Roch

Deux cibles d'hiver au 150/750 : M1 et le canasson

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Fichu trame en effet, c'est bien le seul vrai problème que j'ai éprouvé avec les poses super courtes. Et vraiment pas facile à retirer au traitement.

Plus la MES est précise et plus il y en a. C'est un comble même si cela s'explique bien.

Donc le problème est, si j'ai bien compris : on fait une MES bof et plus de trame mais avec le champs rikiki, il faut régulièrement refaire le cadrage. Et là c'est un peu pénible surtout l'hiver. J'aime encore bien laisser le truc se faire tout seul et ne vérifier que toutes les heures et pendant ce temps rester au chaud.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent tout ça comme séance de rattrapage :)

Effectivement, dommage pour la trame sur le canasson.

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien jolie Romain , le coco est vraiment très bon , et le crabe , manque de poses mais le temps fait souvent défaut :$ mais bravo pour l'ensemble

Denis

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Merci a tous pour vos messages :)

 

C'est fou à quel point la trame apparaît plus ou moins selon l'écran sur lequel on regarde ; Sur le mien, pourtant bien calibré, elle est quasi-imperceptible, mais dés que je regarde sur mon téléphone, ça part en cacahuète...

 

Il y a 23 heures, FG25 a dit :

Fichu trame en effet, c'est bien le seul vrai problème que j'ai éprouvé avec les poses super courtes. Et vraiment pas facile à retirer au traitement.

Plus la MES est précise et plus il y en a. C'est un comble même si cela s'explique bien.

Donc le problème est, si j'ai bien compris : on fait une MES bof et plus de trame mais avec le champs rikiki, il faut régulièrement refaire le cadrage. Et là c'est un peu pénible surtout l'hiver. J'aime encore bien laisser le truc se faire tout seul et ne vérifier que toutes les heures et pendant ce temps rester au chaud.

 

T'as tout compris.

Ici, ma MES était tellement au poil que je n'ai pas eu le courage de la "décaler" d'une nuit sur l'autre ( le trépied étant resté dehors )

J'ai du recadrer une fois toutes les deux heures en gros... Et la cible était toujours assez centrée, j'ai perdu très peu de champ

 

Une solution existe, c'est de faire un genre de dithering en utilisant la caméra qui shoote. Je ne crois pas que ce soit faisable avec sharpcap, mais je sais que Stéphane ( exaxe ) fait ça avec firecapture.

L'idée est de déplacer/recentrer un peu le champ à intervalles réguliers, sans pour autant partir dans un réel autoguidage qui nuirait à la définition des images.

Malheureusement il faut pour ça plusieurs ports USB afin d'y brancher la monture, et mon pc d'acquisition n'en a qu'un ; je doute qu'un hub USB suffise.

 

Romain

Edited by Roch

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Roch a dit :

Une solution existe, c'est de faire un genre de dithering en utilisant la caméra qui shoote.

 

Bravo pour ces images que je trouve très réussies...

 

Sinon, peux-tu expliquer ta manip ? Quel logiciel de capture utiliser finalement ? (j'ai une asi 1600 mono  et pas encore tenté de CP )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jolies images! :)

En ce qui concerne le diphtering "en poses courtes", on peut utiliser une solution de guidage classique, en faisant le diphtering toutes les 10mn par exemple. Mais il ne faut pas autoguider de manière fréquente, sinon le télescope est tout le temps en train de bouger... Hier, par exemple, j'autoguidais avec des poses de 30s sur la caméra de guidage (recentrage toutes les 30s seulement) et diphtering, via  la caméra de simulation, toutes les images de 10mn (virtuelles). Bon, ça fait un peu usine à gaz, un intérêt des poses courtes, qui est de se passer d'autoguidage, disparaît, mais ça permet de shooter en poses courtes de longues heures sans intervenir ;)

Nathanaël

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je fais quelque chose de semblable avec la lacerta MGEN qui autoguide et qui surtout fait du diphtéring relié à un vieux 350d posé sur une chaise qui prend une photo bidon toute les 4 ou 5 min. Mais bon, c'est du bricolage. Si c'est possible avec Firecapture, jsuis super intéressé de savoir comment.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Bon challenge en courte pose, surtout pour le bourrin en Ha;

Pour la trame il faut passer par le dithéring en effet, si c'est bien une trame due au bruit du capteur (aux pixels dits "déviant"), ce qui semble curieux pour un Cmos réputé à faible bruit et sans trop de défaut cosmétique.

Si c'est vraiment un trame due à l'alignement du bruit cela indique probablement que le signal est trop faible en courte pose, donc le bruit reste prédominant et apparait même après compositage des brutes. C'est une supposition. Il me semble plus judicieux de cibler les causes, plutôt que chercher à corriger un défaut à coups de post traitements. Si c'est la bonne piste je reviens toujours au fait que la durée des poses unitaire est trop courte... il faut monter le RSB de chaque unitaire pour marginaliser le bruit. Donc longue pose, longue pose ...

 

 

Amicalement

 

Christian

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci aux nouveaux venus :)

Pour le "dithering" avec la caméra d'acquisition, il faut voir ça avec stéphane ( exaxe ), c'est lui le spécialiste ;)

FG25, ta solution est rigolote, j'aime bien :D

 

Le 16/11/2018 à 17:18, christian_d a dit :

Si c'est vraiment un trame due à l'alignement du bruit cela indique probablement que le signal est trop faible en courte pose, donc le bruit reste prédominant et apparait même après compositage des brutes. C'est une supposition. Il me semble plus judicieux de cibler les causes, plutôt que chercher à corriger un défaut à coups de post traitements. Si c'est la bonne piste je reviens toujours au fait que la durée des poses unitaire est trop courte... il faut monter le RSB de chaque unitaire pour marginaliser le bruit. Donc longue pose, longue pose ...


Je te rejoins, mais ici c'est aussi parce que je filtre ;)
L'UHC réduit le fond de ciel d'un facteur 4 ou 5, et le Halpha, n'en parlons pas... donc nécessairement il faudrait des poses plus longues pour un rapport de bruits optimal dans ce cas.
Sauf que je ne peux pas ;)

Et comme le fait de rajouter un filtre n'apporte que des avantages dans le cas de ces objets, je les utilise quand même. ( puisque on perd à peine le signal de la nébuleuse, et qu'on diminue fortement le bruit de fond de ciel )

Après, avec des poses longues, aurais-je vraiment autant de détails ? rien n'est moins sûr... les petits nodules sur l'arrière du crâne du cheval, je ne les vois pas souvent.

Romain

Edited by Roch

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beaucoup de maîtrise du matos comme d'hab, deux très belles images !

 

Dan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas mal... pas mal du tout.

Bravo.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nice shoot Romain :x

 

Shoot sans filtre ;)

Ton 150 enverra plus de photon :)

 

Perso, je fais ma colli et ma MAP sur Menkar

avant le méridien et dès que le canasson

passe les 25°, je snipe ;)

 

J'ai essayé aussi le casque avec Rigel comme base

de colli et MAP et cela fonctionne nickel à partir de 20° :x

 

Pour la trame, essaye de faire d'autre session un autre soir.

Perso, maintenant, quand je cale ma cam par rapport à une

session d'avant, je la tourne un peu vers la droite et les

sessions d'une autre autre nuit vers la gauche.

Cela fonctionne pas mal ;)

Edited by Shaihulud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup à vous trois.

 

David, pour la trame, je suis sur quelque chose là... ;) je devrais faire un post la dessus dans la soirée

Par contre mes filtres je les garde :D

M1 avec et sans UHC ça n'a rien a voir, les filaments ressortent beaucoup mieux ! Et je perds vraiment presque pas de signal. La trame ressort plus, mais c'est uniquement parce que le ciel est plus sombre ; en full spectre j'aurais certes une trame moins présente, mais surtout un RSB beaucoup plus faible dû au fond de ciel plus élevé.

 

Romain

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Romain , le coco est sublime , la profondeur est très bonne on a envie de voir derrière :) , M1 avec un peu plus de poses ça va le faire . bravo en tout cas

Denis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, j'ai essayé avec mon NPB et mon O3.

J'ai un méga reflet et j'arrive pas à ne pas l'avoir. Pffffff

 

J'essaierai bien au HA mais j'en ai pas.

Je ne sais pas lequel acheter et c'est hyper cher. Pfffff

Ou à lors je n'ai pas vu les bons filtres ?

 

Edited by Shaihulud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

 

Deux belles tentatives malgré une trame assez présente. Tu as eu plus haut des bons tuyaux pour t'en défaire avec des prochaines acquisitions.

 

@+

 

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci encore aux nouveaux venus :)

 

Il y a 21 heures, Shaihulud a dit :

Perso, j'ai essayé avec mon NPB et mon O3.

J'ai un méga reflet et j'arrive pas à ne pas l'avoir. Pffffff

 

J'essaierai bien au HA mais j'en ai pas.

Je ne sais pas lequel acheter et c'est hyper cher. Pfffff

Ou à lors je n'ai pas vu les bons filtres ?

NPB je connais pas... O3 je ne sais pas trop, il y a certainement quelques cibles intéressantes mais a mon sens il vaut mieux l'uhc pour récupérer tout le signal utile.

 

Je suis en Baader pour le tout, pas trop cher, pas de reflet significatif constaté et en 31.75 évidemment.

Il me semble que c'est les astronomik qui génèrent plus de reflet.

Si j'en ai un seul à te recommander, ce serait le UHC... Je l'ai eu a 70 euros je crois, et c'est un vrai boost si tu veux faire de la nébuleuse, notamment en période de lune ou avec pas mal de pollum. Pratique aussi pour éteindre un peu les étoiles dans des zones comme M16 ou le croissant. Ça limite aussi la dispersion atmosphérique.

Et en plus il est très bien en visuel ;)

 

Le halpha 7nm est bien aussi mais pour avoir du signal, faut se lever tôt ; les cibles halpha c'est souvent faiblard :D

 

Donc faut rallonger les poses et descendre le f/d au maximum. Je l'ai essayé un peu a f2.8... c'est très concluant. Là sur le cheval, en poses de 4s à F4, ça fonctionne, mais c'est loin d'être optimal ; peut être l'uhc aurait-il été préférable.

En plus il n'y a presque plus d'étoiles ce qui peut être un problème pour l'alignement ; peut être le ha 35nm serait à considérer... 

Dans tous les cas je me réserve son utilisation sur des cibles qui n'émettent pas où très peu en o3, sinon c'est du gâchis de photon ;)

 

Romain

Edited by Roch

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By stéphane
      bonsoir à tous,
       
      ciel bien bleu (entre les nuages) et vent tombé à l'observatoire sirene en ce premier jour de confinement.
      un plaisir d'observer le soleil avec cette météo
       
      A la fs60 muni de son sm40 double stack, BF10, glasspath x1.7 et zwo18mm vers 13h15 HL
       

       

       
      avec la lentille barlow x2 + ADC (reduction 75%)
       

       
      a+
      stéphane
    • By RIGEL33
      Les Hyades et la nébuleuse de Hind
       
      Lors de la rencontre annuelle d’AG33 réservée aux adhérents, nous avons pu bénéficier de deux nuits correctes lors de cette semaine de nouvelle Lune du mois d’octobre : celles du jeudi et du samedi.
      Nous étions loin de la pollution lumineuse des grandes villes, sous le ciel du triangle noir de l’Aquitaine.
       
      Avec mon setup « grand champs », j’ai visé les Hyades qui forment l'amas ouvert le plus proche de nous à une distance de 151 années-lumière. Il est constitué de 300 à 400 étoiles partageant des caractéristiques communes telles que l'âge et la composition chimique. Les quatre membres les plus brillants de l'amas sont toutes des géantes rouges qui ont commencé leur vie sur la séquence principale en tant qu'étoiles de classe spectrale A. Elles forment un astérisme en forme de « V » représentant la tête de la constellation du Taureau et couvrant quatre degrés (l’équivalent de 8 pleines Lunes). 
      Aldébaran, l'étoile la plus brillante du Taureau (en bas de l’image), fait partie de cet astérisme, il représente l'œil du Taureau mais ne fait pas partie de l'amas. Aldébaran est en effet situé deux fois plus près de nous que l'amas.

      L'amas tire son nom des Hyades de la mythologie grecque, les nymphes de la pluie. Selon le mythe le plus répandu, elles furent les nourrices de Dionysos. Zeus les transporta au Ciel pour les remercier de leur dévouement à protéger son fils de la jalousie de son épouse Héra.
       
      Photos prises le 15 octobre 2020 à Allons (47) – Canon 350D défiltré partiel avec objectif 70-300, focale à 133 mm, ouvert à f/4.5 sur monture StarAdventurer (sans goto ni autoguidage).
      57 poses de 2 minutes – ISO 800 – 23 DOF – Iris et Toshop.
       

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
       
      Le même soir où j’ai imagé les Hyades, en regardant de plus près le Triangle du Taureau sur Stellarium, je m’aperçus qu’il y avait un peu au-dessus des Hyades la nébuleuse variable de Hind. On la voit sur l’image grand champ en haut à gauche comme deux étoiles entourées d’une voile de gaz. Je décidais alors de la viser avec la lunette.
       
      Cataloguée NGC 1555, cette nébuleuse par réflexion est éclairée par l’étoile variable T Tauri qui est un système stellaire triple. Elle a été découverte par l’astronome John Russell Hind en 1852 et se situe à environ 600 années-lumière de nous.
       
      Malheureusement, ma monture ayant un souci de connectique, elle a subi des microcoupures. Je n’ai cumulé que très peu de poses pour ce genre de nébuleuse. Cependant, l’image n’est pas trop moche et on voit la nébuleuse. Je la soumets donc à votre bienveillance.
       
      Photos prises le 15 octobre 2020 à Allons (47) – Canon 7D défiltré partiel au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto ni autoguidage).
      33 poses de 2 minutes – ISO 6400 – 23 DOF – Iris et Toshop.
       

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
    • By Superfulgur
      Bon, pendant que certains font des images de planètes qu'on voye facilement à l'oeil nu, du tout venant, en bouffant des fraises Tagada,  l'Observatoire C2PU a confié une importante mission d'observation à un professionnel de la profession. 
       
      Voici donc la nébuleuse M 43, prise au petit matin depuis le plateau de Calern, avec le télescope de 1 mètre Omicron C2PU... 60 x 30 secondes de pose à F/9 et 4000 ISO, Nikon D810 A, pas de DOF, Siril et Photoshop.

      S

    • By fljb67
      Bonjour ou bonsoir.
       
       
      - Objet : PK 104-29.1 ( alias Jones 1 )
       
      http://cdsportal.u-strasbg.fr/?target=PK 104-29.1
       
      Magnitude: 15.10
      Brillance de surface : 16.60
      Dimensions : 318.0 x318.0 "
       
      - Date : 18/09/2020.
       
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Monture : Takahashi EM10.
       
      - Optique de base : Mak Skywatcher 127/1500.
       
      - Barlow "x2" au coulant 31.75 ( Takahashi ) ... ce qui donne ~ 2400 mm de focale effective avec le montage utilisé.
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidissable ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 0,5 s
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercheur visuel de type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
       
      - Réglages  de la caméra :  Raw 8 ; Bin 2 ; Gain 500 ;  T° :  - 10 °C ; saturation : 10.
       
      - Temps de pose unitaire : 200 s.
       
       
      - Empilement : DSS ( DeepSkyStacker ).
      - Post-traitement : GIMP + PSE8 +  Fitswork si réductions d'étoiles.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Seeing  : Mauvais
       
      - Transparence du ciel : Correcte.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
       
       Plein champ ( ~ 27,64' x 18,83' ) :
       
      1°) Une brute :
       

       
      C'est pour moi, c'est un "gros" objet, mais il n'est pas très lumineux comme objet avec une brillance de surface de seulement 16.60.
       
       
      2°) Après empilement de 35 prises de 200 s retenues ( Total : 1h 56 min 40 s ) avec Darks + Flats  + post traitement :
       

       
       
      Une version avec réductions d'étoiles :
       

       
      J'ai du tirer les curseurs assez loin, et du coup, l'image est pas mal "bruitée"  ( malgré l'utilisation d'un filtre gaussien ).
       
    • By stéphane
      bonjour à tous,
       
      dernier soleil pré new confinement sous un ciel voilé et avec un vent qui est revenu sur le plateau d'Albion.
       
      A la fs60 muni de son sm40 double stack, BF10, glasspath x1.7 et zwo178mm vers 14h50 HL
       

       

       
      a+
      stéphane
  • Upcoming Events