jm-fluo

4 à 5 pouces c'est le max pour la Lune !

Recommended Posts

il y a 25 minutes, Sébastien Lebouc a dit :

plus on s'élevait du sol, meilleur c'était.

On n'a qu'a organiser des soirées astro en montgolfière !! :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
il y a 43 minutes, JD a dit :

quand le sol du Sud a été chauffé par le soleil, je te garantis que la hauteur de l'objectif peut être déterminante. Il devait y avoir 4" de turbu dans la lulu et 40" dans le scope. Donc quand tu vois ce genre de chose et que tu connais la qualité de ton matos, ben tu réfléchis un peu,

 

Et tu procèdes comme Sébastien Le suggère ci-dessous :

 

il y a 35 minutes, Sébastien Lebouc a dit :

A que cela ne tienne, y a qu'a mettre le tube sur un toit terrasse, un balcon ou une tour, et le diamètre du reflecteur "meilleur marché" reprendra le dessus.

 

L'avantage d'un Skyvision de 20" est justement de pouvoir l'emporter sur un site adéquat. Je pense qu'il en existe dans le sud comme à St Martin de Peille, où le seeing était régulièrement à 0,25", Nice, où Paul Couteau mesurait des couples à 0,2" de séparation angulaire, le Restefond avec les résultats que l'on connaît et bien sûr Rocbaron ;). Le déplacement potentiellement nécessaire pour exploiter correctement mes instruments est la raison unique pour laquelle mes T510 et T520 ne sont pas sous une coupole avec une solide monture EQ. J'ai réalisé une étude des sites possibles est indispensableS pour essayer d'utiliser correctement mes télescopes. Je mesure r0 à chaque observation puis croise les résultats avec un tableau croisé dynamique afin de savoir où je vais. J'évite de sortir quand les conditions sont trop mauvaises.

Edited by Jean-Noel

Share this post


Link to post
Share on other sites

mosser1.jpg

mosser2.jpg

 

feu roger mosser avait un abri à toit escamotable à quelques mètres de hauteur il y a de nombreuses années déjà.

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Manque plus qu'à retrouver la photo de la coupole de Pierre Bouge DANS la toiture de sa maison et... CQFD.

mince, il avait un T400, pas une lunette.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, asp06 a dit :

roger mosser

Un très grand Monsieur.

 

il y a 23 minutes, Sébastien Lebouc a dit :

Audouin Dollfus

Il savait détecter les détails dans une images peu lisible.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jean-Noël,  je ne t'ai pas attendu pour trouver les bons sites. B|

Et sur un toit terrasse ça ne change pas grand chose car tout support quel que soit la hauteur subira le rayonnement diurne.

Un grand diamètre prend le dessus sur une apo dès que le ciel devient correct. En début de nuit, c'est moins sûr. De ce point de vue, ce sont les dobsons qui ont les optiques les plus basses et qui supportent le plus le rayonnement du sol. Les newton ou cassegrains sur monture EQ sont moins handicapés.

Mais une fois la nuit un peu avancée, tous ces instrument se retrouvent à arme égales et les grands diamètres reprennent le dessus.

Là où la problématique que j'évoque est flagrante, c'est en observation solaire. Avec une grande apo assez haute, on arrive facilement à des images sympa jusqu'en fin de matinée. Avec le 500, j'ai parfois eu des images fabuleuses des tâches solaires avant 11h le matin, mais ce fut rarissime.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand j'avais mon premier télescope sur une terrasse très exposée, j'avais coutume le soir, avant d'observer, de répandre dessus un seau d'eau.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, JD a dit :

Et sur un toit terrasse ça ne change pas grand chose car tout support quel que soit la hauteur subira le rayonnement diurne.

 

Ok JD. Apparemment, DV a pu traiter le problème mais vous n'êtes peut-être pas dans la même région. Il ne te reste plus qu'à déménager à Givet dans les Ardennes, il n'y a pas de risque d'échauffement de rocaille ;). Les images sont ici stables en début et surtout fin de nuit. 0,3" atteint sur les doubles et 0,25" atteint sur rima Fracastor.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Jean-Noel a dit :

Tu dois également évaluer le niveau de turbulence, trouver un site protégé de l'alizé, rencontré des Astrams équipés de télescopes collimatés. Tu devrais pointer la Lune pour essayer ses détails, comparativement avec un télescope bien réglé....

 

C'est bien là le hic. Si on quitte le petit monde de l'élite des astromomes amateurs qui ont miroirs super-polis, qui ont un super ciel bien noir et bien stable que leur permet de collimater à 2D sur une étoile, alors les choses ne sont plus les mêmes!

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Jean-Noel a dit :

Nice, où Paul Couteau mesurait des couples à 0,2" de séparation angulaire

 

Pas si évident... Je cite Couteau (le ciel est mon enfant, p168)

 

Citation

Néanmoins, je m'aperçois vite des difficultés de l'observation, en particulier de la turbulence atmosphérique qui m'empêche de voir double le beau Castor que je dédoublais, enfant, dans ma petite 61mm. J'apprends à être patient, bientôt je peux voir des "couples très serrés réservés aux grands instruments" (...) puis j'apprends à connaître l'état des images avant l'observation. C'est la mer, la grande indicatrice, elle doit être d'huile, sans liseré blanc le long du rivage et l'horizon flou. Les ciels bleu profond engendrés par le mistral présagent de désastreuses images.(...)L'extrême limite de séparation dans mon cas passe de 0"17 à 0"13; je dis bien dans mon cas, car les limites d'un objectif sont fonction de l'expérience. C'est ainsi qu'au début avec le 38, j'ai eu du mal à séparer sous 0"3. Dix sept ans plus tard, j'ai atteint 0"17.

(p178) Les nuits entières de perfection sont rares, une dizaine par an à Nice. Heureusement les heures suivant le coucher du Soleil réservent souvent de bonnes surprises:  le régime des vents se modifie à ce moment, ce changement, précédant la brise de nuit, est en général propice et l'astronome dispose de deux ou trois heures de répit. Ces conditions se retrouvent au lever du Soleil, mais atténuées. Tout cela vient par périodes: à Nice, les meilleurs moments surviennent en septembre-octobre. Les images du plein été sont affectées par les courants d'air chauds montant des pierres chaudes et qui durent une bonne partie de la nuit.

Edited by vador59
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plusieurs choses intéressantes dans ce témoignage d'un grand observateur visuel:

 

* La résolution ne dépend pas que de l'instrument. Un oeil entrainé, sur des détails contrastés, sera capable de descendre sous le pouvoir de séparation théorique. L'expérience est indispensable, l'oeil est comme un muscle que l'astronome doit solliciter pour le rendre performant.

 

* Comme pour son instrument, l'astronome doit connaitre son site et en tirer le meilleur parti.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, bruno thien a dit :

C'est bien là le hic. Si on quitte le petit monde de l'élite des astromomes amateurs qui ont miroirs super-polis, qui ont un super ciel bien noir et bien stable que leur permet de collimater à 2D sur une étoile, alors les choses ne sont plus les mêmes!

D'où l'intérêt de APO de grands diamètres (<200mm), ou télescopes stables optiquement comme les maksutov ne nécessitant pratiquement jamais de collimation(<250mm). On en verra un peu moins certes que les très gros.

La collimation, moi, cela me gonfle:)Si en plus il faut commencer à monter des bastingages du genre Newton court. Merci. Le newbie que je suis risque de se retrouver avec le miroir en haut et le porte oculaire au ras du sol à observer les asticots.

L'élite intervient ici, pratiquement qu'eux, mais c'est encore les quelques grands arbres cachent un nouvel fois la forêt de ceux qui utilisent des newtons de moins de 200mm. Et pour eux epsilon 1 et 2 de la lyre, c'est déjà beau. Ils sont contents, et quelques fois ils n'en ont jamais entendus parler. C'est tout dire.

 

PS: Ce commentaire ne concerne pas le ciel profond. La, c'est clair, un Dobson de 350mm F/D 4 genre Meade/Orion/Skywatcher, mais avec un miroir de Franck, ou un LOMO Russia,  mais pas un truc chinois. Les chinois n'ont pas besoin de moi pour faire leur pub. Il y en a suffisamment sur ce forum pour le faire. Franck doit apprécier.

 

A j'oubliai. Je ressort définitivement, une nouvelle fois.

 

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, STF8LZOS6 a dit :

La collimation, moi, cela me gonfle:)

autant que moi ?  ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, STF8LZOS6 a dit :

epsilon 1 et 2 de la lyre

et il y en a même qui en ont du mal avec un C8. Alors là je tombe de mon berceau que je n'ai jamais quitté depuis 59ans. Avec l'apo 150, c'est l'amazone qui transite entre chaque composante de epsilon 1 et epsilon 2.

 

PS: La j'exagère un peu. Je suis né à Marseille. Peuchère.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'avantage d'avoir SON toit terrasse (j'espère qu'un président ne dira que si on a pas un toit terrasse à 50 ans, on a raté sa vie...) c'est qu'on peut l'aménager: mouillage, enherbage, store, mise à l'ombre.

Coté sud, j'ai le sol et les toit au moins 10m plus bas.

Une lunette solaire postée au pied de la porte d'entrée et ensuite postée 10m plus haut ne montre pas du tout la même chose...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, STF8LZOS6 a dit :

D'où l'intérêt de APO de grands diamètres (<200mm), ou télescopes stables optiquement comme les maksutov ne nécessitant pratiquement jamais de collimation(<250mm)

Il est évident que ce sont les instruments de monsieur tout-le-monde! Qui parlait de l'arbre qui cache la forêt?

A force de gratter la théorie, on tombe dans l'absurde! Il vaut mieux apprendre à bien collimater son télescope que de délirer sur une apo de 200, ça revient moins cher!

  • Love 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Maïcé a dit :

A force de gratter la théorie, on tombe dans l'absurde! Il vaut mieux apprendre à bien collimater son télescope que de délirer sur une apo de 200, ça revient moins cher!

c'est pas faux. 100% d'accord. Mais il faut aussi que l'argent tourne pour tout le monde: APM/ INTES/LZOS/Taka/ et les autres. Donc je ne vois pas le mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sens que l'on part sur un débat des gilets jaunes...Bon là je sors DEFINITIVEMENT.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu de théorie ne nuit pas et peut éviter certains déboires. Après on vérifie sur le terrain ;-)

« Dans l’ordre des faits, ce qui n’est pas expérimental, n’est pas scientifique » Joseph Ernest Renan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le test de séparation d’étoiles doubles peut donner une indication sur la qualité de l’instrument mais pas d’informations concernant le contraste. Pour l'observation lunaire, planétaire (et en CP) c’est quand même important ce critère ! ;-) 

Edited by jm-fluo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Provence subit des écarts de température de 20° entre jour et nuit, et ce pratiquement en toute saison. Ça ne favorise pas la stabilité hélas...

Sans aller jusque dans les Ardennes, la Bourgogne me tenterait bien...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, jm-fluo a dit :

pas d’informations concernant le contraste

 

C'est précisément ÇA la force inconstestable du diamètre. On peut très bien séparer des étoiles doubles bien serrées à la grosse (et très chère...) APO et ne rien deviner des subtiles nuances des festons de Jupiter ou des nuées martiennes... En plus de ne pas voir du tout Rima Marius...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.