alchap

lame d'ouverture non repérée

Messages recommandés

Bonjour,

 

Voilà la tuile .... je ressors mon LX200 Classic après 4 ans de stockage .... primaire assez sâle ? dû à la condensation,   j'ai démonté la lame , nettoyé le primaire et le secondaire avec un papier/ tissus Orion spécial, .... mais au moment de remettre la lame  aucun repère (je pensais que Meade en mettait un ..... que faire ... collimation en faisant tourner cette lame d'ouverture sans toucher au secondaire ou ?????  merci pour vos idées de la méthode à suivre .....

Modifié par alchap

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Je ne suis même pas sur que Meade appaire la lame, le primaire et le secondaire. Sinon aurais tu peut être dans tes archives une photo de ton tube prise de l'avant. Ca permettrait de se recaler à peu près par rapport à cette photo et aux inscriptions sur le capot plastique du secondaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Youri ?,  oui j'ai bien des photos mais les 3 vis de collimation offrent plein de combinaisons , et sur le capot du secondaire il est uni....si tu supposes que Meade ne fait pas d'alignement et se contente de faire une collimation du secondaire,  je ne vais rien toucher au reglage du secondaire (qui n'a pas dû bouger lui) dans un premier temps, et faire tourner la lame jusqu'à trouver la  collimation la plus correcte possible et si je ne retrouve pas la position idéale j'affinerai ensuite  la collimation avec les vis du secondaire..... en tous cas merci de ta réponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir alchap ,

j'ai moi aussi demonte une lame sur un lx  200 10 '' pour cause d'une tache moissisure sur primaire

il y avais une marque legerement  blanche sur la tranche  de la lame ainsi que sur le support  je pense donc  que la lame et regle chez meade , j'ai remis le tout dans sa position

la  marque est assez grossiere  ( petit coup de pinceau avec  du blanc )

j'ai nettoyer la lame a l'alcool isopropylique et eau demineraliser si sa peu t'aider

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

J'avais démonté la lame de mon lx200 il y a quelques semaines (champignon à l'intérieur). Il y avait un repère. En remontant à l'identique, je n'ai quasiment pas eu de collimation à refaire.

Donc avec la photo de la position des vis du secondaire (s'il n'a pas bougé), il doit rester 3 possibilités, essayes donc de trouver laquelle des 3 positions offre la meilleure collimation.

Par contre je n'ai aucune idée de ce qu'on doit voir dans le cas où l'appairage est mauvais( l'aberration de sphéricité). Est-ce évident en observant ?

 

Salutations.

 

Roland

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses.

Hélas les photos que j'ai ,sont celles du télescope d'un ami .(mea culpa) ..donc de ce coté pas d'info. J'ai nettoyé les  miroirs effectivement  avec de l'alcool isopropylique et de l'eau demineralisee… . En fait je n'ai pas refait d'observation depuis … vu le temps., je vais réessayer de voir si il y a des reperes sur la lame , il y a bien un 'V' en feutre noir mais rien sur le tube .... Bon je vais  essayer une étoile des que possible.  Merci pour vos réponses rapides et pertinentes … et joyeuses fêtes …...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, alchap a dit :

je ne vais rien toucher au reglage du secondaire (qui n'a pas dû bouger lui) dans un premier temps, et faire tourner la lame jusqu'à trouver la  collimation la plus correcte possible

 

C'est ce que j'avais fait avec un C8 (même erreur que toi...). Ça avait très bien marché et j'avais retrouvé mon image d'origine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci  Kaptain , bon ça va être un  jeu de patience mais bon ...ces américains c'est toujours un peu à l'arrache.... des repères normalisés au moins par constructeur ne seraient pas un luxe. merci à tous et surtout ....joyeuses fêtes 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mouais bof mettre sur le dos des "américains" sa propre erreur c'est un peu gonflé je trouve ... 

 

Avant de démonter il aurait fallu te renseigner sur la procédure à suivre : superbe exemple ici

 

 

jp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai un 14"

J'ai démonté, nettoyé, etc

Je n'ai jamais trouvé d'explication claire sur cette histoire de lame à aligner avec le miroir primaire.

Je veux bien en accepter une si on me la donne.

C'est un disque parfait, Il faudrait imaginer des creux et des bosses sur le pourtour pour justifier un alignement ?

Les amateurs, ça m'est arrivé aussi, se font souvent des prises de tête pour rien.

J'ai cherché sur les forums, y compris U.S., rien !

Par contre il faut bien garder et remettre les petites cales en liège sur le tour !

Ne pas trop bloquer les vis sur le cache circulaire, sinon on le verra à la collimation.

Et puis éviter de démonter pour rien.

 

Shadoko

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MDR, j'ai rien contre les américains, c'etait une boutade ... sauf que l'erreur est humaine et que si il existe des repères et des détrompeurs c'est justement pour les 'gonflés' comme moi ....quand à suivre  la procédure .... ben c'est un oubli , je me suis précipité sur le feutre quand je tenais la lame en main ....Alzheimer peut être  ??   ..tu as dejà monté du hic et A ? pourtant y a le plan de montage .. maintenant en y réfléchissant  quels repères tu  mets quand tu changes ta lame par une nouvelle ????? merci pour la video .

Pour Shadoko ce n'est pas l'alignement de la lame/primaire  dont on parle mais de  la rotation de la  lame qui  fausse la collimation du secondaire par rapport aux réglages usine ... et si elle a été réglée limite c'est galère pour la retrouver .... comme si justement tu en mettais une neuve ...

Bonnes fêtes à vous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur mon C8, j'ai démonté, jamais trouvé de repères. Et finalement remis la lame en alignant le marquage Celestron du secondaire parallèle à la queue d’aronde.Et c'est pas si mal!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dès qu'on démonte, le secondaire bouge et iil faut  recollimater .

La lame ne va pas retomber exactement sur les cales, même si on a repéré en rotation !

 

Shadoko

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

d'accord avec ça Shadoko ... maintenant j'attends les étoiles pour collimater , mais la vraie recette c'est " eviter de démonter pour rien  ou pas grand chose"  parceque là j'ai comme des tâches de buée sur le primaire qui disparaissent quand je passe délicatement un microfibre spécial et réapparaissent dans les 10 minutes ....je ferai avec ...  joyeux Noël à tous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



  • Contenu similaire

    • Par FroggySeven
      C'est pour aller sur un 135mm de focale f/2.8
      D'avance merci si vous avez des élements de réponse !
    • Par Kaptain
      Quelqu'un connait ? Pas de shifting, pas de gros ménisque lourd à l'avant, ça a l'air pas mal :
       
      https://www.telescope.com/Orion/Gift-Center/New-Products/Orion-CC6-6-Classical-Cassegrain-Telescope/rc/2160/pc/-1/c/7/sc/314/p/131405.uts#tabs
       

    • Par JR45
      Bien le Bonsoir,
      Voila, je viens de tomber sur la gamme de lunette de la Marque Altair et je j'aimerais savoir ce que ça vaut. J'ai vu ça sur le site SKYVISION. 
      J'ai repéré dans les petits diamètre ( 60 -80 ) pour une utilisation visuel principalement et CCD un peu du moins me lancer dans l'astrophoto. Je cherche quelque chose de très transportable.
       
      Lunette Altair 72 EDF avec rapport de test optique
      690,00€ – 750,00€   
       
      Starwave 70ED F6 Lunette de voyage
      549,00€
       
      Lunette Doublet Altair 60 F6
      499,00€
       
      Lunette Lightwave 80mm F6 ED avec valise de transport
      800,00€
       
      C'est pas cher pour de tels produits ,c'est bien présenté, bien expliqué sur le site ce qui est déjà un bon point on sais ce qu'on acheté. Je vois qu'il y a des version de luxe CNC, pour un tourneur fraiseur ça parle a mon cœur . Mais après est ce que ça vaut le coup du point de vue mécanique comme optique ?
       
    • Par Roch
      Bonsoir à tous.
      Il fait beau, mais sans matos a portée de main je m'ennuie... Donc voilà une réflexion que j'ai eue récemment
       
      Si on considère un instrument d'un diamètre donné, celui-ci sera toujours limité par l'image de diffraction théorique inhérente aux propriétés de la lumière.
       
      Depuis quelques dizaines d'années, on a mis au point différents algorithmes d'accentuation ( déconvolution & cie ) que les adeptes d'imagerie planétaire connaissent bien, afin de transformer les images obtenues par l'intermédiaire de nos instruments imparfaits  et tenter de se rapprocher d'une l'image "réelle" de l'objet.
       
      Malheureusement, si j'ai bien compris, l'algorithme parfait n'existe pas car il existe plusieurs solutions "d'image réelle" pour notre image finale. Donc nos algorithmes permettent de gagner un peu de résolution, mais plus on accentue ces transformations, plus on risque de créer des artefacts.
       
      Donc l'idée est la suivante : serait-il théoriquement possible d'utiliser des images prises avec différents diamètres ( à l'aide d'un simple diaphragme par exemple ) afin d'obtenir un panel plus restreint dans les "images originales possibles" envisagées par notre algorithme, ce qui permettrait de pousser le traitement un peu plus loin sans l'apparition de ces artéfacts et de fait d'obtenir une image plus précise de l'objet en question ?
       
      Un exemple parlant : sur Saturne, on peut voir apparaître le fameux "artéfact d'encke" très vite, en surtraitant certaines images prises avec un 200mm ou 250mm.
      Cependant, un observateur attentif notera une position différente de l'artéfact en question sur les 2 images ; la zone sombre sera plus éloignée du bord extérieur de l'anneau sur l'image réalisée au 200mm. Conclusion logique : ce n'est pas un objet "réel".
      Si nous sommes capables d'arriver à cette conclusion, pourquoi pas un algorithme ?
       
      Et même pourquoi pas, en comparant la différence réelle et la différence attendue entre les deux images compte tenu des caractéristiques physiques des instruments, faire apparaître par un genre de "soustraction" cette fameuse division en vrai ?
       
      J'ai cherché rapidement des publications sur le sujet, rien trouvé de concluant mais je n'ai pas non plus été très loin...
       
      Bonne réflexion
       
      Romain
    • Par FroggySeven
      Je trouve mes résultats passablement optimistes. Plutôt qu'à d'éventuels gênes de batraciens,
      je suppose que c'est dû à l'effet loupe de l'humeur aqueuse.   Comment les corriger  ???
       
      Accessoirement, je suis surpris de la faible différence entre une pièce à peu près bien éclairée et la peine ombre.
       
      =====================EDIT======================================================
      ===                        Mais on s'en fout, non ???
      ===               Ce qui compte pour optimiser des jumelles,
      ===                      C'est le diamètre apparent, non ???
      ===               (tant mieux si après la cornée ça converge vers une pupille réelle plus petite !)
      ===                   
      ================================================================================
       
                                                                                                                48 ans                  77 ans
                                                            pièce très lumineuse                   4_0                        2_5
                            pièce avec une seule lampe au plafond                   7_3                         ...
      pénombre (mais on pouvait très facilement se déplacer)          7_5                        4_5

      (le règle touche la peau, et est en retrait de la base des cils d'environ 2mm en arrière... de toute façon c'est très loin : crop de 85mm)
  • Images