T450

Ngc 7662, la boule de neige bleue (ASI224MC)

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonsoir Nathanael,

 

 

C'est une approche interessante, la résolution n'est pas encore suffisante mais c'est déja cela. C'est un peu étonnant d'avoir une Fwhm de 2" avec 1 seconde unitaire, ton ciel ce soir là devait être très turbulent. La luminosité de l'objet permettrait sans doute de raccourcir les poses unitaires à la fraction de seconde (voir avis de Stephane s'il passe par ici).

 

Christian

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tres belle image Natanael d'un objet que j'aime bcp pour l'avoir image avec mon mewlon lors de mes debuts en ccd il y a longtemps deja !

Il y a juste un truc qui me questionne : sur la full, je trouve que l'etoile brillante au dessus a droite tranche par son contraste avec le reste de l'image. Aurait-elle subi un traitement different ?

 

Bon week-end

 

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien sympa quand même cette petite boule de neige :)

Juste un truc, pourquoi tu dis diphtering ?

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Nathanaël pour cette jolie boule de neige :x

Comme Nicolas, je me pose une question sur la diffraction des couleurs des etoiles.....tu as fait un alignement RVB ?

 

Bonne journée,

Jacques

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos retours :)

Il n'y a pas de traitement spécial pour les étoiles et non, je n'avais pas réaligné les couches rvb, ce que j'ai fait depuis. Je ne comprends d'ailleurs pas comment elles se sont désalignées. J'ai fait un traitement un peu rapide, il faudra que je me penche sur la question. Mais c'est vrai que l’acquisition et le pré-traitement avec cette technique particulière, requièrent déjà toute mon attention ;)

Alain, sans diphtering, j'avais fait des essais qui me donnaient des trames sur le fdc. Si on laisse "glisser", la dérive est toujours la même et le signal thermique résiduel forme ces fameuses trames qu'on voit parfois. Le problème en poses courtes c'est qu'on ne peut pas décaler à chaque image évidemment, il faut trouver une "feinte" décrite dans le premier post.

Nathanaël

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

re,

 

Citation

 la dérive est toujours la même et le signal thermique résiduel forme ces fameuses trames qu'on voit parfois

 

Tu constates un bruit thermique avec des poses de 1 seconde ? C'est bien cela ? Est ce bien le (signal) le bruit thermique qui occasionne la trame ? 

 

Je vois que tu m'as envoyé un MP, je te répondrai.

 

 

Christian

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, christian_d a dit :

Tu constates un bruit thermique avec des poses de 1 seconde ? C'est bien cela ? Est ce bien le (signal) le bruit thermique qui occasionne la trame ? 

Je ne sais pas précisément si ce sont des pixels chauds et/ou du bruit thermique, mais ce qu'il y a de (presque) sûr c'est que sans diphtering, j'ai des trames et avec je n'en ai pas (sur quelques essais seulement soyons prudents!)

Je n'ai qu'une toute petite expérience dans le domaine, mais ce qu'il y a de tout à fait sûr, c'est que le traitement n'a rien à  voir avec celui d'images issues de capteurs CCD refroidis : même l'audine KAF400 donnait des images pré-traitées infiniment plus propres!

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

re,

 

Je commentais ton fil puisque tu parlais de "signal thermique", ce terme a soulevé mon attention...

il y a 17 minutes, T450 a dit :

Je n'ai qu'une toute petite expérience dans le domaine, mais ce qu'il y a de tout à fait sûr, c'est que le traitement n'a rien à  voir avec celui d'images issues de capteurs CCD refroidis : même l'audine KAF400 donnait des images pré-traitées infiniment plus propres!

 

A bin ...  Pourtant les Cmos ont réputation d'être très propres (cosmétiquement parlant), enfin, c'est ce que j'ai lu sur certains commentaires passés sur les forums.

 

Christian

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello Nathanaël,

 

Nan, ma question était pourquoi tu dis toujours diphtering au lieu de dithering ? ;)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, ALAING a dit :

Nan, ma question était pourquoi tu dis toujours diphtering au lieu de dithering ?

Parce que je suis dyslexique, je ne vois que ça, ou peut-être parce que je ne parle pas english... :D

Merci pour ma culture générale :)

Nathanaël

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je lui ai jamais dit je mets ça sur le compte de son grand age. 

Belle image de cette nébuleuse pour du lucky imaging ...avec ou sans dithering 😊

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Nathanael ,

Belle 7662! C'est vrai que tu peux passer à 500ms voir même 300ms sur cette nebuleuse.

Il ne faut pas avoir peur de quasiment rien voir à l'ecran. 

est ce que tu fais un DPP pour remonter le fond ? De mon coté j'ai de tres bon resultat comme cela, et j'ai un autre truc aussi pour ameliorer mes fonds c'est d'additionner le resultat de plusieurs nuits en mode medianne, du coup mon fond s'harmonise beaucoup plus.

Tu dis que tu fais de l'autoguidage, c'est au bout de 30s que ton logiciel recentre ta cible? et pendant ce temps ta cible divague? C'est pas mal du tout! 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dois-je remercier Raphaël? Je te rappelle que tu n'es pas bien loin derrière et que tu vas devenir d'un grand âge aussi d'ici peu! ;)

Merci Sauveur :)

Stéphane, merci d'abord pour ton commentaire mais aussi pour les conseils prodigués il y a quelques temps et que j'ai essayé de mettre en œuvre ici. :)

Pas de ddp, j'ai fait le minimum de traitement. J'y reviendrai sans doute. Pour l'autoguidage, c'est tout à fait ça. Mais la cible divague toujours plus ou moins de la même façon. Donc en plus, toutes les 10mn, je fais du dithering (merci Alain!), c'est à dire que je déplace le "point de consigne " de +/-10 pixels (x nb aléatoire) sur les 2 axes.

Nathanaël

 

Edited by T450

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un bel objet et tu t'en sors bien. Très intéressant le coup des 30 s et 10 mn. Je n'y ai jamais pensé.

Bon faut brancher la cam de guidage, mais le principe est pas mal je trouve.

Je l'ai faite samedi avec la 290 en descendant à 200 ms. Ca passe encore bien niveau signal.

Pas encore traitée pour le moment.

Jf

 

Edited by jeffbax

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, bel essai :) 

Pour chipoter, on voit un peu de "découpage" dans les bas niveaux...

si je ne me trompe pas, l'imx224 n'est pas réputé très "propre", contrairement aux bsi du type "imx290", "imx178" ou "imx183"

Après, évidemment, plus tu diminues le signal du fond de ciel, plus tu augmentes la proportion de signaux et de bruits parasites... donc les capteurs peuvent aussi paraître moins propres car leur utilisation est différente. Mais de ce que j'ai compris, l'amp-glow devient rapidement ennuyeux sur l'imx224.
Et du coup, oui, le bruit thermique est sensible sur un cmos non refroidi, dés la seconde ou même avant... pas vraiment parce qu'il est plus élevé que sur une CCD, mais plutôt parce que le bruit de lecture plus faible le fait ressortir.

L'alignement des couches couleur, c'est peut être la dispersion atmosphérique...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Pulsar59
      hello,
       
      ma troisième prise estivale sur le petit T150, l'AZEQ5 et l'Atik One.
      Environ 2,5 heures en Ha, 5 en O3 et 3 en S2.
      Les 2 versions, SHO et HOO. Pas évident de faire sortir beaucoup de nuances colorées dans cette zone, semble t'il.
       

       

       
       
      Fulls sur https://www.astrobin.com/421506/B/.
    • By APO_Team
      Bonjour,
       
      Gérard s'en est allé, la vie doit continuer...Nous lui dédierons particulièrement notre prochaine grosse mosaique en cours d'acquisition sur un objet qui lui aurait fait particulièrement plaisir....En attendant nous vous présentons une "petite" mosa de deux champs, représentant 2 nébuleuses très rarement photographiées, et pour cause ! de une elles sont très faibles et de deux elles sont éclipsées par sa voisine proche, IC2118 la tête de sorcière  
      Nous étions parti sur un LRGB seul au départ puis nous avons constaté un fond brunâtre qui en LRGB n'était pas beau du tout...on s'est dit qu'il devait y avoir un fond très faible de Halpha...alors oui il y en a ! Mais je vous épargnerai la couche Ha seule tellement c'est faible de chez faible, qques ADU au dessus du fond même avec 10h de pose !! Par contre elle apporte un vrai plus sur l'image couleur !  
      Il s'agit donc de LBN906 et LBN917 dans la constellation de l'Eridan. Elles sont appelées les nébuleuses des points d'interrogation !!  
       
      Pour la technique:
      Observatoire remote APO - Chez Alain Maury - Chili
      TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' 
      Alta U16M ( KAF16803) à -20°
      Filtre HaLRVB Gen2. Astrodon
      Pour l'image et par champ :
      Ha = 15 x 40 min
      L= 24 x 20min 
      R=V=B= 6 x 20min par couche
      Monture Mini-OHP et MCMT
      Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec
      25 Darks
      25 Bias
      9 Flats 
      Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement: Prism v9
      Traitement: Prism, Iris et CS6.
      Les vignettes sont cliquables vers les full:

       
      Bon ciel !
      @+, Thierry
      APO_Team
      Thierry Demange, Richard Galli et Thomas Petit
       
       
    • By fljb67
       
      Bonjour ou bonsoir.
       
      Premier test avec mon nouveau matos. ^^
       
      ( Oui, je suis passé du côté obscur du système Maksutov  ).
       
       

       
      -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      Caractéristiques du matériel / prises de vues :
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500.
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidie ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 1 s.
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercheur "8 x 50 ".
       
       
       
      I°) Date : 26/10/2019.
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
      - Réglages  de la caméra : Raw 8  ; Gain 500 ; temps de pose unitaire : 40 s ; T° :  - 10°C ; Rouge 52 ; Bleu 95 ( valeurs par défaut ) ; Saturation : valeur par défaut
       
      - Mode Binning 2  ...  ce qui permet , en mode Raw 8 ( contrairement au Raw 16 ) de multiplier la sensibilité par un coef compris entre 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable.
       
      - Post-traitement : GIMP + PSE8
       
       
       
      Quelques versions plein champ ( ~ 0,73 ° x 0.50 ° ), donc sans crop :
       
      1°) Une brute de chez brute ( 1 x 40s ) :
       

       
      Le phénomène d'ampglow est assez visible en haut à droite.
       
       
       
      2°) Empilement de 20 images de 40 s chacune ( 800 s en tout, donc  13 min 20 s au total )  ... avec 36 darks ( pas de flats ni d'offsets ) :
       

       
       
      - Version un peu moins verte + "réduction d'étoiles" :
       

       
      ... et avec plus de bleu  en ayant diminué un peu la clarté centrale :
       

       
       
       
      Conclusion : je suis satisfait de la qualité optique de ce Mak SW 127/1500.
       
       
    • By Pulsar59
      Hello,
      Il y a peu j'avais présenté ici cette cible faite en 2016 avec un T250 et un cadrage un peu différent.
      Celle-ci est ma deuxième prise estivale 2019 avec matos léger, 150/750 sur AZEQ5 et Atik One, en HOO.
      4,5 heures en Ha, 4 en O3 sur 2 nuits sous un beau ciel aveyronnais, ca me change un peu.
      La Bulle est visible sur le bord gauche. Je n'ai pas trop voulu forcer le O3 pour la faire sortir en bleu, comme on voit souvent.
       

       
      Full : https://www.astrobin.com/full/419598/0/?real=&mod=
    • By DDS_Observatory
      Nébuleuse IC 1795 (la Tête de Poisson)
      IC 1795 est une nébuleuse en émission, qui comprend un ensemble de zones de gaz luminescents et des nuages de poussières. Cette nébuleuse est située dans un cadre beaucoup plus vaste de nébuleuses à émission, dont les plus connues nébuleuse du cœur et nébuleuse de l'âme. C'est une région de formation d’étoiles, située dans la constellation de Cassiopée.
      IC 1795 de magnitude 7 est  située à environ 6 000 années-lumière du système solaire, dans le bras de Persée de la Voie lactée. Elle couvre un champ d'environ 20 minutes d'arc, soit une largeur de 70 années-lumière
       
      Full et détails sur astrobin : https://astrob.in/full/7q2p47/0/
       
       

       
       

  • Images