dfremond

Quel type d'abri-protection pour un dobson 12 pouces?

Recommended Posts

Bonjour

 

Ca fait une an que j'utilise ce genre de scope,  dont je suis tres content. Neanmoins, pas plus tard qu'hier, j'ai encore raté une seance "astro": le ciel etait dégagé, les etoiles ne scintillaient quasiment pas (trés bon signe...) mais il y avait trop de vent et ça, ça complique tout. D'ou l'envie de trouver une protection efficace au vent, et bien adaptée au dobson. Or, le centre de rotation de la monture est assez bas, et pour viser dans les 18 degrés , il faut qu'il y ait une zone degagée d'un coté, tout en permettant de viser aussi le zenith. Mais il faut aussi que, refermé, cela soit parfaitement étanche! L'interet est effectivement de laisser l'instrument en place un moment, plusieurs jours, si la météo est plus ou moins favorable: la bete est quand meme bien lourde, et la mise en station fastidieuse ...  La solution coupole (seule) est attractive, mais bonjour le prix, pas envisageable. Une autre soltuiion, séduisante, que je découvre aujourd'hui, est la tente observatoire omegon, https://www.omegon.eu/fr/instruments/omegon-tente-observatoire/p,12278#tab_bar_1_select ou le petit abri de randonnée style quechua. Malheureusement, pour le format et le gabarit de mon scope, il y a des inquietudes: l'abri est trop petit... par contre, la tente est grande, mais l'ouverture du toit se fait a 1 metre du sol, et du coup les seances planetaires risquent d'etre compliquées, à moins qu'il ne soit possible de baisser l'ouverture a l'endroit ou on veut observer, avec une bidouille du style cable tendu et fixé au sol. Est-ce possible?  Avez vous experimenté autre chose? si c'etait le cas, je serais ravi de profiter de votre experience!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut,

 

tu évoques l'abri qui protègerait ton scope du vent, mais malheureusement les abris avec "murs" (abri à toit roulant, coupole) ne sont pas adaptés à un Dobson, car lesdits murs masquent le ciel, comme tu l'as dit. Donc, abri pour Dobson et protection contre le vent me semblent incompatibles... sauf à mettre l'abri du Dobs non loin d'un mur de clôture du coté vent dominant.

 

L'idéal pour un Dob : l'abri roulant. Mais pas avec juste le toit qui roule, c'est tout l'abri qui se déplace (vers le nord de préférence).

Il y a moyen de détourner un abri de jardin à cette fin, mais tout dépend de ton budget (quoi que, c'est possible d'en faire un pour moins de 1000€), du fait que tu sois propriétaire ou non (toujours délicat de couler du béton -au moins pour les rails- quand on est locataire !), de ton aptitude à bricoler un peu, ou si tu recherches une solution à emporter lors de tes expéditions/déménagement.

J'ai un abri roulant pour mon Dobson 400 dans mon jardin depuis 10 ans, c'est super pratique !

 

Fred.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Fred! Je suis proprietaire, j'ai pensé effectivement a un abri roulant sur rail comme j'en ai vu en photo sur le forum. Mais ce n'est pas facile a envisager dans la configuration de mon terrain: j'habite une maison tout en longueur orientée nord sud, avec deux jardin un a l'est et un a l'ouest: Du coup j'installe quelquefois le materiel a l'est, d'autrefois a l'ouest selon la necessité. J'ai aussi un petit champ au sud, mais l'installation du materiel y est compliquée. Donc Il me faut une solution "semi nomade" ... Maintenant, je pense qu'il y aurait une solution "tente". Le probleme est que ça n'a jamais été conçu pour ce materiel , alors qu'à mon avis, il y aurait de la demande, vu que ce genre de telescope permet de faire de l'astro planetaire. J'esperais que certains constructeurs se seraient penchés sur la question: abri de 2M de haut, ouverture du zenith jusqu'à 60 cm du sol (par zip etanche?) et suffisament de place pour une petite table de camping pour l'ordi. Ca ne couterait rien et ça aurait beaucoup de succés  à mon avis....

 

Pour la coupole je parlais des coupoles seules, vendues sans mur, qui seraient posé sur un muret de 40cm de haut, voir au sol. Mais c'est un peu cher..

Pour info, le bricolage, y compris les dalles de beton, je connais, pas de probleme. Mais, meme par dessus une dalle,  une petite tente serait tellement plus simple!

Edited by dfremond

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, dfremond a dit :

Pour la coupole je parlais des coupoles seules, vendues sans mur, qui seraient posé sur un muret de 40cm de haut, voir au sol. Mais c'est un peu cher..

 Ah oui, les "clamshell" sont adaptées à un mur bas. Sûrement pas mal, mais le prix... et pour la protection au vent c'est pas gagné.

Sinon, une boite en CTP, que tu bascules quand tu veux observer. Ca se faisait à une époque. Tu te prévois deux endroits pour la fixation.

Mais avec ça tu n'abrites que le scope, pas l'ordi, mais c'est déjà beaucoup.

 

Fred.

Edited by fred-burgeot
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour info, je pense que je vais retenir ça pour laisser le materiel a l'abri, et le scope en station pour ne pas avoir a recalibrer le goto: on l'enleve et hop, le scope est en temperature et en station! Je le mettrai sur un dalle 2m*2m sur laquelle sera le scope (dans mon champ). il n'y aura qu'a l'enlever

 

 

https://www.decathlon.fr/sejour-second-base-xl-vert-id_8208602.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

La tente Decath c'est mon truc! Surtout en nomade comme ça c'est facile à transporter dans la voiture. Tres efficace sous la pluie ou le vent. La structure dôme réagit très bien. Et permet une bonne ventilation la journée contre l'humidité et pour une bonne mise en température.

 

Sinon un bricolage simple que j'avais vu jadis et qui m'avait paru très sympa et qui permet non seulement la protection du matos en mode diurne, mais aussi une protection de l'observateur vis à vis du vent et du froid c'est ce truc tout bête: 

 

image.png.5cd9ef057f526144facd70441fe0e14c.png

 

C'est un semi poste fixe sur roulette. Tu t'orientes vers le secteur à explorer et hop. Si tu observes sur une dalle c'est top. Cela permet de ranger un peu les accessoires. Et avec un panneau de fermeture avant en bois ou matériau léger, on obtient un abri fermé.

Edited by Bernard Augier
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Bernard de tes eclaircissements! Je pense que je vais opter pour la tente decath. Elle me semble tres simple et facile a mettre en oeuvre, et je pourrais meme, je crois, filmer les planetes basse sur l'horizon des prochaines années par l'ouverture. Maintenant, l'abri en contreplaqué est vraiment tres "cool". il faudrait rajouter une fermeture parfaitement etanche. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Je déterre mom propre post , car j'ai des soucis a trouver cette fameuse tente quechua base second dont le tapis de sol est amovible et qui est ideale comme abri semi-fixe, temporaire, pour mon gros dobson. Elle n'est plus en vente, et en petite annonce sur le bon coin, je ne la trouve pas pres de chez moi et elle part tres vite! Avez-vous des renseignements sur d'autres tentes du meme genre, c'est à dire dont l'absence de tapis de sol permet une pose rapide par dessus le scope, sans changer la mise en station? Pas evident du tout d'obtenir ce renseignement ! Par exemple, le remplaçante de ce modele, la quechua air second, aux armatures gonflables, permet-elle aussi de demonter le tapis de sol et faire pareil? Qui en aurait l'experience? Ou l'experience d'une autre tente? Merci a tous!

Edited by dfremond
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By zorich
      Hello tout le monde,
       
      Je cherche à acquérir une monture nomade pour des sessions photos avec mon appareil photo reflex, pour des objectifs courts (50mm) mais aussi de plus de 200mm (jusqu'à 600mm). Bien entendu j'ai fait une étude du marché et les 3 qui reviennent le plus souvent sont :

      - Skywatcher Star Adventurer (pack complet à 319€) : 5kg de charge utile
      - iOptron Skyguider (pack complet à 459€) : 5kg de charge utile
      - Fornax Lightrack II (monture seule à 499€, ça peut aller au delà de 800€ pour le reste) : 6kg mais 12kg avec contrepoids
      - Skywatcher EQM-35 PRO GOTO (699€) : 10kg
       
      La dernière est un peu nouvelle et est en bonus car elle est un peu plus lourd et encombrante que les autres, mais ça reste transportable en voiture/sac...
      Je ne citerai pas l'Astrotrac 360 qui est à plus de 3000€, d'ailleurs je me demande si certains ont investi là-dedans...

      Bien sûr tous les retours font l'éloge de la Fornax Lightrack II et de son erreur périodique, mais le tarif semble quand même exorbitant.

      Qu'est-ce qui justifie selon vous la différence de 100€ entre la Skyguider et la Star Adventurer ?

      Aussi si vous pensez que j'ai oublié des candidates, n'hésitez pas à vous manifester
       
      La bise
    • By YugnatD
      Bonsoir à tous,
       
      Dans le cadre de mon diplôme de technicien en électronique, j’ai refait toute l’électronique de gestion des moteurs de ma monture NEQ5 (avec kit de motorisation).
      J’y ai aussi intégré un système de régulation automatique (PID) pour empêcher la condensation d’apparaître sur les miroirs du télescope.
      Le projet est assez volumineux, car j’avais comme consigne de faire le projet par module (peut-être que je ferais une plaque plus petite qui contient toute l’électronique).
       
      Le tout est contrôler par deux microcontrôleurs (un pour les moteurs, et un pour la régulation de température), mais une raspberry pi est présent sur la carte, afin de contrôler la camera de guidage lors des séances de photo. Donc le suivi du ciel peut fonctionner sans la raspberry pi pour économiser de l’énergie, mais elle est nécessaire pour le guidage (avec PHD2).
       Lorsque la Raspberry pi est allumé, il est possible de contrôler la monture à distance à partir d’une page web.
       
      J’ai aussi ajouté un serveur Stellarium afin de créer un système GOTO, mais le télescope ne pointe pas au bon endroit (je ne sais pas d’où ça vient, peut-être les calculs...).
      Sur la photo du projet, il manque des boutons afin de contrôler manuellement le déplacement des moteurs (RA, DEC), le connecteur pour les boutons est bien présent sur la carte, mais je n’ai pas encore fait le câblage.
       
      Dans le PDF du projet, les moteurs fonctionnent en demi-pas, depuis je les aie passés en 1/8, ça a réduit les vibrations, et la monture fait moins de bruit.
      Au début j'avais intégrer un écran à la carte, mais je me suis rendu compte qu'il n'était pas très utile, donc j'ai décider de l'enlever. 

      J’espère que vous trouverez ce projet intéressant, si vous avez des remarques à faire n’hésitez pas.
       
      Lien GitHub : https://github.com/YugnatD/Astrophotography-Assistant
       
      Je reposte mon projet dans le forum AstroPratique comme on me l'as conseillé.
      2019_diplome_Dietrich.pdf



    • By teko38
      Bonjour
      Avez-vous des informations sur le type de capteur utilisé dans les encodeurs RA DEC des montures skywatcher ??
      Par exemple AZEQ6
      Technologie et référence de composant ??
      C’est apparemment des codeurs relatifs
      C’est juste par curiosité technique
      Cordialement Daniel
    • By Malik
      Bonjour à tous,
       
      Vues sur le forum d'en face, ces deux nouvelles versions de l'EQ8.
       
      EQ8-R voit quelques ameliorations ergonomiques, et pourvues de connectiques notamment 4 x USB3 alimentés, et une distrib d'alimentations. Et bien sur quelques touches de vert, devenue couleur phare de la marque.
       
      Les améliorations par rapport au modèle précédent EQ8 incluent:
      • Un système de gestion des câbles permettant de réduire l’emmêlement.
      • Connectivité améliorée.
      • Position d'installation améliorée des moteurs pour un meilleur équilibre.
      • Le mécanisme d'embrayage amélioré offre plus de force de maintien.
      • Bouton de rainure en queue d’aronde amélioré pour un confort accru et une puissance de verrouillage accrue.
      • Entraînement par courroie sur les axes DEC pour une rotation silencieuse
       
      EQ8-RH c'est l EQ8-R avec un encodeur Renishaw sur l'axe AD (uniquement ? )
       
      A priori l EQ8-R est dispo en Italie sur certains sites, chez PrimaluceLab il est indiqué dispo a partir de decembre 2019.
       
      Coté prix environ 4100€ l'EQ8-R pour la monture seule sans trepied, contre 3390€ pour la tete seule de l'EQ8 actuelle.
      Pas trouvé de prix pour la version RH.
       
      Quelques photos :
       



       
       
       
       
    • By moebius9
      Bonjour,
      Je viens de voir qu'il y a des bons en électronique ici .
      Un p'tit conseil SVP.
      J'ai grillé toutes les cartes de ma HEQ5 GoTo; comment est un autre sujet.
      Quand j'ai branché sur le 12v (batterie li-ion 20 Ah), la monture sur laquelle j'avais monté  2 nouvelles cartes neuves; la led ne s'est pas allumée et la carte mère a de nouveau grillé ..
      J'ai une vieille HEQ5 noire qui m'a permis de tester que la carte où se branche le câble d'alimentation  était intacte (la led s'allume notamment) et la raquette ne signale pas de problème.
      J'ai équipé le câble d'alimentation d'un fusible 5A et je crains de brancher à nouveau la monture où j'ai monté une carte mère que j'avais en stock.
       
      Alors voilà ma question: avec le fusible en place et sans vraiment comprendre ce qui s'est passé, vais-je risquer de griller encore cette foutue carte ?
      Je n'ai pas testé les moteurs: je ne sais pas comment faire avec un multimètre par exemple.
      Merci,
      Michel
  • Images