Sign in to follow this  
LANTHA

M78 RASA et OFXB

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Zeubeu : il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas ^^ Quand je vois le prix d'une lunette de 130 à F7 et le prix d'un RASA, pour moi le choix est vite fait.

 

Pour cette image là, je n'ai pas vérifié la collimation malgré le transport, le déplacement, l'installation du RASA. Donc ça tient relativement bien. L'avantage aussi, c'est qu'en peu de temps, on a du signal donc on optimise un peu mieux. Surtout dans des régions où le temps est changeant.

 

Rémi : le ciel aide bien c'est vrai. J'ai de la chance. Mais je suis sûr qu'avec l'epsilon bien optimisé avec un filtre, c'est surement une arme redoutable. Et tu devrais tout de même réussir à sortir des choses.

 

Si on oublie le prix deux secondes, je ne comprends pas les lunettes de 80/100/110/120/130 ... Une FSQ85 et un epsilon 130 sont au même prix. Sauf que d'un côté on a F5 et de l'autre 3.3. Un C8 RASA est  moins cher et est à F2. Un 200/800 coute un tier du prix.  (mais la focale est plus grande, à moins de mettre un réducteur ASA, et on a encore un peu de marge niveau prix) Mais je crois que les stéréotypes ont la vie dure : non un newton n'est pas plus dur à collimater, non à F2 c'est pas impossible à utiliser.

 

Petit rappel pour cette image : des poses de 30s. Pas de guidage, rien. Si on regarde en détail, je pourrai trier pour gagner un peu en piqué. Certaines images sont un tout petit peu filées. Mais pas grand chose. J'ai eu une dérive sur tout le temps de prise de vue. Mais voilà le résultat sans me casser la tête. Donc en se cassant un peu la tête, ça peut être vraiment redoutable.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tournant un bouton ^^

 

Sinon, elle est assez facile à faire avec le micromètre FT. Le plus important pour bien la faire, c'est d'avoir le tube en température. C'est un point crucial pour avoir le piqué que peut donner ce tube. Sinon, c'est patate et compagnie.

 

Edited by LANTHA

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Il y a 4 heures, LANTHA a dit :

Si on oublie le prix deux secondes, je ne comprends pas les lunettes de 80/100/110/120/130 ... Une FSQ85 et un epsilon 130 sont au même prix. Sauf que d'un côté on a F5 et de l'autre 3.3. Un C8 RASA est  moins cher et est à F2. Un 200/800 coute un tier du prix.  (mais la focale est plus grande, à moins de mettre un réducteur ASA, et on a encore un peu de marge niveau prix) Mais je crois que les stéréotypes ont la vie dure : non un newton n'est pas plus dur à collimater, non à F2 c'est pas impossible à utiliser.

 

Comme je disais plus haut, j'aimerais bien un RASA.

Mais

- Je mets les oculaires ou ? car j'aime bien faire un peu de visuel.

- Je fais comment pour le SHO.

- Et puis une lunette, ça se trimballe partout... et c'est beau. (pour certaines)

- Ceux qui ont un newton ont surement besoin de plus de focal, non ?

 

Tu nous feras des planètes avec ton chauffe-eau qu'on rigole un peu... xD

 

En gros, c'est un chouette jouet, qui ne remplacera jamais la lunette ou le newton, c'est juste un truc en plus sur l’étagère. D'ailleurs, c'est pas le tiens...? :ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, une troisième version, mais je commence à ne plus trop savoir où j'habite ^^ C'est le souci de faire beaucoup de correction, réglages, ... A un moment, c'est compliqué de savoir si c'est bien ou pas. La V2 était un peu trash, celle ci me parait plus douce mais bon, je vous laisse me dire.

 

Utopix : certes, c'est un tube spécifique. mais je me suis rendu compte qu'à un moment, si on veut bien faire et qu'on veut un instrument photographique qui va bien, il faut un engin spécialisé. La polyvalence, j'y ai beaucoup cru avant, et finalement, ce n'est pas le top.

 

ça peut fonctionner, mais ça ne fonctionnera jamais aussi bien qu'un instrument spécialisé. J'admets que le point chiant du RASA, c'est de na pas pouvoir avoir de route à filtres et donc il faut un tiroir qui va être manuel. Pas d'automatisation possible. Un newton sera plus adapté pour le coup.

 

Pour la focale, une lulu de 700mm de focale aura autant de focale qu'un newton de 700mm de focale donc là ... pour la résolution, on aura un avantage avec le newton qui aura un diamètre plus grand donc une tache de diffraction plus petite; Et donc on pourra plus facilement mettre des pixels plus petits pour avoir de la résolution. Les caméras modernes, peu bruitées, changent la donne par rapport à avant. Un seul instrument au top et plusieurs caméras.

Pour le planétaire, il n'est pas du tout adapté j'en conviens tout à fait. Un newton de 300 F4 est polyvalent et permettra de faire du bon planétaire sans soucis. Mais un C14 avec son tube fermé (donc un SC300 je suppose aussi) permettra de faire mieux par le côté clos de la bête. Mais là, nous sommes dans les éternels débats sans fins et empreint

t de passion. La réponse que j'aurai est simple : vive les newtons! (même si certains autres instruments font pas mal le job quand même :P)

Les lunettes, j'ai un souci avec sur le rapport prix/diamètre/qualité : une achro de 150 ça ne me fait absolument pas rêver même pour observer un peu, je préfère un dob de 200 à ce compte là. Une Apo de 150? J'ai pu utiliser une FS152 ... c'est beau, l'image est sympa mais 150mm :/ On manque vite de lumière et en planétaire ben ... 150. Et pour le prix d'une 150, je peux avoir un beau dobson de 400mm motorisé, et un truc d'artisan. Mais bon, ce n'est pas le même encombrement (quoi que la lulu, il faut la monture, le trépied, les contrepoids, ...)

Si je pouvais, j'aurai un newton fermé de 350mm F5 je pense. Un truc d'artisan, pour le planétaire. Mais après, faut le trimballer. Donc, le C14, pour le coup, c'est plus simple. Mais pour l'UV, c'est nul. Un mak de 350? ça serait génial, mais instransportable parce que ça va peser une tonne avec un ménisque de fou.

Je m'emballe un peu, désolé ^^ Mais si on revient à un truc plus accessible et transportable  : epsilon 130 FSQ85, mon choix sera vite fait : espilon! Oui il y a l'obstruction, l'araignée ... mais F3.3, ça peut s'utiliser pour observer, c'est donc transportable, c'est optimisé pour la photo. Et c'est moins spécifique que le RASA pour le coup.

M78_DBE-2-2.jpg

Edited by LANTHA
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mickaël pour les fils qui pendouillent il y la télécommande scotché au dos de l'APN ou avec un élastique. Tu perds le contrôle par PC mais ce n'est pas grave.

Le masque oblong qui rajoute de l'obstruction c'est un peu too much

 

image.png.15510ff992993dc2f12ebc96089f10ef.png

 

image.png

Edited by Remi BAUDUIN
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Baroche: je dois m'attaquer aux images de la comète maintenant

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Remi BAUDUIN a dit :

Mickaël pour les fils qui pendouillent il y la télécommande scotché au dos de l'APN ou avec un élastique

 

C'est bon ça :-)

tu as des étoiles sans aigrettes ?? ou un peu de diff ?

Edited by zeubeu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/12/2018 à 16:48, Matthieu Conjat a dit :

Ah ouais, un ciel de montagne, ça aide bien ! ^_^

Manque plus qu'une inversion droite-gauche et ça sera parfait ! >:(

Mathieu, mes excuses, j'ai revérifié, tu as raison. Inversion gauche droite. Les images que j'avais regardé le premier coup étaient comme la mienne. Et j'ai vu la photo grand champ de Stéphane Vetter. Je m'es trompé. Pardon 🙏 merci pour ta vigilance 😁

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe! Je préfère ta première version...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/12/2018 à 13:35, LANTHA a dit :

Mathieu, mes excuses, j'ai revérifié, tu as raison

No Soucy.

J'aime bien quand on me dit que j'ai raison B|

Matt

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By CptNautilus
        Bonjour,
       
        Je me suis mis à l'astrophotographie depuis quelques mois (depuis le premier confinement, en fait), et j'ai peu à peu appris à développer mes images.
       
        Voici donc une photographie de la nébuleuse de la Rosette (NGC2237). 598 images de 10 secondes chacune (=1h40), prises avec un réfracteur de 80mm d'ouverture dans un ciel Bortle 5, depuis mon balcon. J'ai empilé ces frames dans DeepSkyStacker (DSS), puis j'ai développé le TIFF résultant dans SiriL. Finalement, quelques retouches dans Affinity Photo (surtout denoise).
       
        Si vous avez des conseils à me donner, je suis preneur, car j'ai encore beaucoup à apprendre.

    • By Nebulium
      Bonjour à toutes et à tous
       
      Tout récemment, @Penn  aka Anne (de Pontivy de Bretagne) nous a gratifié d'un superbe  "minuscule Eskimo" (aussi nommé "Clown" ):
       
       
      Ce fil a alimenté de nombreuses discussions, il en est à 4 pages et ça continue ! 
       
      Sûr que la qualité de cette image méritait que l'on s'y intéresse de près. 
      Anne a fait le gros du boulot : les prises, le prétraitement avec un PC fraîchement réparé (elle avait dû l'épuiser avec tous ces logiciels astro utilisés intensément) et nous a  proposé sa FITS finale ici
      Plusieurs d'entre nous ont commencé à jouer, avec  y compris moi-même.
      Les essais de quelques trucs rapides m'ont incité à aller chercher des références  sérieuses :
      La HST m'est apparue trop "étasunienne", bof....
      Mais j'ai trouvé celle-ci  ici pas surfaite à mon avis, avec tous les détails de réalisation :
      https://www.noao.edu/kpvc/observers/n2392.html

      Credit : Sharon Kempton and Karen Brister/Adam Block/NOAO/AURA/NSF
       
      Sa ressemblance avec l'image de Penn m'a incité à les rapprocher en réduisant l'une et grossissant l'autre après un post traitement des plus classiques :
       

       
      On doit pouvoir peaufiner un peu, il me semble que le calage des couches n'est pas au top.
       
      PS : Je viens de voir que SuperFulgur vient juste de nous en montrer une superbe de son cru avec un 150, ici, 7ème message et suivants
      L'affaire n'est pas finie, je vais devoir reprendre ma copie !
       
      Nota : pour les pinailleurs, à propos des étoiles :
      1. L'étoile RC enfouie à 16h30 dans la nébuleuse (m=10,5) n'est pas visible dans la lulu
      2. L'étoile RC à 17h  dans la RC est faiblement visible dans la lulu
      3. Les étoiles à 10h30 et 17h dans la lulu sont hors du cadre original dans la RC 
       
    • By Penn
      Bonjour, 
       
      Ayant été privée de PC et de bonne météo pendant quasi trois semaines, j'ai été fort tentée malgré la lune ce week-end.
      Toujours limitée par les maisons et les arbres, j'ai voulu essayer NGC2392, l'eskimo relativement haut. 
      La lune était samedi de 97.8% et hier de 99.7%, j'y voyais comme en plein jour, pas besoin de loupiote et il y avait des ombres   ! 
       
      Du coup le résultat est ce qu'il est, mais ça m'a fait drôlement plaisir de prendre l'air.
      Il n'est pas très détaillé et les étoiles sont un peu moumouteuses mais je pourrai peut-être rajouter des poses plus tard  .  
       
      NGC 2392,  acquisition sharpcap, 4257 poses de 4s, 75 darks entre chaque ser de 30mn
      Traitement siril, j'ai gardé 1704 poses (j'ai écrémé les poses dont la FWHM était plus importante)
      Lunette 80ED, asi 290mc, HEQ5 
       
       

       
      Bonne soirée   
       
      edit : je me permets de rajouter le traitement de Looney, c'est drôlement sympa de voir des détails dans l'eskimo !
      Merci Looney ! 
       

       
    • By airbus340
      Bonsoir les astrams ,
       
      Je vous propose NGC 281 toujours avec le même set up 
      200/800 SW
      ASI 294 MC à -15 °C
      EAF ZWO
      Le tout commandé par ASIAIR 
      93 X 45" 
      Pas de DOF 
       
      Ph

    • By Los_Calvos
      Bonjour,
      Nous vous présentons une jolie nébuleuse planétaire en HOO-RGB
       
      NGC -1360 La nébuleuse de l’œuf bleu merle :
       
      Ce joli nuage cosmique se trouve à environ 1.500 années-lumière, ses forme et couleur évoquant un oeuf de merle bleu. Il s'étend sur environ trois années-lumière, niché dans les limites de la constellation australe du Fourneau. Reconnu comme une nébuleuse planétaire, NGC 1360 ne présente cependant pas de limites claires. Au lieu de cela, elle correspond à une phase brève et finale de l'évolution d'une étoile vieillissante. En fait, visible dans l'image télescopique, l'étoile centrale de NGC 1360 est connue pour être un système d'étoile binaire constitué probablement de deux étoiles naines blanches évoluées, moins massives mais bien plus chaudes que le Soleil. Leur rayonnement ultraviolet intense et par ailleurs invisible a éliminé les électrons des atomes présents dans le fourreau gazeux environnant. La teinte prédominante bleu-vert de NGC 1360 observée ici est due à la forte émission en OIII produite lorsque les électrons se recombinent avec des atomes d'oxygène doublement ionisés.
      NGC 1360 est une grande nébuleuse planétaire (PN) sans morphologie évidente de coquille. Après analyse des images H-alpha et des spectres d’échelle à haute dispersion de NGC 1360 afin de construire des modèles spatio-cinétiques et de déterminer sa répartition de densité, le modèle le mieux adapté indique que NGC 1360 est une coque elliptoïde prolate dont l’axe principal est deux fois plus long que son axe mineur et est incliné de 60 arcdeg par rapport à la ligne de mire. Le grand âge cinétique de la coquille, ~10.000 ans, et la faible densité de la nébuleuse, <130 H-atomes cm^-3, impliquent que NGC 1360 est uen PN évoluée et a commencé à fusionner avec le milieu interstellaire. La morphologie observée et les profils de luminosité de surface de NGC 1360 peuvent être décrits ainsi qu’une coquille épaisse avec un profil de densité radiale gaussienne sans bord intérieur tranchant, ce qui indique un manque de compression en cours par un vent stellaire rapide. Les FLIERs observés dans NGC 1360 vers l’extrémité de son axe principal se dilatent plus rapidement et sont plus jeunes que la coquille nébuleuse.
      Très récemment (2017), l’hypothèse que l’étoile centrale soit en réalité une double (ce qui permettait d’expliquer son très fort champ magnétique) fut confirmée : c’est une double en dégénération, d’une période d’environ 8jours, avec respectivement 0.5 et 0.7 masses solaires, la plus grosse étant la naine blanche restante.
      Cette nébuleuse montre 2 jets qui émettent en OIII mais aussi en NII, le plus fort étant celui que l’on voit en haut. Notre filtre Ha étant un 3nm, la force du signal est bien plus faible que ce que nous aurions pu capter avec 6nm qui recouvre partiellement le spectre du NII.
       
      La full et les détails sous Astrobin :
      NGC 1360 Robin&#39;s Egg Nebula


  • Upcoming Events