Ciel Austral

NGC247 et IC5148 au CDK500 depuis le Chili

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Pfiouuuu, mettez un avertissement dans le titre, ça évitera quelques infarctus :)

Incroyable, cette galaxie et alors, j'ai pas compté, mais que de monde aussi dans le fond sur la full ;)

Rigolote la petite rangée de galaxies en haut à gauche ;)

Beaucoup de monde également derrière cette petite nébuleuse :)

Bravo à l'équipe et bonne journée,

AG

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

NOn mais le nombre de galaxies autours de NGC 247 ?? Les fulls sont toujours aussi vertigineuses, mais je n'aurai jamais (enfin je crois) la patience de 46 H de pose....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Deux bien belles images. ma préférence va à la NP que je connais en visuel

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est magnifique ! Sur la première la galaxie est très belle et le fond est rempli de galaxies lointaines. C'est vertigineux !

Je n'avais jamais vu de photos de IC 5148. C'est un objet étonnant et très photogénique... mais avec 92h de pose !

 

Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah, c'est sur, ngc247 est plus belle que ma version faite depuis la métropole!! :D;)

 

j'adore la NP : non seulement on ne doit pas la voir souvent mais en plus elle est effectivement très photogénique!

 

superbe!

 

a+

stéphane

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique ces images de full:)

Les deux petites galaxies tout en haut à gauche qui s'échangent de la matière c'est pas mal du tout..

Excellent

bravo les gars

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La vache, ça en jette.............:)

De superbes images avec plein de "petites" galaxies en fond de NGC247 mais IC5148 est superbe aussi......

Faut dire aussi 46h et 92h de pose......

Un grand bravo

 

A+

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo à vous c'est magnifique, la première est époustouflante ;)

JC 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir a l'equipe ,

 

Y a pas a dire ceux sont deux belles images qui en jettent de détails et de profondeur .

Vos images sont exceptionnelles .

 

On ne joue pas dans le même bac a sable , vous autoguidez avec la CCD que j'utilise en imageur :(:(:(.

 

Encore bravo pour le travail .

 

Sylvain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By SPICA
      Ce sont assurément les cibles les plus délicates à traiter à ce jour de ma courte carrière d'astrophotographe. HFG1 et Abell 6, découvertes grâce au grand champ du coeur et de l'âme, pris précédemment au 135mm (voir le post ICI).
      Prises sur trois rares nuits exploitables du mois de novembre (pour pas dire de l'automne). Pas de lune, très peu d'humidité, ciel transparent, pas de nuages, pas de vent ou modéré et extinction des lampadaires du village à minuit, maigre consolation de la guerre de Vladimir. Un seeing moyen, faudrait pas déconner non plus.
       
       
      Full HFG1 ici
       

       

      Pour les intimes, HFG1 c'est celle qui ressemble à une méduse. Elle a été découverte en 1982 par Heckathorn, Fesen et Gull. Abell 6 est la petite bulle rose, autant présente en Ha qu'en OIII.
       
       
      Le signal OIII s'il n'est pas très puissant, reste assez facile à attraper moyennant des poses de 3 minutes à F3.3.
      Une fois n'est pas coutume, c'est le signal Ha qui donne le plus de fil à retordre à la prise de vue comme au traitement. Il aura fallu pousser à 5 minutes de poses unitaires pour apercevoir les tentacules rouges de la méduse.
      Au traitement il faut aussi trouver le bon dosage pour marier le OIII avec le Ha à l'intérieur de la méduse. Pas simple. Ca m'a bien occupé le week-end. 
      Pris a l'Epsilon 130 avec l'ASI2600MM sur G11 guidée
      Filtre Ha MaxFR 80x300s
      Filtre OIII Max FR 114x180s
      et 30x60s par couleur pour les étoiles.
       
      Bon ciel à toutes et tous.
    • By FranckiM06
      Bonjour à tous,
      Bon, j'ai commencé (ce weekend sur 2 nuits) mon projet (cette fois-ci) avec la TSA 120 et je dois dire que je n'aurai pas pensé tomber sur un objet aussi difficile que ça car c'est très dur d'avoir les filaments au centre. Bon, de toutes façons vous me connaissez maintenant, et vu que je suis du genre Tenace, j'y arriverais .
      Alors durant la 1ère nuit, j'ai fait 65 x 300s avec le filtre L-Extrême ensuite la nuit dernière j'ai fait 110 x 300s donc au total pas loin de 15 heures de poses et j'ai que ça  
      Evidemment, j'ai prévu une nuit avec le L-Pro pour coloriser les étoiles mais je pense qu'à vu de nez, va falloir que je fasse au minimum 60 heures si je veux avoir les filaments 
      Bon, je vous donne rendez-vous à Noel pour l'image finale , ça sera un beau cadeau de fin d'année. 
       

    • By Jean-Christophe Dalouzy
      Bonjour à tous,
       
      Grâce aux instruments de l'association SADR, quelques membres de l'observatoire de Rouen ont la possibilité d'avoir accès aux merveilles de l'hémisphère sud. Pour cela, nous utilisons une lunette de 127 mm installée dans le désert d'Atacama à 2 pas du Cerro Tolo et d'autres fermes à télescopes qui pullulent dans la région.
      Nous observons depuis le mois de Juillet à raison de quelques nuits par mois (2 ou 3 tout au plus) et avons déjà acquis plus d'images que ce que nous pouvons faire de chez nous en un an ! Les conditions météo de l'hiver là bas n'ont pas toujours été très bonne, mais depuis quelques semaines, cela s'améliore très nettement.
       
      Je vous propose donc une petite sélection de quelques grands classiques difficilement observables voire inobservables depuis nos latitudes.
       
      NGC5139 - Omega du Centaure
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(30*60s) R(10*60s) V(10*60s) B(10*60s)
      Traitement sous Pixinsight

       
      NGC253
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(47*300s) R(12*300s) V(12*300s) B(7*300s)
      Traitement sous Pixinsight

       
      NGC300
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(56*300s) R(12*300s) V(12*300s) B(12*300s)
      Traitement sous Pixinsight

       
      NGC55
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(58*300s) R(13*300s) V(12*300s) B(17*300s)
      Traitement sous Pixinsight

       
       
      La suite dans quelques semaines.
       
      Jean-Christophe
       
       
       
       
    • By jeffbax
      Salut les nuiteux,
       
      Un peu de CP dans le flux de planètes 
       
      Suite à un traitement que j'avais fait pour @Nathanaelsur sa magnifique M 76, nous avons poursuivi nos échanges en MP sur quelques techniques de traitement. Il a souhaité prendre cette image de NGC 4151 comme support pour nos partages. Il m'avait prévenu que je l'aurais sur le dos un moment.
       
      Mais c'est un plaisir de traiter des images de cette qualité. Il avait publié un résultat ici en mai :
       
       
       
      J'ai tout repris à zero avec comme objectif d'affiner la luminance grâce à un montage de plusieurs couches triées, de gratter un peu plus les extensions et d'améliorer le contraste global sur la galaxie avec le jet. Le résultat lui plait et il m'a demandé de le publier (MERCI). Au final, le jet est bien visible, ce qui est assez rare sur les images amateur. L'image est d'une grande finesse. Bravo Nathanaël.
       
      Un crop sur le centre avec le jet :
       

       
       
      Puis deux Full. La première avec les aigrettes si particulières de son T250, et la deuxième sans les aigrettes (boulot assez fastidieux).
       

       
       

       
       
      ET le lien Astrobin :
       

       
       
      Voilà, j'espère que cet oeil de Sauron avec son jet vous plaira.
    • By JB
      Hello!
      J'ai sur mon DD quelques séries pas traitées de cette année, prises à l'atik314... Photos prises depuis mon jardin de centre-ville de Cognac, pour s'amuser un peu sur le CP...
      Des séries du printemps 2022, avec un ciel de petite ville, pollué mais pas trop, magnitude limite autour de 5 je pense... Pas idéal pour les galaxies ,  j'ai eu du mal à rattraper le fond de ciel avec de bons gradients et taches, surtout que comme un goret  j'ai pas fait de flat
      L'avantage de ce petit capteur peu bruité c'est que les darks ne sont pas nécessaires pour le coup, un filtre médian astroart puis empilage sigma clipping suffisent...
      Donc matos  : Newton UNC200/1000, atik314L, EQ6 mts3, guidage asi224 sur 80/600, avec PHD2
      Tt : astroart, Siril 1.03, photoshop
       
      Dans l'ordre : M100, Abell 262, M77
       
       



  • Upcoming Events