Christophe Pellier

Spectre complet de Neptune avec l'infrarouge + comparaison avec Uranus

Recommended Posts

Salut à tous,

J'ai saisi une dernière opportunité cette semaine pour réaliser un spectre complet de Neptune avec l'infrarouge. La planète a sensiblement passé le méridien au moment où la nuit tombe.

Afin d'utiliser plus facilement des filtres d'ordre, j'ai du acquérir un Star analyser 200, le backfocus du télescope n'étant malheureusement pas suffisant pour effectuer la mise au point avec le SA100 et ma barrette à filtres :(. Cette fois, j'ai testé un filtre RG630. Le recouvrement des deux spectres est 650/655 nm.

Comme pour Uranus, j'ai fait deux traitements, l'un montrant la réflectance de la planète, l'autre sa réponse en couleur, même si la fin du spectre est malheureusement très bruitée.

Ce qui me permet aussi de présenter une comparaison de la réponse en couleur des deux planètes. On voit qu'en fait Neptune n'est pas vraiment plus brillante dans le bleu, par contre, Uranus l'est sensiblement plus dans le vert et le rouge, d'où la différence de teinte. La différence n'est pourtant pas énorme...

Bonne année à vous !

Christophe

N2019-01-03_spectrum_cp.png

Uranus-Neptune_spectra_cp.png

  • Like 5
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bonjour Christophe

 

bien vu les planetes dans l'IR.

 

Question: comment choisir un filtre et à quoi cela sert exactement ?

Le 5/1 j'ai finalisé mes 1er essais de l'UVEX3 avec Neptune ,pas assez posé mais le profile est là.

longueurs d'ondes de  5960 A à 8950 A.

Calibration avec raies lampe Fluo-compact .

Dans le profil on distingue bien Halpha du soleil !

neptune_pdl_20190105_756_pdl.png.e3861684398b98af17f9b81c118349ec.png

Je vais le refaire avec des poses plus importantes.

 

Cordialement

 

Pierre

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Pierre, beau profil, la résolution est toute autre ! Effectivement je vois aussi la raie Halpha... aucune chance de l'avoir de mon côté (mais pour mes projets actuels ça n'a pas d'importance)

Avec un star analyser la partie bleue de l'ordre 2 se mélange à la partie rouge de l'ordre 1 à partir de 7500 A (en tous cas avec le SA100, avec le 200 je ne sais pas trop). Du coup si je veux avoir la partie IR des spectres je dois faire un spectre avec un filtre qui transmet seulement la partie R/IR de l'ordre 1. Comme ça la partie bleue de l'ordre 2 est éliminée aussi. J'ignore complètement si ce problème est valable avec l'UVEX, j'imagine que non. 

L'autre fois pour Uranus j'avais pris un IR685 et je crois que c'est mieux. Là avec le RG630 le temps d'exposition était plus court mais du coup la fin du spectre est trop bruitée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour Christophe

 

merci pour les infos , effectivement le traitement au SA n'est pas facile, tu as d'excellents résultats.

 

j'ai refais hier soir Neptune avec plus de temps de pose. que d'infos ! mais le plus difficile c'est l'interprétation .

5c346e8dccf83__neptune_20190107_719_PierreDubreuil.png.d6586474df163538d1d40e51d7f45364.png

Bonne continuation

 

Pierre

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le bruit quand on s'approche des IR cela vient de la chaleur de l'appareil à commencer par le capteur ?

De certaines couches atmosphériques à commencer par celle au sol ?

D'autre chose ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, FroggySeven a dit :

Le bruit quand on s'approche des IR cela vient de la chaleur de l'appareil à commencer par le capteur ?

De certaines couches atmosphériques à commencer par celle au sol ?

D'autre chose ???

 

Uniquement de la faiblesse du signal et/ou d'un problème non identifié de focalisation ou de turbulence dans les très grandes longueurs d'onde (le bout de mes spectres est bizarrement flou à partir de 900 nm, ça ne devrait pas être le cas). Le temps de pause est très court (0,5 max) et les images sont corrigées offset/dark/flat donc normalement pas de bruit en provenance de la caméra :) 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pierre merci, j'ai un prisme 3,8 - mais on parlait surtout de la partie infrarouge. Même en filtrant à partir de 630 nm j'avais un flou vers 850/900. Mais c'était peut-être juste la turbulence.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

puisse qu'on est dans l'IR, comment faites vous la calibration en longueurs d'onde ?

 

Perso j'utilise une lampe fluo-compact , les raies identifiées pas C. Buil que l'on peut aussi retrouver avec VSPEC .

 

J'ai fait un profil de ma lampe avec les raies identifiées, si cela peut aider.

5c3605d5621cf_calibrationlampefluo-compactir.png.042967d524dbf93ea26d256d832452e6.png

 

Cdt

 

Pierre

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, pierre2nice a dit :

puisse qu'on est dans l'IR, comment faites vous la calibration en longueurs d'onde ?

 

Je n'ai qu'un matériel très basique et je n'ai pas de lampe :) ici le plus simple du coup est de se baser sur les bandes d'absorption du méthane dans le spectre de la planète qui sont connues (619, 727, 890), et en vérifiant sur des spectres de référence (on en trouve aussi). Ca suffit pour la résolution du SA (mais sans doute pas pour l'UVEX !). Le logiciel utilisé donne la dispersion correspondante à réutiliser pour la ou les étoiles de référence. Ce n'est pas la même avec ou sans filtre, d'ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Marc Delcroix
      Salut à tous,
       
      Neptune & Triton par conditions correctes, le seul détail probant étant la zone polaire sud brillante:

       

       
       
      Bons ciels,
    • By Christophe Pellier
      Salut à tous,
      Je reprends mon suivi des géantes de glace en spectro... J'ai pu faire trois run d'observation sur Neptune autour de l'opposition, celui-ci est le premier. Je commence à affiner un peu les outils qui vont me servir pour l'analyse à long terme ! Voici trois résultats:
      1) Un spectre classique de réflectance. Calculé en divisant le spectre de Neptune par celui d'une étoile G0V à proximité. Le profil est conforme.
      2) La transformation vers le système photométrique Johnson. J'ai récemment modifié mes filtres synthétiques pour les mettre plus en conformité avec les bandes Bessel. J'ai donc recalculé les coefficients de transformation, et je les ai retesté sur plusieurs étoiles variables observées cette année (Bételgeuse, P Cygni et une ou deux autres), ce qui m'a permis de voir que les résultats étaient plus précis (comparaison avec les données AAVSO).
      Les magnitudes Johnson ont été normalisées en "magnitudes planétaire absolues", à savoir comme si la planète était à 1 unité astronomique du Soleil, et une de la Terre. L'idée est ici d'éliminer tout type de variation qui ne vienne pas de la planète elle-même.
      3) Ce qui permet ensuite de calculer un spectre de couleur en flux, à partir de la magnitude V normalisée. La réponse instrumentale a été corrigée à partir de lambda Aquilae (B9V). 
      Les magnitudes calculées peuvent être comparées aux données publiées par l'ALPO et les travaux de Richard Schmude. Mes valeurs en B et V sont tout à fait cohérentes, avec en particulier la valeur attendue de l'indice B-V de +0,4. Les valeurs en R et I sont sans doute moins bonnes, mais j'ai moins de références. La valeur U n'est qu'à 0,1 magnitude des références (+8,2/+8,3) mais c'est peut-être juste un coup de bol 
      Les deux observations qui suivront ont été réalisées avec un prisme 3,8° pour corriger la coma chromatique. Les spectres sont sensiblement plus fins par contre, je vais devoir ré-observer des étoiles de référence afin de trouver les nouveaux coefficients de transformation photométrique.



    • By Marc Delcroix
      Salut à tous,
       
      Uranus par conditions acceptables, pas de détail visible, la zone polaire Nord est floue, mais au moins j'ai pu attraper 4 satellites :

       

       
      Bons ciels!
       
    • By Marc Delcroix
      Salut à tous,
       
      Neptune par conditions moyennes, rien à signaler, hormis le fait que je suis bien content d'avoir équipé mon Dobson d'un chercheur 9x50mm: j'ai pu pointer Neptune & Uranus en 2 min, c'était beaucoup plus long au telrad sous mon ciel citadin

       

       
      Bons ciels

    • By ERIC03
      bonsoir à tous.
      Voici ma modeste participation : Les dentelles du cygne au 300 mm, objectif photo pas télescope ! en attendant la mosaïque en court avec une TS80/560. 36 poses de 3 minutes (interrompues pas la lune) sans autoguidages sur EQ6 PRO  + DOF. 1300D défiltré astrodon.
      Peut être aurais-je dû mettre mon filtre CLS et ouvrir plus (f/6.2) ?
      Vos suggestions sont les bienvenues.
      Bon ciel à tous
       

  • Images