Riuuflix

J'ai rédigé une idée de théorie sur l'univers (Théorie de l'égalité dimensionnelle)

Recommended Posts

Bonjour, je suis un lycéen et il m'est venu une idée en réfléchissant par hasard sur celle de la relativité restreinte d'Einstein, de considérer le temps comme une dimension comme les autres.
Je vous avoue que je ne m'est suis pas beaucoup renseigné donc une théorie similaire doit forcément déjà exister ou même a été déjà contredite, mais il existe tellement de théories sur l'univers et j'ai du mal à en comprendre certaines, c'est pour ça que j'aimerais que des connaisseurs me donnent un avis sur mon idée.
Je l’appellerais théorie de l'égalité dimensionnelle ou théorie de la dimension zéro, théorie de la particule universelle...
Cette théorie permettrait d'étudier l'univers de manière géométrique
Je vais partir du principe qu'il y ai 4 dimensions au total pour ne pas trop compliquer dès le début, pas plus pas moins, donc que vivons dans un univers en 3D spatial + 1D temporel = 4D
(On va noter une une dimension spatiale Ds et temporelle Dt)
Mais pourquoi pas imaginez un autre point de vue 4Ds+0Dt ou encore 2Ds+2Dt, 1Ds+3Dt voir 0Ds+4Dt ?
Ce sont 4Ds+0Dt et 0Ds+4Dt qui vont nous intéresser.

 

1) Étude du plan 4Ds+0Dt :


J'ai commencé par imaginer à quoi ressemblerait l'univers en 4Ds+0Dt, bien sûr c'est impossible spatialement pour notre cerveau mais je pense quand même pouvoir représenter ça si on écrase la hauteur au même niveau de la largeur et de la profondeur, et que nous prenons le temps à la place :
Repère O, x, y, z, w (w est là 4ème dimension = temps) x=1, y=0, z=1, w=299 792 458 (vitesse de la lumière)
Ce repère nous permet de nous repérer dans un univers en 4 dimensions spatiales, ce n'est pas la forme du monde 4Ds réel car celui-ci est impossible à imaginer mais celui-ci nous permet de réfléchir en 4D.
Un vrai objet en 4Ds devrait plutôt être (à la même manière dont la profondeur s'applique sur la hauteur et la largeur) une expansion indescriptible de la longueur largeur et profondeur dans des directions différentes mais dont ces expansions opposées qui paraissent s'éloigner d'entre elles sont quand même en contact continu pour représenter l'objet à chaque instant de son histoire. C'est ça par définition pour moi, à imaginer c'est autre chose. Il vaut mieux utiliser une autre méthode pour réfléchir avec la 4D :
Pour mieux imaginer l'univers en 4Ds+0Dt, il faudrait voir un plan en 3Ds fixe mais "découpé" par le temps en deux dimensions spatiales, c'est à dire que le mouvement d'un point de vue 2Ds équivaudrait à la profondeur d'un plan 3Ds, comme une imprimante 3D crée un objet couche par couche, vous voyez ? Une sphère creuse fixe en 3Ds, serait vu en 2Ds comme un anneau qui apparaît, grossit, rétrécit, puis disparaît : La profondeur s'est convertie en temps, 2Ds+2Dt = 3Ds+1Dt !
C'est pareil pour la 3Ds vers la 4Ds, pour se représenter il faut écraser l'objet à observer dans sa hauteur et l'étirer verticalement selon son histoire
Exemple : Le système solaire est un très long cône qui est le soleil au centre et les planètes autour ont une forme hélicoïde, un peu comme un ressort, ou un brin d'adn sans les barres
Nous venons de faire une conversion 3Ds+1Dt vers 4Ds+0Dt
Si on découpe ce plan suivant le temps w, et que l'on assemble chaque découpage à la suite des autres sur une vidéo en changeant le repère y en 1, on pourrait voir les planètes qui tournent autour du soleil au fil de la vidéo comme nous le voyons réellement !
Nous venons de faire une conversion 4Ds+0Dt vers 3Ds+1Dt
(Que ce soit clair, puisque je pars du principe que l'univers ne peut pas avoir plus de 4 dimensions au total, la représentation 4Ds+0Dt est inanimée et impossible à modifier)
Cette théorie est le déterminisme à son paroxysme, car tout l'univers serait déjà tracé d'avance, nous ne ferions que le parcourir en convertissant une de ses dimension en temps
Je vois cet univers comme un gigantesque réseau de fils se coupant et joignant qui partent d'un seul point minuscule qui est le big bang
Mais elle nous permettrait d'étudier les lois de la physique graphiquement, par exemple la gravité qui ne serait qu'une propriété de génération de cet univers et pourrait être étudiée avec la forme des hélicoïdes, comme les atomes et l'électro neutralité, il y aurait beaucoup de fractales à étudier aussi, les trous noirs seraient des sortes de nœuds un peu comme des velcros dans les fils ou des points de jonction, la lumière aurait la forme de cône, on pourrait simuler l'avenir de l'univers etc...
Bref, convertir toutes les équations physiques en fractales et propriétés géométriques.

 

2) Application de la 4Ds+0Dt dans la relativité restreinte :


Imaginez deux tube, vous avez des bols remplis de billes, chaque bille représente un événement, une bille jaune est un mouvement, une bille rouge est un événement divers par exemple la vieillesse, et une bille verte une seconde qui passe sur une horloge
Remplissez le tube 1 en entier en prenant à chaque fois dans l'ordre 5 billes jaunes, une bille verte et 3 billes rouges
Faites de même avec le tube 2 en prenant à chaque fois 20 billes jaunes et une bille verte et 3 billes rouges
Il y a moins de secondes dans le tube 2 que dans le tube 1 : Les événements de déplacement ont pris trop de place dans le tube ce qui a fait que le temps s'est écoulé plus vite dans le tube 2
Ainsi, comme le disait Einstein, un vaisseau qui voyage à une vitesse proche de la vitesse de la lumière peut voyager dans le futur.
En fait, il ne peut y avoir qu'un seul élément à la fois par "instant", instant qui est une distance infiniment petite sur l'axe w.
Je pense que selon le repère 4Ds, tous les mouvements existants se font à la même vitesse qui est celle de la lumière, mais pourquoi il y a-t-il des variations de vitesses dans le monde alors ? Parce que les objets parfaitement immobiles ont une vitesse intérieure qui est par défaut la température, ou pour qu'il soit plus facile de se le représenter, la vieillesse. Mais un objet en mouvement se déplaçant très vite va insérer un événement de mouvement entre son mouvement intérieur ce qui va décélérer sa vieillesse.
Théoriquement, un objet parfaitement immobile spatialement comble son immobilité par une agitation qui est la chaleur, et un objet en mouvement sera plus froid. La température d'un vaisseau se rapprochant de la vitesse de la lumière frôle le zéro absolu.
Le changement de température n'est pas vraiment observable car vu que tout notre univers est en mouvement continu les différences sont indétectables.
Cette règle représentée dans un plan 4Ds+0Dt, on pourrait voir qu'il n'existe aucune ligne droite et parallèle à l'axe w, même les objets immobiles en 3Ds ensuite convertis ne peuvent pas former de ligne parallèle à w car c'est compensé par la chaleur ou la rotation de l'objet sur lui-même.
Quelque chose se déplaçant à 100% de la vitesse de la lumière fait que cet objet est tellement "occupé" par son mouvement qu'il ne devient plus que du mouvement, plus aucune propriété physique ne peut s'appliquer dessus car le déplacement prend tout ce qu'il est, c'est ce qu'es la lumière (logique) et c'est pour ça que je suis du coté de ceux qui considèrent la lumière comme une particule et non comme une onde.
Dans le plan 4Ds vu de loin, la lumière dans le vide est ce qui a l'angle le plus élevé par rapport à l'axe w car le mouvement ne change jamais de direction contrairement à la matière "normale" qui elle a un mouvement interne plus élevé.
 

3) Formule de la conversion dimensionnelle :

 

(Cette partie a été modifiée)

 

Avec les explications du paragraphe précédent, on peut déterminer une formule pour établir une relation du mouvement avec la quatrième dimension spatiale, je ne suis pas totalement sûr de celle-ci mais elle me semble logique :

1543760092-equation-conversion-dimension

  • C : La constante de la vitesse de la lumière : 299 792 458
  • i : Le nombre d'instants de degré s (s pour seconde), un instant de degré s équivaut à l'inverse de la vitesse de la lumière (environ 3.34x10^-9 secondes)
  • Vecteur V : Vecteur du mouvement d'un objet en 3Ds durant un instant de degré s, en mètres
  • w : La distance en mètres dans la quatrième dimension

 

La somme de tous les déplacements d'un objet en 3 dimensions spatiales multiplié par la vitesse de la lumière durant chaque instants de degré s est égal au nombre de ces instants de degré s qui équivaut aussi à la distance en mètres dans la quatrième dimension spatiale.

Vous allez me dire qu'il y a une erreur car ça voudrait dire que dans tous les cas ||V||*C est toujours égal à 1 et que vu que C est une constante tous les déplacement V ont tous la même norme, mais c'est exactement ce que je veux montrer là !

Une seconde pour nous est 299 792 458 mètres dans la quatrième dimension !

 

4) Étude du plan 0Ds+4Dt :

 

On va passer à la partie plus compliquée...
Un plan en 2D est une feuille, un plan en 1D est une ligne mais un plan en 0D c'est quoi ?
Un point infiniment petit, et pour moi ce point, c'est la matière.
C'est logique : Si le monde en 3Ds+1Dt était le prolongement d'un plan 2Ds+2Dt selon le temps ça ferait que l'univers serait une feuille de matière qui évolue avec le temps pour former une forme en 3Ds qui évoluerait encore pour former l'univers 4Ds...
Si le monde en 2Ds+2Dt était le prolongement d'un plan 1Ds+3Dt selon le temps ça ferait que l'univers serait une ligne qui évolue avec le temps pour former une feuille de matière 2Ds puis 3Ds et 4Ds je vais pas tout répéter...
Et si le monde en 1Ds+3Dt était le prolongement d'un plan 0Ds+4Dt selon le temps ? Vous avez compris, l'univers tout entier que nous connaissons ne serait qu'un seul et unique élément !
L'espace, le temps, les forces, toute la matière, sont les conséquences d'une seule et même particule.
Pour moi cette particule n'est pas encore découverte, mais elle pourrait interagir avec des versions d'elle-même du passé ou du futur (on pourrait même songer à définir plusieurs passé et plusieurs futurs, en 4Dt il devrait y avoir logiquement 4 notions de passé et 4 notions de futur), pour composer d'autres particules qui sont celles que nous connaissons, le big bang est sa création et elle est tout ce qui existe.
On pourrait même dire que le transfert d'énergie n'existe pas, par exemple quand on chauffe un objet, la chaleur qui se dissipe dans toute la matière autour n'est en fait que le point chauffé mais vu dans les différents passés !
Et vous savez quoi ? La température reste encore un peu un temps après avoir arrêté le chauffage, c'est parce que elle est aussi dans la quatrième dimension spatiale !
Les ondes ont l'air de se déplacer spatialement alors que ce n'est qu'une perturbation de cette particule qui reste un moment déterminé.

 

5) Plus de 4 dimensions au total ?


Dans un plan 2Ds, il n'est pas vraiment possible de deviner si l'objet qui apparaît de la troisième dimension spatiale a juste une forme particulière ou est est mouvement (revoyez l'exemple de la sphère et de l'anneau), imaginons un rectangle qui apparaît subitement et se déplace puis disparaît, soit la forme est un parallélépipède fixe soit c'est un pavé en mouvement en 3Ds, impossible de savoir.
Si je montre ça c'est pour dire que même avec mes nombreux exemples sur le plan 4Ds, rien ne prouve que le monde ne pourrait pas avoir plutôt un total de... 5 dimensions ! Et que l'univers 4Ds que j'ai imaginé soit aussi en mouvement ! (4Ds+1Dt)
Remarque si une 5ème dimension existait le voyage dans le temps dans le passé serait TRÈS THÉORIQUEMENT possible (se déplacer dans la 4ème dimension dans le sens inverse de l'axe w)
Et pourquoi pas même plus ? On ne saura jamais avec certitude le nombre de dimensions total :/

 

Je pense que j'ai résumé toutes mes idées, je sais qu'elles doivent surement exister et qu'il y a plein de trucs qui peuvent être contredis, j'aimerais juste savoir où chercher ^^
Merci de votre lecture, j'avais envie de partager tout ça.

Edited by Riuuflix

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
il y a une heure, Riuuflix a dit :

C'est pareil pour la 3Ds vers la 4Ds

Un conseil : quand tu regardes les vidéos d'AB, faut juste éviter de fumer certaines substances qui déforment ta perception de l'espace-temps...:D 

Edited by HP15C

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Riiuflix,

moyennant quelques ajustements ( somme toute, relativement marginaux ), je suis persuadé que vous pouvez présenter ce travail dès lundi à votre prof de physique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

la vache
J'ai eu beau lire, relire, re relire.... aller dehors prendre un bon bol d'air humide, venteux et frais .... je reviens, je relis.....


ba j'ai rien compris......... O.o


 

tumblr_ouqdklqfxN1v4lxllo1_400.gif

Edited by xavier2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour ! Est-ce que tu connais les diagrammes d'espace-temps ? Ça pourrait t'intéresser !
.
Je trouve la première partie intéressante, même si ce n'est pas nouveau. Par exemple j'aime bien ta réflexion sur le fait que si nous vivons dans un espace-temps (que nous parcourons), c'« est le déterminisme à son paroxysme ».
.
Tu sembles ne pas tenir compte du fait que, selon la relativité restreinte, les axes x, y, z, w ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Si je me déplace à grande vitesse, la partie de mon espace-temps qui est faite d'espace ne coïncide pas avec la tienne. Comme si une partie de mon espace était vue, de ton point de vue, comme du temps, et vice-versa. (J'ai peur de n'être pas très clair...)
.
À partir de la deuxième partie, j'ai du mal. Tu n'as pas mieux comme exemple que les tubes avec des billes de couleurs ? 
.

Citation

Je pense que selon le repère 4Ds, tous les mouvements existants se font à la même vitesse qui est celle de la lumière


En gros, lorsque nous avançons d'une seconde dans le temps, c'est équivalent à avancer à la vitesse de la lumière dans l'espace, OK.
.

Citation

Une seconde pour nous est 299 792 458 mètres dans la quatrième dimension !


On peut en effet dire quelque chose comme ça (sans le prendre au pied de la lettre). Ce n'est pas nouveau, hein;
.

Citation

mais pourquoi il y a-t-il des variations de vitesses dans le monde alors ?


La vitesse est une dérivée des trajectoires dans l'espace-temps (Δx/Δt − pour faire l'analogie avec les fonction y=f(x) il faut placer le temps en abscsisse et l'espace en ordonnée, pas le contraire). Les variations de vitesse signifient que cette dérivée n'est pas constante, donc que les trajectoires spatio-temporelles ne sont pas obligatoirement des droites. Dès lors que tu suis une trajectoire courbée dans l'espace-temps, forcément la dérivée (la vitesse) n'est pas constante.
.

Citation

Parce que les objets parfaitement immobiles ont une vitesse intérieure qui est par défaut la température


Argh, que vient faire la température ici ? Les objets immobiles ont une trajectoire spatio-temporelle horizontale (si on place le temps en abscisse et l'espace en ordonnée) : leur dérivée (vitesse) est nulle, c'est tout.
.
À partir du paragraphe où intervient la température, puis la chaleur, j'ai décroché.
.
Plus loin, je n'ai pas compris ce passage :
.

Citation

Si le monde en 3Ds+1Dt était le prolongement d'un plan 2Ds+2Dt selon le temps ça ferait que l'univers serait une feuille de matière qui évolue avec le temps pour former une forme en 3Ds qui évoluerait encore pour former l'univers 4Ds...


(Or il est crucial pour la suite de ton raisonnement je crois.)
.
Ensuite :
.

Citation

on pourrait même songer à définir plusieurs passé et plusieurs futurs, en 4Dt il devrait y avoir logiquement 4 notions de passé et 4 notions de futur


Là c'est de la science-fiction, mais je trouve que cette idée fait rêver. Je me suis déjà demandé ce que serait le temps s'il avait deux dimensions (oui, dès fois je me pose de drôles de questions) mais je n'ai jamais su quoi répondre...
.
------------
Voilà, j'ai tout lu, je trouve super intéressant que tu te poses ce genre de question, mais je t'invite à approfondir tes connaissances, notamment sur l'espace-temps de Minkowski et les diagrammes d'espace-temps. Si tu as vu le nombre imaginaire i au lycée, tu seras surpris de le voir rappliquer dans l'interprétation de Minkowski : le temps est une sorte d'espace imaginaire... Je trouve tout ça passionnant et ça me fait plaisir de constater que ça te passionne aussi (visiblement).
.
(Et attends d'avoir vu un peu de thermodynamique avant de parler de chaleur et de température à la légère...)

Edited by Bruno-

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Bruno- a dit :

Bonjour ! Est-ce que tu connais les diagrammes d'espace-temps ? Ça pourrait t'intéresser

 

Bonsoir et non je connais pas, je vais voir après

 

il y a une heure, Bruno- a dit :

À partir de la deuxième partie, j'ai du mal. Tu n'as pas mieux comme exemple que les tubes avec des billes de couleurs ?

 

Eh bien... Il faut imaginer une jauge d'événements, et à chaque "instant" il ne peut pas y avoir plus d'un seul événement à la fois, ni qu'il ne s'en passe aucun

C'est pour ça que en se déplaçant vite, le mouvement va prendre plus de place parmi les autres événements divers

On va prendre deux cas d'une pomme, et étudier ses événements pour 12 instants au fil du temps, on va noter "D" le déplacement et "T" (temps) une progression de la décomposition de cette pomme

Cas 1 : Une pomme se déplaçant lentement :

[ D ; D ; T ; D ; D ; T ; D ; D ; T ; D ; D ; T ]

Cas 2 : Une pomme dans un vaisseau à une très haute vitesse :

[ D ; D ; D ; D ; D ; T ; D ; D ; D ; D ; D ; T ]

La pomme du cas 1 vieillit plus vite que la 2 ! Parce que le déplacement a pris trop de place parmi les autres événements internes de cette pomme !

 

il y a une heure, Bruno- a dit :

Tu sembles ne pas tenir compte du fait que, selon la relativité restreinte, les axes x, y, z, w ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Si je me déplace à grande vitesse, la partie de mon espace-temps qui est faite d'espace ne coïncide pas avec la tienne. Comme si une partie de mon espace était vue, de ton point de vue, comme du temps, et vice-versa. (J'ai peur de n'être pas très clair...)

 

Oui, comme il est impossible de se représenter un espace en 4Ds comme il l'est vraiment, on doit trouver d'autres moyens, perso j'imagine plus le temps partir du haut vers le bas mais c'est un moyen comme un autre de se représenter la 4Ds

 

il y a une heure, Bruno- a dit :

En gros, lorsque nous avançons d'une seconde dans le temps, c'est équivalent à avancer à la vitesse de la lumière dans l'espace, OK.

 

Mmh... Il y a ça oui mais je voulais en même temps dire que nous ne pouvons pas être immobiles même en 3 dimension, que l'impression de variation de mouvement n'est que le fait que la lenteur extérieure doit être compensée en mouvement intérieur, c'est pour ça que j'avais pensé à la température mais c'est peut-être autre chose d'inconnu

 

il y a une heure, Bruno- a dit :

La vitesse est une dérivée des trajectoires dans l'espace-temps (Δx/Δt − pour faire l'analogie avec les fonction y=f(x) il faut placer le temps en abscsisse et l'espace en ordonnée, pas le contraire). Les variations de vitesse signifient que cette dérivée n'est pas constante, donc que les trajectoires spatio-temporelles ne sont pas obligatoirement des droites. Dès lors que tu suis une trajectoire courbée dans l'espace-temps, forcément la dérivée (la vitesse) n'est pas constante.

 

Mais si il n'y avait en fait vraiment que des droites dans la 4ème dimension spatiale et que les variations de vitesses n'existeraient pas ? Et que les objets qu'on pourrait croire avec différentes vitesses se déplaceraient en fait toujours à la même vitesse mais d'une manière différente avec plus ou moins de mouvement intérieur ?

 

il y a une heure, Bruno- a dit :

Argh, que vient faire la température ici ? Les objets immobiles ont une trajectoire spatio-temporelle horizontale (si on place le temps en abscisse et l'espace en ordonnée) : leur dérivée (vitesse) est nulle, c'est tout.

 

On pourrait penser ça en premier, mais le fait que les trajectoires horizontales ne pourraient pas exister pourrait expliquer ce qu'es la relativité restreinte

 

il y a une heure, Bruno- a dit :

Plus loin, je n'ai pas compris ce passage

 

En gros, la profondeur d'un objet 3Ds serait le temps du point de vue d'un objet en 2Ds

Donc l'univers en 2Ds ne serait qu'une feuille de matière en mouvement

Si on continue en 1Ds, l'univers serait une droite de matière en mouvement

Et donc la 0Ds, l'univers ne serait qu'un seul et unique point en mouvement, se déplaçant dans quatre dimensions temporelles différentes

 

il y a une heure, Bruno- a dit :

Là c'est de la science-fiction, mais je trouve que cette idée fait rêver. Je me suis déjà demandé ce que serait le temps s'il avait deux dimensions (oui, dès fois je me pose de drôles de questions) mais je n'ai jamais su quoi répondre...

 

Ben je me pose des questions encore pires comme tu peux le voir x)

Mais si elles m'intéressent vraiment il m'arrive de m'acharner assez fort pour trouver une réponse même si elle est pas totalement rationelle

Et pour expliquer ce passage : L'énergie ne serait pas transmise à d'autres particules, mais elle serait de notre point de vue en 3Ds une seule et même particule mais vue dans le passé dans 3 dimensions différentes.

 

il y a une heure, Bruno- a dit :

Voilà, j'ai tout lu, je trouve super intéressant que tu te poses ce genre de question, mais je t'invite à approfondir tes connaissances, notamment sur l'espace-temps de Minkowski et les diagrammes d'espace-temps. Si tu as vu le nombre imaginaire i au lycée, tu seras surpris de le voir rappliquer dans l'interprétation de Minkowski : le temps est une sorte d'espace imaginaire... Je trouve tout ça passionnant et ça me fait plaisir de constater que ça te passionne aussi (visiblement).

 

Je vais rechercher tout ça alors, j'ai vu les nombres imaginaires que que sur internet mais je n'avais pas pensé à ça dans mes réflexions

Effectivement pour que j'en vienne à rédiger tout ça, ça me passionne même si je pense que je manque de connaissances ^^

Edited by Riuuflix

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Diziet Sma a dit :

Bonsoir Riiuflix,

moyennant quelques ajustements ( somme toute, relativement marginaux ), je suis persuadé que vous pouvez présenter ce travail dès lundi à votre prof de physique.

 

Bonsoir, je pense pas que ce soit une bonne idée car je ne suis pas très communicatif et les profs que j'ai non plus

Surtout que c'est un peu hors sujet par rapport aux thèmes de cette année

Je préfère éviter :/

 

il y a une heure, xavier2 a dit :

la vache
J'ai eu beau lire, relire, re relire.... aller dehors prendre un bon bol d'air humide, venteux et frais .... je reviens, je relis.....

 

Ah dommage x)

Il faudrait que j'illustre quelques idées avec des dessins

Share this post


Link to post
Share on other sites

- Pistaches

- Cacahuètes

- Packs de 16

- Knackis tièdes

 

Et en avant la musique ! :D

 

Non je rigole hein ;) Bienvenue sur le forum Riuuflix ! :) 

 

Bon alors... Tu m'as complètement largué, mais quand même voici quelques réflexions et conseils :

 

- C'est super et passionnant d'avoir ce genre de réflexion dans ses temps libres, donc bravo !

 

- Écrit comme ça, c'est irrecevable pour la communauté scientifique, il faut le mettre en équations,

 

- Mis en équations, une fois présenté à la communauté scientifique, ça sera torpillé en une demi-seconde sans même qu'il y ait à se demander pourquoi, c'est comme ça, presque par principe,

 

- DONC : garde ça dans tes cartons, ne serait-ce que pour la satisfaction de l'avoir fait, car cette satisfaction est importante ;)

 

- Vu l'intérêt et le potentiel que tu montres dans ce domaine, étudie la physique et passe un doctorat en cosmologie, après quoi tu pourras avoir une certaine influence, grande ou petite, sur les théories explicatives de l'Univers.

 

Je te dis ça juste comme ça... la vie réserve des surprises et si ça se trouve tu t'épanouiras dans quelque chose de radicalement différent, qui sait. Mais en attendant, encore bravo, j'insiste là-dessus, et continue comme ça ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne peut pas le nier, tu as le mérite d'avoir creusé ton sujet ;)

Mais quelques questions à te poser :

- qu'apporte ta théorie par rapport aux autres ?

- connais-tu le principe du rasoir d'Ockham ?

 

Par ailleurs quand tu écris

Il y a 15 heures, Riuuflix a dit :

et c'est pour ça que je suis du coté de ceux qui considèrent la lumière comme une particule et non comme une onde

 

Ça montre d'une part une certaine méconnaissance de la physique (on peut pas te le reprocher, t'es au lycée ;)) mais surtout que tu penses que les théories  physiques se battissent sur des considérations non objectives, et non par l'observation et l'expérience...

 

Ceci étant, bonne continuation dans ta recherche de la vérité ;)

 

Edited by iblack

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour compléter l'avis de Cédric, et nuancer un poil:

Citation

- Mis en équations, une fois présenté à la communauté scientifique, ça sera torpillé en une demi-seconde sans même qu'il y ait à se demander pourquoi, c'est comme ça, presque par principe,

C'est un peu caricatural, mais pas complètement faux. La probabilité qu'un travail individuel soit reçu favorablement sur ses seuls mérites par la communauté est extrêmement faible; Déjà, faire accepter un papier en étant partie prenante de la communauté n'est pas facile, alors sans aucune référence ... Le plus simple pour se faire entendre est donc comme le suggère Cédric de passer par un doctorat.

 

Sinon, il y a aussi la possibilité d'essayer de se construire son cursus de théoricien tout seul, mais c'est beaucoup plus difficile. L'excellent Gerard 't Hooft donne des pistes dans ce sens (c'est en anglais, mais l' étape 1 passe par l'apprentissage de l' anglais, donc ça ne te posera pas de problème):

 

https://www.staff.science.uu.nl/~gadda001/goodtheorist/

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Et vous, vous êtes prof de quoi Diziet Sma ?

Bonjour Alaing,

je n'ai jamais enseigné,enfin je veux dire, genre devant une classe ou un amphi tout plein d'étudiants.

En revanche depuis une grosse quinzaine d'années, je fais de l'accompagnement ou du soutien scolaire si vous préférez, parfois sur plusieurs années,  pour des lycéens qui courent après le programme ( scientifique surtout ) ou au contraire qui le devancent comme Riuuflix.

Edited by Diziet Sma
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

 

Non je rigole hein ;) Bienvenue sur le forum Riuuflix ! :) 

 

Merci :D

 

Il y a 12 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Écrit comme ça, c'est irrecevable pour la communauté scientifique, il faut le mettre en équations,

 

Justement, dans mon premier message à la partie 3 j'avais fait une formule, je m'est suis rendu compte plus tard qu'elle est fausse. Je pense plus que c'est ceci :

 

1543760092-equation-conversion-dimension

 

  • est la vitesse de la lumière
  • i est le nombre d'instants de degré seconde, un instant de degré seconde est une durée égale à l'inverse de la vitesse de la lumière : environ 3.34x10^-9 secondes
  • ||V|| est le déplacement d'un objet dans un repère en trois dimensions spatiales comme nous le connaissons pendant un instant de degré seconde
  • w est la distance parcourue par l'objet dans la 4ème dimension spatiale en mètres
Il y a 12 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

DONC : garde ça dans tes cartons, ne serait-ce que pour la satisfaction de l'avoir fait, car cette satisfaction est importante

 

C'est vrai que je suis satisfais d'avoir trouvé tout ça ^^"

 

Il y a 12 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Vu l'intérêt et le potentiel que tu montres dans ce domaine, étudie la physique et passe un doctorat en cosmologie, après quoi tu pourras avoir une certaine influence, grande ou petite, sur les théories explicatives de l'Univers.

 

Je te dis ça juste comme ça... la vie réserve des surprises et si ça se trouve tu t'épanouiras dans quelque chose de radicalement différent, qui sait. Mais en attendant, encore bravo, j'insiste là-dessus, et continue comme ça ;)

 

Je suis en STI2D c'est mal barré pour le doctorat en cosmologie :D

Mais de toute façon je suis déjà fixé sur d'autres objectifs, l'univers me fascine beaucoup mais je n'ai pas envie d'en faire ma vie non plus, je pense que je m'épanouirais mieux dans l'informatique

Puis je me considère plus comme un grand rêveur qu'un génie

Et merci !

 

Il y a 7 heures, iblack a dit :

qu'apporte ta théorie par rapport aux autres ?

 

Pour moi, elle permettrait d'étudier d'une autre manière la relativité et de former une hypothèse sur l'origine de l'univers

 

Il y a 7 heures, iblack a dit :

connais-tu le principe du rasoir d'Ockham ?

 

Je connais un peu, c'est vrai que ce que j'ai rédigé est compliqué mais cette manière de voir l'univers m'intéresse

Ce n'est pas forcément la meilleure manière, mais ça me fascine

 

Il y a 7 heures, iblack a dit :

Ça montre d'une part une certaine méconnaissance de la physique (on peut pas te le reprocher, t'es au lycée ;)) mais surtout que tu penses que les théories  physiques se battissent sur des considérations non objectives, et non par l'observation et l'expérience...

 

C'est vrai oui une conclusion comme celle-ci est un peu rapide, il n'y a aucune vraie preuve, mais en d'imaginant que cette théorie soit véridique la lumière serait bien une particule

 

Il y a 7 heures, PascalD a dit :

Sinon, il y a aussi la possibilité d'essayer de se construire son cursus de théoricien tout seul, mais c'est beaucoup plus difficile. L'excellent Gerard 't Hooft donne des pistes dans ce sens (c'est en anglais, mais l' étape 1 passe par l'apprentissage de l' anglais, donc ça ne te posera pas de problème):

 

Mais je ne veux pas devenir physicien non plus ^^"

Cette théorie est juste une idée qui m'est venue, mais je doute fortement que un ado de 16 ans en sti puisse avoir découvert quelque chose que des universités et laboratoires du monde n'ont pas encore découvertes

Sans doute qu'un scientifique a déjà eu cette idée et a été contredite ou formée d'une autre manière en une théorie déjà existante

Je suis surtout là pour discuter

Edited by Riuuflix

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Riuuflix a dit :

C'est vrai oui une conclusion comme celle-ci est un peu rapide, il n'y a aucune vraie preuve, mais en d'imaginant que cette théorie soit véridique la lumière serait bien une particule

 

Et comme l'observation et l'expérience montrent que la lumière se comporte à la fois comme une particule ou une onde, tu viens de mettre ta théorie à la poubelle ;)

Edited by iblack

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, iblack a dit :

Et comme l'observation et l'expérience montrent que la lumière se comporte à la fois comme une particule ou une onde, tu viens de mettre ta théorie à la poubelle ;)

 

Ah, ben je vais me renseigner sur ce qu'es plus précisément la lumière alors

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, iblack a dit :

Et comme l'observation et l'expérience montrent que la lumière se comporte à la fois comme une particule ou une onde, tu viens de mettre ta théorie à la poubelle ;)

 

(Je vais me faire l'avocat de Riuuflix...)

 

Hé bien que voilà des propos peu encourageants pour ce pauvre Riuuflix ! :(;)

 

Je formulerais la chose différemment, pour arriver à une autre conclusion : certaines observations et expériences montrent que la lumière est une particules, d'autres montrent qu'elle est une onde, et peut-être aussi certaines arrivent aux deux résultats en même temps, je n'en sais rien mais ça n'enlève rien à mon propos. Il n'y a pas un état qui est "vrai" et un état qui est "faux" puisque chacun des deux peut-être montré par l'expérience.

 

Certaines théories doivent considérer la lumière comme une particule, d'autres doivent la considérer comme une onde. Cela n'invalide pas ces théories sous prétexte qu'il y a des expériences qui attribuent à la lumière une nature différente. ;)

 

Ça montre surtout qu'en physique quantique il peut y avoir plus qu'une seule "vérité". Donc, à mon sens, le fait que la théorie de Riuuflix nécessite que la lumière soit une particule ne la met pas de facto à la poubelle. Sa théorie est compatible avec une certaine interprétation de la nature de la lumière, qui coexiste depuis longtemps.

 

Alors c'est bien Riuuflix, contine comme ça ! xD;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Je formulerais la chose différemment, pour arriver à une autre conclusion : certaines observations et expériences montrent que la lumière est une particules, d'autres montrent qu'elle est une onde, et peut-être aussi certaines arrivent aux deux résultats en même temps, je n'en sais rien mais ça n'enlève rien à mon propos. Il n'y a pas un état qui est "vrai" et un état qui est "faux" puisque chacun des deux peut-être montré par l'expérience.

 

Ben selon ma théorie la lumière serait une particule tellement rapide qu'elle ne deviendrait plus que du mouvement, et ainsi faire qu'elle se comporte comme une onde (le mouvement prendrait tellement de place dans ses événements que dans le vide la particule ne pourrait effectuer aucun changement du comportement d'elle-même toute seule)

Donc ce serait pour ça que la lumière aurait la particularité d'une onde tout en ayant l'énergie d'une particule

(Sur ce que sont les ondes selon ma théorie c'est quelque chose d'encore plus poussé)

 

Il y a 14 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Ça montre surtout qu'en physique quantique il peut y avoir plus qu'une seule "vérité". Donc, à mon sens, le fait que la théorie de Riuuflix nécessite que la lumière soit une particule ne la met pas de facto à la poubelle. Sa théorie est compatible avec une certaine interprétation de la nature de la lumière, qui coexiste depuis longtemps.

 

Alors c'est bien Riuuflix, contine comme ça ! xD;)

 

D'accord, merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Riuuflix a dit :

Ben selon ma théorie la lumière serait une particule tellement rapide qu'elle ne deviendrait plus que du mouvement

 

Ça veut dire quoi très rapide ?

Peux-tu préciser ce que tu entends par  "ne deviendrait plus que du mouvement".

 

il y a 28 minutes, Riuuflix a dit :

que dans le vide la particule ne pourrait effectuer aucun changement du comportement d'elle-même toute seule

 

Pas nouveau, c'est ce qu'on constate et ce qui a déjà été formulé par Galilée (1632) et repris par Newton (1687), ça s'appelle le principe d'inertie.

 

Désolé si je te titille ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Riuuflix a dit :

la lumière serait une particule tellement rapide qu'elle ne deviendrait plus que du mouvement

 

Attention, cette phrase ne veut rien dire, et je vais détailler pourquoi.

 

Il y a le modèle et la réalité. Je ne vais rentrer dans les détails de « qu'est-ce que la réalité »... disons que c'est ce qui est décrit par le modèle. La réalité nous est imposée par le monde qui nous entoure, nous ne la choisissons pas (c'est pourquoi les expériences et les observations sont les juges des théories). Le modèle, qui est une description de la réalité, nous le choisissons (le but étant de trouver un modèle qui décrit au mieux la réalité).

 

Par exemple la Terre est-elle une sphère ? Non. La Terre est un objet caillouteux (plutôt boueux en ce moment) avec du magma dans ses profondeurs et des ralentisseurs à sa surface (si je me limite à ses constituants les plus courants). Mais elle a la forme d'une sphère. Elle est décrite par une sphère (en fait un objet un peu plus compliqué, vu qu'elle est aplatie). La Terre est un objet de la réalité ; la sphère est un objet du modèle qui la décrit. De même, l'orbite elliptique est un objet du modèle. La température, l'énergie, le spin, etc. sont des grandeurs appartenant au modèle, pas à la réalité. Par exemple il n'y a pas, dans l'univers, d'amas de températures qui planeraient dans l'atmosphère, attendant qu'un avion passe pour se coller à lui. Quand on dit que lorsque de l'eau chaude et de l'eau froide entrent en contact, il se produit un échange d'énergie qui équilibre leur température, il ne faut pas imaginer qu'un fluide mystérieux appelé énergie parcourt les molécules d'eau. Non, c'est une façon de parler, l'échange n'a lieu que dans les équations.

 

Et donc le mouvement n'est pas un objet de la réalité mais du modèle. La lumière, au contraire, est un objet de la réalité. Ça n'a donc pas de sens de dire qu'elle se transforme en mouvement. Ce qui aurait du sens, c'est de l'énergie qui se transformerait en mouvement (là on est dans le modèle), ou de la lumière qui se transformerait en particule (là on est dans la réalité).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, iblack a dit :

Ça veut dire quoi très rapide ?

Peux-tu préciser ce que tu entends par  "ne deviendrait plus que du mouvement".

 

En effet j'ai mal formulé

En gros je je pense que tous les éléments du monde se déplaceraient tous à la vitesse de la lumière, mais seulement dans des directions plus ou moins stables, le fait que nous ne voyons pas tous les objets à la même vitesse est que c'est parce qu'ils ont aussi un mouvement intérieur instable, mais que si on additionne tous ces mouvements pendant une seconde on arrivera toujours à un résultat égal à la vitesse de la lumière

La lumière elle, serait une particule qui aurait un déplacement toujours dans la même direction, ce qui ferait qu'elle n'aurait aucun déplacement intérieur car son comportement serait beaucoup trop fixe

 

il y a 36 minutes, Bruno- a dit :

Il y a le modèle et la réalité. Je ne vais rentrer dans les détails de « qu'est-ce que la réalité »... disons que c'est ce qui est décrit par le modèle. La réalité nous est imposée par le monde qui nous entoure, nous ne la choisissons pas (c'est pourquoi les expériences et les observations sont les juges des théories). Le modèle, qui est une description de la réalité, nous le choisissons (le but étant de trouver un modèle qui décrit au mieux la réalité).

 

Oui c'est logique

 

il y a 38 minutes, Bruno- a dit :

Et donc le mouvement n'est pas un objet de la réalité mais du modèle. La lumière, au contraire, est un objet de la réalité. Ça n'a donc pas de sens de dire qu'elle se transforme en mouvement. Ce qui aurait du sens, c'est de l'énergie qui se transformerait en mouvement (là on est dans le modèle), ou de la lumière qui se transformerait en particule (là on est dans la réalité).

 

Eh bien dans la réalité, la lumière aurait une trajectoire tellement constante qu'elle ne lui permettrait aucun mouvement autre, ainsi on pourrait dire que son état dans le vide ne se résume qu'à du déplacement

Mais bon on le sait déjà ça, je le vois juste d'une autre manière

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Bruno- a dit :

Il y a le modèle et la réalité. Je ne vais rentrer dans les détails de « qu'est-ce que la réalité »

 

Vaut mieux pas, sinon on est parti pour un super débat philosophique !

Share this post


Link to post
Share on other sites

et pour illustrer ce qu'à très bien décrit Bruno,  une petite citation... "ne pas confondre la carte et le territoire"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now