xavierc

Valdrôme matin du 19 août 2018

Recommended Posts

7 dessins : 8376 à 8382.
 Dobson 508/1920
 
 Il fallait bien que ça arrive, cette dernière nuit avant le départ.
 Je dors jusqu'à minuit et quart et suis opérationnel à 1h, soit 10 minutes après le coucher de la Lune en premier quartier, que je voulais éviter.
 Le ciel est bien dégagé après l'orage de l'après-midi avec toutefois quelques nuages à l'horizon nord.
 
 Je commence par la planète rouge au généreux diamètre mais basse donc lourdement affectée par la turbulence.
 
 Observation 8376 : Mars dans le Capricorne.
 631x.
 Marsobs8376.jpg
 
 Yves du club d'Ivry et Bernard B. sont passés.
 J'enchaîne sur 3 nébuleuses planétaires des fiches de Michel Nicole, dans autant de constellations d'été différentes, Lyre, Dauphin et Cygne.
 
 Observation 8377 : PK55+16.1.
 138x, 201x, 85x. Cette nébuleuse de la Lyre répond bien en Oxygène 3 mais pas du tout en HBêta où seule l'étoile centrale perce.
 Elle est soupçonnée sans filtre Oxygène 3 et confirmée avec, cette nébuleuse faible à très faible en Oxygène 3.
 L'étoile centrale reste visible avec ce filtre, et est notée faible sans filtre.
 Au filtre, elle semble un peu ovale à 201x, et ne révèle pas d'autres détails.
 PK55+16.1obs8377.jpg
 
 Cette nuit s'avère plus sèche que celle d'hier, en conséquence le chercheur ne sera pas du tout embué, quel plaisir!
 Mars se couche à 2h30 dans l'Aups.
 
 Observation 8378 : PK59-18.1.
 138x, 201x, 85x. Soupçonnée à 85x sans filtre, mais incertaine, elle se situe dans le Dauphin. Je la vois sûre à 85x et avec une bonne réponse au filtre Oxygène 3. Elle s'efface en HBêta.
 Elle supporte mal les forts grossissements, étant très effacée à 201x. Optimale à 138x, elle montre alors une forme de demi-cercle.
 PK59-18.1obs8378.jpg
 
 Observation 8379 : PK86-8.1.
 85x, 631x, 1262x. Elle a été repérée grâce à son apparence un peu floue à 85x et aussi en blinking Oxygène 3. Elle envoie un peu de signal en HBêta et crache bien en Oxygène 3.
 La turbulence moyenne à 631x m'encourage à doubler la mise mais elle devient mauvaise à 1262x.
 Cette nébuleuse du Cygne a vraiment une forme bizarre, qui évoque une galaxie spirale pour le tronc principal, avant de percevoir les 2 pointes opposées. Une sorte de petite bête à 4 pattes trotte donc là-haut!
 En Oxygène 3, les condensations internes s'affinent et ressortent mieux, et les pointes s'atténuent un peu. Je ne perçois pas d'autres détails, néanmoins c'est un petit joyau de découvert!
 PK86-8.1obs8379.jpg
 
 J'observe une poignée de galaxies Arp dans la Baleine jusqu'à l'aube.
 
 Observation 8380 : IC298 et IC298A.
 276x, 402x. C'est Arp 147 , le fameux "10 dans le ciel" de la photo de Hubble. Et une grosse déception pour ma part.
 Je comprends pourquoi j'avais échoué par 2 fois pour le voir. J'avais repéré sur une photo le cheminement d'étoiles pour arriver pile dessus.
 Et qu'est-ce que je vois au final? Déjà l'étoile repère à côté est VI1-2. L'objet est bien plus dur que ce que je croyais pour sa magnitude de 14.3, juste quelques glimpses d'une tache floue à la limite VI5, collée à cette étoile. 276x est le meilleur grossissement pour les repérer, 402x assombrissant trop le champ, l'oeil s'y perd alors pour accrocher l'étoile repère.
 On ne peut pas gagner à tous les coups avec le catalogue Arp!
 IC298_A_Arp147obs8380.jpg
 
 Observation 8381 : NGC145.
 201x, 276x, 85x. Après la déception du 10 dans le ciel, je renoue avec une belle observation de galaxies Arp avec ce 19ème membre du catalogue.
 Considérablement faible à 85x, il explose de détails à plus fort grossissement, montrant sa barre centrale grumeleuse avec noyau vu par intermittences en vision décalée. Un bras VI2 s'enroule, un autre VI3-4 se déploie à l'est du noyau. C'est beau!
 NGC145_Arp19obs8381.jpg
 
 Observation 8382 : NGC497.
 85x, 276x. Je termine la nuit et ce séjour avec Arp 8. La galaxie est faible à 85x et diffuse dans l'aube. Dans ces conditions de jour naissant, ce n'est pas évident d'y voir des détails.
 NGC497_Arp8obs8382.jpg
 
 Des chouettes restées silencieuses pendant la nuit noire se manifestent vers l'aube.
 
 L'humidité a fini par se manifester sur les affaires mais rien n'a atteint les surfaces optiques (miroirs ou lentilles).
 Je remballe la partie haute et le miroir primaire avant d'aller dormir à 6h.
 
 Au revoir, Valdrôme!
 Les prochaines vacances feront date, 2 semaines astro-australes précédées d'une semaine de visites touristiques au Chili, en octobre-novembre.
 Mais avant ça, les CROAs de ce bel été indien!

Edited by xavierc
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Encore une bien belle série :)

Et . . . encore pas mal de boulot sur la planche à priori ;)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de ton passage Alain.

 

Tel un Sisyphe du ciel, je me remets sans cesse à l'ouvrage!

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Strock 254/1200
      Vers Crécy la Chapelle (Seine et Marne)

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      NGC7673_7
      Observation numéro 7246

       
      NGC7678
      Observation numéro 7247

    • By biver
      Voilà le scan et la coloration rapide de mes dessins de Vénus au T256mm puis surtout au T407 pour les 6 derniers jours consécutifs à moins de 10° du soleil (!) en profitant d'un ciel bien bleu sans cirrus (mais de plus de pollen diffusants), et de l'ombre de l'immeuble d'en face.
      J'ai aussi pu suivre Vénus au chercheur jusqu'au 1er juin (à 3.7° d'élongation).
      Hier à 2.1° du soleil, c'était bien plus délicat, le fond de ciel au T407 trop brillant sans un filtre ou avec les lunettes de soleil derrière l'oculaire, et le chercheur toujours bouché, car avec un champ de 5° et une Vénus à 2.1° du Soleil... je vous laisse calculer... mais la majeure partie du temps le champ du chercheur et télescope était en partie vignetté par le bord de l'immeuble...
      Il va falloir que je retravaille un peu la mise au propre des dessins (j'ai noirci l'intérieur du disque ou sont les notes sur la visibilité des cornes)...
      Pas d'impression de "lumière cendrée", mais les pôles et extension des cornes s'allongeant de jour en jour jusqu'à un cercle complet certain hier, peut-être deviné la veille. Mais la partie du croissant côté soleil reste nettement plus brillante et nette;
      Nicolas
       





    • By Guillaume BERTRAND
      Hello tout le monde,
      Dimanche soir, très bonnes conditions juste avant le coucher du soleil ! 
      J'en ai profité pour faire ma première observation lunaire avec mon nouveau T400 voir post ci-dessous :
       
      Collimation rapide au Cheshire et pointage de la lune ! Wouah quelle résolution... que de détails ! Et quelle stabilité.
      J'ai pris le temps de me promener, première fois que j'observe la rainure au fond de la vallée des Alpes  Trop canon ! J'ai hésité pour un dessin du cratère Tycho pour finalement opter pour Moretus et ses proches voisins. Environ 1h30 de dessin à l'oculaire, puis 30min de finition après l'observation.

      J'ai quasiment tout fait à 440x (Ethos 8mm + Powermate x2) avec quelques moments à 700x (Radian 5mm + Powermate x2). Malheureusement les conditions se sont dégradées après le coucher du soleil. J'aurais du fixer sur le papier les plus petits détails détectables en premier. Du coup je dois avoir quelques approximations de position des plus fins détails dans le coeur du cratère. 
       
      Voici le résultat : 
       

       
      Je vous glisse également ci-joint deux photos de l'évolution du dessin pendant la session. 

       
       
       
      Bon aprem !
      Guillaume
       
    • By Loup Lunaire
      Bonjour les astro dessinateurs,
       
       
      Un petit coup du coté de chez Gassendi (qu'on a plus besoin de présenter, d'une centaine de kilomètres de dimaètre) en bordure du terminateur est dans l'ombre, des conditions météo avec des passages de cirrus en haute altitude qui m'a rendu la lecture difficile par moment, ainsi qu'une turbulence moyenne mais j'avais tellement envie de dessiner. Pas forcément quelque chose de précis et pas trop dure à faire.
       
       
      AIRWOLF Bresser Messier AR90/900  -Abbe 9mm + barlow x2 TAKAHASHI
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, des gris, noir.
       

       
       

    • By Guillaumedu59
      Date d’observation : Dans la nuit du 29 au 30 Mai 2020
      Heure d’observation : Non précisée
      Lieu d’observation : Haubourdin
      Type de ciel : Ciel urbain
      Matériel : Dobson Orion XT10g 254/1200 (Diamètre = 254 mm / Focale = 1200 mm / Rapport F/D = 4,7)
      Oculaires / champ / grossissement respectif :
      -  Pentax XW 7 mm (70° / 171 x)
      -  Pentax XW 3,5 mm (70° / 343 x)
      -  Pentax XW 7 mm + Televue Barlow 3x (70° / 521 x)
      Filtres :
      -  UHC-S Baader : Non
      -  OIII Astronomik : Non
      -  H-Beta Astronomik : Non
      Conditions : Ciel bien dégagé avec des températures plutôt correctes pour la saison
      Objet(s) observé(s) :
      -  Lune : Oui
      -  Planète(s) : Non
      -  Ciel profond : Non
       
      Préface !
       
      Bonjour,
      Hier soir, en début de soirée, et ce, malgré un ciel quelque peu perfectible, je décide tout de même de sortir tout le matériel pour imager de nouveau notre satellite naturel.
      Qu’à cela ne tienne !
      Lorsque la nuit tardive parvient enfin à tomber, les derniers cirrus restant finissent par se dissiper.
      Une fois le Go-To initialisé (indispensable pour bénéficier d’un meilleur confort en matière de suivi), il ne me reste plus qu’à insérer ma caméra dans le porte-oculaire, puis à la raccorder à mon PC portable, installé sur ma table de camping.
      Au programme : la photographie des fractures lunaires avec ma lentille de Barlow Televue 3x.
       
      De l’observation visuelle très réussie !
       
      Après avoir réalisé quelques films SER de la Lune, je me suis vite rendu compte que le résultat final ne me convient pas. Je décide donc de jeter pas mal de ces films à la corbeille. Les causes possibles : la turbulence et/ou un défaut de mise au point. Néanmoins, je trouve que 2 photos peuvent éventuellement convenir.

      Le cratère Walther à droite de l'image. Photo prise avec la lentille de Barlow Televue 3x.
       

      Rimae Triesnecker, le cratère Triesnecker, puis Rima Hyginus. Photo prise avec la lentille de Barlow Televue 3x.
       
      Les minutes passent. La Lune continue de décliner.
      J’abandonne la séance d’astrophotographie pour me consacrer au visuel pur de notre satellite naturel.
      Je retire ma caméra du porte-oculaire pour laisser la place au Pentax XW 3,5 mm, puis par la suite, à la combinaison Pentax XW 7 mm + Barlow Televue 3x, ce qui me donnera un grossissement encore plus important.
      Je commence donc par observer quelques fractures lunaires bien connues de tous :
       
      RIMA ARIADAEUS
      Il s’agit d’une rainure linéaire qui mesure plus de 300 kilomètres de long. Elle possède le même nom du cratère qui marque son extrémité orientale, à savoir, Ariadaeus.
       
      RIMA HYGINUS
      Magnifique longue rainure linéaire qui se ramifie  au Nord-Ouest et à l’Est-Sud sur une longueur totale de 220 kilomètres.
      En son centre, se trouve le cratère Hyginus, une formation circulaire possédant une muraille peu élevée, ainsi qu’un fond plat étendu.
       
      RIMAE TRIESNECKER
      Superbe système de rainures très ramifié, s’étendant du versant Nord de Rhaeticus à Rima Hyginus, puis situé sur le versant Est du cratère Triesnecker.
      Celui-ci comporte 5 rainures orientées Nord Sud.
      Ce soir, avec le Pentax XW 7 mm couplé à ma Barlow Televue 3x, je les vois très aisément.
      Elles me sautent directement aux yeux.
      Je n’en reviens toujours pas.
      Je suis en train d’observer Rimae Triesnecker, et ce, de manière plus évidente par rapport à la dernière soirée lunaire, grâce à un grossissement de 521 X.
       
      WALTHER
      Une superbe formation circulaire de type plaine marée, qui possède une muraille très élevée en gradins, un immense fond plat immense,  un groupe de cratères dont Walther A au Nord-Est, ainsi que de nombre craterlets et lignes de crêtes.
       
      Bilan de la soirée !
       
      Bien qu’en début de soirée, j’étais sceptique quant à la qualité de mes photos et de mes observations visuelles concernant Dame céleste.
      Finalement, il n’en était rien.
      Certes, au niveau des photographies des formations lunaires, ça n’a pas pété le feu, mais je m’en suis quand même bien sorti avec 2 images plus ou moins correctes.
      Il fallait dire également que la Lune commençait sérieusement à décliner vers l’Est.
      Au niveau du visuel, j’étais très heureux d’avoir pu redécouvrir Rimae Triesnecker grâce au duo Pentax XW 7 + Barlow Televue 3x, qui m’a donné un grossissement respectif de 521 X.
      J’y ai vu sans problème les 5 rainures.
      Autant vous dire que le spectacle était de toute beauté.
      En attendant la prochaine séance, je vous remercie de m’avoir lu et je vous dis à bientôt !
  • Images