, FroggySeven a dit :

Le problème est : quand le dire ? C'est ce qui distingue l'engagement du prosélitisme.

Quand un instit' donne à ses élèves un problème où on calcule combien de maisons d'ouvrier on peut construire avec le budget aloué aux handicapés mentaux... pourquoi c'est du prosélitisme ?

 

Tu fais un amalgame, le public est bien évidemment différent. D'un côté des adultes capables d'analyser et d'avoir un esprit critique, de l'autre des enfants qui doivent tout apprendre et certainement pas être "formatés" !

Edited by iblack
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu pointes à juste titre une limite de ma comparaison.

Mais on ne peux pas se contenter de dire que

"le prosélitisme c'est que pour les enfants" :P

 

Mon idée de respect d'une zone de neutralité reste valable.

Ce qui est typique des régimes totalitaires, c'est l'envahissement par le politique de domaines où on en n'a pas intrinsèquement besoin.

 

 

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now