yves65

Suite festival d'automne M1 M31 M77 Ngc1055 et Tête de Cheval

Messages recommandés

Et trois nuits par semaine....(comme disait la chanson. ;))

 

Ce mois de novembre a l'air de nous fournir pas mal de belles nuits, alors j'en profite.
Depuis mon dernier post, je suis de nouveau allé observer à 3 reprises, ce dimanche 11, mardi 13 et mercredi 14. Voici le bilan de ces 3 nuits.

 

Dimanche 11 novembre (23h à 3h du matin):

 

Dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12, j'ai pointé M1 la Nébuleuse du Crabe au T305, et je suis resté 1h30 dessus, pour la détailler au maximum et en faire un dessin. Curieusement, en deux décennies, je n'avais encore jamais vraiment tenté de percer le mystère de cette nébuleuse retord à l'oculaire. La première entrée du catalogue Messier, n'est en effet pas réputée pour se laisser facilement dévoiler au télescope.
La plupart du temps, lors des soirées publiques, on la pointe, on voit une tache floue...et on passe à autre chose :$.
Bon quand même, ce beau rémanent de supernova issu de l'explosion qui a eu lieu en 1054, dans la constellation du Taureau, devait bien montrer quelques détails au T305 ;).
Il m'aura fallu 1h30 d'observation, perché sur l’escarbot, pour percer une part de son mystère. Les détails perceptibles, le sont vraiment de manière furtive.
Il faut beaucoup de temps passé à l'oculaire pour être certain de les voir, et faire le tri entre ce que l'on croit voir et ce qu'on voit vraiment... La vision décalée est bien sur indispensable.

J'ai ensuite ré-observée M1 à deux reprises, mardi au T254, et hier au T305 pour confirmer ce dessin. En trois nuits j'ai du passer 2h30 dessus, voici donc ce que ça donne. Le filament au centre n'a été vu qu'à 5 reprises furtivement au cours des trois nuits. Je l'ai noté car je ne pense pas avoir affabulé. Par ailleurs, sur les bords de la nébuleuse,  j'ai volontairement laissé voir un crayonnage radial, orienté de l'intérieur vers l'extérieur, pour essayer de retranscrire au mieux l'aspect explosif de cette nébuleuse, que l'on ressent bien en vision décalée à l'oculaire :

 

497432b10e6db7ad9944a6bc8138cbff77c26099

 

De manière plus anecdotique j'ai aussi dessiné l'amas globulaire M79 dans le Lièvre. Il n'y a pas grand chose à voir sur ce petit amas, mais je l'ai dessiné quand même en 15 minutes, pour ma collec. Et puis c'est quasiment le seul objet du ciel profond intéressant dans la petite constellation du Lièvre, alors ;) :

 

8f0203129928c0da6162dfa179ad33518eccf2a1

 

Mardi 13 novembre 20h à 1h du matin:

 

J'ai utilisé mon T254 perso car le T305 du club était occupé en imagerie par les copains.

Du coup je me suis amusé à refaire vite fait, un dessin de M31 ;) :

 

9d4457e5a85800edcbf5115271af11b94ae14168

 

J'ai aussi pointé le couple de galaxies M77 et Ngc1055. J'ai très bien vu la bande sombre dans le plan de Ngc1055. Mais à ce diamètre je n'ai pas perçu de bras spiraux dans M77. J'ai dessiné un premier jet de ces deux galaxies. Puis j'y suis revenu le lendemain sur le T305. Et là, ça a été la révélation sur M77 ! (voir ci-dessous les dessins du mercredi.)

 

Mercredi 14 novembre (22h à 2h du matin) :

 

On était 6 présents et un copain de mon club avait apporté son C11 pour faire de l'imagerie .
Comme d'habitude, j'ai utilisé le T305 pour faire du visuel, et quand on n' a été plus que 2 présents vers 0h30, j'ai commencé à dessiner.

Sur M77, qui est une spirale vue de face dans la Baleine. J'ai été littéralement bluffé par la facilité avec laquelle j'ai perçu sa structure spirale au T305 :o.
Il m'avait semblé commencer à voir quelque chose la veille au T254, mais avec le T305, j'ai réussi à voir 3 niveaux de bras spiraux.
Deux petits morceaux au départ de chaque coté du noyau ovalisé, puis deux autres morceaux tout juste un peu plus loin de chaque coté aussi, et enfin, dans le halo extérieur visible, j'ai perçu nettement une forme de bras spiral. (Ce halo fait encore partie du centre de la galaxie, car les parties les plus externes de M77 visibles en imagerie, ne sont pas vues ici).

Mais c'est fou ! je ne pensais pas que cette galaxie était aussi facile. M77 est ma révélation de cet automne 9_9:

 

7dbead287fcc8081addf75d6940807f6d8eaa944

 

Bien sur j'ai redessiné également sa voisine Ngc1055. J'avais déjà dessiné la bande sombre de cette spirale vue par la tranche la veille avec mon T254. Je l'ai confirmé sans soucis avec le T305 :

 

d42db8bbedb5fd42d9ee76b730f2631e9f846eb7

 

Ensuite, comme on a récemment acheté un filtre H-Bêta au club, on l'a essayé sur la Nébuleuse d'Orion. Elle est vraiment belle en H-Bêta. Avec mon pote, nous avons passé beaucoup de temps à la détailler.
M42, M43, Nébuleuse du Coureur Ngc1977, amas ouvert Ngc1981, et en plus on a vu les 6 étoiles du Trapèze avec la E et la F assez faciles à voir. Tous ça dans la Nébuleuse d'Orion, mais je n'ai pas refait de dessin, bientôt sans doute ;).

Toutefois, nous avons terminé en beauté sur la Nébuleuse de la Tête de Cheval avec le filtre H-Bêta. Même si elle reste très ténue, elle est visible et pour ma part, c'est la première fois que j’arrivais à l'observer !
Voici donc mon tout premier dessin B-33 et IC 434 :):

 

0cc374a541f7d6441f4b51d8c7d5682a1392a08c


 

Cette nuit du 14 novembre restera gravée dans ma mémoire.  Il n'y avait pas de vent, pas d'humidité et le ciel était très stable. Après la coupure de l’éclairage publique du village à 1h, on a mesuré 21,17 au SQM. C'était probablement une des meilleures nuits de l'année, chez moi à Visker :).

Bon, maintenant il va falloir que je me calme un peu coté dessins. Je retourne bosser au Pic du Midi la semaine prochaine ;).

 

Yves

Modifié par yves65
  • J'aime 4
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Yves, joli harponnage dans la Baleine, soulever la partie N du bulbe de NGC 1055 est un exercice visuel périlleux car tout perturbe dans le champ lui-même : la contrepartie S du bulbe très brillante et la proximité d'étoiles gênantes.    Bonne moisson et bonne mission au Pic !         Fabrice M.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Yves,

 

encore un super festival ! Et dans ton récit on ressent le plaisir pris à décrypter l'image.

 

En particulier ta M1 est vraiment bien retranscrite, elle est subtilement hérissée en périphérie ce qui reflète bien la sensation à l'oculaire. La forme d'ensemble est réussie, quant au filament il est bel et bien là, chapeau de l'avoir choppé sans OIII (avec lequel il est visible sans ambiguïté).

 

M77 : oui elle est facile, au moins la partie centrale qui est très lumineuse, ça aide énormément pour percevoir de façon évidente les deux départs de spires. C'est une très belle galaxie et tu lui rends bien justice.

 

Fred.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien joli reportage et beaux dessins :)

Bizarre quand même cette cassure sur M31 ?

Bonne journée,

AG

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à tous :),

 

Il y a 5 heures, Sky runner a dit :

soulever la partie N du bulbe de NGC 1055 est un exercice visuel périlleux car tout perturbe dans le champ

Je n'ai pas du être trop perturbé alors, car je l'avais repérée même au T254 mardi. Pourtant, je ne me souvenais plus que cette galaxie était une spirale vue par la tranche avec bande de poussière. Je ne l'avais pas observée depuis 2006 et à l'époque je ne l'avais pas vue. Mais là, ça m'a sauté au yeux tout de suite. (Encore une petite satisfaction d'avoir découvert cette bande de poussière par moi même, sans le savoir à l'avance;).)

 

il y a 57 minutes, fred-burgeot a dit :

quant au filament il est bel et bien là, chapeau de l'avoir choppé sans OIII (avec lequel il est visible sans ambiguïté).

Ah zut...je n'ai même pas pensé à utiliser l'OIII, je croyais qu'il écrasait cette nébuleuse....(encore un cliché persistant qu'il ne m'est même pas venu à l'idée d'évacuer...)

Du coup, il faudra que j'y retourne...;)

 

il y a 17 minutes, ALAING a dit :

Bizarre quand même cette cassure sur M31 ?

 Bah c'est comme ça que je la vois à l’oculaire. Ca change de l'aspect habituel en imagerie ;). Il n'y a que les deux grosses bandes poussiéreuses qui longent ne noyau que je perçois. Le reste des extensions est trop dilué pour être vu en détail.

Modifié par yves65
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, ALAING a dit :

Bizarre quand même cette cassure sur M31 ?

 

J'avais remarqué une dissymétrie analogue dans le dessin de Trouvelot (19ème siècle), car les bandes d'absorption ne se prolongent pas de la même manière de chaque côté (et en plus chez Trouvelot, elles sont encore moins parallèles). Je n'ai pas dessiné M31 au T445 mais il faudra que le fasse un jour pour constater de visu ce qu'il en est... Mais avec l'étendue de la galaxie et les déformations sur les bords de nos oculaires grands champs (pour que les étoiles restent nettes), ça ne va pas être évident!

https://www.photolib.noaa.gov/bigs/libr0948.jpg

  • J'aime 1
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime bien ce dessin de Trouvelot. Je ne crois pas l'avoir déjà vu. Merci pour le lien.

Effectivement, les deux bandes sombres sont prépondérantes sur le dessin. J'aime toujours voir des dessins qui datent d'avant l'ère de la photographie, car au moins on est sur que leur auteur n'a pas été influencé par l’imagerie (même inconsciemment ;).) Le fait que ces deux bandes soient représentées de la sorte, rappelle le vrai aspect visuel de la galaxie d'Andromède. Alors que de nos jours, on est tellement familiarisé avec les images de M31, qui fleurissent de partout sur le net et dans les magazines, qu'on a peut être tendance à l'avoir oublié;).

Modifié par yves65

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

en fait, l'aspect rectiligne on l'a quand on ne dessine pas les zones plus ténues de M31.

Les bandes sombres ne "prennent leur virage" que dans les extensions, loin de la zone centrale bien lumineuse qui monopolise notre attention. D'ailleurs, même avec un oculaire grand champ à faible grossissement, si on centre le champ sur le noyau, ces extensions sont hors champ.

L'idéal pour dessiner M31, c'est d'avoir un champ stellaire préparé, pour obliger à aller voir dans les extensions. Le fond stellaire permet de placer correctement les morceaux de zones poussiéreuses, et c'est après coup qu'on constate que les divers morceaux ne forment pas quelque-chose de rectiligne.

Il y a une autre condition pour percevoir les tronçons de bandes sombres dans les extensions : agrandir l'image, ce qu'on ne fait souvent pas sur M31.

 

Fred.

Modifié par fred-burgeot
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe !

PI on reconnait bien, ya du caractère.

M1, M77, chapeau !

NGC1055, pas mal du tout, bien que je la trouve à l'oculaire plus "dodue" d'un chouya, bref moins d'élancement. Je souscris à ce qu'a dit Fab, la partie ténue du bulbe se mérite.

le dada, j'ai reconnu le champ étoilé qui replace et identifie l'ensemble. Au début avec cette "flamme" qui ressemble à un nez de sorcière, ben justement j'm'étais dit que ça pouvait être la tête de sorcière en grand champ...... ca aurait été une réelle prouesse !!!

 

pour info, le Lièvre héberge une perle rare : IC418. Une p'tite NP, la plus colorée du ciel - et qui change des boules bleues ou verdâtres.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Le 16/11/2018 à 09:27, yapo a dit :

Merci Yann d'avoir dénicher cette gravure, elle est superbe.    

Pour M31, je discerne en général 3 bandes sombres quasi parallèles et équidistantes, la 3ème étant moins marquée et plus courte. Pour l'instrument, je ne sais plus si c'était dans les Miyauchi, le C14 ou le T600 ou dans les 3 ! Je viens de vérifier ce fait sur de belles images de nos confrères et cela semble être le cas, la 3ème bande marquant la limite avec le fond de ciel. Peut-être qu'un certaine puissance à l'oculaire aide comme le souligne Fred.                          Fabrice M.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Sky runner a dit :

Pour M31, je discerne en général 3 bandes sombres quasi parallèles et équidistantes, la 3ème étant moins marquée et plus courte. Pour l'instrument, je ne sais plus si c'était dans les Miyauchi, le C14 ou le T600 ou dans les 3 !

 

Au C14 sous un ciel moyen, je discerne généralement bien la première bande, moyennement la deuxième, mais jamais la troisième. Sous un ciel de montagne du temps de mon Dob 350, je voyais ces deux mêmes bandes de façon plus évidente, mais toujours pas de troisième dans mon souvenir.

 

Par contre une nuit j'ai distingué assez clairement une bande de l'autre côté du noyau par rapport aux deux habituelles, ce qui m'a pas mal surpris sur le coup... je n'y avais jamais fait attention, ou les conditions ne s'y étaient jamais prêtées avant (je n'observe pas souvent M31, certes). Vous avez souvent bien vu cette bande de l'autre côté du noyau, parmi les observateurs de M31 ?

 

Le 17 novembre 2018 à 19:02, serge vieillard a dit :

Au début avec cette "flamme" qui ressemble à un nez de sorcière, ben justement j'm'étais dit que ça pouvait être la tête de sorcière en grand champ

 

C'est drôle, je me suis dit exactement la même chose en parcourant une première fois le post du regard ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, j'aime bien ces dessins ! Il y a quelques objets intéressants pas souvent dessinés, comme M77 (j'aime beaucoup !) et NGC 1055. Pour M79, c'est de la triche, il n'y a pas d'étoiles ! ;) M31 n'était pas plus étendue ? Vue la position de M32, le nuage stellaire NGC 206 devrait être un poil hors du dessin, côté en haut à droite, et M31 s'étend encore un petit peu plus loin que lui.

 

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbes visions! J'ai également profité de la fenêtre météo pour observer mardi dernier (avec M77 et NGC 1055 notamment ) la transparence était au rendez-vous mais la turbu aussi...chapeau pour NGC 1055, la partie N est effectivement fugace, dure à saisir dans un champ presque trop riche, j'ai bien galéré au 400 pour la 'sortir'. M77 a contre elle d'appartenir  à une constellation  large et qui ne 'claque' pas sous un ciel moyen, et dont c'est le seul 'Messier', on peut la délaisser facilement, c'est bien dommage car c'est une des galaxies les + impressionnantes du ciel ( ce noyau ! ), et riche en détails avec du diamètre et du ciel, ce que ton dessin rend bien! La Baleine, est d'une manière générale une mine à galaxies dans laquelle on peut passer toutes les nuits d'automne, vu l'étendue de la constellation en RA, avec de nombreux groupes serrés  ( NGC 833-835-838-839-848, NGC 1052-1042-1035....).

Effectivement, dommage pour M1 sans le OIII, vu le ciel dont tu semblais disposer...les filtres, c'est souvent compliqué, sans passe-filtres ( c'est mon cas ), on peut avoir la flemme de visser-dévisser ( surtout par nuit froide ) et les nuances sont souvent subtiles entre UHC et OIII, mais il faut vraiment tout essayer, et rester plusieurs minutes pour être certain du meilleur package selon l'objet, çà se joue à peu mais çà vaut le coup, et je sais de quoi je parle, cet été par flemme et manque de temps je n'ai pas  chaussé le OIII assez longtemps sur M76, étant satisfait de la vue avec UHC pour la partie centrale, du coup j'ai loupé quelques nuances de plus et les parties les + faibles dans les grandes boucles  l'entourant..

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello !

 

bravo Yves ! Ca fait plaisir de voir que certains peuvent observer !

On sent que ton ciel de Visker est bien transparent, ce doit être la proximité des montagnes ! Non, sans rire y a  déjà un peu d'altitude (je viens de vérifier pour la commune, 550 m, comme chez moi !)? Globalement vois-tu de la différence entre le 254 et le 305 en moyenne ?

 

Sur M1 au 300, c'est surtout les contours de la silhouette qui m'ont marqué, mieux définis qu'à la lunette, avec le décroché. Et de mémoire il commençait à y avoir un peu de "poil" (mais pas mis le OIII).

 

Dans Lepus, y a effectivement IC 418 mais aussi NGC 1964 comme galaxie "principale", et d'autres un peu plus faibles, assez limites à 80-100 mm. M79 par contre rend effectivement assez bien, malgré sa faible hauteur.

 

Pour NGC 1055, j'ai déjà exprimé ici son aspect diaphane et difficile aux petites ouvertures, je ne me souviens guère au 300. Par contre comme tu dis M77 est une révélation avec différents niveaux de nuances et du détail ! Cela change vraiment d'avec un petit réfracteur, ou seule la partie centrale condensée et brillante est visible facilement.

Cetus contient comme dit plus haut tout un festival de galaxies, qui restent me concernant quasi inviolées au 300 vue la météo pourrie de l'an dernier à la même époque et de cette année ...

 

Et pour le Canasson, je n'ai tenté qu'une fois au 300 san HBeta et j'ai seulement vu le bandeau flou de la nébuleuse diffuse, point d'encoche.

Modifié par etoilesdesecrins
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à tous pour vos passages :).

 

Il y a 4 heures, etoilesdesecrins a dit :

Globalement vois-tu de la différence entre le 254 et le 305 en moyenne

Oui, la principale différence concerne les bras spiraux des galaxies.

Sur l'exemple ci-dessus, j'ai observé M77 au T254 le mardi, et au T305 le mercredi. Il n'y a pas photo, je n'ai pas perçu la structure spirale du cœur de M77 au T254 alors qu'elle m'a semblé assez évidente au T305 le lendemain. J'ai noté sur mon dessin ce que je voyais, et c'est en comparant plus tard mon dessin avec une photo, que j'ai compris que ce que j'avais vu était réel, car ça correspondait tout à fait.

Par ailleurs, dans le passé, j'ai déjà observé M51 et M101 en même temps sur les deux télescopes. Même constat, la structure spirale est plus facile au T305. Autre exemple, sur M20 Trifide, j'ai noté aussi une vraie différence. Avec OIII sur le T305, je vois beaucoup plus de détails sur les bords de la nébuleuse qu'au T254.

 

Par contre, mon T254 a toujours une image plus piquée sur les planètes et sur les étoiles. Et curieusement je sépare mieux les étoiles doubles avec. Mais c'est certainement du au fait que le T305 étant sous observatoire, l’équilibre thermique est plus difficile à atteindre qu'avec mon T254 qui est posé tout simplement par terre dans l'herbe. C'est l’inconvénient des observatoires. Le bâtiment a une inertie thermique et rayonne longtemps le soir, au détriment de la qualité des images. La collimation aussi est plus facile sur mon T254 (f/d 4.5 ) qu'avec le T305 (f/d 3.9). Ça joue sur la qualité des images en planétaire.

 

Donc en conclusion, quand je veux du photon mieux vaut le T305, et quand je veux du piqué d'image, mieux vaut le T254 ;).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant