Christophe Pellier

Spectre complet de Neptune avec l'infrarouge + comparaison avec Uranus

Recommended Posts

Salut à tous,

J'ai saisi une dernière opportunité cette semaine pour réaliser un spectre complet de Neptune avec l'infrarouge. La planète a sensiblement passé le méridien au moment où la nuit tombe.

Afin d'utiliser plus facilement des filtres d'ordre, j'ai du acquérir un Star analyser 200, le backfocus du télescope n'étant malheureusement pas suffisant pour effectuer la mise au point avec le SA100 et ma barrette à filtres :(. Cette fois, j'ai testé un filtre RG630. Le recouvrement des deux spectres est 650/655 nm.

Comme pour Uranus, j'ai fait deux traitements, l'un montrant la réflectance de la planète, l'autre sa réponse en couleur, même si la fin du spectre est malheureusement très bruitée.

Ce qui me permet aussi de présenter une comparaison de la réponse en couleur des deux planètes. On voit qu'en fait Neptune n'est pas vraiment plus brillante dans le bleu, par contre, Uranus l'est sensiblement plus dans le vert et le rouge, d'où la différence de teinte. La différence n'est pourtant pas énorme...

Bonne année à vous !

Christophe

N2019-01-03_spectrum_cp.png

Uranus-Neptune_spectra_cp.png

  • Like 5
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonjour Christophe

 

bien vu les planetes dans l'IR.

 

Question: comment choisir un filtre et à quoi cela sert exactement ?

Le 5/1 j'ai finalisé mes 1er essais de l'UVEX3 avec Neptune ,pas assez posé mais le profile est là.

longueurs d'ondes de  5960 A à 8950 A.

Calibration avec raies lampe Fluo-compact .

Dans le profil on distingue bien Halpha du soleil !

neptune_pdl_20190105_756_pdl.png.e3861684398b98af17f9b81c118349ec.png

Je vais le refaire avec des poses plus importantes.

 

Cordialement

 

Pierre

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Pierre, beau profil, la résolution est toute autre ! Effectivement je vois aussi la raie Halpha... aucune chance de l'avoir de mon côté (mais pour mes projets actuels ça n'a pas d'importance)

Avec un star analyser la partie bleue de l'ordre 2 se mélange à la partie rouge de l'ordre 1 à partir de 7500 A (en tous cas avec le SA100, avec le 200 je ne sais pas trop). Du coup si je veux avoir la partie IR des spectres je dois faire un spectre avec un filtre qui transmet seulement la partie R/IR de l'ordre 1. Comme ça la partie bleue de l'ordre 2 est éliminée aussi. J'ignore complètement si ce problème est valable avec l'UVEX, j'imagine que non. 

L'autre fois pour Uranus j'avais pris un IR685 et je crois que c'est mieux. Là avec le RG630 le temps d'exposition était plus court mais du coup la fin du spectre est trop bruitée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour Christophe

 

merci pour les infos , effectivement le traitement au SA n'est pas facile, tu as d'excellents résultats.

 

j'ai refais hier soir Neptune avec plus de temps de pose. que d'infos ! mais le plus difficile c'est l'interprétation .

5c346e8dccf83__neptune_20190107_719_PierreDubreuil.png.d6586474df163538d1d40e51d7f45364.png

Bonne continuation

 

Pierre

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le bruit quand on s'approche des IR cela vient de la chaleur de l'appareil à commencer par le capteur ?

De certaines couches atmosphériques à commencer par celle au sol ?

D'autre chose ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, FroggySeven a dit :

Le bruit quand on s'approche des IR cela vient de la chaleur de l'appareil à commencer par le capteur ?

De certaines couches atmosphériques à commencer par celle au sol ?

D'autre chose ???

 

Uniquement de la faiblesse du signal et/ou d'un problème non identifié de focalisation ou de turbulence dans les très grandes longueurs d'onde (le bout de mes spectres est bizarrement flou à partir de 900 nm, ça ne devrait pas être le cas). Le temps de pause est très court (0,5 max) et les images sont corrigées offset/dark/flat donc normalement pas de bruit en provenance de la caméra :) 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pierre merci, j'ai un prisme 3,8 - mais on parlait surtout de la partie infrarouge. Même en filtrant à partir de 630 nm j'avais un flou vers 850/900. Mais c'était peut-être juste la turbulence.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

puisse qu'on est dans l'IR, comment faites vous la calibration en longueurs d'onde ?

 

Perso j'utilise une lampe fluo-compact , les raies identifiées pas C. Buil que l'on peut aussi retrouver avec VSPEC .

 

J'ai fait un profil de ma lampe avec les raies identifiées, si cela peut aider.

5c3605d5621cf_calibrationlampefluo-compactir.png.042967d524dbf93ea26d256d832452e6.png

 

Cdt

 

Pierre

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, pierre2nice a dit :

puisse qu'on est dans l'IR, comment faites vous la calibration en longueurs d'onde ?

 

Je n'ai qu'un matériel très basique et je n'ai pas de lampe :) ici le plus simple du coup est de se baser sur les bandes d'absorption du méthane dans le spectre de la planète qui sont connues (619, 727, 890), et en vérifiant sur des spectres de référence (on en trouve aussi). Ca suffit pour la résolution du SA (mais sans doute pas pour l'UVEX !). Le logiciel utilisé donne la dispersion correspondante à réutiliser pour la ou les étoiles de référence. Ce n'est pas la même avec ou sans filtre, d'ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By tosi philippe
      Bonjour à tous, je reprends quelques films des meilleurs moments planétaires pour Mars et Saturne au cours de l'été 2018  bien qu'elles soient au plus bas sur l'horizon.
      Newton "maison" 410 mm F/5.6 optique et mécanique + Barlow 3x + ADC PA + ASI 224.
      Traitements sous AS3, RGX6, et Astraimage avec un choix très sélectifs des meilleures images sous une forte chaleur 
      Filtre IR 742 pour Mars combinée au RVB et turbu trés présente.
      Pour Uranus c'est du R / RVB où quelques détails apparaissent dans la couche rouge avec l'IR 742.
      Pour Saturne et Jupiter c'est uniquement de RVB.
      Il me tarde de faire enfin du "frais".... 
      Phil
       

       
      Eté 2019 pour Jupiter moins bon seeing qu'en 2018.
       

       

       

       

    • By fljb67
      Bonjour ou bonsoir.
       
       
      - Objet : Uranus.
       
       
      - Date : 18/03/2020.
       
      -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500. ( en réalité, plutôt 1400 mm de focale après test sur la Lune ).
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidissable ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 0,5 s
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercheur visuel de type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
       
      - Réglages  de la caméra : Raw 8  ;  Bin 1 ; Gain 400/500 ;  T° :  - 10 °C ; saturation : 10.
       
      - Nombre de prises de vues utilisé à chaque fois : 1 seule ( la meilleure de chaque série )
       
      - Pré traitement : DSS ( DeepSkyStacker ).
      - Post-traitement : GIMP + PSE8 +  Fitswork si réductions d'étoiles.
       
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Seeing  : correct .
       
      - Transparence du ciel : moyenne.
       
      -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      Uranus était déjà bien basse ... mais j'avais envie de tenter le coup ( c'est ma première planète ^^ ).
       
      Mes compétences en traitement planétaire étant nulles, désolé pour la qualité des photos.
       
       
      Pour chacune d'elles, il s'agit d'un plein champ ( ~ 0,54 ° x 0.79 ° ).
       
       
      1°) Gain 400 ; 1 s :
       

       
       
      2°) Gain 500 ; 1 s :
       

       
       
      3°) Gain 400 ; 10 s :
       

       
       
      4°) Gain 500 ; 10 s :
       

       
       
      5°) Gain 500 :; 30 s :
       

       
       
      6°) Gain 500 ; 100 s :
       

       
      J'ai comme l'impression qu'il se pourrait que l'on puisse voir des satellites.
       
      Après, étant un vraie quiche dans le domaine planétaire ...
       
      S'il y en a l'un ou l'une d'entre vous qui pourraient confirmer ou infirmer, ce serait cool. ^^
       
    • By PETIT OURS
      Bonsoir  
      ok cette fois?   
       
       


    • By Marc Delcroix
      Salut à tous,
       
      Temps favorable ce samedi soir, cela fait un bien fou de se retrouver sous les étoiles malgré une basse température pour opérer le télescope. Le seeing était plutôt bon, malheureusement j'ai pris du temps à lancer les acquisitions et Uranus était déjà en-dessous de 35° d'altitude…
      On voit néanmoins la zone polaire boréale brillante, et les quatre principaux satellites:
       

      Une animation juste pour les satellites:
       
       
       
      Bons ciels,
    • By Christophe Pellier
      Salut,
      Je termine mes observations en spectro sur Neptune avec ce troisième run obtenu le 19 septembre. J'ai affiné un peu la méthode (calibrage spectral, calcul des coefficients, et valeurs des magnitudes solaires utilisées pour le calcul des albédos). Ces résultats sont sans doute les plus précis obtenus jusqu'à présent du coup je rajoute un spectre de couleur, pour l'illustration
      J'ai pu profiter de deux nuits claires début décembre (les deux seules en trois mois...) pour obtenir des résultats sur Uranus, ça viendra plus tard.



  • Images