ValereL

La comète Wirtanen au C14 avec gradients rotationnels par Philippe Morel ( fabuleux ! )

Recommended Posts

Hello

 

Trés beau travail  et un grand merci pour toutes ces explications , je viens d'avoir l'occasion d'utiliser pour la premiére fois ce super outil qu'est le gradient rotationnel et cela me permet d'y voir un peu plus clair

 

Bonnes fêtes

 

Dominique

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut,

De faire plusieurs gradients cela apporte quels informations en plus?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Stéphane, je fais un p'tit up pour philippe...A priori ça permet de faire sortir éventuellement d'autres jets plus délicats à voir, mais je laisse le spécialiste de la question te répondre plus précisément ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Stéphane,

 

Les gradients de petit angle c'est pour accentuer les structures fine ... et le bruit de fond, donc, à utiliser sans excès. Les gradients de rotation d'angles importants c'est pour accentuer les structures plus larges mais moins définies, les extensions de départ de queue par exemple. En superposant les gradients en jouant sur la transparence de chacun d'entre eux on peut espérer associer un peu de "haute résolution" tout en faisant bien ressortir les structures les plus large et ce en augmentant le moins possible le bruit de fond de l'image.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci d'avoir repondu aussi simplement et precisement.

Je reprendrai mes traitements cometaires avec cette technique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dernière apparition de 46P dans le ciel du Nord sans nuage c'était le soir du 25 et mise en application de la suggestion de Valère (56 images de 10sec à 51200ISO versus 45 X 10sec en 3200 ISO toujours au C14) et effectivement, même s'il y en a un peu plus sur la longueur et les  détails de la queue en gradient rotationnels additionnés sur la haute sensibilité, les images en 3200ISO font apparaître bien plus de couleurs et le bruit de fond est bien plus facile à gérer sur les gradients rotationnels de faible angulation. Ce bruit de fond étant plus uniforme, la suppression des trainées d'étoiles en négatif s'en trouve considérablement simplifiée et ne fait désormais plus intervenir le tampon de duplication que de manière marginale que sur la seule image du compositage des gradients.

 

20181225_46P_21H22_21H34_45X10SEC_3200ISO.jpg.a8de438f2d5b50e138a6a7db5d6f70a9.jpg

46P sans gradient : 45 X 10 sec au C14 à F/D = 11 à 3200 ISO

 

20181225_46P_21H22_21H34_45X10SEC_3200ISO_GR20_30_40_50_60.jpg.c12318f27073a0e1e8b7a6bfe1bb88b9.jpg

46P à partir du même compositage nais avec addition de 5 gradients rotationnels : 20°, 30°, 40°, 50°, 60°.

 

Bonne 46P en attendant C/2018 Y1 (Iwamoto) au périgée le 12 février aux jumelles et excellente année à tous.

 

Philippe Morel.

Edited by astrocomets
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas reçu ton pack d'images, tu laisses tomber Philippe ou bien tu feras l'animation toi même ? Ce serait bien de la faire, des animations au C14 ça ne courre pas les rues !!

Excellente fête de fin d'année à toutes et tous !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now