jm-fluo

4 à 5 pouces c'est le max pour la Lune !

Recommended Posts

il y a 2 minutes, Diabolo a dit :

Pour l'obstruction, comme le dit Fred Burgeot, c'est vraiment pas le critère à privilégier à tout prix.

 

Oui, et si c'était un critère, personne n'achèterait de C14 obstrué à 32% pour faire du planétaire....

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Un très bonne apo 150mm la LZOS sépare deux composantes optiques comme celle-ci à 600X (4D) vérifié expérimentalement, soit 1.5km sur la lune mais jamais vérifié mais j'en doute un peu quand même compte tenu de la perte de contraste:

https://en.wikipedia.org/wiki/Lambda_Cygni

idem pour un mak 200 obstrué à 30%(3D) mais plus difficilement, étant plus facilement affecté par la turbulence instrumentale. Je n'ai jamais essayé dans plus gros diamètre mais je n'ai pas de doute qu'un plus gros diamètre le fasse aussi en théorie, mais je miserai plus sur une APO de 225/250mm avec un strehl moyen supérieur à 0.95 pour descendre beaucoup plus bas à 0.4/0.5" d'arc quand la turbulence le permet.

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, zeubeu a dit :

personne n'achèterait de C14 obstrué à 32% pour faire du planétaire

On parle bien en visuel !! Un telescope obstrué à 33% avec une optique parfaite ne peut pas dépasser une intensité Strehl de 0,79 soit l'équivalent d'une lunette à 1/4 de lambda.

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Jose Rodrigues a dit :

limite à 360x

moi je n'y arrive pas encore si bas....je suis obligé de monter plus en X car j'ai des doutes à 400X

https://www.webastro.net/forums/topic/34667-6-éme-croa-maksutovcassegrain-mirage-8-stf-dédoublement-de-lambda-du-cygne/

La LZOS c'était cet été. Je l'ai depuis juillet 2018.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, fred-burgeot a dit :

La turbu était affirmée, avec une planète pas bien haute,

Si on prend ton exemple d’observation avec ton T400 pour estimer le niveau de turbulence ce soir là.

On sait que plus on monte en diamètre, plus c’est la turbulence qui limite le grossissement.

On suppose que le G=400x était le grossissement imposé ce soir là par la turbulence.

Donc tous les instruments utilisés ce soir là, ne pourront pas dépasser le G=400x

APO 60 mm   G=2D soit G=120x

APO 100 mm G=2D soit G=200x

APO 200 mm G=2D soit G=400x

T 400 mm       G=D soit G=400x

T 600 mm       G=0,7D soit G=400x

T 800 mm       G=0,5D soit G=400x

Seule l’APO de 200 mm n’est pas bridé par la turbulence ce soir là et atteint son PS= 0,7’’. On peut donc en déduire que la turbulence était de 0,7’’ lors de l’observation réalisé avec ton T400 à G=400x

 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Jose Rodrigues a dit :

Vous le collimatez? En soi, je convient qu'en piqué sur les étoiles ce soit possible avec un meilleur miroir,

Oui bien sur, mais en terme de qualité optique, le miroir est donné pour diffraction limited et suivre à x200, faut déjà l'habitude.

Le MN est mesuré à .97 sur toute la chaine et il a le suivi équatorial et des oculaires moins tatillons.

Quant à dire qu'un Célestron ça ne donnera rien en planétaire, je ne suis pas d'accord, on se tire la bourre avec le vieux C8 de JP  quand il est bien collimaté. Je suis toujours devant tant que le pépère n'est pas à température. Au-delà ça pique un peu plus sur le C8 mais l'image est moins jolie. (délavée)

Un bon dobson, il n'y a que son maître pour le manier correctement en planétaire et là sur du bon matos tu fais parler le diamètre.

Un dobson chinois, dsl mais le 400à f/4.5 d'entrée de gamme se fait emplâtrer par des bonnes optiques : c'est pas fait pour ça.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hi, hi, je prends la discussion un peu tard. Pas tout à fait d'accord avec le commentaire de Christian sur la 1ère page, il y a 30 ans, il était communément admis qu'une ouverture de 200mm était le diamètre optimal, c'était fréquemment écrit dans les C&E de l'époque et autres revues. Et donc c'était pas 4-5 pouces, n'exagérons rien xD.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, lyl a dit :

je ne suis pas d'accord, on se tire la bourre avec le C8 de JP quand il est bien collimaté.

Je suis d'accord avec toi. J'ai été agréablement surpris cet été avec les performance du C11 aux Makes à la réunion sur saturne surtout sur les détails de la ceinture. Mais je ne suis pas arrivé a voir les bandes équatoriale, alors qu'un autre observateur les apercevaient. Par contre sur Mars bien décevant par rapport à la vision de Mars dans la FS 152, Rien à voir !! Ou rien de plus que dans ma lunette Perl vixen 102 fluorite. Bon c'est vrai que cet été l'observation de Mars était un peu spéciale ;-)

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, jm-fluo a dit :

Seule l’APO de 200 mm n’est pas bridé par la turbulence

Au-delà de 200mm en APO (une vrai en triplet) il faut quand même être un puriste plein aux as pour se lancer la dedans avec la monture de dingue qu'il faut mettre dessous. 175mm je dirai pas non par contre pour mon observatoire perso.....mais je me permettrais pas de faire la leçon a des gars qui utilisent de bons 400mm en disant que je vois mieux qu'eux. Je tiens compte de la théorie et des supers bon seing qui arrivent parfois. J'en ai eu un une fois avec la vixen 100mm. J’avais l'impression que je n'avais pas le même instrument que d'habitude. Il avait changé. Et ce jour là je me demande ce que j'aurais vu avec un bon 400mm. Les saturniens surement se promenant sur les anneaux lol.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, ValereL a dit :

il était communément admis qu'une ouverture de 200mm était le diamètre optimal, c'était fréquemment écrit dans les C&E de l'époque et autres revues. Et donc c'était pas 4-5 pouces, n'exagérons rien

Je suis entièrement d'accord avec toi. Le sujet était un peu provocateur ;-)

Moi j'avais lu dans des livres anciens que diamètre idéale était 230 mm pour la plus part de nos sites, c'est a dire avec une turbulence de 0,5'' on pouvait pleinement exploiter son instrument ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

jm, et pour le solaire, alors là c'était le ponpon ! xD Il était absolument obligatoire de brider toute ouverture à 60mm maxi ! C'était tellement dans les moeurs que les constructeurs prévoyaient la petite ouverture avec le bouchon sur le cache d'un télescope ou d'une lunette au dessus de 100mm........Mais.............. je crois bien que le cache du télescope est toujours vendu avec un bouchon de nos jours ?...xD

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, jm-fluo a dit :

des livres anciens que diamètre idéale était 230 mm pour la plus part de nos sites

Pas besoin que ce soit ancien, Pierre Bourge avait relancé la fièvre de Texerau 150f8, 200f6, 250f6 !

Finalement ça s'était stabilisé au 200f6 comme instrument à faire soi-même.

De mon côté j'ai testé le Perl dobson 200f6, tube monté en équatoriale mais ma monture me faisait la gueule...

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, jm-fluo a dit :

Moi j'avais lu dans des livres anciens que diamètre idéale était 230 mm pour la plus part de nos sites, c'est a dire avec une turbulence de 0,5'' on pouvait pleinement exploiter son instrument ;-)

je dirai pour ma part un excellent 250, un mak par exemple à L/8 avec miroirs en sital à F/D 15...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a pas mal d'années, durant une rencontre entre potes au Restefond étaient venus se joindre aux dobsonneux une taka 128 et un mewlon 250. De mémoire c'était lors d'une opposition de Mars. La taka et le mewlon étaient sensé écraser les dobs allant de 300 à 800. Bon, bein y'a pas vraiment eu de match.

  • Like 2
  • Love 2
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oups, j'ai écrit un peu vite plus haut, possible aussi que le diaphragme était une précaution pour limiter la chaleur sur les fameux filtres solaires verres qui se vissaient sur l'oculaire, une vraie connerie ces filtres ultra dangereux.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, Diabolo a dit :

Bon, bein y'a pas vraiment eu de match.

Ça c'est génial ;-) Du reste 50% du stock dispo chez OU n'a pas encore trouvé preneur ;-) 

mais HS !

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Jose Rodrigues a dit :

Je ne comprends pas la "fascination" de certains pour les lunettes, ce sont des instruments encombrants, chers et peu pratiques.

 

Bonjour,

 

Pas sûr mon cher José, vous savez tous que j'ai un achromat long et pas chère en plus, avec un RC une lunette (Mak et SCG) sont bien pratique pour observer et dessiner.

Le F/D long est un réel avantage pour l'imagerie luno-planétaire, et ça mise en température extrêmement rapide pour un doublet.

Après il existe d'autre types de lunettes pour un autre usage.

 

Dans ma région je ne peux pas attendre que le tube soit à température au bout d'une heure, c'est tous de suite où jamais.

 

Bon ciel aux instruments de tous poil

Edited by Loup Lunaire
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, jm-fluo a dit :

On peut donc en déduire que la turbulence était de 0,7’’ lors de l’observation réalisé avec ton T400 à G=400x

 

Ouch ! Là tu fais fort.

En fait avec ta méthode c'est très facile d'évaluer un seeing, même pas besoin d'être sur place en plus :)

 

Il y a 1 heure, jm-fluo a dit :

Seule l’APO de 200 mm n’est pas bridé par la turbulence ce soir là et atteint son PS= 0,7’’.

 

Voilà la seule conclusion valable ;)

 

Fred.

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, fred-burgeot a dit :

même pas besoin d'être sur place en plus :)

Il faut quand même au minimum un observateur et en plus avec un très gros télescope, comme toi ce soir là avec ton T400 pour être sûr qu'il sera bridé par la turbulence  ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Maïcé a dit :

En théorie le 700 doit donner de plus petits détails

Oui en théorie sur la Lune, tu es a 300m avec ton T700 ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

Je n'ai pas d'optiques d'exception, ni du matos de fou, mais j'ajoute ma petite contribution.

Au début de l'année dernière, par curiosité, j'ai mis en parallèle sur la lune un sc8", une 120ed et un dob 300. J'ai fait en sorte d'avoir sensiblement les mêmes grossissements. À savoir:

- un meade uwa 8.8mm serie 4000 pour le sc 8", grossissement de 227x

- un nagler 7mm type 1 pour le dob 300, grossissement de 214x

- un sieber optic star splitter 3,9mm pour la 120ed, soit 230x.

Bien que la lunette montre une image très ciselée, fine et très belle. Le sc montrait plus de failles et plis sur des surfaces peu contrastées la difference avec la lunette etait visible. Avec le dob, les détails, mais surtout les nuances, était plus marquées. 

Ce ne sont pas les mêmes oculaires, c'est pourquoi j'ai fais un autre test.

À plus faible grossissement, un ortho fujiyama 7 pour la lunette, un ortho fujiyama 12.5 pour le dob et un ortho fujiyama 18 pour le sc, soit des g entre 111x et 128x.

Même constat. 

Ce n'est pas pour polémiquer sur lunette ou autre formule optique car j'aime beaucoup ma lunette et j'avoue avoir été un peu déçu de la difference suffisamment visible entre la 120ed et le sc8". 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, lyl a dit :

Au-delà ça pique un peu plus sur le C8 mais l'image est moins jolie. (délavée)

 

exactement

 

Il y a 4 heures, jm-fluo a dit :

Par contre sur Mars bien décevant par rapport à la vision de Mars dans la FS 152, Rien à voir !! Ou rien de plus que dans ma lunette Perl vixen 102 fluorite.

 

c'est la turbulence. quand c'est très calme, j'ai vu un C11 mettre une claque à une TEC160 sur Mars. Après 2h de collimation très fine sur la tâche d'Airy.

Et avec un Nagler 5T6, soit x560 contre du Pentax XW sur la TEC. Et c'est bon une TEC160...

 

Bon d'accord, j'ai vu ça une fois en 10 ans...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, lyl a dit :

Lzos s'ait faire apo en 8" f9 ou f10 il me semble

 

Même f7 en 203mm, plus de 20Kg d'objectif ! 25Kg en tout.

 

et sur la lune à la bino ça envoie...

Edited by olivdeso
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.