symaski62

(6478) Gault comète, période de rotation = 3.360 +/- 0.005 h

Recommended Posts

https://arxiv.org/abs/1904.10530

 

Six Years of Sustained Activity from Active Asteroid (6478) Gault

 

We present archival observations demonstrating main belt asteroid (6478) Gault has an extensive history of comet-like activity. 

 

possible  ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Contrairement à l'article précédent :
"Secular and Rotational Light Curves of 6478 Gault",  Ferrín et al.
https://arxiv.org/abs/1906.10195  (révisé trois fois !),

ce dernier publié :

"Physical Characterization of Active Asteroid (6478) Gault"
Juan A. Sanchez et al.
https://arxiv.org/abs/1907.06643 (15 juillet 2019) ---> ApJL

... ne peut en tirer aucune période de rotation évidente (courbe de lumière quasi plate), et ce sur trois nuits selon trois télescopes différents :  CTIO (0,61 m & 1,0 m) + IRTF

Autrement, pour la première fois, la composition chimique de Gault a pu être déterminée par spectroscopie NIR (IRTF), avec une similitude avec les chondrites ordinaires de type H associées au MBA (25) Phocée.

Selon le modèle thermique de WISE ---> Albédo pV = 0.176 ± 44 %,  D = 3.96 km ± 22 %

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben ! Au jour d'aujourd'hui, selon Ye Quanzhi (Caltech) qui bosse au Palomar sur le Zwicky Transient Facility survey, sur l'origine de l'étonnante activité de Gault,  ce dont on est sûr, ... c'est qu'on n'est sûr de rien !  :S

 

"They are also unable to confirm the 2 hour rotation period that was reported earlier, thus we still don't know whether Gault's activity was driven by spin-up excitation or binary merging."

 

https://twitter.com/Yeqzids/status/1151356159858626561

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article du MIT qui résume l'essentiel de ce qu'on a observé sur (6478) Gault et aussi de ce qu'il reste à déterminer (période de rotation, entre autres) pour expliquer son comportement unique d'astéroïde aux queues multiples qui a vu sa "couleur" étonnamment varier :

 

"For first time, astronomers catch asteroid in the act of changing color
   Asteroid is likely shedding reddish dust, revealing a fresh, blue surface beneath."

http://news.mit.edu/2019/asteroid-changing-color-first-0830

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/06/2019 à 13:41, symaski62 a dit :

https://arxiv.org/abs/1906.10195

 

We also found a rotational period Prot = 3.360+-0.005 h and show evidence that 6478 might be double.

 

En accord avec cet article d'une équipe colombiano-argentino-espagnole, cité par Symaski ;), italienne cette fois :

 

"Spinning and color properties of the active asteroid (6478) Gault"
Albino Carbognani & Alberto Buzzoni  (INAF - Bologne, Italie)
https://arxiv.org/abs/2001.05748 (16 janv. 2020) ---> Monthly Notices of the Royal Astr. Soc. (MNRAS)


"We collected optical observations along the 2019 March-April period, at orbital phase angles between 12°−21°, to search for direct evidence of asteroid quick spinning rotation. A prevailing period value of 3.34 ± 0.02 hours is supported by our and other photometric observations."

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouvelles études photométriques venues de l'Est, un fois de plus : Slovaquie, Ukraine, Allemagne & Russie.

 

"Activity of (6478) Gault during January 13 - March 28, 2019"
Oleksandra Ivanova (Slovak Academy of Sciences) et al.
https://arxiv.org/abs/2005.12030 (25 mai 2020) ---> MNRAS 2020

 

Instruments :
 -  2,5 m Caucasian Mountain Obs. of Sternberg Astronomical Institute, Lomonosov Moscow State University
 -  Télescopes 1,3 m & 0,61 m (Skalnaté Pleso Observatory, Slovakia)

 

Entres autres, détermination de la période de rotation ---> deux valeurs probables : 1,79 h (évaluée selon deux méthodes) et ~ 3,4 h, ce qui rejoint celle citée par symaski62 de 3,36 h ...
Aussi, l'étude donne comme valeur limite supérieure du diamètre : 3,9 ± 0,1 km (avec albédo assumé mais non mesuré : pV = 0,22  correspondant à celui de la famille d'astéroïdes associée à (25) Phocaea (ou Phocée).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques nouveaux résultats obtenus et publiés dans l'étude ci-après référencée.

 

(6478) Gault a été suivi tout au long de l'année 2020 par plusieurs observatoires en Asie et en Amérique : pas de nouveaux sursauts observés comme ce fut le cas fin 2018 / début 2019. Cette période d'inactivité a été mise a profit pour préciser sa magnitude absolue (14,63) et sa période de rotation à partir de mesures photométriques (environ 2,5 heures). Cette dernière valeur est proche de la valeur critique calculée pour un astéroïde possédant les caractéristiques physiques de Gault. Seule cette rotation rapide, couplée à l'effet YORP (qui augmente cette période), serait à l'origine d'éjections épisodiques de matériau de la surface. La distance héliocentrique n'a pas d'influence significative (l'astéroïde était plus éloigné du Soleil lors des périodes d'activité par rapport à sa période d'inactivité) ; une collision est peu probable compte-tenu de la répétition des périodes d'activité ; une désintégration thermique n'est pas envisagée en raison de la faible excentricité de l'orbite (faibles changements de température) ; la pression de radiation solaire n'aurait pas d'effet (la rotation rapide changeant sans cesse l'orientation de l'astéroïde par rapport au Soleil). La forme de cet astéroïde de type S appartenant à la Ceinture principale s'apparenterait à celle des astéroïdes Ryugu et Bennu ("toupie").

 

Time-series and Phasecurve Photometry of Episodically-Active Asteroid (6478) Gault in a Quiescent State Using APO, GROWTH, P200 and ZTF, Purdum et al., ApJ Letters, March 26, 2021

PDF : https://arxiv.org/pdf/2102.13017.pdf

 

 

Gault-2019.JPG.b64899c36a6905ec2f3e8f33a81631b1.JPG

 

Ci-dessus : à gauche, une image cumulant 4680 secondes de pose avec le télescope ARC de 3,5 m (Apache Point) le 25 février 2019 : les deux queues (ou jets) correspondent à des périodes d'activité distinctes ; à droite, une troisième queue est visible le 26 avril 2019 (même instrument) - brillance de surface : 24,0 mag./seconde d'arc2 à travers une ouverture de 10 000 km de rayon (supérieure aux valeurs de 25,8 et 26,3 mesurées en période d'inactivité) - Purdum et al.

 

 

Gault-2020.JPG.b648fb9bc06d8cb3b5851b59f872ec94.JPG

 

Ci-dessus : aspect de l'astéroïde Gault sur une image longue pose (103 x 90 s) obtenue avec le télescope de 5 m du mont Palomar en août 2020

- pas de coma ou de queue observable - Purdum et al.

 

 

Gault-courbes.JPG.be62a83a3684ea042d7d14e7e1840a22.JPG

 

Ci-dessus : courbes de luminosité de Gault entre novembre 2018 et octobre 2020 - les points en rouge sont les mesures de la magnitude apparente dans la bande r mesurée par ZTF (Palomar) - la courbe en noir correspond aux éphémérides du JPL (mag. V) et celle en bleu, construite à partir des nouvelles valeurs déduites de cette étude, est celle du meilleur ajustement, collant en particulier aux mesures effectuées pendant la période d'inactivité - Purdum et al.

 

 

Gault-photometrie.JPG.e9aa822a6dccf38d48a971ad751937cc.JPG

 

Ci-dessus : un exemple de courbes photométriques obtenues à partir de différents instruments - une variation de luminosité d'une amplitude de 0,05 magnitude avec une période de 2,5 heures semble se dégager - Purdum et al.

 

Edited by Bill46
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By frank-astro
      Bonjour,
      Une image de cette nuit prise de la comète C2017-K2. 25 poses de 30s à la 80ED et ASI1600MC. Traitement SIRIL et Photoshop.
      Le ciel était bien cette nuit, pas de vent mais quelques cirrus peu gênants.

      C2017-K2_80ED_Esprit_ASI1600MC_Ircut_25x30s-20220703 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Bon dimanche,
      Frank
    • By Vivlepic
      La comète et l’arbalète…
       
      C’est un petit CROA en vrac, destiné à vous donner envie d’aller voir cette jolie comète C/2017 K2 (PANSTARRS) [AD: 17h25m27.85s DE:+01°35'32.0" ].
       
      Le Skyvision 400 installé, je charge les coordonnées dans le Skycommander – très pratique – et hop hop, la voici, bien visible grâce au nagler 13 qui révèle une large tache bien nébuleuse sans queue apparente à l’exception d’un panache qui semble s’échapper un peu du noyau. Mais je n’en jurerais pas. Pourquoi l’arbalète, me direz-vous ? C’est que la comète semble se diriger vers un groupe d’étoiles qui me rappelle cet objet. Elle a même l’air d’être attirée par la partie basse de l’arc et paraît vouloir se coincer entre deux étoiles.
       
      Comme j’ai un peu de temps, je taquine quelques doubles que je vous donne, toujours en vrac :
      a)      70 Ophiucus : superbe double, observée avec le Takahashi 10 mm. La plus brillante est nettement blanche, la seconde, plus fine a une belle couleur orange.
      b)      Tau  Ophiucus : très, très serrée. Un vrai donut. Il faut passer au 5 mm Nagler pour la séparer. Les deux étoiles semblent de magnitudes semblables et offrent la même franche couleur blanche.
      c)       61 Oph. Très facile, très écartée et c’est un joli spectacle, dans le champ du Nagler 13.
      d)      54 Oph. Une belle double comme je les aime. La plus brillante est orange, bien nette. La seconde infiniment fine, très délicate comme un coup d’ongle de marquise ne se révèle nettement qu’avec le 10 mm Takahashi.
       
      Je me suis ensuite promené dans la constellation, courant de M 10 en M 14 puis M 12 mais, vous connaissez et j’ai trop envie d’y retourner. 
       
      Allez, ne ratez pas cette belle comète qui musarde près d’une arbalète…
    • By COM423
      Bonjour,
       
      La comète C/2022 E3 (ZTF) déroule le catalogue Messier : après être passée visiter M56 fin juin, elle fera un coucou à la belle nébuleuse la Lyre, M57, en ce début de mois de juillet
      Le passage le plus serré est pour lundi 04 juillet au soir (32') mais les deux astres restent assez proches du 02 au 06 juillet.
       
      Pour M58, je n'ai pas encore regardé
       
      Bonnes observations à tous !
    • By Dominique A

       
      Petite animation sans prétention composée de 18 poses brutes de 3 minutes chacune.

      Acquisition avec Newton 200/800 et caméra ZWO 1600 pro.
       
      A noter qu'une image sur 3 est striée par un passage de satellite ...
    • By Bungert
      Bonsoir,
       
      En Lorraine la nuit dernière offre un ciel "gentil" entre les nuées diffuses.
      Là une image de cette comète.
      Daniel Skywatcher officie en même temps quelques kilomètres plus à l'Est.
      Merci Daniel pour l'empilement des 50 brutes à 6 ou 8 secondes de pose faite au T300 Marcon.
      Il est enfin équipé d'un bon correcteur de coma, mais je n'enserre pas le filtre CLS afin de garder après traitement l'éventuel vert de la chevelure.
      La comète est décentrée pour aussi enregistrer l'amas ouvert.
       
      Bon ciel;
      f.
       
      Ah oui... petit cadeau noctulescent à l'aube.
       
      Champ complet au Canon R

       

       

       

       

  • Upcoming Events