RIGEL33

L’apprentissage astronomique des tout-petits

Messages recommandés

L’apprentissage astronomique des tout-petits

 

A la demande du centre de loisirs du Teich sur le Bassin d’Arcachon (33), les animateurs d’ASTRONOMIE GIRONDE 33 étaient conviés à faire une découverte de l’astronomie aux tout-petits. En 2015, les animateurs s’étaient déjà déplacés pour les 6-11 ans, mais là il s’agissait de s’occuper des 3-5 ans. Le défi fut relevé.

 

Après le repas de midi pris à la cantine avec les enfants, nous eûmes trois quarts d’heure pour l’installation dans la cour de l’école maternelle où opérait le centre de loisirs durant les vacances. L’été indien était bien installé depuis plusieurs jours et nous pûmes bénéficier d’un beau ciel bien dégagé et de températures très douces.

 

A 14h, on commença par 13 enfants de 4-5 ans qui ne faisait pas la sieste. Une première approche fut faite avec les lentilles de lunettes astronomiques suivie d’une initiation de l’observation à l’oculaire. Un des animateurs fit de l’acquisition à la webcam sur les protubérances du Soleil. Le succès fut immédiat car les enfants n’avaient à fournir aucun effort pour voir vivre notre étoile.

Puis on leur proposa de dessiner les taches et éruptions du Soleil sur un cercle, simulant l’astre diurne, déjà mis sur papier.

Pour finir, on leur proposera des tirs de fusées à aspirine avec fabrication de capsules Apollo simplifiées. C’est, à n’en pas douter, l’atelier qu’ils préférèrent.

 

A 15h15, on passa aux plus jeunes : 14 enfants de 3-4 ans. On décida de laisser tomber l’astrodessin solaire pour se concentrer sur l’initiation de l’observation à l’oculaire, bien plus délicat quand il s’agit d’expliquer en premier comment fermer un œil sans fermer l’autre. Mais avec beaucoup de patience, les petits bouts y arrivèrent. La fabrication des capsules Apollo prit un peu plus de temps qu’avec le premier groupe et nous pûmes terminés sur les tirs qui, là aussi, les ravirent.

 

A 16h, il était l’heure du goûter et les enfants nous quittèrent avec, comme pour le premier groupe, pour chacun une paire de lunette à éclipse et leur fusée. Ils semblaient assez contents de leur après-midi. Les encadrants nous confirmèrent l’intérêt des enfants qui sont restés, malgré leur jeune âge, assez concentrés sur l’activité, ce qui n’arrivent pas à tous les ateliers qui leurs sont proposés.

 

De notre côté, nous fûmes satisfaits d’avoir pu apprendre quelque chose à ces jeunes, très jeunes padawans. Leur en restera-t-il quelque chose d’ici à la fin de l’année… personne ne le sait vraiment mais on l’espère fortement !

 

2018-194.jpg

 

2018-193.jpg.2018-192.jpg

 

2018-197.jpg.2018-195.jpg

 

2018-196.jpg.2018-198.jpg

 

2018-199.jpg.2018-200.jpg

 

2018-201.jpg.2018-203.jpg

 

2018-202.jpg.2018-205.jpg

 

2018-204.jpg

Crédit photo protubérance solaire : Dominique Durand

  • J'aime 1
  • J'adore 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Merci Corine pour cet excellent moment passé en différé sur cette manifestation extra.

Tu donnes des envies d'imitation dans cette démarche, encore merci et bravo.:)

Bon ciel

JC

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci :) 

 

Il y a 7 heures, Nirep a dit :

Tu donnes des envies d'imitation dans cette démarche

C'est le but du partage ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



  • Contenu similaire

    • Par RIGEL33
      Le samedi 29 juin 2019
      à partir de 15h
      Sur le pré communal à Saucats (33650)

      Festival du Soleil


      Animation diurne organisée par :


      avec la participation de :


      Entrée libre et GRATUITE pour tout public
       
      Toute l'après-midi, les animateurs d'AG33 présenteront divers types d’instruments d’observation : 
      jumelles, lunettes et télescopes, ainsi qu'une exposition d'astrophotos prises en majorité 
      au Mémorial de la Ferme de Richemont à Saucats.
      Découvrez notre étoile grâce à l'observation solaire (avec des filtres spéciaux), la radioastronomie
      ainsi que la présentation des instruments d'observation et la technique associée. 
      Pensez à vous couvrir la tête et à porter des bouteilles d'eau.
      En cas de pluie, un repli sous chapiteau est prévu avec diaporamas commentés et atelier de fabrication pour les plus jeunes. 
       
      Résumé de l'édition 2018 : http://assa.forumactif.org/t2151-festival-du-soleil-samedi-30-juin-2018
       
      Venez nombreux
    • Par Bernard Augier
      Bonsoir les Solariens. 
       
      Je recommence à me frotter à l'imagerie solaire en Halpha. Et du coup je me retrouve avec de superbes images de la chromosphère à assembler avec de non moins  magnifiques  protubérances. Et là, désolé, j'ai trituré dans tous les sens sans aboutir. Photoshop? Gimp ?
      Déjà la mosaïque c'est pas gagné. Photomerge pour la chromosphère c'est facile et c'est bluffant. Mais je n'arrive pas à assembler les images de protubérance. Et pour raccorder  l'ensemble  pour moi c'est la grande aventure.
       
      Comment faites vous?
    • Par xavierc
       9 dessins : 8348 à 8356.
       
       Dobson 508/1920
       
       En début de nuit, Georges anime pour le public de 7 à 8 personnes.
       Laurent, le dernier des Mosellans, fait les 100 pas près de moi. Je l'envoie tourner un peu plus loin, je risquais de lui donner involontairement un coup de cage secondaire en tournant le télescope dans l'obscurité de la nuit.
       
       En préambule, je vise un amas globulaire d'Ophiucus.
       
       Observation 8348 : NGC6356.
       Il m'apparaît assez brillant et bleuté à 85x.
       Ses étoiles sont très faibles à perceptibles à 276x.
       
       
       Je me dépêche d'observer ensuite un amas ouvert du Sagittaire, qui va se coucher dans la montagne de l'Aups.
       
       Observation 8349 : NGC6540.
       Je l'explore à 201x, partiellement résolu et laiteux avec ses étoiles qui ressortent faibles à perceptibles.
       
       
       Je tente aussi Mars encore bien grosse après son opposition de fin juillet mais si basse.
       
       Observation 8350 : Mars.
       Encore située dans le Capricorne avec un diamètre confortable de 23.3", elle est victime de la forte turbulence.
       Le filtre rouge 23A permet d'en tirer quelque chose à 631x : une zone autour de la calotte polaire et une bande irrégulière sur la surface (Mare Cimmerium /Thyrrenum?).
       
       
       Je passe une demi-heure à dormir dans l'auto.
       Bien revigoré, je suis d'attaque pour regarder les faibles galaxies de l'amas Abell 2197 d'Hercule.
       
       Observation 8351 : NGC6184.
       Elle est faible, condensée et en même temps diffuse à 201x.
       Là une explication est nécessaire : elle est condensée par sa luminosité concentrée vers la zone centrale, mais diffuse par ses bords évanescents et flous.
       
       
       Observation 8352 : NGC6180.
       Je la vois faible à 201x, accompagnée de PGC58397 vue 100% du temps mais en vision décalée (VI1).
       
       
       Observation 8353 : NGC6175.
       La NGC faible à très faible et diffuse est escortée de 2 galaxies PGC58373 vue VI1 et nette et PGC58378 à 201x.
       
       
       Observation 8354 : NGC6173/74.
       NGC6173 est considérablement faible à diffuse et NGC6174 (=PGC58350) très faible à VI1. PGC58377 vue VI3 complète ce duo.
       Grossissements de 201x et 276x.
       
       
       A 3h30 elles sont trop basses pour que ça vaille le coup de continuer à les observer.
       Thomas et Georges remballent.
       
       Voici l'objet phare de cette nuit, nébuleuse planétaire connue de la Baleine.
       
       Observation 8355 : NGC246.
       Vue très faible au chercheur 9x50, elle répond fortement au filtre OIII et faiblement en HBêta à l'oculaire du 508.
       Je note une coloration verdâtre pomme sans filtre à 85x sur ce disque irrégulier assez faible.
       La forme générale type mortadelle ou crâne est déjà bien visible sans filtre.
       Elle est complexe à détailler à 201x et 138x et devient ciselée en OIII, magnifique!
       
       
       Fatigué à 4h40, je termine toutefois par une galaxie du Sculpteur dans l'aube.
       
       Observation 8356 : NGC150.
       Assez faible à considérablement faible à 201x, diffuse, elle résiste suffisamment longtemps à l'arrivée de l'aube pour que j'y soupçonne un bras, confirmé le lendemain par les photos. Je note aussi sa coloration bleuôtée ciel. Il faudra que j'y revienne en pleine nuit.
       
       
       Thomas puis Georges démontent leur télescope (chacun a son 400).
    • Par xavierc
       12 dessins : 8336 à 8347.
       
       Dobson 508/1920
       
       La nuit sera marquée par des passages de nuages gênants au début, accompagnés d'une turbulence pourrie.
       
       Je pointe d'abord un amas ouvert du Sagittaire.
       
       Observation 8336 : M21.
       Cet amas ouvert du catalogue Messier se situe à proximité immédiate de la nébuleuse de la Trifide et vaut lui aussi le coup d'œil.
       Je l'observe à 138X.
       De toutes façons ça ne sert à rien de grossir davantage avec la turbulence qui est forte à 5 sur 5 sur l'échelle de Danjon.
       Il est fourni mais la forte turbulence diminue la magnitude limite visuelle et en plus des nuages gênants l'atténuent par moments.
       
       
       A cause des nuages perturbateurs, je déserte le Sagittaire et pars pointer à l'est un amas globulaire de M31.
       
       Observation 8337 : Mayall 2.
       Voici le plus facile amas globulaire de la galaxie M31, G1 ou encore Mayall 2 qui, escorté par ses deux étoiles fait penser à une tête de Mickey.
       Je le grossis 276X puis 402X mais là aussi la turbulence est bien gênante et malgré ça je vois une petite boule considérablement faible.
       On le voit certes mais les images sont donc floutées par la turbulence.
       
       
       Encore des passages nuageux à noter au programme de cette nuit...
       Je poursuis plus loin ma fuite vers l'est vers la comète Giacobini-Zinner 21P dans Cassiopée.
       
       Observation 8338 : comète Giacobini Zinner.
       Je la dessine à 85X et 201X.
       Cette comète est verte pomme et déjà visible faiblement comme une tache floue au chercheur 9 x 50.
       Son centre brillant est réhaussé par sa queue plutôt faible à  perceptible.
       
       
       Les nuages sont maintenant chiants, n'ayons pas peur des mots.
       Je refais le grand écart à l'opposé du ciel pour fuir les nuées.
       
       Et hop retour dans le Sagittaire pour regarder un autre amas ouvert du catalogue Messier!
       
       Observation 8339 : M18.
       Après M21 voici cette fois-ci M 18 qui se situe pas très loin de la nébuleuse de l'Oméga ou du Cygne dite M17.
       Cet amas ouvert est assez riche et brillant à 138X et je l'ai déjà vu au chercheur 9 x 50 assez faible et en partie résolu.
       La turbulence est pourrie cette nuit sûrement en rapport avec ce temps partiellement nuageux et instable.
       
       
       Les nuages sont enfin partis le temps de finir ce dessin.
       
       Je peux tenter des objets plus faibles, à commencer par des galaxies dans Hercule, inspiré par les fiches de Michel Nicole.
       
       Observation 8340 : Hickson 82.
       Ce groupe est composé de 4 galaxies : NGC6172 qui est considérablement faible à faible, NGC6163 faible et diffuse, NGC6161 très faible et enfin PGC58231 vue VI2 à 3.
       Cet ensemble est décortiqué à 201X et 276X en profitant d'une baisse de la turbulence qui est maintenant moyenne à 3 sur 5.
       
       
       Les cibles suivantes seront des galaxies du Dragon en suivant les fiches de Michel Nicole.
       
       Observation 8341 : Arp 311.
       Voici un petit groupe intéressant formé de trois galaxies dont deux seulement ont été vues à 85X.
       Il faudra grossir 201X et 276X pour voir la troisième, l'ensemble étant apprécié avec une turbulence moyenne.
       IC1258 qui est faible est accompagnée de la considérablement faible IC1259 et de IC1260 qui est très faible.
       
       
       Observation 8342 : NGC6370.
       A 276X cette galaxie est faible et facile à voir malgré sa proximité de la brillante étoile.
       Je note une recrudescence de la turbulence.
       
       
       J'ai repéré sur la même carte de l'Uranométria un petit groupe de galaxies bien sympa qui est encore plus riche que ce que je croyais, voici donc la cible suivante toute désignée.
       
       Observation 8343 : groupe de NGC6338 à 6346.
       J'ai pas moins de 6 galaxies à 85X mais plus sûrement 276X dans le champ de l'oculaire.
       La galaxie la plus brillante du groupe est NGC6338 vue considérablement faible à faible et accompagnée à proximité par PGC59943 vue VI2.
       Les autres sont à quelques minutes d'arc : NGC6345 faible et allongée, NGC6346 faible et diffuse et pour terminer le triangle rectangle isocèle la PGC59929 vue VI2 à 3 au sud-ouest de ces dernières.
       Enfin n'oublions pas un peu à l'écart la galaxie IC1252 qui est vue très faible à VI1.
       
       
       Je quitte un peu le monde des galaxies pour observer deux nébuleuses planétaires du Cygne des fiches du québécois Michel.
       
       Observation 8344 : PK81-14.1.
       Je la grossis 201X et la soupçonne sans filtre.
       Elle devient facile en filtrage Oxygène 3... Facile c'est un grand mot car selon les zones je la vois seulement en vision décalée VI1 à 5!
       Par contre c'est marrant, j'aperçois comme deux spires dans la nébuleuse planétaire. Elles sont vues 50% du temps en vision décalée donc VI3.
       Je constaterai sur des photos qu'effectivement elle a cette drôle d'apparence.
       Elle réagit bien au filtre Oxygène 3.
       
       
       Observation 8345 : pk77+14.1.
       Je vois cette nébuleuse planétaire à la limite entre vision directe et vision indirecte en Oxygène 3 mais rien sans filtre.
       Je l'observe à 85X, elle ne supporte pas plus.
       Elle est très diffuse, décorée d'étoiles en surimpression.
       
       
       Je vise une galaxie du Cygne à côté.
       
       Observation 8346 : NGC6783.
       Cette galaxie est très faible, petite et condensée même à 201X.
       
       
       Je termine par des objets plus proches à savoir Uranus et ses satellites dans le Bélier à l'aube quasi nautique.
       Thomas, Georges, Nicolas viennent de ranger.
       
       Observation 8347 : Uranus et sa famille.
       J'observe ce mini système solaire à 631X.
       Je note 3 astres autour d'Uranus qui est verte clair et brillante et je les identifierai comme étant Umbriel qui est très faible à VI1 puis Titania qui est faible tout comme Obéron.
       
       
       Les affaires et le télescope sont humides ce qui ne m'étonne pas vu l'instabilité de cette nuit.
       Bref le fond de l'air était humide.
    • Par banjo
      bonjour,
      beaucoup d'agitation sur le limbe , hélas un peu basse notre étoile.
      début 8h35 ->fin 12h22 .
      Paul
      format réduit

       
      full résolution (99Mo) longue ,(très) longue à charger .
      http://astropol.pagesperso-orange.fr/Soleil_08h35-12h22_271118.gif
  • Images