Michel Deconinck

[APPEL POUR UNE OBSERVATION]

Recommended Posts

Bonjour à tous

Voici une suggestion pour un petit jeu astronomique et planétaire.

 

L'idée principale est d'organiser une observation globale de la comète 46P Wirtanen un peu partout dans le monde et au même moment.

                         

L’observation :
Partout dans la partie du monde plongée dans la nuit, à la même date et à la même heure, il est demandé d’indiquer la position du pseudo-noyau de Wirtanen devant l’arrière-plan stellaire.
La date et les heures sont le samedi 29 décembre à 5h15, 5h30 et 5h45 TU, attention c’est en temps universel.
J'ai choisi le 29 décembre à cause d’une Lune distante, pas trop brillante, et d’un bon champ comprenant des étoiles de référence, dans la constellation du Lynx, relativement bien visibles.
La couverture de la zone de nuit est indiquée ci-dessous, principalement des îles Hawaï à l’Europe centrale, l’ensemble du continent américain est complètement couvert du Cap Horn à l’Alaska. 

 

worldmap.jpg.61e927b572f8f3595c9f7c717258b1df.jpg

 

Bien entendu cela se fera par ceux pour qui les obligations familiales ne sont pas trop contraignantes et si le temps le permet, deux gros "si" durant cette saison, et tout particulièrement dans l'hémisphère nord.

L’exercice consistera à indiquer le plus précisément possible la position du pseudo-noyau par rapport aux étoiles en arrière-plan dans un champ de 30'.  Mais pas via des photos! Nous sommes des dessinateurs, non ?

Avec cette information et la méthode de la parallaxe, nous pourrons calculer en première approximation la distance de la comète.
Ce sera une distance très arrondie, bien sûr, nous ne sommes ni l’ESA ni la NASA!
Cependant, nous avons déjà fait 2 tests, un avec trois observateurs deux au Québec, André et Claude et moi en Provence et un autre test avec Frank en Arizona, Michael en Virginie Occidentale et moi. Ces deux expériences donnent des résultats très intéressants!  Pour le dernier, le calcul moyen était même étonnamment proche de la réalité!

Nous pouvons réaliser l’exercice de deux manières: soit pointer 3 fois le centre de la comète sous forme de 3 «X» (un toute les 15 minutes) sur la carte donnée ici, soit beaucoup mieux, esquisser le champ montrant les étoiles repères ainsi que le déplacement de la comète, comme j’imagine vous le faites toujours dans ce forum!? 

 

Eimage030.jpg.b6318a13745e9e17b6b782d6dff3eb40.jpg

 

 

Wimage030.jpg.0cf6670abd2648aab1b0b75c0c728a58.jpg

 

Si vous y arrivez, il restera à me communiquer le croquis, votre latitude, longitude et altitude.

La prochaine phase sera le calcul et ensuite, peut-être une surprise…

Alors, qui veut essayer?

Beau ciel à vous tous

Michel

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Punaise, je dors à cette heure là Michel mais pourquoi pas ? J'imagine que je peux tenter cela aux Miyauchi, elles vont jusqu'à mag13 en stellaire, est-ce suffisant par rapport à tes gabarits stellaires ? Je ne te promets rien mais salue l'initiative.    Fabrice M.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, Sky runner a dit :

elles vont jusqu'à mag13 en stellaire, est-ce suffisant par rapport à tes gabarits stellaires ?

Il y a quelques étoiles de mag 15 sur le gabarit...

Et pis entre les obs de la comète, il y a une des plus grosses nébuleuses planétaires à moins de 2°,  mais je ne suis pas sûr que même un 600 en montre beaucoup sur celle là ;)

https://www.noao.edu/image_gallery/html/im1279.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à vous deux, les étoiles du champ les plus brillantes vont de la magnitude 7.6 à 8.8 donc Fabrice avec tes jumelles c'est tout à fait faisable.  C'est la comète qui te permettra de retrouver le champ car la région du Lynx c'est pas du gâteau.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas gagné .... 

Bon, ça peut encore bouger mais pour l'instant conditions anti cycloniques, donc brouillard ou stratus bas qui peuvent être là ou pas en fonction parfois d'un petit degré, mais on est dans la saison ou c'est plutôt là  :/

 

Clip_55.jpg.54cdf47f8fb92a17985b685b40e217e2.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/12/2018 à 17:27, den b a dit :

il y a une des plus grosses nébuleuses planétaires à moins de 2°,  mais je ne suis pas sûr que même un 600 en montre beaucoup sur celle là ;)

https://www.noao.edu/image_gallery/html/im1279.html

Voilà, c'est fait avant que la Lune se lève, je connaissais cette grande NP (PuWe1) mais jamais essayée à l'oculaire. Visible sans trop de difficultés sans filtre au T600x88. OIII --- ; UHC + ; HBêta +. Je la dessinerai dès que je peux à la prochaine nuit turbulente. Il est vrai qu'il y a eu pas mal d'échecs sur celle-ci avec des 20 pouces.   La comète, pas regardée !      Fabrice M.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

C'est une superbe idée !

Je tenterai l'observation d'Alsace. Dame météo semble coopérante.

 

Benoît

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Sky runner a dit :

Voilà, c'est fait avant que la Lune se lève, je connaissais cette grande NP (PuWe1) mais jamais essayée à l'oculaire. Visible sans trop de difficultés sans filtre au T600x88

Ah, ce doit être chouette, huit fois la surface de M27 quand même  9_9

 

A Rennes, le ciel est maintenant bâché et on ne reverra du ciel clair que l'année prochaine d'après les prévis...  ¬¬

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà Michel, ma série de croix. Ta comète, elle a bien subi une cure d'amaigrissement depuis début décembre. C'est tant mieux car cela a été plus aisé de placer le centre photométrique. Par contre, j'ai bien fait de choisir le T600 pour plus de précision, ton gabarit étant assez profond, Denb avait raison. La note de qualité d'observation (sur 5 points) est la confiance que l'on peut accorder à la précision de mes croix. J'ai également placé une 4ème croix qui te donne l'heure exacte (à quelques dizaines de s près) lorsque la comète présente un alignement parfait avec 2 étoiles du champ.     J'espère que tu auras suffisamment de relevés à travers le monde, je sais que le mien sera précieux.   Au plaisir, Fabrice M.

5c2767ecc71e7_gabaritWirtanendu29dc..jpg.7e54c2114a2c7ecfdadebbc45738efae.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, bzastro a dit :

au dessus d'une mer de nuages.

A Rennes j'étais en dessous, sans moyen de passer au dessus ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je serai trop loin d'un télescope et d'un ciel dignes de leurs noms, mais la manip est fichtrement intéressante et c'est une rudement bonne idée que de la partager ici : nul doute que tu trouveras des collègues motivés !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fabrice et Benoît chapeau, vous avez fait du bon travail ! 

Merci pour votre participation, j'apprécie vraiment!  J'ai reçu d'autres cartes d'Amérique et d'Europe du Sud, ailleurs c'était bouché.

Maintenant je n'ai plus qu'à compiler tout ça.

A bientôt!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, idem ici en région parisienne, plus d'étoiles avant la fin de l'année depuis le jour de noël... on aurait préféré un meilleur cadeau du père noël...:( on fait comment pour échanger  :S?

Bon calculs de parallaxe...

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Je voulais déjà remercier tous ceux qui ont participé à ce grand jeu, ceux qui ont observé et ceux qui l’on tenté!

 

A propos et en avant première, j’ai reçu 15 observations pour un total de 26 participants.  Entre Hawaï et la Suède, le mauvais temps a fait des ravages.

L’estimation de la distance de la comète a été réalisée à partir de deux méthodes de calculs très personnelles, la navigation à l’estime et la « taupodromie » et les résultats sont étonnants.

J’espère pouvoir vous en dire beaucoup plus, mais patience, il faudra probablement attendre la fin du mois de février.

 

D’ici là bonnes observations à vous tous !

 

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, au debut de ce post j'avais promis une surprise, c'est chose faite.

Dans le nouveau numéro d'AstroSurf, le nº 97 il y a un article de 6 pages qui relate notre aventure.

Bonne lecture à tous!

Michel

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Arno C
      Bonjour,
       
      Voici C/2019Y4 d'hier soir, avant les nuages ...
      elle gagne légèrement en coma (isophot) et en luminosité.
      Pour comparaison, vous avez le 24 et le 28 
       
      T250 qhy2pro  15X60s (temps de poses et traitement identiques)
      traitement iris
      arno
       
      le 28 03 2020

      le 24 03 2020

       
      version isophot
      le 28 03

      le 24 03

       
       
    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      Comme indiqué hier, après l'observation de NGC 2903, j'ai ressorti le télescope dès le lendemain pour m'attaquer au groupe de galaxies autour de NGC 3190 — groupe nommé Hickson 44, toujours dans le Lion. On passe alors de 25 millions d'années-lumière pour 2903 à environ 60 pour ce groupe.
       
      J'ai essayé de m'éloigner un poil plus de la lumière du lampadaire ; pas sûr que cela fasse une réelle différence. À noter une turbulence plus présente que la veille.
       
      Sur les quatre galaxies du champ, seules trois ont été vues.
       
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/200325/ngc-3190-ngc-3193-ngc-3185
       
      Objet : NGC 3190, NGC 3193 et NGC 3185
      Type : Groupe de Gx
      Constellation : Lion
       
      AD : 10h 18' 05,6" (NGC 3190)
      Déc. : +21° 49' 56" (NGC 3190)
       
      - Date, heure, durée : 25/03/2020, 22:17 TU, 1:10
      - Lieu, altitude : Juliénas (69), 158 m
       
      - Vent nul, 2 °C
      - T2 (mvlonUMi 5,84), P2, S3/77×, S4/144×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          77x (champ de 38'), H = 65°;
          
          - NGC 3190 : Gx effilée plutôt bien délimitée, vue VI1, orientée NO aux dimensions estimées à 2,5' × 0,5' au plus large.
          
          Un noyau légèrement allongé est prolongé par une fine barre très effilée. L'ensemble baigne dans une fine couronne diffuse, avec un petit bulbe au NE du noyau. La bordure SO présente un gradient plus marqué, comme longée par une bande d'absorption.
          
          - NGC 3193 : Gx circulaire aux limites floues, vue VI1, au diamètre estimé à 1'.
          
          Une zone centrale circulaire non-stellaire est entourée par une petite couronne circulaire diffuse. À 144×, un noyau stellaire apparaît au cœur d'une zone circulaire graduellement plus brillante vers le centre, auréolée par une couronne circulaire plus diffuse.
          
          Une étoile de mV 9,6 se trouve à 1,2' au N de la Gx.
          
          - NGC 3185 : Très faible Gx ovale plutôt bien délimitée, vue VI4, orientée NO aux dimensions estimées à 1,2' × 0,5'. Luminosité homogène L1.
          
      Remarques :
          L'étoile de mV 7,7 située à 8,3', PA 350°, du centre de NGC 3190 apparaît légèrement jaune.
          La Gx NGC 3187 située à 4,9' de NGC 3190, PA 300°, n'a pas été vue.
       

    • By Sauveur
      Salut
       
       
       
      une lune a la 80 400 sans suivi sur la monture posé au Sony a7s défiltré one shoot 
       
       
       
      C'est pour notre ami Bernard Bayle si vous pouvez signé la petition ca coute rien et cela aidera peut etre 
       
       
      https://www.change.org/p/quai-d-orsay-ambassade-de-france-au-maroc-consulat-de-france-à-tanger-jean-yves-le-drian-français-bloqués-au-maroc/psf/promote_or_share?guest=existing&short_display_name=Sauveur&recruiter=9630293&source_location=react-fe
       
       
       
       
       

       
       
       
      Bon ciel et merci
       
       
       
      pour agrémenté je sais pas si vous connaisse Alessandro Bianconi 
       
       
    • By Lensed Star
      Je continue mes tentatives de dessin avec M44 cette fois.
      Newton 150/750, grossissement x30 exclusivement
      Les étoiles étaient bien piquées avec des vrais différences de magnitudes bien visibles et des nuances de couleurs allant du blanc à l'orangé en passant par différentes teintes de jaune.
      Au centre il ma semblé distinguer parfois des étoiles très pâles et furtives mais je ne l'ai aient pas ajoutées n'étant pas bien sûr de mon coup pour les restituer sur le papier ensuite.
      Si @serge vieillard passe par ici, cette fois j'ai essayé de m'appliquer sur le placement des étoiles et l'image est dans le bon sens
      Le ciel était limpide avec une sorte de halo dans le centre du champ de l'oculaire, ce que j'ai eu un peu de mal à retranscrire sans forcer un peu le contraste je le reconnais.
       

    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      Après une bonne période de disette, j'ai enfin sorti mon télescope pour me remettre un peu au dessin. Pour la première soirée, l'objectif était de retrouver mes habitudes avec le matériel, ainsi qu'une certaine routine dans la description du champ observé. Il faut dire qu'on perd vite l'habitude de scruter les moindres détails de l'objet pointé lorsqu'on ne pratique que de simples sessions d'observations visuelles « touristiques ». Il faut rééduquer son œil et son cerveau, et ça va prendre un peu de temps...
       
      Mon site d'observation à domicile n'est pas véritablement idéal car j'ai un lampadaire à coté. La commune pratique certes l'extinction de l'éclairage nocturne, mais à partir de minuit seulement. Et même ainsi, le ciel n'est pas vraiment des plus noirs. Mais bon, avec une magnitude visuelle limite à l'œil nu de 5,84 dans la Petite Ourse, faut se dire qu'il y a bien pire.
       
      Autre problème, mes nouveaux transformateurs d'alimentation du télescope et de la résistance chauffante qui, en plus d'avoir un fil un peu trop court, présentent le « brillant » avantage d'être dotés d'une belle diode bleue chacun. M'en vais rapidement m'attaquer à elles
       
      Dernier petit détail matériel, le nouveau renvoi coudé géant ne passe pas sous la fourche à partir de 80° de déclinaison. Pas super grave en temps normal, mais problématique pour viser la Polaire afin d'opérer la mise en station... Ou alors, il me faudrait retirer le filtre clair qui est directement vissé au cul du télescope ; et placé là afin d'empêcher toute entrée de particule non-souhaitée. Bon, pour l'instant, je retire le renvoi-coudé pour la mise en station. À voir...
       
      La cible du soir – c'était mardi – est NGC 2903, dans le Lion. Ouais, pour une reprise, on va pas tout de suite chercher les petites tachouilles invisibles
       
      Bizarrement, placer les étoiles du champ sur le dessin est toujours aussi rébarbatif... Mais bon, ça fait plaisir de se retrouver à nouveau l'œil à l'oculaire et la planche à dessin sur les genoux ! Je ne boude donc pas mon plaisir. Ni celui, après coup, de comparer mon compte-rendu d'observation avec ceux des livres et d'autres observateurs tandis que le champ observé est encore très clair dans mon esprit.
       
      Le télescope a été ressorti le lendemain afin d'observer le groupe de galaxies autour de NGC 3190. CROA à suivre bientôt
       
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/200324/ngc-2903
       
      Objet : NGC 2903
      Type : Gx
      Constellation : Lion
       
      AD : 09h 32' 09,7"
      Déc. : +21° 29' 55"
       
      - Date, heure, durée : 24/03/2020, 22:32 TU, 1:00
      - Lieu, altitude : Juliénas (69), 158 m
       
      - Vent nul, 2 °C
      - T2 (mvlonUMi 5,84), P2, S2/77×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          77× (champ de 38'), H = 55°; Brillante Gx allongée aux limites très diffuses.

          Un noyau stellaire vu VI1 de mV estimée à 12 est traversé par une barre très effilée vue VI3, orientée NNE de longueur estimée à 3'. L'ensemble baigne dans une couronne allongée vue VI1, diffuse et très difficile à délimiter, orientée presque N aux dimensions estimées à 5,5' × 2'. La barre centrale apparaît ainsi plus inclinée que la couronne.
       
          La couronne semble moins étalée coté O, avec un gradient plus marqué. Deux amorces de bras sont aperçus, au N et au S de la couronne. L'amorce N est vue VI5d. L'amorce S, plus large, est vue VI5.
       

  • Images