Recommended Posts

j'ai fait une photo le 3 10 2019 , 1/4s 24mm si ça peut aider ;:

 

DSC05903.thumb.JPG.911b765ad0e8308a448423ae3a4502da.JPG

 

 polo

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Voici une courbe des 100 derniers jours.

 

Nous sommes bien en période de décroissance.  Visuellement je la trouve déjà inférieure à Aldébaran (+1.0).aavso-5.jpg.8ca61fdd7f8daddbbdfa6901d0f82167.jpg

 

Un beau ciel bien clair à vous tous!

Michel

  • Like 6
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, BobSaintClar a dit :

Note : sinon, je ne sais plus quel intervenant signale que Bételgeuse rayonne beaucoup dans l'infrarouge. Et bien là, je peux participer ! L'an dernier, j'ai voulu savoir ce que donnait une image du ciel nocturne enregistrée sans filtre interne IRcut (avec le Pentax K1), comparée à la même image avec filtre IRcut sur l'objectif. Pour ce faire, j'ai choisi un joli coin, peu connu des astronomes : la constellation d'Orion. Résultat ? Une image aux étoiles principales à peu près équilibrées par le filtre (avec des différences notables, quand même)... mais une énorme patate en lieu et place de la géante rouge, dans l'image non filtrée !

Ah oui je veux bien voir... C'est une idée que j'ai eue, prendre une photo d'Orion en IR et une autre en UV... pour voir les changements de magnitude des étoiles ! C'est sûr qu'en IR on ne doit plus voir que Bételgeuse !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis allé fouiller mon disque dur cette après-midi, je n'ai pas retrouvé les images. Pas surprenant, puisque je ne les ai pas enregistrées (juste visionnées), donc pas renommées, donc effacées lors d'une séance de nettoyage : les noms en DSC458545.PNG, je ne les garde jamais bien longtemps...

 

Bah pas de soucis, je suis sorti ce soir refaire la manip' ;)

 

J'ai visé la même zone du ciel que l'année dernière, en alternant des poses de 20 secondes à 1600 ISO (pratique l'astrotracer, pas de monture à mettre en place, un bête trépied photo et le tour est joué) sans filtre, avec filtre IRcut classique (laissant passer plus de rouge, notamment la raie H-alpha, et un zeste d'infrarouge proche) et avec filtre "Hot Mirror", l'équivalent du filtre UV/IRcut interne de nos APN, celui qui permet d'avoir une balance des blancs correcte d'origine.

 

Voici mes résultats, en sortie de boîtier (si l'image est traitée, je le précise).

Voyons déjà comment Bételgeuse apparaît avec et sans filtre (à 200%) :

 

Betelgeuse.jpg.5716e824ebc2e2988547489f27498521.jpg

Filtre Hot Mirror (ou filtre IRcut interne) à gauche, capteur défiltré à droite

 

La magnitude limite est apparemment la même, sans doute parce que le suivi de l'image défiltré est mauvais : ratés de l'astrotracer, vibration du miroir ? Quoi qu'il en soit, sans filtre, Bételgeuse est très empâtée.

 

Une autre façon de s'en rendre compte est de comparer, dans une même image, les aspects de Bételgeuse et de Rigel.

Note : la différence de luminosité du fond de ciel, dans une même image, est liée à la pollution lumineuse : elle est sévère pour Rigel, plus basse que Bételgeuse.

Bételgeuse est à gauche, Rigel est à droite :

 

Bet_Rig_HotMirror.jpg.0a47b5833c3674d08487a254a3e91159.jpg

Avec filtre Hot Mirror (ou IRcut interne) : Bételgeuse est plus petite.

 

Bet_Rig_NoFiltre.jpg.fd861faefedc8841c6a89cc4ce2e9d65.jpg

Capteur défiltré : elles sont de tailles similaires.

 

Et pour le fun, cette fois en une minute de pause : avec filtre IR (950 nm)

Bet_Rig_950.jpg.818fe86cc3be5ea35bf45857fe4ea8d1.jpg

Maintenant, Bételgeuse est bien plus grosse.

 

Histoire de conclure sur une image moins moche (parce que sinon, c'est un peu le musée des horreurs, entre le suivi foireux et la mise au point fantaisiste), une dernière comparaison entre le baudrier avec filtre HM (IRcut interne) et filtre IRcut laissant passer le H-alpha. Cette fois, j'ai retouché chaque histogramme et refait la balance des blancs pour qu'elles présentent à peu près le même fond de ciel :

 

HotMirror_IRcut.thumb.jpg.0d016a2c2b191b886938a02e8813e265.jpg

A gauche, filtre IRcut HotMirror et à droite, filtre IRcut classique. Toujours 20" à 1600 ISO (50mm F2,8)

 

C'est quand même mieux, à droite : la flamme est mieux vue, la zone du canasson se laisse deviner, l'albatros a des couleurs. Il y a aussi moins de bruit dans l'image, sans doute parce que j'ai moins joué du curseur pour un (presque) même résultat.

 

Voilà ! C'était ma modeste contribution à un débat scientifique majeur :)

 

 

 

 

  • Like 3
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil que toi @Michel Deconinck, je la cote un chouilla inférieure à Aldébaran en ce moment mais oupsss j'étais sur Aldébaran à 0,87, ben non... :

Screenshot_2019-12-03 Enhanced LCG.png

Edited by deftronide
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour votre information

 

Voici des nouvelles du très officiel organisme de parution des Télégrammes astronomiques

astronomerstelegram.org  "Télégramme" reçu ce jour.

 

Petite traduction rapide pour les francophones purs:

 

Évanouissement de la super-géante rouge, proche, Bételgeuse

La photométrie dans la bande V,  B et dans le proche infrarouge de Bételgeuse ont été réalisées au cours des 25 dernières années.  Bételgeuse et Antarès sont les deux progéniteurs de supernova de type II (SN II) super-géantes à effondrement de noyau les plus proches de notre système planétaire.  Cette saison la photométrie montre que la luminosité de l'étoile diminue depuis octobre 2019, atteignant maintenant un creux historique de V = +1,12 mag le 07 décembre 2019 UT.  Bételgeuse subit des variations de luminosité quasi-périodiques compliquées avec une période dominante de ~ 420 +/- 15 jours.  Mais elle a également une périodicité plus longue (5 - 6 ans) et une autre  plus courte (100 - 180 jours).   Les variations lumineuses sont compliquées et résultent de pulsations ainsi que de variations de super-granules sur la surface convective de l'étoile.

Actuellement, c'est l'étoile la plus faible de nos 25 années de surveillance continue et des 50 ans d'observations photoélectriques en bande V. 

Les mesures de la bande Wing TiO (705 nm) et des couleurs proches de l'IR indiquent qu'actuellement Bételgeuse a des bandes TiO relativement fortes et une température photosphérique inférieure correspondante à ~ 3580 K (par rapport à T ~ 3660 K lors de la luminosité maximale).  Il s'agit du moment idéal pour réaliser photométrie, spectroscopie, spectro-polarimétrie et si possible de l'interférométrie et de l'imagerie en optique adaptative (AO). 

 

Bételgeuse sera fréquemment surveillée en 2019/2020 avec la TVH par Andrea Duprée (CfA) comme partie principale du programme MOB 2019/20 CfA.

 

Le texte original est donné via le lien ci-dessus.

 

Ce matin vers 4h TU je l'estimait visuellement à +1.2, vers 4h l'estimation est plus aisée car Aldébaran se situe à peu près à la même hauteur, ceci évite les effets d'absorption atmosphérique.

 

Beau ciel à vous tous

Michel

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pu profiter d'une éclaircie inattendue hier pour jeter un coup d'oeil. En dépit de la proximité de la Lune (pas loin d'Aldébaran), la faiblesse de Betelgeuse m'a complètement frappé. Elle est nettement moins brillante qu'Aldébaran, beaucoup moins que Rigel, et même que Castor et Pollux apparemment. Seule Bellatrix semblait un poil moins brillante encore (M=+1,6). Simples constatations sans prétentions photométriques, mais j'avoue que c'était flagrant !

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Interessant ça! ça mérite une surveillance rapprochée, on n'est pas à l'abri d'une surprise du genre feu d'artifice pour Noël! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour le partage d'infos!

J'espère que ce n'est pas un système habité...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autour d'une étoile de seulement 10 millions d'années d'âge on peut penser que c'est fort peu probable...

Si seulement la météo de m... daignait s'améliorer pour que je fasse un coup de spectro dessus :(

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Christophe Pellier a dit :

Si seulement la météo de m... daignait s'améliorer pour que je fasse un coup de spectro dessus :(

C'est une excellente idée!  C'est l'occasion pour moi d'essayer mon star analyser 100 fraichement acquis. Je n'y connais rien en analyse et traitement spectro mais je crois en savoir assez pour faire une capture, si cette météo de.....   J'aurais tout le temps ensuite d'apprendre a traiter et etalonner les captures comme il se doit.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut ,

 

j'ai profité d'un petit moment de répit pour regarder Bételgeuse ce soir et essayé de comparer ... je la trouve un poil moins brillante qu'Aldébaran , un petit peu moins que Pollux mais plus que Castor , elle remonterait donc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, d'après mes dernières estimations et la courbe de l'AAVSO, Betelgeuse continue bien sa descente vers le froid.

aavso-7.jpg.80761e43a3a589f6bfd4d22bdb411b6b.jpg

Le problème avec une étoile brillante et particulièrement rouge est de trouver des étoiles de comparaisons proches.  Aldébaran est une bonne candidate pour en comparer la magnitude mais encore faut-il que les deux étoiles soient approximativement à la même hauteur au dessus de l'horizon, pour éviter l'effet de l’absorption atmosphérique.  En cette période de fête, le moment idéal pour réaliser la mesure est vers 2h du matin.  En effet c'est le moment où les deux étoiles Betelgeuse et Aldébaran sont à la même hauteur.

 

Bon ciel à tous

 

Michel

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Michel pour ces précisions et la méthodologie   !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut   météo  minuit  :)    

 

étoile Bételgeuse et  Bellatrix 23/12/2019 2h45

 

ooof    bien  

 

EMcEsSUWsAIWyH_?format=png&name=small

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vue à l'oeil nu ce soir, Bételgeuse est à peine plus brillante que les trois étoiles du baudrier, non ? Elle est à moins de 0,5 mag d'écart d'après les données chiffrées et même s'il est très peu probable qu'elle les rattrape un jour, je trouve que la différence d'éclat ne saute plus vraiment aux yeux en ce moment...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Christophe Pellier a dit :

Avec de la chance, dimanche soir j'ai un créneau pour de la spectro. L'occasion ou jamais !

idem

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

J'ai juste eu 10 minutes de ciel dégagé le 20 decembre juste avant l'arrivée des nuages pour faire 5 capture avec mon SA100: 40000 images dont j'ai extrait des profils spectraux, non étalonnés. Malheureusement, je n'ai toujours pas pu etalonner non plus la réponse intrumentale, je n'ai aucun point de reference, car aucune autre capture d'etoile. Néanmoins je suis étonné du resultat qu'on peut obtenir: clairement, il y a des raies d'absorption qui se dessinent.

J'attends, depuis, avec impatience, de pouvoir étalonner mon système. Mais la météo n'est pas coopérante: hier, j'ai mis mon flextube dehors, car ciel dégagé, et juste au moment ou je m'appretais a capturer, ciel obscur... meme pas un malheureux traineau, ou un rennes égaré... rien!

 

Un exemple de mes profils: le staccking de mes 5 captures: la somme de toutes, non etalonnée malheureusement (ça viendra...) On voit se dessiner nettement des raies.  Lesquelles? that is the question..

 

profil-mix-betelgeuse_stacked.png.da0ea133e498a63f22ad06fcd775e771.png

 

 

Joyeux noel à tous et toutes!

Edited by dfremond
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@dfremond A priori j'ai 2 heures de temps clair la nuit prochaine, avec un peu de bol je vais pouvoir en tirer un premier spectre avec l'alpy. Il y a mu Ori (A2)  qui peut servir de reference pour la calibration. 

Edited by AlSvartr
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@dfremond pour une première cible c'est pas la plus simple :) mais c'était une occase à ne pas manquer. @AlSvartr j'ai hâte de voir à quoi ça ressemble à l'ALPY. De mon côté ça sera Star Analyzer mais je vais sortir de la photométrie avec...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Michel Deconinck

       
      Bonjour à tous
       
      Vous le savez, en ce début juillet, la comète NEOWISE est fort belle. 
       
      NEOWISE est le nom d'un télescope spatial de la NASA qui a pour but d'identifier et de caractériser la population d'objets proches de la Terre NEO pour Near Earth Objects et WISE pour Wide-field Infrared Survey Explorer .
      Après la désintégration des comètes C/2019 Y4 (ATLAS) et C/2020 F8 (SWAN), C/2020 F3 (NEOWISE) ne semble pas suivre le même chemin. 
      SWAN était une nouvelle comète à longue période dynamique, ce qui signifie qu'elle était probablement à son premier voyage près du soleil. Ce type de comètes est sujet à devenir « trop » brillante, puis à s'estomper voire à se désintégrer lorsqu'elle s'approche de notre étoile.  ATLAS quant à elle, était une vieille comète également dynamique mais elle n’en était probablement pas à son premier passage près du Soleil.   En partageant la même orbite que la Grande Comète de 1844, il est probable qu’ATLAS en était un résidu.  Les plus petites composantes des grandes comètes décomposées disparaissent souvent en quelques semaines ou quelques mois.  Cela semble avoir été le cas avec ATLAS, et même si nous sommes pas certains que c'était lors du passage de 1844, nous ne savons pas quand elle s'est séparée de sa "Grande Comète".  
      NEOWISE, elle, est une comète dynamique et ancienne, elle était déjà passée au périhélie c'était au temps des pharaons il y a environ 4500 ans.  Les vieilles comètes à longue période dynamique sont beaucoup moins sujettes à se désintégrer, il est donc plus que probable qu'elle ne partagera pas le même sort qu'ATLAS et SWAN.  Son passage au périhélie c’était le 3 juillet à 0,29 UA du Soleil.
       

       
      Sa queue a doublé de longueur entre le 6 et le 7 juillet, le 7 au matin je l'ai estimée à 2°30’, soit plus de 5 x le diamètre de la Lune !
       
      Mais il y a aussi deux choses exceptionnelles à observer :
       
      D'abord sa couleur.  NEOWISE montre des émissions de sodium.  C'est visible avec un petit réseau.  Une distance héliocentrique d'environ 0,3 a.u. est souvent le point où les comètes dominées par les poussières commencent à montrer la présence de ce métal.  C’est la fournaise solaire qui provoque cette nuance jaunâtre de la comète.  NEOWISE est passé cette limite il y a quelques jours, cette situation ne dure généralement pas longtemps avec l’éloignement du soleil.  Je vous invite à observer attentivement cette couleur.  Pour ma part, je la vois entre ocre-clair et jaune-doré, cette couleur est visible non seulement pour la brillante coma mais aussi pour la queue.  C’est une observation intéressante à faire dans les jours à venir.
       


      Je voudrais également mentionner un phénomène encore plus rare qui se passe actuellement avec NEOWISE.  Un certain nombre d'observateurs ont signalé une forme en queue d'aronde de la queue, comme s'il y avait une fourche semblant fractionner la queue de poussière. Cette zone sombre visible dans la queue de poussière, particulièrement remarquable pour l'instant, est un phénomène cométaire rare souvent appelé "l'ombre du noyau".  Bien sûr, il ne s’agit pas vraiment d’une ombre, mais plutôt de la preuve qu'une zone vacante existe au niveau de l'axe central de la queue de poussière.  Les observateurs sont invités à essayer de détecter ce phénomène.  C'est quelque chose de très rare et qui n'est visible que dans les comètes les plus brillantes ! Et, comme pour l'émission de sodium, l'ombre du noyau tend à être métastable, tout cela pourrait bientôt disparaître.
       

       
      Pour ceux qui souhaitent faire utilement connaitre leurs observations :
       
      La section comète de l’ALPO (Association of Lunar and Planetary Observers) demande expressément de diffuser tous types d’observation de la comète NEOWISE, ceci y compris, mais pas uniquement, des photos des croquis, des spectres, des estimations de magnitude et des descriptions.  Même s’il n’est pas nécessaire d’être membre de l’ALPO pour participer, rejoindre cette association serait apprécié.  Pour participer, un email suffit <comet @ alpo-astronomy.org>.  
      L’ALPO n’est que l’une parmi de nombreuses organisations qui réalisent un suivi des comètes de qualité professionnelle analysent et publient les résultats.  Ces différentes organisations pourraient bénéficier de vos observations. En voici la liste non exhaustive :
      ·         Comet Observation Database (photométrie, visuel et CCD) [ https://cobs.si/ ]
      ·         International Comet Quarterly (ICQ) (photométrie, visuel et CCD) [ http://www.icq.eps.harvard.edu/ ] 
      ·         Cometbase (photométrie, visuel et CCD) [ http://195.209.248.207/ ]
      ·         CARA Project (photométrie et CCD) [ http://cara.uai.it/ ]
      ·         British Astronomical Society (toutes observations) [ https://britastro.org/section_front/10 ]
      ·         The German Comet Group (toutes observations) [ https://fg-kometen.vdsastro.de/fgk_hpe.htm ]
      ·         Observación de Cometas de la LIADA (toutes observations) [ https://rastreadoresdecometas.wordpress.com/2010/11/03/ultimas-observaciones/ ]
      ·         Astronomical Ring for Access to Spectroscopy (ARAS) (spectroscopie) [ http://www.astrosurf.com/aras/ ]
      ·         La section comètes de la SAF (toutes observations) [ https://lesia.obspm.fr/comets/index.php ]
       
       Les informations sur les réseaux sociaux, (que je ne fréquente pas) parfois peu sérieuses, ne sont pas prises en compte.   Mais s’il y avait des organisations spécialisées que j’aurais oublié, n’hésitez pas à m’en faire part.
       
      N'oubliez pas que d’autres comètes “occultées” par le scoop NEOWISE sont également visibles, mais en soirée pour le moment : 
      ·         C/2019 U6 (Lemmon) magnitude +6/+7
      ·         C/2017 T2 (PANSTARRS) magnitude +9,
      ·         Et 88P/Howell magnitude +10.
       
      En vous espérant un ciel dégagé de tout cirrus et autres virus et un réveil matin en état de marche!
      Michel
       
    • By AstronoSeb
      Bonjour à tous,
       
      je voudrais me lancer dans le bricolage d'un focuser pour un C8 avec un moteur pas à pas, commandable par ASCOM avec NINA.
       
      Il y a pas mal de projets sur le net, comme le SGL_Observatory_Automation focuser project, mais ils datent un peu.
       
      Est ce quelqu'un à des liens vers ce genre de chose ?
       
      Merci à tous !
       
       
    • By tomtom45760
      Bonjour à vous
       
      M'étant initié à la découverte du ciel avec mon SW150/750 sur EQ3-2 et ayant pu, au gré de PA me constituer un panel d'oculaires de bonne qualité, un changement de lieu de vie avec à la clé un ciel beaucoup plus clément ( commune qui éteint l'éclairage public à minuit )  fait que je m'oriente vers  l'acquisiton d'un Dobson .
      J'aimerais savoir si le Dobson 254 GSO Deluxe est compatible avec mon matériel ( oculaires ES 6.7 et 14 mm en 82°, ES 10mm en 52° et Omegon 20mm en 66°).
       
      Merci d'avance pour vos conseils
       
       
       
    • By AstronoSeb
      Bonjour à tous.
       
      Je suis en train de reflechir pour aquerir un focuser pour un C8 Edge & Reducteur de focale. Je souhaite l'utilser sous NINA. J'ai ceux-ci...
       
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/mise-au-point-focus/sct-focus-v2-pour-c8-c9-mak-150-ou-180_detail
       
      https://www.astronome.fr/produit-medc94155-a-moteur-de-mise-au-point-celestron-pour-schmidt-cassegrain-edgehd-et-rasa-version-2-Prix-289-euro-id-2763.html
       
      Avez vous un retour d'experience pour ces focuser de C8 ?
       
      Merci de votre aide...
    • By amateurAstro64
      Bonsoir,
      astrophoto par la fenêtre direction nord est = c'est en face que ça se passe .
      Le bouvier est parti, place à hercule et la lyre ,
      Voici donc 2 minuscules galaxies et un très bel amas,
       
      Bonne visu
      Stef
       
      Ngc6504
      C'est une toute petite galaxie de mag 13 environ avec un joli bulbe vu par la tranche,
       

       

       

       
      Ngc6791
      On remarque une étoile rouge carbonée au dessus à gauche de l'amas.
      Tombée dessus par hasard après prise d'informations. 
       

       

       
      Cet amas peu connu est particulièrement beau.
      Et pour finir ngc6339, une spirale barrée de magnitude 13,5
       

       

       

  • Images