symaski62

(6478) Gault comète, période de rotation = 3.360 +/- 0.005 h

Recommended Posts

https://arxiv.org/abs/1904.10530

 

Six Years of Sustained Activity from Active Asteroid (6478) Gault

 

We present archival observations demonstrating main belt asteroid (6478) Gault has an extensive history of comet-like activity. 

 

possible  ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Contrairement à l'article précédent :
"Secular and Rotational Light Curves of 6478 Gault",  Ferrín et al.
https://arxiv.org/abs/1906.10195  (révisé trois fois !),

ce dernier publié :

"Physical Characterization of Active Asteroid (6478) Gault"
Juan A. Sanchez et al.
https://arxiv.org/abs/1907.06643 (15 juillet 2019) ---> ApJL

... ne peut en tirer aucune période de rotation évidente (courbe de lumière quasi plate), et ce sur trois nuits selon trois télescopes différents :  CTIO (0,61 m & 1,0 m) + IRTF

Autrement, pour la première fois, la composition chimique de Gault a pu être déterminée par spectroscopie NIR (IRTF), avec une similitude avec les chondrites ordinaires de type H associées au MBA (25) Phocée.

Selon le modèle thermique de WISE ---> Albédo pV = 0.176 ± 44 %,  D = 3.96 km ± 22 %

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben ! Au jour d'aujourd'hui, selon Ye Quanzhi (Caltech) qui bosse au Palomar sur le Zwicky Transient Facility survey, sur l'origine de l'étonnante activité de Gault,  ce dont on est sûr, ... c'est qu'on n'est sûr de rien !  :S

 

"They are also unable to confirm the 2 hour rotation period that was reported earlier, thus we still don't know whether Gault's activity was driven by spin-up excitation or binary merging."

 

https://twitter.com/Yeqzids/status/1151356159858626561

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article du MIT qui résume l'essentiel de ce qu'on a observé sur (6478) Gault et aussi de ce qu'il reste à déterminer (période de rotation, entre autres) pour expliquer son comportement unique d'astéroïde aux queues multiples qui a vu sa "couleur" étonnamment varier :

 

"For first time, astronomers catch asteroid in the act of changing color
   Asteroid is likely shedding reddish dust, revealing a fresh, blue surface beneath."

http://news.mit.edu/2019/asteroid-changing-color-first-0830

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/06/2019 à 13:41, symaski62 a dit :

https://arxiv.org/abs/1906.10195

 

We also found a rotational period Prot = 3.360+-0.005 h and show evidence that 6478 might be double.

 

En accord avec cet article d'une équipe colombiano-argentino-espagnole, cité par Symaski ;), italienne cette fois :

 

"Spinning and color properties of the active asteroid (6478) Gault"
Albino Carbognani & Alberto Buzzoni  (INAF - Bologne, Italie)
https://arxiv.org/abs/2001.05748 (16 janv. 2020) ---> Monthly Notices of the Royal Astr. Soc. (MNRAS)


"We collected optical observations along the 2019 March-April period, at orbital phase angles between 12°−21°, to search for direct evidence of asteroid quick spinning rotation. A prevailing period value of 3.34 ± 0.02 hours is supported by our and other photometric observations."

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouvelles études photométriques venues de l'Est, un fois de plus : Slovaquie, Ukraine, Allemagne & Russie.

 

"Activity of (6478) Gault during January 13 - March 28, 2019"
Oleksandra Ivanova (Slovak Academy of Sciences) et al.
https://arxiv.org/abs/2005.12030 (25 mai 2020) ---> MNRAS 2020

 

Instruments :
 -  2,5 m Caucasian Mountain Obs. of Sternberg Astronomical Institute, Lomonosov Moscow State University
 -  Télescopes 1,3 m & 0,61 m (Skalnaté Pleso Observatory, Slovakia)

 

Entres autres, détermination de la période de rotation ---> deux valeurs probables : 1,79 h (évaluée selon deux méthodes) et ~ 3,4 h, ce qui rejoint celle citée par symaski62 de 3,36 h ...
Aussi, l'étude donne comme valeur limite supérieure du diamètre : 3,9 ± 0,1 km (avec albédo assumé mais non mesuré : pV = 0,22  correspondant à celui de la famille d'astéroïdes associée à (25) Phocaea (ou Phocée).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Quelques nouveaux résultats obtenus et publiés dans l'étude ci-après référencée.

 

(6478) Gault a été suivi tout au long de l'année 2020 par plusieurs observatoires en Asie et en Amérique : pas de nouveaux sursauts observés comme ce fut le cas fin 2018 / début 2019. Cette période d'inactivité a été mise a profit pour préciser sa magnitude absolue (14,63) et sa période de rotation à partir de mesures photométriques (environ 2,5 heures). Cette dernière valeur est proche de la valeur critique calculée pour un astéroïde possédant les caractéristiques physiques de Gault. Seule cette rotation rapide, couplée à l'effet YORP (qui augmente cette période), serait à l'origine d'éjections épisodiques de matériau de la surface. La distance héliocentrique n'a pas d'influence significative (l'astéroïde était plus éloigné du Soleil lors des périodes d'activité par rapport à sa période d'inactivité) ; une collision est peu probable compte-tenu de la répétition des périodes d'activité ; une désintégration thermique n'est pas envisagée en raison de la faible excentricité de l'orbite (faibles changements de température) ; la pression de radiation solaire n'aurait pas d'effet (la rotation rapide changeant sans cesse l'orientation de l'astéroïde par rapport au Soleil). La forme de cet astéroïde de type S appartenant à la Ceinture principale s'apparenterait à celle des astéroïdes Ryugu et Bennu ("toupie").

 

Time-series and Phasecurve Photometry of Episodically-Active Asteroid (6478) Gault in a Quiescent State Using APO, GROWTH, P200 and ZTF, Purdum et al., ApJ Letters, March 26, 2021

PDF : https://arxiv.org/pdf/2102.13017.pdf

 

 

Gault-2019.JPG.b64899c36a6905ec2f3e8f33a81631b1.JPG

 

Ci-dessus : à gauche, une image cumulant 4680 secondes de pose avec le télescope ARC de 3,5 m (Apache Point) le 25 février 2019 : les deux queues (ou jets) correspondent à des périodes d'activité distinctes ; à droite, une troisième queue est visible le 26 avril 2019 (même instrument) - brillance de surface : 24,0 mag./seconde d'arc2 à travers une ouverture de 10 000 km de rayon (supérieure aux valeurs de 25,8 et 26,3 mesurées en période d'inactivité) - Purdum et al.

 

 

Gault-2020.JPG.b648fb9bc06d8cb3b5851b59f872ec94.JPG

 

Ci-dessus : aspect de l'astéroïde Gault sur une image longue pose (103 x 90 s) obtenue avec le télescope de 5 m du mont Palomar en août 2020

- pas de coma ou de queue observable - Purdum et al.

 

 

Gault-courbes.JPG.be62a83a3684ea042d7d14e7e1840a22.JPG

 

Ci-dessus : courbes de luminosité de Gault entre novembre 2018 et octobre 2020 - les points en rouge sont les mesures de la magnitude apparente dans la bande r mesurée par ZTF (Palomar) - la courbe en noir correspond aux éphémérides du JPL (mag. V) et celle en bleu, construite à partir des nouvelles valeurs déduites de cette étude, est celle du meilleur ajustement, collant en particulier aux mesures effectuées pendant la période d'inactivité - Purdum et al.

 

 

Gault-photometrie.JPG.e9aa822a6dccf38d48a971ad751937cc.JPG

 

Ci-dessus : un exemple de courbes photométriques obtenues à partir de différents instruments - une variation de luminosité d'une amplitude de 0,05 magnitude avec une période de 2,5 heures semble se dégager - Purdum et al.

 

Edited by Bill46
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By compustar
      Bonjour a tous
      le 5 Mars 2021 continuant ma chasse aux comètes et asteroides faibles, j'avais décidé d'imager 233P
       bien placée  en azimut et en  altitude d'après mon planétarium.
      j'ai donc lancé 25 poses de 180s. En surfant sur le net pendant les poses je me suis aperçu que les dernières positions astrométriques et images dataient de 2010
      Les 2 derniers périphélie dataient du 25/06/2015 et du 1/10/2020 ,dates ou elle n'avait visiblement pas été retrouvée  ni observée .
      Après analyse avec Astrométrica, la comète était bien sur mes images mais pas facilement discernable  
      idem le lendemain 6 Mars toujours avec 25 poses de 180s , ci dessous l'image de la nuit du 6 Mars - mag 20.2

      Donc le troisieme soir ( le 7 Mars ) pour confirmer   j'ai lancé 55 poses de 180s arrêtées par le brouillard givrant qui commençait à tomber, soit 2h45 au total
      comète bien visible sur l'image résultante et magnitude mesurée a 21.4 -  pénible cette grosse étoile de mag 6.6 qui bloome un max

       
      idem 48h plus tard ( Le 9 Mars ) avec 40 poses de 180s soit 2h et mesure à mag :21

      près de 8h d'acquisitions sur 4 nuits et au total une douzaine de positions astrométriques
      envoyées et acceptées par le MPC

      Je me suis bien amusé  et bien content d'avoir "grillé" Pan-Starrs et le Mont Lemmon sur cette observation
      Merci de m'avoir lu et bon ciel
    • By Jean-Marc_M
      Promis, je suis à jeun, pas de produits illicites non plus...
      Je viens de voir passer un truc rouge (19h45 environ) au dessus de ma tête, axe nord sud entre la Lune et Betelgeuse, comme un avion qui brûle. Vraiment un gros diamètre, puis ça a diminué forcément et une fois à 30° au dessus de l'horizon sud, ça a disparu. Je n'ai pas eu le temps ni le reflexe de prendre mon APN. Par contre, j'ai un témoin occulaire, ma femme (à jeun aussi, pas de produit illicite également).
      Je suis à 10 km ouest de Lyon. Quelqu'un a vu le truc ?
    • By symaski62
      231937 (2001 FO32) astéroïde
       
      https://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb.cgi?sstr=231937;orb=0;cov=0;log=0;cad=0#orb
       
      http://www.minorplanetcenter.net/db_search/show_object?object_id=231937
       
      bleu :  H = 17.16 G = 0.15
      rouge :  H = 17.7 G = 0.15
       

       

    • By RIGEL33
      La comète de mai en approche du plantigrade céleste !
       
      Toujours dans le jardin, toujours sous les lampadaires, je suis revenue sur cette comète déjà imagée en février et mars 2020, et qui avait fait son périhélie plus tôt dans le mois. Assez lumineuse, elle se rapprochait de la Grande Ourse et était facile à capter. Les conditions météo étaient assez bonnes.
       
      Dans la nuit du 20 au 21 mai, j’ai pu poser durant 5 heures ce qui m’a permis de faire un joli film et d’obtenir de belles images. Dans celle registrée sur les étoiles, on peut voir en haut à droite la galaxie spirale NGC 2985.
       
      Photos prises à Ayguemorte-les-Graves (33) – Canon 7D défiltré partiel (+ filtre CLS) au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto ni autoguidage).
      301 poses d’1 minute – ISO 6400 – 25 DOF – Iris, Toshop et Fitswork.
       
      Registration sur la comète

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
      Régistration sur les étoiles

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
       
      Dans la nuit du 21 au 22 mai, le lendemain, c’est proche de la galaxie du cigare (M82) que je l’ai retrouvé.
      285 poses d’1 minute – ISO 6400 – 25 DOF – Iris, Toshop et Fitswork.
       
      Registration sur la comète

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
      Régistration sur les étoiles

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
       
      Le film
       
       
    • By nico 06
      bonjour, voici un cumul de deux poses de 1 min avec mon 130, sans les DOF.   Les conditions étaient ( comme d'habitude ) très nuageuses et je n'ai trié qu'une heure au total entre les nuages.
       
      Je me bats avec les flats car une fois le retrait de ceux ci des brutes, il me reste à l'empilement les taches mais plus claires. ça ne m'est jamais arrivé. ils ont été réalisés ce matin sans que j'ai bougé la ccd, avec du bristol devant l'ouverture en visant le ciel. J'ai utilisé nina et la moyenne était de 34000 env.  Bon, la tache ( un rond d'env 3 cm ) est situé a un cm au dessus de la comete donc je passe à coté, mais esthetiquement, c'est laid, et il y en a d'autres.
       
      Du coup je mets deja celle ci et je travaille le reste pour faire un assemblage et avoir un empilement nebuleuse et un sur la comete et faire un masque.
       
       
       
       

       
      Sachant qu'elle était très faible. Ils annoncent deux magnitudes, le JPL  14.69 et l'obs 12.6,   sachant que la magnitude photo de m76 est de 12.2, je la vois dans la fourchette basse.
       
      a bientot.
       
       
  • Upcoming Events