Recommended Posts

Bonsoir à tous,

 

Je n'avais pas vu le premier up, désolé car je n'ai pas beaucoup de temps pour l'astro actuellement et il faut le dire, la météo de ces 4 derniers mois n'aide pas !

 

Pour en revenir au sujet, j'ai pris beaucoup de retard dans la mise en oeuvre du télescope pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il s'est avéré qu'il me manquait des contre-poids pour faire l'équilibrage, contre-poids que je n'ai reçus que la semaine dernière. En plus de cela, j'avais à finaliser mon système perso de réchauffage du primaire/secondaire et correcteur contrôlé par raspberry avec mesure de la température et du point de rosée. J'ai fini le programme il y a seulement 2 semaines et je suis actuellement en phase de test. Tout semble parfaitement fonctionné coté soft. Du coup, ce week end, j'ai monté mon secondaire avec la résistance chauffante et la sonde de température. En essayant de régler le secondaire, je me suis aperçu que l’araignée avait été monté trop proche du primaire, rendant le positionnement du secondaire impossible. J'ai donc réalisé une opération perçage du tube pour décaler le secondaire, mais pour réaliser la fixation de l'ensemble, il me manque une visse inox.... et comme les magasins de bricolage sont fermés jusqu'à nouvel ordre, je suis à nouveau au point mort. Je vais quand même continuer le week end prochain en montant le primaire.

Bref, tout cela pour dire que je n'ai pas encore testé la monture vu que le télescope n'est pas opérationnel. Initialement prévu pour être opérationnel à l'été 2019, il ne le sera certainement qu'à l'été 2020. Quoi qu'il en soit, promis, je vous ferai un retour dès mes premiers essais. De toute façon, je pense que nous aurons l'occasion également d'en parler lors des prochaines RCE.

 

Jean-Christophe

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Coucou Jean Christophe !

c'est une sacrée belle bête cette monture ! Sans compter l'optimisation absolue de ta configuration ! Chapeau bas nom di diou.

Au fait, j'ai gardé la lune en couleur dont tu m'as très bien corrigé la texture, bien au chaud dans la galerie !

Bien le bonjour à Cécile et aux enfants !

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vraiment une très belle installation!!!

Tiens comme je suis un en pleine cogitation concernant mon obs, quelle taille a ton tube et quelle taille (intérieure) a ton abri?

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Merci pour vos commentaires.

 

@AlSvartr Mon observatoire mesure 3m de large sur 4.5m de long (enlever 2x15cm pour la largeur des murs). L'observatoire n'est pas aligné sur l'axe Nord-Sud, mais plutôt Nord-Ouest/Sud Est (c'est le terrain qui voulait ça). Mon tube mesure 1.4 m de long. Il passe sans problème et j'arrive encore à passer entre le tube et le mur mais c'est juste. Je pense qu'un 400 mm avec 1600 mm de focale serait passé mais au delà, il ne faut pas y compter, d'autant plus qu'il fallait prévoir une monture encore plus massive. Je pense que les dimensions d'un tel abris doit pouvoir te permettre de mettre une télescope Newton de 400 à 450 sur une monture allemande mais pas plus. Tu as évidemment plus de marge si tu prends des instruments plus compacts et des monture à fourche, à berceau ou autre. Quel est ton projet ? (Instrument et abris)

 

Jean-Christophe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonsoir à tous,

 

Je vous avais promis un retour dès que j'aurai testé la bête sur le ciel et bien, c'est le cas depuis hier. J'ai en effet pu peaufiner la mise en station et la collimation du télescope ces dernières nuits. Je n'ai pas encore bien pu prendre en main totalement le setup évidemment, mais j'ai suffisamment de matière pour vous partager mon expérience.

Comme je l'ai dis dans mon premier message, je passe par le driver ASCOM fourni pour piloter la monture. A noter, qu'il existe 2 drivers : un pour un usage exclusif sur un logiciel et l'autre pour une utilisation multisoft. J'ai utilisé les 2 qui fonctionnent sans encombre. Pour le pilotage de l'ensemble de mon matériel, j'utilise Prism qui (pour une fois) m'a posé beaucoup de soucis qui m'ont finalement amené à sortir l'autoguidage du périmètre de Prism pour passer sur PHD2 guiding.

 

Mais revenons plus concrètement à la monture. J'ai profité de la mise en station pour faire un enregistrement de l'erreur périodique et la comparé aux données constructeurs qui sont pour mémoire une EP douce de +/-6'' maximum avec une période 450''. Je confirme parfaitement ces données, comme en atteste ces mesures :

 

EP.jpg.8506852753b2bb518fc9ae26b7426c59.jpg

 

 

FFT.jpg.08d9558aa48740304851d2d16d8466da.jpg

 

Ça c'est pour le suivi mais qu'en est-il pour le pointage. J'ai essayé le parking/déparking, retournement du méridien, pas de retournement, à chaque fois, l'objet est centré à +/-15% dans mon champ qui mesure 0.4° par 0.3°. L'ajustement de cadrage se fait ensuite après le pointage.

 

Pour finir, j'ai forcément lancé l'autoguidage pour vérifier la qualité finale du suivi avec PHD2 guiding qui explose littéralement Prism en terme de qualité et de résidu final. J'arrive grosso modo à des étoiles présentant un allongement autour de 10% qui est le résidu de l'EP. C'est largement acceptable selon moi. Pour preuve, je vous présente une image de M51 prise sur une heure avec des conditions de seeing pourrie pour mon site (je faisais fonctionner ma FSQ en parallèle que je connais par coeur afin de juger de la qualité du ciel) et une erreur de filtre (rouge au lieu de luminance). L'image finale présente un FWHM de 1.93'' par 2.11".

 

M51_R.jpg.1e18b2f40a061d3dbf9a27299f145115.jpg

 

J'ai encore quelques pistes pour optimiser tout cela et gratter encore quelques fractions de secondes d'arc, mais globalement je ne peux être que satisfait de la monture. Elle me confirme bien que l'intérêt des encodeurs absolus restent selon moi à démontrer au vue du surcoût. Pour information, j'ai perdu la synchronisation lors d'un essai et sans bougé de ma maison, un coût d'astrométrie.net et j'ai tout recalé...

 

Un dernier point, j'ai subit ces dernières nuits un vent soutenu avec des rafales. Évidemment, le seeing s'en faisait ressentir, mais la monture encaissait parfaitement. En toute franchise, certes, elle n'a pas le coté hight tech des montures actuelles, elle est assez brute et austère mais elle fait largement le job pour un rapport qualité-prix très très compétitif... au final, c'est ce que je demande à une monture.

Ma conclusion est que je ne peux que vous recommander ces montures, plutôt pour des observatoires car elles sont massives et très lourdes. Pour les courageux, la Fornax 51 doit quand même pouvoir être transportable.

 

Jean-Christophe

 

 

 

 

 

 

 

Edited by Jean-Christophe Dalouzy
  • Like 5
  • Love 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

merci Jean Christophe pour ce compte rendu détaillé. J'ai pas mal hésité mais souhaitant faire du nomade mon choix final s'est porté sur une AP 1100. Et du coup, je n'ai pas pris les encoders ( trop cher ) comme tu m'en avais dissuadé. 

 

Pour un poste fixe, j'aurai sans doute choisi cette monture au vu du tarif et de la charge utile annoncée. Puisque tu confirmes la qualité et les spec. respectées, cette monture reste un choix à considérer. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bons résultats en effet !

 

Quel est le poids de ce 14" Newton ? L'as tu amélioré, construit ou bien est-ce un matériel "standard" ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @Jean-Christophe Dalouzy pour ce premier compte rendu très instructif.

C'est quoi exactement le problème au niveau de l'autoguidage de Prism ? Tu avais bien fait la calibration du guidage au-préalable ? Tu fais des poses de combien de secondes pour le guidage ? Min ADU tu avais mis quoi ?

 

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce retour bien détaillé, en effet ça l'air de très bien fonctionner tout ça. En pour PHDGuiding 2, je plussoie, je n'ai jamais trouvé mieux.

 

Simon

Share this post


Link to post
Share on other sites

@boss351 En nomade, la Fornax 51 doit passer mais au delà, franchement c'est illusoire. Pour les encodeurs, c'est vrai que le surcout est non négligeable, c'est pourquoi j'ai pris la décision de m'en passer dans un premier temps et franchement je ne regrette pas. J'avais peur de la précision du pointage avec un échantillonnage à 0.65''/p et un capteur finalement assez petit, mais un coup d'astrometrie.net et zou ça marche nickel chrome. Pour le suivi, comme je l'ai dit, j'ai peut-être une légère trace de dérive due à l'EP, mais c'est vraiment à la marge par rapport au seeing.

 

@Pascal C03 Je n'ai pas pesé le Newton, mais il doit tourner autour de 30 kg tout compris. J'ai acheté le tube chez téleskop service, il s'agit d'un tube ONTC ainsi que les supports du secondaire et du primaire (18 points). Quant aux optiques, elles viennent de chez Mirrosphere et sont en quartz toutes les deux. Enfin quelques pièces mécaniques ont été dessinées par moi même et fabriquée par Skymeca. Le télescope est donc une belle chimère, ce qui rajoute toujours un peu du piquant car la compatibilité de l'ensemble n'est jamais réellement assurée.

 

@Gribol En fait le problème de l'autoguidage (outre les lenteurs habituelles de déchargement des images venant des caméras ASI) est que de façon aléatoire, Prism perdait connexion du relais d'autoguidage avec la monture. De plus, malgré l'ajustement des paramètres, le guidage final était moins précis (résidu autour de 1.3''). Pour PHD2, aucun plantage, une décharge des images fluide et efficace et un résidu final inférieur à 0.5''. J'ai été tout de suite totalement convaincu. De plus, je n'ai pas encore utilisé la fonction dithering de PHD2, mais il faut que j'essaye rapidement. Avec Prism, cette fonction n'a jamais marché, ni avec mon ancienne EM200, ni avec ma 10micron et donc ni avec ma Fornax. Bref, j'aime beaucoup Prism que je pratique maintenant depuis près de 20 ans, mais sur ce coup là, j'ai été conquis par PHD2.

 

@AlSvartr Merci :-)

 

Jean-Christophe

 

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Jean-Christophe Dalouzy: Merci pour les précisions sur Prism. Si tu passes sur PHD2, tu vas pouvoir utiliser l'observation automatique de Prism ?

 

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Jean-Christophe Dalouzy a dit :

Le télescope est donc une belle chimère,

Belle expression !

Je réfléchis à un tiny obs'. As-tu une idée du diamètre minimum si l'instrument devait tenir dans un cylindre ?

(Dans ce type d'abri, pas question de rentrer à l'intérieur bien sûr.)

 

Il y a 12 heures, Jean-Christophe Dalouzy a dit :

De plus, je n'ai pas encore utilisé la fonction dithering de PHD2, mais il faut que j'essaye rapidement.

 

Une question à laquelle je n'ai pas eu de réponse. PHD prend en charge la totalité de la gestion de la monture. Avec quelle base de données, catalogues, tu la couples ?  Carte du Ciel, Stellarium ?

Merci et bonnes observations

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Pascal C03 a dit :

Je réfléchis à un tiny obs'. As-tu une idée du diamètre minimum si l'instrument devait tenir dans un cylindre

 Ça va dépendre du type de monture. Avec une monture à fourche ou berceau le volume nécessaire est nettement plus contenu qu’avec une allemande. Pour cette dernière tu peux avoir une idée en prenant l’hypothénuse du triangle formé par

a) le segment allant du point faisant la jonction entre l’axe de RA et axe de déclinaison,  dans la direction de l’axe de déclinaison, et se prolongeant jusqu’au bord extérieur du tube

b) le segment allant de ce dernier point longitudinalement jusqu’au bord le plus éloigné.  
 

ça chiffre vite mais c’est assez conservatif 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Gribol Effectivement l'observation automatique risque d'être plus difficile à utiliser. De toute façon, je ne m'en servais jamais, même pour autre setup tout simplement car je trouve que la méthode de surveillance de la mise au point et le fait qu'il fasse la MAP sur un filtre et pas sur les filtres courants n'est vraiment pas terrible. J'ai fait plusieurs essais qui n'ont jamais été très concluant à mon goût. Je préfère rester derrière mon écran pour surveiller ce qui se passe.

 

@Pascal C03 Pour ta première question @AlSvartr t'a bien répondu. Concernant ta seconde question, je connecte la monture à PHD2 et à Prism grâce au driver ASCOM multiplateforme de Fornax. PHD2 fait le guidage et je me sers de Prism pour le pointage et la gestion globale de la monture.

 

Jean-Christophe

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon comment se comporte la monture avec le backlash?

Share this post


Link to post
Share on other sites

@astrobug je n'avais pas vu ton message. Pour te répondre, les mouvements sont très fluides et pour ainsi dire, je n'ai pas noté de backlash notable. Il faudra que je regarde cela sur PHD2, la prochaine fois que je guide. Je te tiendrai au courant avec des valeurs plus factuelles.

 

Jean-Christophe

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis dans la tourmente entre la GM1000-2000 ou la fornax 100.
Pour une GM2000 je ne sais pas comment expliquer cela a ma femme.

Comme j'ai une avalon linear, on s'y habitue a un zero backlash.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu ne peux pas comparer une GM1000HPS avec une Fornax 100, ce n'est pas la même capacité de charge. Je ne sais pas ce que tu veux mettre dessus, mais même la GM2000 peut être juste. C'était justement mon problème. Ayant un GM1000HPS, je m'étais posé la question pour mon Newton 350, mais étant arrivé à la conclusion qu'il me fallait la GM3000HPS, si je restais chez 10micron, le prix m'a immédiatement arrêté. C'est la raison pour laquelle, j'ai cherché une monture à forte capacité de charge, mécaniquement plutôt bien construite sans être nécessairement au top du top et le tout pour un prix plus abordable. Tout ceci m'a amené vers la Fornax et franchement, je ne regrette pas mon choix au vue des premières nuits d'observations.

Pour le backlash, je vais regarder dans PHD2 ce week end car il me semble que les données sont enregistrées. Je te tiens au courant.

 

Jean-Christophe

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now