Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

C'est pas sur Paris qu'on va suivre son évolution, je ne connais que deux couleurs au ciel ici, gris le jour, orange la nuit. Il faudrait qu'elle explose en SN pour qu'on espère la deviner dans la ouate qui nous entoure.

  • Like 1
  • Haha 8

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, ben elle attendra l'été prochain pour exploser, là on est parti pour trois mois de pluie non stop alors c'est pas le moment !

 

L'été prochain ? Heu... ah, zut, ça ne va pas non plus.

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai qu'hier soir, en pointant Bételgeuse à la lunette, je l'ai trouvé assez "faible". Je me suis même demandé si je ne m'étais pas trompé d'étoile !  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sujet intéressant. J'ai essayé il y a dix ans avec R-Leonis mais sa magnitude était supérieure à 11 et le nombre de nuits étoilées  réduit, j'ai donc abandonné. J'ai pratiqué aussi par comparaison avec mon T150/750.

 

J'aimerais faire ce genre de mesure mais avec une caméra CCD. Quel type de caméra faudrait-il utiliser ? Pourriez-vous me donner des indications, des conseils ? Je vous remercie.

Edited by Christophe80

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Christophe

Le problème avec cette étoile est le manque d'étoiles de comparaison disponible dans le champ d'un capteur, pour ça l’œil est bien mieux armé.

Je ne suis pas (disons plutôt plus vraiment) spécialisé dans les observations avec caméra.

Il existe de nombreuses caméras CCD, de qualité, de complexité et de coût très différents. Mais la plupart conviennent pour faire de la photométrie.

En tout cas je te propose de :

- soit faire appel à l'équipe dans le forum AstroSurf (Spectroscopie et Photométrie)

- soit d'ouvrir le lien suivant, c'est très bien fait, il y a plein de conseils et c'est en français:

https://www.aavso.org/ccd-photometry-guide-french

Bonne lecture, bien à toi

Michel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Michel pour les informations et le lien.

 

Je venais de télécharger le manuel d'observation visuelle traduit par Dominique Naillon, astram dont j'ai fait la connaissance lors d'une Nuit noire dans l'Oise ( et qui collaborait à Astronomie magazine). C'est suite à son exposé que j'ai tenté des mesures en 2009 (année mondiale de l'Astronomie).

 

Il y a aussi un guide pour faire de la photométrie avec un APN (DSLR)... c'est impeccable ! 

 

Je vous souhaite un ciel sans nuage...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok José ça colle.

Hier soir je l'estimais à +0,87 avec ,toujours en visuel, une erreur possible de 10%.

Ce qui fait une demi magnitude plus faible qu'il y a 6 mois.

Beau ciel à vous tous

Michel

Edited by Michel Deconinck

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut. Ok pour la baisse de mag il y a deux semaines.  Mais depuis une semaine, je la vois plus brillante qu'Aldébaran, à corroborer, merci

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour le sujet !

 

Comme les autres concernant la météo ... Mais c'est vrai que chez Michel cela n'a rien a voir avec le reste côté ciel clair, cela permet du coup des mesures dans le temps. J'ai de la famille dans le Vaucluse qui me dit à chaque appel que les étoiles sont d'enfer, alors que nous restons depuis des mois sous la grisaille à Lyon.

Après avoir pensé un moment arrêter l'astro, je me reporte sur des nouvelles jumelles pour l'observation des oiseaux ! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, bien vu !

J'ai réalisé une courbe avec régression linéaire sur 20 jours, il y a bien une petite augmentation d'éclat subtile mais visible:

 

aavso-2.jpg.39d3f9d8033e2117423f6e0e5fd36e71.jpg

 

Le même exercice sur 10 ans et avec régression linéaire sur 200 jours indique que nous avons atteint un joli minimum.

Bon ciel à vous tous

Michel

Edited by Michel Deconinck
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est chaud parce que dans son minimum, je l'ai vu bien plus faible qu'Aldébaran pourtant de mag 1,  peut-être que j'me suis fait berner par la pollution !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu n'étais pas loin!  5 observateurs l'ont pointée avec une magnitude moins brillante que +1.  D'ailleurs je suis assez d'accord avec toi pour dire que nous n'étions en tout cas pas loin de +1.

L'estimation de la magnitude est un peu acrobatique pour Betelgeuse car il faut - il faudrait - tenir compte de l'absorption atmosphérique, de la hauteur relative des étoiles de comparaison, de la différence des indices de couleurs des étoiles repères, de la petite variabilité de ces mêmes étoiles etc... pfiouuuu

Mais restons zen, comme tu le vois dans le graphique de l'AAVSO la précision en visuel est de 0,4 magnitude (+/- 0,2), et c'est déjà pas mal et utile.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah j'ai commencé à suivre le truc aussi ^^ mercredi soir, Bételgeuse me semblait aussi plus ou moins aussi brillante qu'Aldébaran, peut-être juste un chouilla plus.

J'ai fait de la spectro avec le Star Analyzer et je vais tenter de calculer des magnitudes. Merci Michel pour ce sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Michel pour ce post très interessant qui m'explique le cas Beltégeuse !

 

Très bien ce guide !

 

Ca donne envie aussi !

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pu faire quelques observations cette semaine. J'ai fait une comparaison avec Phi2 Orionis, la seule étoile brillante du coin de type spectral relativement proche (K0III, géante orange), et j'ai attendu que les deux étoiles soient à la même hauteur pour faire deux spectres rapides au Star analyzer. La comparaison avec Phi2 Ori (mag V +4,09) me donne une magnitude V pour Bételgeuse de +0,52. Ca correspond assez bien à l'estimation visuelle que j'ai pu faire ces derniers jours, où l'étoile apparaît sensiblement plus brillante qu'Aldébaran, mais moins que Rigel (pourtant plus basse). J'ai oublié de comparer avec Procyon.

Elle est peut-être en train de remonter...

Voilà un petit spectre de la grosse, on ne s'en rend pas compte en visuel, mais dans l'infrarouge elle crache dur...

 

betelgeuse.png

Edited by Christophe Pellier
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut.

 

Cette nuit j'ai trouvé Bételgeuse assez pétaradante , je lui donne la note de Mag V + 0.30.

 

A vous ...

Edited by deftronide

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà mes résultats sur trois dates. J'ai 0,39 fin mars, je suis un peu en-dessous des données AAVSO, mais l'étoile semble avoir atteint un palier avant d'atteindre réellement le +0,3. Quel dommage de ne pas avoir pu observer avant la mi février :(

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis heureux de ta contribution Christophe, elle conforte mon observation. Je n'ai pas accès aux courbes de luminosité de l'aavso, mais je ne sais plus comment, j'ai pu accéder aux relevés récents des observateurs, ils cotaient à peu près tous Betelgeuse ces derniers jours à +0.47.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hier vers 16h30, elle était magnifique sur fond de ciel bleu, j'ai filmé au smartphone, mais la couleur n'en est pas ressortie...

10s de promenade de Bételgeuse à travers le champ du 7mm derrière le 250mm  : http://www.reto.fr/div/bet163013.mp4

Pour la magnitude, ben, disons qu'elle se voit encore en plein jour au chercheur 10x50, mais qu'il vaut mieux la chercher à l'oculaire du télescope pour la trouver   :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est très intéressant cette manip Christophe.  Merci de la partager ici!

Sympa la vidéo!  A propos des dernières valeurs de la DB de l'AAVSO.

Voici la dernière courbe, j'ai demandé deux fonctions de régression linéaire sur 10 jours, une pour les estimations visuelles (en rouge) et l'autre (bleue) pour les mesures photométriques.  On voit clairement apparaître le minimum de magnitude fin 2018.  Par contre il est étonnant de voir que ces deux fonctions se combinent de la mi-janvier à la mi-février et ensuite se croisent franchement. 

 

aavso-3.jpg.c272497a137d3af6d3554650a3473b11.jpg

 

Ce croisement est visible quelle que soit la constante de temps, j'ai fait le test entre 5j et 50j.   Si quelqu'un à une idée, je suis preneur ...

 

NB J'ai du adapter l'abscisse pour passer des Jours Juliens en date d'usage:  MMDDYY.

 

Bon ciel à vous tous

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

je vais peut etre dire une grosse co***rie mais tant pis : il semble, d'apres les courbes de Christophe, que le flux total augmente sur janvier-mars sur une grande largeur de spectre mais que sur la largeur de vision humaine l'augmentation soit plus  faible. Cela peut peut etre expliquer que le photometre voit une plus grande augmentation qu'à l'oeil nu. Mais bon, j'y connais rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Ce jeudi 10 octobre, à 5h sur Lille, ciel dégagé plutôt rare ces deux dernières semaines. J'ai pu reprendre mon suivi d'estimation de la magnitude de Bételgeuse.

J'ai comparé l'éclat avec Aldébaran en notant que le delta était proche du delta entre Castor et Pollux. Donc Mag V  +0.5

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Michel Deconinck
      Croquis réalisé ce matin:
       

       
      Découverte à la magnitude de +15; avant son maximum, je l'ai estimée entre +12.6 et +13.0 en utilisant les valeurs d'étoiles de comparaison dans de Gaïa
      Elle pourrait atteindre la magnitude de +11.9.
      Bien à vous tous
      Michel 
    • By LANTHA
      Bonjour tous, je viens de passer une partie de la journée à refaire des essais sur la Moravian G4-16803 que nous avons en prêt depuis un moment.
       
      Le souci, c'est que c'est impossible de faire des images avec. J'ai essayé sur différents PC, avec différents logiciels, et rien n'y fait.
      Quand je fais des images, au bout de 10s de pose, le capteur quasiment entièrement saturé. Que ce soit avec un télescope ou non. Et que ce soit dans le noir ou pas. Que ce soit avec le bouchon ou pas.
       
      J'ai fait un test avec le soft SIPS de Moravian, ça fait la même chose, refroidissement actif ou non. Quand je fait un dark (que je sélectionne l'option dans le soft), j'ai une image qui apparait non saturée. Je viens de tester 300s de dark et j'ai un gradient pas régulier avec un niveau à 8000ADU au plus haut. Quelque soit l'orientation de la caméra, le gradient est toujours le même. Je suppose qu'il peut y avoir une entrée de lumière, mais je ne vois pas où. Auriez vous une idée? Est ce un autre souci? Y a t'il une option a cocher quelque part, un essai autre à faire?
       
      Je vous remercie pour vos réponses
       
      Michaël
    • By FranckiM06
      Bonjour à tous et Bonne Année à tous.
      Je post ici car hier mon vieux PC portable HP (que j'avais encore en Windows 7) est mort. Il m'a laché  
      Donc, je me tourne vers les Pros de l'informatique pour savoir quel PC portable je pourrais prendre en sachant que je ne m'intéresse aucunement aux jeux. Je trouve malgré le nombre de marques existantes que HP s'en sort bien et qu'il ne m'a jamais fait défaut depuis de nombreuses années. Donc, pour pouvoir utiliser les nouvelles caméras planétaires CMOS en usb3 pour le planétaire et aussi pour le ciel profond, quel PC devrais-je prendre ?
      Franck   
    • By Achaim
      bon alors j ai mis suggestion puisque pas de catégories qui puisse correspondre ,une simple ouverture aux paysages célestes de jours comme de nuit mettant en valeur nos astres préférés serait pas mal  c est un clin d œil aux administrateurs de ce site
      le paysage , de jour comme de nuit à pour moi sa place dans le fait d étre sensible au ciel , l environnement céleste peut se satisfaire d observations très au delà de notre sphère ou tres en deça de la dite ...l observation de notre soleil en direct ou à travers les nuages a autant d importance que celle a travers un télescope , tout est question de sensibilité ....et d interrogations ...
      de fait , une petite propo de paysages solaire ...et neigeux
       
      interrogation ?   je suis surpris sur l aspect de la première ..?  aucune idée de quoi vient les rayons
       



    • By Michel Deconinck
      Bonjour à tous
       
      Rien n’est encore certain mais on prédit une pluie de météores les alpha Monocérotides.  Ce serait dans la nuit du 21 au 22 novembre 2019.  Cet essaim est actif chaque année et produit quelques jolis météores vers le 22 novembre. Ils sont surtout connus pour quatre pluies survenues en 1925 (THZ* 1000 à 2000), 1935 (THZ 1000), 1985 (THZ 700) et 1995 (THZ 400). L’activité de 1925, 1935 et 1985 fut une surprise complète, par contre les observateurs étaient prêts pour l’événement de 1995 qui avait été prédit bien à l’avance comme pour celui de cette année 2019.
      N’oublions pas qu'il ne s'agit que d'une prédiction.  Les observateurs peuvent ne rien observer du tout, mais leurs observations même négatives contribueront à notre compréhension de l'activité de ces météores et nous aideront à vous informer avec plus de précision.
      Contrairement à la plupart des pluies de météores qui durent plusieurs heures, la forte activité des alpha Monocérotides est bouclée en une heure et parfois moins.  Cette année la pluie devrait se produire vers 04h50, temps universel soit 5h50 TL (temps local en métropole).  La France, toute l’Europe de l’Ouest et le nord-ouest de l’Afrique sont donc les meilleurs endroits pour visualiser cet événement.  N’étant éclairée qu’à 20% La lune ne sera pas un problème et elle se trouvera suffisamment loin dans la constellation de la Vierge.
      Si le chiffre d’un THZ de 400 devait être atteint à nouveau en 2019, cela donnerait autour de 7 météores par minute au moment du maximum.  Les instants à seulement 5 minutes du maximum pourraient montrer considérablement moins d'activité.  Ces météores ne sont jamais espacés régulièrement mais apparaissent par groupe, de sorte que 2 à 3 météores peuvent être vus à quelques secondes d'intervalle, puis une minute entière peut passer sans aucune activité.  Cela reste encore de loin une activité extraordinaire qui devrait être surveillé.
      Le radiant de l’essaim se trouve près de l'étoile brillante Procyon dans les limites de la constellation de Canis Minor.

      Courtesy Southern Star Systems
       

      Pour bien observer ce phénomène je vous propose :
      d’espérer un beau temps, dans le Sud ce n’est pas gagné, de vous éloigner des lumières gênantes (comme celles des tomates bretonnes : ), de centrer votre champ de vision sur Procyon, si la lune se trouve dans votre champ de vision, déplacez votre vue vers l’ouest pour la garder hors champ. de commencer l’observation dès 4h50 TL, car une petite erreur dans la prédiction est toujours possible.   Lors de ce type d’observation, il est important que l'observateur enregistre l'heure et le type de météore observé (magnitude, couleur, trainée persistante).  Cela nous permettra de déterminer l'heure exacte de l'activité maximale.  Les observateurs sont invités à fournir vos données à l’IMO en remplissant le formulaire d’observation en ligne : IMO Observing form,  et rapidement après votre observation.
      (*) THZ Taux Horaire Zénithal, le ZHR en anglais
       
      Information extraite de l'article de Robert Lunsford de l'AMS en anglais ici (https://www.amsmeteors.org/2019/11/alpha-monocerotid-outburst-in-2019/)
       
      Bon ciel à vous tous !
      Michel
  • Images