Roch

Deux cibles d'hiver au 150/750 : M1 et le canasson

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Fichu trame en effet, c'est bien le seul vrai problème que j'ai éprouvé avec les poses super courtes. Et vraiment pas facile à retirer au traitement.

Plus la MES est précise et plus il y en a. C'est un comble même si cela s'explique bien.

Donc le problème est, si j'ai bien compris : on fait une MES bof et plus de trame mais avec le champs rikiki, il faut régulièrement refaire le cadrage. Et là c'est un peu pénible surtout l'hiver. J'aime encore bien laisser le truc se faire tout seul et ne vérifier que toutes les heures et pendant ce temps rester au chaud.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent tout ça comme séance de rattrapage :)

Effectivement, dommage pour la trame sur le canasson.

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien jolie Romain , le coco est vraiment très bon , et le crabe , manque de poses mais le temps fait souvent défaut :$ mais bravo pour l'ensemble

Denis

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Merci a tous pour vos messages :)

 

C'est fou à quel point la trame apparaît plus ou moins selon l'écran sur lequel on regarde ; Sur le mien, pourtant bien calibré, elle est quasi-imperceptible, mais dés que je regarde sur mon téléphone, ça part en cacahuète...

 

Il y a 23 heures, FG25 a dit :

Fichu trame en effet, c'est bien le seul vrai problème que j'ai éprouvé avec les poses super courtes. Et vraiment pas facile à retirer au traitement.

Plus la MES est précise et plus il y en a. C'est un comble même si cela s'explique bien.

Donc le problème est, si j'ai bien compris : on fait une MES bof et plus de trame mais avec le champs rikiki, il faut régulièrement refaire le cadrage. Et là c'est un peu pénible surtout l'hiver. J'aime encore bien laisser le truc se faire tout seul et ne vérifier que toutes les heures et pendant ce temps rester au chaud.

 

T'as tout compris.

Ici, ma MES était tellement au poil que je n'ai pas eu le courage de la "décaler" d'une nuit sur l'autre ( le trépied étant resté dehors )

J'ai du recadrer une fois toutes les deux heures en gros... Et la cible était toujours assez centrée, j'ai perdu très peu de champ

 

Une solution existe, c'est de faire un genre de dithering en utilisant la caméra qui shoote. Je ne crois pas que ce soit faisable avec sharpcap, mais je sais que Stéphane ( exaxe ) fait ça avec firecapture.

L'idée est de déplacer/recentrer un peu le champ à intervalles réguliers, sans pour autant partir dans un réel autoguidage qui nuirait à la définition des images.

Malheureusement il faut pour ça plusieurs ports USB afin d'y brancher la monture, et mon pc d'acquisition n'en a qu'un ; je doute qu'un hub USB suffise.

 

Romain

Edited by Roch

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Roch a dit :

Une solution existe, c'est de faire un genre de dithering en utilisant la caméra qui shoote.

 

Bravo pour ces images que je trouve très réussies...

 

Sinon, peux-tu expliquer ta manip ? Quel logiciel de capture utiliser finalement ? (j'ai une asi 1600 mono  et pas encore tenté de CP )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jolies images! :)

En ce qui concerne le diphtering "en poses courtes", on peut utiliser une solution de guidage classique, en faisant le diphtering toutes les 10mn par exemple. Mais il ne faut pas autoguider de manière fréquente, sinon le télescope est tout le temps en train de bouger... Hier, par exemple, j'autoguidais avec des poses de 30s sur la caméra de guidage (recentrage toutes les 30s seulement) et diphtering, via  la caméra de simulation, toutes les images de 10mn (virtuelles). Bon, ça fait un peu usine à gaz, un intérêt des poses courtes, qui est de se passer d'autoguidage, disparaît, mais ça permet de shooter en poses courtes de longues heures sans intervenir ;)

Nathanaël

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je fais quelque chose de semblable avec la lacerta MGEN qui autoguide et qui surtout fait du diphtéring relié à un vieux 350d posé sur une chaise qui prend une photo bidon toute les 4 ou 5 min. Mais bon, c'est du bricolage. Si c'est possible avec Firecapture, jsuis super intéressé de savoir comment.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Bon challenge en courte pose, surtout pour le bourrin en Ha;

Pour la trame il faut passer par le dithéring en effet, si c'est bien une trame due au bruit du capteur (aux pixels dits "déviant"), ce qui semble curieux pour un Cmos réputé à faible bruit et sans trop de défaut cosmétique.

Si c'est vraiment un trame due à l'alignement du bruit cela indique probablement que le signal est trop faible en courte pose, donc le bruit reste prédominant et apparait même après compositage des brutes. C'est une supposition. Il me semble plus judicieux de cibler les causes, plutôt que chercher à corriger un défaut à coups de post traitements. Si c'est la bonne piste je reviens toujours au fait que la durée des poses unitaire est trop courte... il faut monter le RSB de chaque unitaire pour marginaliser le bruit. Donc longue pose, longue pose ...

 

 

Amicalement

 

Christian

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci aux nouveaux venus :)

Pour le "dithering" avec la caméra d'acquisition, il faut voir ça avec stéphane ( exaxe ), c'est lui le spécialiste ;)

FG25, ta solution est rigolote, j'aime bien :D

 

Le 16/11/2018 à 17:18, christian_d a dit :

Si c'est vraiment un trame due à l'alignement du bruit cela indique probablement que le signal est trop faible en courte pose, donc le bruit reste prédominant et apparait même après compositage des brutes. C'est une supposition. Il me semble plus judicieux de cibler les causes, plutôt que chercher à corriger un défaut à coups de post traitements. Si c'est la bonne piste je reviens toujours au fait que la durée des poses unitaire est trop courte... il faut monter le RSB de chaque unitaire pour marginaliser le bruit. Donc longue pose, longue pose ...


Je te rejoins, mais ici c'est aussi parce que je filtre ;)
L'UHC réduit le fond de ciel d'un facteur 4 ou 5, et le Halpha, n'en parlons pas... donc nécessairement il faudrait des poses plus longues pour un rapport de bruits optimal dans ce cas.
Sauf que je ne peux pas ;)

Et comme le fait de rajouter un filtre n'apporte que des avantages dans le cas de ces objets, je les utilise quand même. ( puisque on perd à peine le signal de la nébuleuse, et qu'on diminue fortement le bruit de fond de ciel )

Après, avec des poses longues, aurais-je vraiment autant de détails ? rien n'est moins sûr... les petits nodules sur l'arrière du crâne du cheval, je ne les vois pas souvent.

Romain

Edited by Roch

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beaucoup de maîtrise du matos comme d'hab, deux très belles images !

 

Dan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas mal... pas mal du tout.

Bravo.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nice shoot Romain :x

 

Shoot sans filtre ;)

Ton 150 enverra plus de photon :)

 

Perso, je fais ma colli et ma MAP sur Menkar

avant le méridien et dès que le canasson

passe les 25°, je snipe ;)

 

J'ai essayé aussi le casque avec Rigel comme base

de colli et MAP et cela fonctionne nickel à partir de 20° :x

 

Pour la trame, essaye de faire d'autre session un autre soir.

Perso, maintenant, quand je cale ma cam par rapport à une

session d'avant, je la tourne un peu vers la droite et les

sessions d'une autre autre nuit vers la gauche.

Cela fonctionne pas mal ;)

Edited by Shaihulud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup à vous trois.

 

David, pour la trame, je suis sur quelque chose là... ;) je devrais faire un post la dessus dans la soirée

Par contre mes filtres je les garde :D

M1 avec et sans UHC ça n'a rien a voir, les filaments ressortent beaucoup mieux ! Et je perds vraiment presque pas de signal. La trame ressort plus, mais c'est uniquement parce que le ciel est plus sombre ; en full spectre j'aurais certes une trame moins présente, mais surtout un RSB beaucoup plus faible dû au fond de ciel plus élevé.

 

Romain

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Romain , le coco est sublime , la profondeur est très bonne on a envie de voir derrière :) , M1 avec un peu plus de poses ça va le faire . bravo en tout cas

Denis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, j'ai essayé avec mon NPB et mon O3.

J'ai un méga reflet et j'arrive pas à ne pas l'avoir. Pffffff

 

J'essaierai bien au HA mais j'en ai pas.

Je ne sais pas lequel acheter et c'est hyper cher. Pfffff

Ou à lors je n'ai pas vu les bons filtres ?

 

Edited by Shaihulud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

 

Deux belles tentatives malgré une trame assez présente. Tu as eu plus haut des bons tuyaux pour t'en défaire avec des prochaines acquisitions.

 

@+

 

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci encore aux nouveaux venus :)

 

Il y a 21 heures, Shaihulud a dit :

Perso, j'ai essayé avec mon NPB et mon O3.

J'ai un méga reflet et j'arrive pas à ne pas l'avoir. Pffffff

 

J'essaierai bien au HA mais j'en ai pas.

Je ne sais pas lequel acheter et c'est hyper cher. Pfffff

Ou à lors je n'ai pas vu les bons filtres ?

NPB je connais pas... O3 je ne sais pas trop, il y a certainement quelques cibles intéressantes mais a mon sens il vaut mieux l'uhc pour récupérer tout le signal utile.

 

Je suis en Baader pour le tout, pas trop cher, pas de reflet significatif constaté et en 31.75 évidemment.

Il me semble que c'est les astronomik qui génèrent plus de reflet.

Si j'en ai un seul à te recommander, ce serait le UHC... Je l'ai eu a 70 euros je crois, et c'est un vrai boost si tu veux faire de la nébuleuse, notamment en période de lune ou avec pas mal de pollum. Pratique aussi pour éteindre un peu les étoiles dans des zones comme M16 ou le croissant. Ça limite aussi la dispersion atmosphérique.

Et en plus il est très bien en visuel ;)

 

Le halpha 7nm est bien aussi mais pour avoir du signal, faut se lever tôt ; les cibles halpha c'est souvent faiblard :D

 

Donc faut rallonger les poses et descendre le f/d au maximum. Je l'ai essayé un peu a f2.8... c'est très concluant. Là sur le cheval, en poses de 4s à F4, ça fonctionne, mais c'est loin d'être optimal ; peut être l'uhc aurait-il été préférable.

En plus il n'y a presque plus d'étoiles ce qui peut être un problème pour l'alignement ; peut être le ha 35nm serait à considérer... 

Dans tous les cas je me réserve son utilisation sur des cibles qui n'émettent pas où très peu en o3, sinon c'est du gâchis de photon ;)

 

Romain

Edited by Roch

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Jean-Claude Mario
      Bonjour à tous, voici une image de la nébuleuse de la bulle en version SHO prise avec l'Astrosib 360 + Moravian G4-16000, ECH= 0.63"/px  acquisitions en automatique avec Maxpilote, traitement pixinsight et Photoshop.
      J'ai posé 71 x 10 minutes pour la ha, 16 x 10 minutes pour le OIII, et 23 x 10 minutes pour le SII, soit environ 18 heures de pose dans mon ciel au SQM à 19.5.
       
      En début de mois nous avons fait quelques tests de traitements en commun avec @jeffbax et @litobrit sur une image qui n'a pas aboutie, elle concernait la bulle en grand champ faite avec la TEC 140 (trop de gradient et de halos sur les étoiles, ça fait parti du jeu ......);  j'avais également réalisé des brutes sur la bulle avec le 360 version plan serré;  avec Bernard nous avons réalisé deux versions (Jeff venait de passer pas mal de temps sur une version perso de la bulle, il devait avoir avoir un peu les yeux qui piquent sur cet objet), voici donc la version de Bernard, c'est du SHO "conventionnel" mais travaillé à la façon de Bernard, j'aime beaucoup les couleurs aux tons chaud qui me font penser à des tableaux peints aux couleurs de l'automne. pour la résolution il est resté assez soft dans son approche ce qui donne une image vaporeuse à souhait:
       
      Version de Bernard :
       

       
       
      Pour ma part la version présentée est une version SHO dans laquelle une partie du h-alpha a été intégré dans la couche rouge pour booster cette teinte dans les nuages. cela démontre qu'à partir des mêmes brutes ont peut obtenir deux version différentes qui sont pourtant bien le reflet du même objet :
       


      Jean-Claude Mario.
    • By LANTHA
      Coucou les gens, un petit post avec une image retrouvée dans un disque dur. Elle attendait sagement dans son coin et là, aujourd'hui, j'ai traité un peu ça et c'est pas mal. Manque que la couleur.
       
      122 poses de 90s
      RASA11"
      Asi 1600MM
      filtre astronomik 2" Ha 6nm
      Paramount MEII
      OFXB
      gain 139
      -20°
      prétraitement pix, traitement toshop. Dans pix, je n'ai utilisé que les darks non calibrés, car si j'utilise les flats et offset, ça me sort des trucs bizarres. Faudra que je creuse un peu plus ces soucis là Et si vous avez des pistes je prends.
       
      Bonne soirée

    • By nico 06
      salut,
       
      alors voilà, j'ai retrouvé dans mon ancien disque dur mes premieres photos dont beaucoup de planétaire, mais aussi mes deux premieres photos de ciel profond lorsque j'ai acheté la camera en 2009.    ma mise en station était plus que mauvaise et je ne me souviens pas du temps de pose mais ça devait etre du rapide !!  et comme je n'y connaissais presque rien en prise de vue, j'ai du cumuler seulement quelques poses arrangées ensuite avec iris. Faite avec le meme set up qu'auourd'hui, soit 130/900 , monture lx75, et atik 16ic.
       

       
       
      Comme j'ai repris l'astro il y a peu, je peux enfin commencer à me remettre sur orion tôt le matin car pour moi elle doit etre passée au sud, ce qui ne me laisse pas beaucoup de temps pour imager ( 45 min ) alors du coup j'en ai fais une premiere pour voir.
       

       
      Et comme elle me plaisait, j'ai décider d'attaquer une mosaique de 4 images et pour cela de tester sur le ciel afin de prendre mes bons reperes pour les cadrages.  La premiere moitié c'est pour un bon aperçu et l'autre c'est pour verifier que la nébuleuse ne va pas etre trop entaillée. 
      Et comme la meteo est vraiment incertaine et moyennement correcte tres peu de temps, j'ai voulu tester ma premiere image couleur. Comme je n'ai pas de filtres RVB, j'ai pris mon Ha et mon OIII en faisant mes brutes en moins de 30 min.  C'est deja un bon entrainement pour bidouiller sur siril et je me dis que ma mosaique prévue sera peut etre en couleur du coup !
       

       
       
      Ma 1 ere couleur d'entrainement imagée hier matin en vitesse entre la brume et le lever du jour.....15 min en Ha bin 1 et 8 min OIII bin 2 , darks, traitement avec siril et finition gimp.
       

       
      a bientot.
       
      nico
       
       
       
       
       
    • By BobSaintClar
      Et voilà, j'ai changé de matos astro :
      A fond dans la démarche déraisonnable qui m'anime depuis quelques années, j'ai troqué ma très grosse paire de jumelles pour... une TRES, TRES GROSSE paire de jumelles.
       
      Comme vous vous en souvenez peut-être, j'étais jusqu'à ce jour équipé de Nikon 20x120 type III à visée droite.
      Ces Nikon m'ont donné beaucoup de satisfaction : elles délivrent une image de bonne qualité, au champs de 60° assez bien corrigé et bien sûr, très lumineux. Un instrument parfait pour des visions mémorables de grandes nébuleuses, d'amas ouverts et de comètes géantes, lorsque la providence nous en propose.
       
      Les défauts d'une telle paire sont, eux aussi, bien connus : d'abord, la visée droite n'est guère confortable. Elle nécessite une monture spécialement adaptée, sous peine d'avoir les cervicales en compote après quelques minutes d'usage. Ensuite, le grossissement fixe limite singulièrement les possibilités d'observation : pour bien profiter d'une nébuleuse, il est indispensable de pouvoir "plonger dedans", si vous me passez l'expression. Enfin, qui dit "oculaires fixes" dit également "absence de filtres". J'ai pu bricoler des supports pour adapter les "Fujinon Nebula", mais c'est un pis-aller.
       
      Du coup, au sortir de l'été, j'ai mis mes Nikon en vente sur un site japonais de petites annonces dédiées astro. Comme je n'avais aucune pression, n'étant nullement fâché avec mes jumelles, je les ai proposées à un bon prix (pour moi) et malgré cela, j'ai eu la chance de les voir partir rapidement. A partir de là, pourquoi attendre ? J'ai écumé les sites spécialisés en grosses binos, réfléchi quelques semaines, scanné les petites annonces du Japon - je vois parfois passer des bitubes équipés en renvois Matsumoto, vous savez, des montages genre binoptic - jusqu'à ce qu'une promotion d'APM me fasse de l'oeil et que je passe commande...
       
      Voici donc mon nouvel acquêt !

       
      Sorties de leur boîte, elles annoncent fièrement la couleur :

       
      Avec les deux sets d'oculaires dont je dispose (APM UF 30, Baader Morpheus 17,5), qui m'offrent 28x et 48x (soit 5,3mm et 3,1mm en pupilles de sortie) :

       
      Les deux gamelles mange-photons en verre ED (je précise ce point ci-après)

       
      Oui, c'est... déraisonnable. J'avais prévenu !
       
      Ce modèle, habituellement mis en vente à plus de 8000 euros, a fait l'objet d'une campagne promo ramenant le prix, taxe et transport inclus, aux alentours de 6500 euros. Markus Ludes affirme m'avoir vendu le dernier exemplaire à ce prix mais vous savez ce que c'est, dans le commerce, on a souvent tendance à... broder : si vous êtes intéressé(e), je vous engage donc à vérifier !
       
      Bref : la chose est arrivée aujourd'hui et j'ai immédiatement vérifié qu'elle était en parfait état. Compte tenu de la distance entre l'Allemagne et le Japon, je serrais les fesses, inquiet d'avoir à renvoyer le bouzin à mes frais en cas de soucis ! Aussitôt déballées, j'ai posé les jumelles sur ma table de jardin et procédé à quelques tests rapides, de jour, en utilisant mes deux sets d'oculaires :
       
      - Parallélisme : en cas de problème, si l'on ne peut pas fusionner naturellement les deux images délivrées par chaque lunette, c'est un casus belli ! Et bien nickel, rien à signaler : tant avec les UF que les Morpheus, les images convergent parfaitement. Le réglage monocentrique de chaque oculaire permet de positionner ces derniers au poil de cul près. Comme j'aime.
      - Focalisation : Pareil, RAS. Je choppe l'infini avec tous mes oculaires.
      - Ecart interpupillaire : j'ai du bol, mes 62-63mm correspondent quasiment au réglage minimal ! Il s'en faut de peu ! Données pour 56mm au plus court, je suis à peu près sûr qu'en-dessous de 60mm, ces jumelles ne permettent plus d'avoir les yeux en face des trous...
      - Aspect de la pupille de sortie : elle est ronde, je n'ai rien noté d'anormal. On devine les prismes (de jour), cela n'affecte pas l'image diurne délivrée : aucune chance de le remarquer la nuit.
      - Image proposée avec mes deux sets d'oculaires : de jour, la turbulence gore - je visais l'horizon - ne me permet pas de juger correctement de la finesse, du piqué proposés par ces jumelles. Mes remarques sont donc préliminaires, elles seront affinées lorsque je pourrai procéder de nuit. Avec les oculaires UF 30mm (70° de champs apparent), l'image est flatteuse, déformée en barillet mais sans courbure de champs, bien corrigée de la coma jusqu'au bord (test fait sur un reflet lointain, au soleil). En ciblant des pylônes électriques sur un fond de ciel très lumineux, je note des franges vertes et pourpres sur les zones à fort contraste. Ces franges sont modestes, moins sévères que dans une lunette de 150/750 (bon, encore heureux), mais bien présentes. ED peut-être, APO sûrement pas. Avec les Morpheus (76° de champs apparent), le liseré coloré semble un zeste moins marqué, la déformation en barillet est négligeable, la courbure de champs imperceptible et la coma, toujours bien corrigée. Ceci dit, ça turbule tellement que les détails sont noyés dans la bouillasse ! Il est midi, le soleil tape depuis 5h du mat'...
       
      Le premier bilan est positif mais bien sûr, je vous en dirai davantage lors de la véritable "première lumière" de l'instrument : de nuit ! Pour cela, il vous faudra attendre : je n'ai pas de monture pour la bête. Il va me falloir en construire une. J'ai tout les matériaux dont j'ai besoin, mais je manque de temps, ça prendra donc, pfff... un bon mois, au mieux ! maintenant, je suis très heureux de mon achat et surtout, soulagé de n'avoir aucun soucis ! Lorsqu'on parcourt les fora - français ou américains - à propos des binos APM, on tombe vite sur des astrams moins chanceux que votre serviteur. Gérer un problème d'après-vente à 7.000 km de distance, par ces temps épidémiques, n'aurait vraiment rien de plaisant...
       
      A suivre, donc
       
    • By JO_94
      Bonjour à tous,
      J'ai eu la chance de quitter la grisaille persistante de Paris pour une semaine, et de m'installer dans une petite bergerie dans les montagnes Corses : je voulais tester un setup "portable" en utilisant mes objectifs d'appareil photo sur ma ZWO ASI183MM Pro, avec ma petite monture iOptron Skyguider Pro. Résultat, un sac photo remplis pile poil de 12kg de matos qui passe en cabine (avec les objectifs, mon Sony A99, l'asi183mm pro, l'ordinateur portable...), et le trépied, la rallonge électrique de 25m, l'alim 12V et quelques accessoires (colliers alu etc...) qui prennent moins de la moitié d'un bagage en soute.
      Et une semaine complète de nuits sans nuages et sans lune pour faire des tests.
      Voici deux tests assez réussis (selon ma propre jauge : je suis débutant :-) - bien entendu de bien plus belles images existent des Pleiades et d'Orion !
      Ce sont mes premières images en LRGB, et je me rends compte que j'aurais du procéder un peu différemment sur les temps de pose et le binning (et chaque sujet aurait mérité plus de temps individuellement !).
       
      Les deux sujets ont été photographiés la même nuit avec mon Sigma 105mm macro f/2.8  ouvert à f/4, monté sur un adaptateur Sony A (Minolta) vers Canon (qui modifie la focal x1,48 environ), lui même monté sur l'adaptateur Artesky porte filtre Canon vers filetage M42.
       
      PLEIADES - 2h30 d'exposition au total
      Astronomik Deep Sky B 1.25": 15x120" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik Deep Sky G 1.25": 15x120" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik Deep Sky R 1.25": 15x120" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik UV-IR Block L3 1.25’’: 30x120" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      https://astrob.in/eywa59/0/
       
      ORION - 2h20 au total
      Astronomik Deep Sky B 1.25": 30x60" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik Deep Sky G 1.25": 30x60" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik Deep Sky R 1.25": 30x60" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik UV-IR Block L3 1.25’’: 60x1" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik UV-IR Block L3 1.25’’: 60x10" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      Astronomik UV-IR Block L3 1.25’’: 30x60" (gain: 120.00) -15C bin 1x1
      https://astrob.in/egpabe/B/
       
      Et puis j'en profite pour poster de moins belles images, car on apprends beaucoup de ses erreurs :
       
      - un test raté des nébuleuses du cœur et de l’âme en SHO avec un Mitakon Speedmaster 85mm f/1.2 ouvert à fond (f/1.2 donc), directement sur l'adaptateur Atresky (c'est un objectif monture native Canon). A cette ouverture les étoiles étaient monstrueuses. Voyant les subs, je n'ai même pas corrigés les subs avec les masterdark... J'ai refait un test de 4 minute la nuit suivante en H alpha en fermant f/2 et les étoiles étaient enfin jolies... Donc très bon objectif, mais faut effectivement le fermer, même quand on a un petit capteur comme sur l'asi183mm pro... Je referai la même image plus tard quand le temps le permettra.
       
      - un test de mon Samyang 8mm (donc 12mm avec l'adaptateur Sony vers Canon Fotodiox Pro), sur Cassiopée et tous les superbes objets qui gravitent autour, dont les nebuleuses du coeur et de l'ame, PacMan, Andromède... en HaLRGB. Bon, avec la courbure de champ d'un tel objectif, même en fermant le diaph, la mise au point est compliquée et les bords de l'image sont dégueu... Dommage... Car en HaLRGB, on voit vraiment pas mal de choses...
       
      Voilà, bonne soirée et bonne semaine à tous
       





  • Upcoming Events