Sky runner

Vos toutes premières lueurs de la Tête de Cheval...

Recommended Posts

Loin d'en faire un objet mythique actuellement, je reconnais que cet objet obscur a été comme un tremplin pour moi. Je commence par ma petite histoire et je compte sur vous pour me narrer vos toutes premières visions de B33, quel instrument, où et ce que vous y avez perçu et surtout ce que vous avez ressenti à ce moment-là. C'était pour ma part à la fin des années 90, je venais de changer de site (banlieue d'Annecy déjà assez polluée) et profitais avidement d'un environnement plus montagnard (certainement du SQMz de 21.2) ; ce qui constituait pour moi un saut gigantesque dans l'échelle de transparence. Je venais également de toucher un C11 à l'optique très moyenne et je passai en revue les petites galaxies en retournant mon vieil atlas Uranometria. J'observai la majorité du temps d'un balcon avec le sud pas trop mal placé. Mais un hiver, je me mis en tête d'essayer la Tête de cheval car je savais la chose possible même si à cette époque, c'était pas si courant que cela les rapports positifs sur cette nébuleuse. Je ne dessinai pas encore mais j'observai déjà assis. Je me rappelle de l'oculaire qui m'ouvrit les portes : un Panoptic 35mm et ma toute première vision fut sans filtre en vision indirecte bien sûr. Mais pour une première fois, on se dit qu'il y a peut-être un brin de fourvoiement... Je chaussai alors mon filtre HBêta et oh, que l'encoche fut belle. B33 était clairement sous mes yeux même si sa forme n'était pas sculptée comme dans les plus grandes optiques. Cette révélation à l'oculaire (plutôt la vision sans filtre) fut un formidable élan à besogner davantage dans les cibles extrêmes du ciel, merci à lui.

Nota : Howard Banich lui a rendu hommage dans un récent Sky and Tel, sa première vision fut dans un T508x182 + UHC, observation qu'il qualifie de "magical". Pour vous donner envie de me répondre, j'illustre ce sujet de la bestiole capturée à la craie il y a un an au T600x149 + HBêta. (Juste un dessin dans son jus à des fins d'illustration car je n'ai malheureusement pas de planche de ma toute première vision)5a5225ed76360_2018-01-0713_46_29.jpg.ed73466852327243269455eb955adfdb.jpgDouces nuits 2019 à tous.    Fabrice M.

  • Like 4
  • Love 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Salut Fabrice !

 

Génial ton dessin, tu as parfaitement saisi l'ensemble des détails de la tête, le diamètre a parlé ! Puis tu as énormément d'étoiles autour, j'avais jamais remarqué qu'il y en avait autant !

Au T381 je n'ai perçu que la forme générale, faudra un jour que je pense à augmenter en diamètre :)

En tout cas merci pour le partage !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Laurent, même si je te taquine quelquefois, tu fais parti des personnes que j'aimerai bien revoir. Tu as parfaitement commenté le dessin même si ce n'était pas exactement le sujet : comme toi, c'est seulement après cette production que je me suis questionné à propos des étoiles ; il y en a beaucoup plus noyées dans IC434 que "sous" la bande laiteuse. Sinon, te rappelles-tu ton premier souvenir visuel de l'objet ? Je reconnais que pour certains ici, il leur faudrait beaucoup de mémoire et que cela remonte peut-être aux années 80. Plus ce sera ancien, plus vous aurez du mérite car le filtre HBêta est sorti au courant de cette décennie.       Fabrice M.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Malheureusement je ne me souviens pas clairement des circonstances de la première fois que j'ai vu cet objet, c'était dans l'instrument d'un ami çà j'en suis sûr, mais on ne devinai qu'une encoche sombre sans forme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo l'ami !

Jolie histoire Fabrice.

C’est formidable que tu ais ce témoignage datant de 90. Déjà un filtre H bêta ?!? il ne devait pas y en avoir beaucoup en lice, celui-ci étant des plus confidentiel, mais cependant vendu comme le Graal dans la quête de la tête du dada, et ceci quasi uniquement. Bon, tu me diras que les années 90, ça va de 1990 à 1999.... bon oui, vers la fin....

Ben si c’est vraiment la fin de 90, j'ai à peu près le même témoignage, qui date lui de février 1999.

A vrai dire, mon premier choc en CP, et aussi mon premier dessin en CP, celui qui m'a irrésistiblement donner l'envie de garder un témoignage tangible de cette vision que je jugeais alors inouïe - et de continuer par la suite Tu veux l'histoire ? la voici :

Une semaine inoubliable, semaine au ski en famille bien sympa, semaine en montagne à St Véran.... et pi les prémices des futures virées légendaires de mon club MAGNITUDE 78, avec l'idée d'allier vacances ET astro, l'un ne se faisant pas au détriment de l'autre. Donc pour ce qui devait être une semaine classique et pépère, celle-ci fut agrémentée de quelques plaisirs particuliers :

- St Véran, dont il était dit que c’était l'un des plus beaux ciel de France, surtout en hiver,

- et donc j'embarquais dans mon p'tit fourgon le T400 Meade tout beau tout neuf du club, ne nous laissant que bien peu de place à l'intérieur pour les dodos du trajet (on aime à couper ce voyage en montagne par un dodo salutaire en mi-parcours quand l'envie s'en fait sentir). ainsi, l'engin allait donner toutes ses tripes et m'offrir les plus belles images.

- mais aussi, profitant du voyage, le détour à Briançon pour prendre la belle lunette APO Astrophisic de 130mm que le club venait d'acquérir.

- mais aussi en s'organisant avec d'autres copains du club pour partager cette semaine là, et profiter des soirées pour se gaver d'un ciel parfait, avec les plus beaux instruments qui soient - pour nous.

- mais aussi, la rencontre de Jean-Pierre Sareyan, l'un des pionniers de l'aventure de l'observatoire du Pic de Château Renard, qui nous proposât la chose inouïe de faire la première hivernale à la coupole. Une aventure sublime dont je garde encore un souvenir aigu, un choc total, la découverte d'une astro d'une autre dimension, une nuit d'anthologie (mais c’est une autre histoire). Merci à toi JP !!!!

- mais aussi la présence fortuite au village de Dominique Proust, qui nous rendit visite sur le parking où nous étions installés, et qui commentait avec son style remarquable les objets observés à l'oculaire.

- mais aussi la préparation de ce séjour, ou la mairie était informée de notre présence, et par des voies détournées, nous eûmes l'autorisation officieuse de plonger la moitié du village dans l'obscurité une fois dévoilé où se trouvait l’interrupteur général de l'éclairage public.

C’est donc sur ce parking au bout du village, après le diner qu'avec les copains on se retrouvait, le matériel à disposition dans le fourgon, l’installation étant rapide et facile.

ET ce fut la (re)découverte des grandes stars du ciel. Une vision hallucinante de M51 et bien d'autres.

Et la tentative de détecter la Tête du Dada - sans filtre, on n'en avait guère. A force d'observer la zone probable de l'objet, avec bien peu de cartes à disposition et une piètre pratique de l'observation extrême, j'arrive à "comprendre" cette image fantomatique, ce truc qui coupe le champ de l'oculaire en 2, avec un côté sombre, et l'autre un chouya pouillèmesque moins sombre. Pas évident mais toutefois perceptible. Sur  cette démarcation, cette échancrure carrée qui semblait s'imposer, au point de faire mon premier dessin de CP, juste dans l'idée de vérifier une fois à la maison qu'il s'agissait bine de cela au regard du champ étoilé sommairement noté. Vérification plusieurs jours après qui restera un grand moment d'émotion !

 

tete_de_cheval_99.jpg

 

bon, c'était bien crado et ça demandait d'y revenir. Ce fut chose faite en Mauritanie, l'un de mes plus beaux ciels, avec mon T250 dont ce fut le premier voyage lointain :

 

tete_de_cheval_05.jpg

 

 

  • Like 2
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sujet intéressant !

Superbe dessin Fabrice, je vois que tu as réussi à bien avoir la partie inférieure du museau qui est coriace, cette portion-là étant à peine plus claire que la neb obscure, donnant l'impression que le museau fusionne avec le cou de l'animal.

Pour ma part, jamais tenté au naturel, influencé par les "on dit" comme quoi l'objet est inaccessible sans filtre.

J'ai donc acheté un H beta spécialement pour cet objet et la première fois que je l'ai pointé c'était avec ce filtre, au T400 à 88X.

Je me rappelle avoir d'abord perçu le "mur" formé par la neb obscure, puis le bourgeon qui en dépasse est venu tout de suite après. Evidemment, joie d'avoir l'objet mythique sous les yeux, malgré l'aspect diaphane il se détachait incontestablement comme une ombre chinoise devant la neb brillante.

Je me rappelle très bien avoir été surpris par la taille du bourgeon, j'avais imaginé qu'à 88X il serait apparu nettement plus petit.

Ensuite, crayon en main, j'ai tenté de saisir la forme du bourgeon. La partie "crinière" m'est apparue assez anguleuse, avec des contours mieux découpés que la portion du museau, dont la partie inférieure se détachait mal du "mur" (comme dit plus haut).

 

Pas mal d'années plus tard, j'en ai fait un autre dessin, au T1m de Stellarzac, toujours avec H Beta. Là, par rapport au T400, la tête noire était massive, les contours sortaient plus facilement.

 

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique Fabrice cette tête de cheval :)

La table à dessin est très originale et bien adaptée aux besoins ;)

Bonne soirée,

AG

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est marrant, B33 n'est plus du domaine du mythique en ce qui me concerne (je dois être blasé), à tel point que je ne suis passé que deux fois sur cet objet. La première (la découverte), c'était à la Toussaint 1994 (année de la mise en service du 445mm) à 125x avec filtre UHC (je n'avais pas de Hß à l'époque), sans grand détail hormis son évasement. Depuis, je l'ai observée au Hß avec un premier quartier de Lune levé (mais pas trop proche quand même). J'y retournerai en février voir si je n'extirpe pas une forme plus construite dans cet objet qui reste fantomatique à souhait.

 

EDIT: voilà le dessin, pas encore remasterisé (heureusement dirait Serge !)

n2023-B033-IC0434_YPr.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci les copains pour avoir remémorer vos souvenirs. Donc pour l'instant, c'est Yann qui a l'observation la plus ancienne, je m'en doutais un peu !

serge semble avoir été ému comme moi par cette première fois. Fred, tu as raison de préciser la taille apparente de l'objet ; je m'en suis rendu compte que récemment et il me reste difficile de croire qu'il rivalise avec le diamètre apparent de M27 !

Vous avez quand même de la chance car lors de mon récit, je n'ai jamais pu déceler la nébulosité IC434, nébuleuse que j'ai observée bien plus tard

dans un Mewlon 180 à faible G.

Enfin, même si peu se sont exprimés jusque là, on note tout de même une instrumentation assez lourde pour cette toute première fois...    Fabrice

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello Fabrice,

 

Ton cheval est plus beau que Tornado, le cheval de Zorro. Ça doit être une féerie chez toi. :) 

L'observation de mon premier "dada" remonte à 2003 avec mon T250/1630+Lumicon 2"UHC. Ce n'est pas très vieux. J'avais toujours échoué entre 1983 et 1987 à l'observatoire de 406mm de Taissy, situé non loin de Reims et seulement équipé d'un filtre "LPR" complétement inefficace.

 

Le T250 était sorti en ciel de campagne près de la croix-scailles, en zone frontalière, par un bon -10°C très sec. Le ciel, particulièrement transparent, montrait  la constellation d'Orion comme rarement vue (but...Sorry, je n'ai pas mesuré la MvLonZ cette fois là). L'encoche sombre était visible avec certitude dans IC434 (mal définie), en vision décalée, mais cela était extrêmement faible (C'était du noir sur noir plus clair). La large encoche fantomatique, d'un noir plus sombre que le reste, ne m'a jamais montré la forme du dada. Comme Fred, j'ai été surpris par la taille de cet objet. J'étais très heureux d'avoir détecté la mythique "Tête de cheval" mais je dois admettre que ce n'était pas du tout spectaculaire. J'ai de loin préféré la vision de la "Rosette" et surtout celle de M42.

 

Le ciel s'est considèrablement dégradé depuis cette époque et le cheval n'est pas perceptible de chez moi avec mes T510/520 équipes Hb+Nagler 31/Zeiss UWF30mm. Ton dessin donne envie. :)

 

Edited by Jean-Noel
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Fabrice c'est une très belle illustration pleine de réalisme. :x

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon cher Fabrice,

il me faut tempérer cette phrase :

Citation

"on note tout de même une instrumentation assez lourde pour cette toute première fois"

oui, mais pas forcément car :

- en effet "découverte" au T400, pano de 27mm (à le pano 27mm....),

- mais dans la foulée repérée dans la L130 (bon, APO Astrophysic), avec un peu moins d'évidence, certes, mais toutefois timidement présente.

Ce qui importe pour cela :

- c'est de comprendre cette image, ce à quoi s'attendre, à découvrir;

- et plus que tout, il faut une transparence de malade pour en jouir - même sans filtres.

 

Sinon, la plus belle vision : celle avec tonton David au Restefond avec sont T600......... Arffffffff.......... Même plus tard dans son 1000, j'ai jamais ressenti le choc de cette vision ultime.

enfin, c’est la cible d'hiver ( ou d'été dans le grand Sud) qui me fait qualifier un ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Fabrice pour le récit et pour le dessin... que je ne pourrai malheureusement commenter que lorsqu'il se sera affiché correctement (c'est à dire lorsque je serai dans un lieu avec un meilleur accès à internet ;))

 

Pour ma part je n'ai jamais vu B33 ni même IC 434. Je n'utilise des filtres que de façon exceptionnelle quand un ami m'en prête, et l'eVscope et moi ça fait deux (il a été question récemment de la visibilité de la Tête de cheval avec l'eVscope dans le fil "Carnet d'observations"). Je ne désespère pas de voir un jour cet objet en vision décalée, dans un télescope autre qu'eVscope et éventuellement sans filtre, puisqu'il y a ton aventure avec un C11 ! ;) Je pense que le problème vient du niveau de pureté du ciel sur mon site d'observation, souvent moyen.

 

Serge, ton dessin réunissant la Tête de cheval et la Flamme (il s'est bien affiché, lui) est absolument grandiose, exceptionnel, chapeau !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ben vous voyez que ces APO de 120-130 ne sont pas si mauvaises que cela !! xD:D

 

Je connaissais l'histoire de Serge à St Véran avec la 130 et de mémoire c'est le témoignage avec le plus petit diamètre que j'ai lu.

La 130 avait-elle un Hbeta ? Après, le ciel de St Véran fait le reste, même si c'est pas celui des Ecrins (je plaisante là !)

 

Perso, voici le rapport d'une non-observation plutôt :

07/03/2018, monts du Lyonnais, transparence TB, T300 X 96 sans aucun filtre :

 

"Vague bande N/S extrêmement diaphane, perçue en VI4, dans un champ assez riche en étoiles brillantes. Limites et formes très incertaines, c’est seulement une présence plus claire que le fond céleste détectée en bougeant le tube.

 

Tête de Cheval non vue. "

 

Donc juste IC 434 et encore à la limite.

Il semble n'y avoir que peu de salut en plaine à ce diamètre sans filtre ... ce qui est confirmé par A. Renou dans l'article dédié de Astrosurf Mag n° 84

 

Merci pour le sujet et pour vos beaux dessins !

 

 

 

 

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, la fameuse Tete de Cheval...j'avais le poster de la région B33-IC 434- NGC2024 dans ma chambre d'ado, donc, dès que j'ai eu mon 400 Lightbridge il y a 11 ans ( diamètre que j'estimais suffisant pour débusquer la bête, je ne m'y étais jamais essayé avec mon 250 avant ), B33 a fait partie du menu d'une de mes premières nuits d'observation...je savais, à plus forte raison sans filtre H Beta, que ce serait difficile et peu spectaculaire, même sous un bon ciel de campagne en Charente et je n'ai pas été déçu de ce point de vue! Du coup, pas d'émotion particulière, juste du fatalisme devant la vision fantomatique de IC 434 très évanescente, extrêmement faible juste coupée discrètement par une espèce de tétine + sombre, j'avais observé à l'époque à x180 ( trop gros sans doute, avec un LV au champ restreint, sans doute pas idéal ), je balbutiais mon 400 et du coup j'avais depuis laissé tombé le dada orionesque sur cette vision neutre et fraîche...et c'est marrant que tu lances ce sujet à ce moment Fabrice, parce que justement, je viens de retourner jeter un coup d'oeil à la région il y a 2 semaines, mais dans de tout autres conditions, et là je l'ai eue ma claque, le petit frisson et les yeux brillants...j'étais donc en moyenne montagne (550m ) dans les Pyrénées Orientales avec un ciel très pur, un air très sec ( ciel de Tramontane hivernale ) avec mon 400 'évolué' depuis 2008 avec optiques Mirrosphere, oculaires Morpheus et structure Sud Dobson: et là, à x130+ filtre UHC, la Tete s'est vraiment dessinée, sa taille m'a surpris, enorme encoche sombre en forme de crochet qui, dans les moments de calme s'affinait pour que je puisse en extraire vraiment la forme caractéristique,avec  l'encolure et la bosse sur la tête (qui fait plus hippocampe que cheval ) sur la transition avec le museau, le tout s’immisçant   dans la fine structure filandreuse de IC 434 que l'on envisageait joliment également...je suis trop nul en dessin pour restituer çà, ce ne sont donc que des mots, mais le dessin de Serge en Mauritanie au 250 est très proche de ma vision à l'oculaire cette nuit-là...il est évident que mon expérience d'observateur m'a aidé sur cette nouvelle observation  mais c'est certainement le ciel qui a parlé également...en tout cas, cette sublime vision a valu à elle seule mon séjour astro hivernal là-bas!

Julien

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah l’observation de B 33 ! Ça me rappelle toute ma jeunesse et ma fougue à vouloir rechercher « tout ce qui était soit disant impossible », comme Pluton, le quasar 3C 273, des étoiles de mag limite plus grande que celle donnée « théoriquement »… et bien sûr B 33 (plus tard avec le filtre « magique ») !

Cette quête de performance était faite principalement avec mes instruments perso du début, une excellente lunette Vixen 60/910 et surtout mon Mizar (le vrai, pas la copie vendue plus tard), un 120 mm de diamètre f/6, dans les années 1983-1990. J’avais acheté le filtre H bêta pour l’occasion vers les années 1990-95.

Comme autre instrument, j’avais un T 250 (dès le début) et aussi un T 400 (à partir de 1994) à disposition près de chez moi, instruments qui allaient bien avec mon envie d’en voir plus !

 

Dans le cas de B 33, je l’ai vu la première fois dans un T 400 et filtre H bêta près de chez moi en plaine, en Anjou (!) certainement par une belle nuit pure (comme il y en avait bien plus avant l’an 2000… et oui le changement climatique a bcp fait chuté les stats favorables dans ma région) et ceci avec mes yeux de jeune… L’aide d’une photo avait été précieuse quand on ne l’a jamais vue, car on ne sait pas précisément où chercher et pour se rendre de sa taille apparente ; et comme en plus son aspect est fort différent d’une nébuleuse ou d’une galaxie classique, on peut être surpris par son apparence, d’où l’intérêt de la photo (une version noir et blanche sous exposée idéalement). Il y a même l’éclat gênant de dzêta Orion toute proche qui peut assez fortement gêner si l’on ne prend pas soin d’éjecter cette brillante étoile. A l’époque, j’avais vu B 33 comme une belle encoche contrastant sur le faible voile diffus de IC 434 qui correspond comme dit Serge à un « truc qui coupe le champ en 2 », contrasté d’un côté, limite orientale rectiligne cassée par l’encoche sombre.

 

Quelques années plus tard, je l’ai même vu une fois avec mon T 120 et l’indispensable filtre H bêta !! ceci chez moi !!! Je ne pense pas que je pourrai recommencer cette délicate observation dans un diamètre aussi petit car ma vue a certainement baissé avec l’âge… comme je le constate en comparant avec des jeunes « loups », mais l’expérience peut niveler en partie cette baisse et dans le cas de l’observation de B 33, d’aspect très inhabituel par rapport à une observation classique du ciel profond, cela peut jouer assez fortement.
 

Depuis, je m’amuse à la revoir chaque hiver chez moi même quand le ciel n’est pas top, toujours avec un filtre H bêta, mais avec un plus gros dobson. J’avoue que je crois n’avoir jamais trop cherché à la voir sans filtre tellement l’effet du filtre est net ; c’est plutôt un truc à faire sous un ciel bien plus pure en montagne.

 

… tiens je viens de découvrir ici plus haut quelques lignes « d’Etoilesdesecrins » qui parlent de moi avec cette observation ;)

Edited by Alexandre Renou
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Serge, comme pour la plupart des objets deep sky un peu délicats, une fois qu'on les a vus ou soupçonnés, on peut recourir à des instruments inférieurs avec de bonnes chances de succès même si on en verra moins, il restera toujours le plaisir de la détection.

Je ne pense pas que B33 "filtré" soit une preuve à 100% de qualité de transparence du ciel mais la visibilité de IC 434 si. Je voyais encore très faiblement B33 l'autre coup sous un ciel avec PQ au T600. Et avec le filtre 486nm, c'était assez net, juste avec les contours moins tranchés qu'une nuit sans lune.

Comme les filtres sont évoqués ici, si je me souviens bien, il y a une petite réponse avec le filtre bleu pour ceux qui n'ont ni l'UHC, ni le HBêta.  

Merci Alexandre pour ton expérience sur la Tête de Cheval et à tous les autres qui ont répondu après coup... Donc encore +2 pour le T400.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

Merci pour vos partages d'observations du fameux dada céleste.
 

Le 19/01/2019 à 14:28, serge vieillard a dit :

Ce truc qui coupe le champ de l'oculaire en 2

C'est probablement la description qui résume le mieux la vision que l'on peut en avoir.

Ma première observation de cet objet était le 2 décembre 2016, au T250. Le conditions étaient excellentes. Un bon seeing et surtout une mer de brouillard au dessus du Léman qui filtrait donc la PL.
La vision a surtout été rendue possible avec le Hβ. Je l'avais dessinée malgré le froid.

6535-1480775263.jpg

Je l'ai depuis observée à plusieurs reprises. La dernière fois au T350 lors de mon run de Décembre 2018 à l'OHP.

Astronomicalement
José

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Echec confirmé hier soir au T300 à 56 et 96 X, sous ciel correct de collines sans transparence exceptionnelle, et surtout sans HBeta.

La bande nébuleuse est à peine devinée et encore sachant qu'elle doit se trouver là, mais absolument nada pour le dada.

 

Par contre la nébuleuse autour de l'étoile proche (NGC 2023 de mémoire) est évidente et brillante.

 

Et jolie surprise sur NGC 2024 que je n'avais quasi pas vue la dernière fois, me faisant dire qu'elle était presque aussi faible qu'à 4 ou 5 pouces  !

Je ne sais pas ce que j'avais foutu, mais hier soir elle était évidente sans être lumineuse, bien coupée en deux et avec même de faibles irrégularités.

 

Edited by etoilesdesecrins
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@etoilesdesecrins Ce que tu écris là ne m'étonne pas. J'ai aussi tenté plusieurs fois l'observation

 

Il y a 1 heure, etoilesdesecrins a dit :

sous ciel correct de collines sans transparence exceptionnelle, et surtout sans HBeta

 

Et

 

Il y a 1 heure, etoilesdesecrins a dit :

au T300

 

Sans plus de résultat ! Sauf que dans mon cas, rien n'est apparu, pas même la "bande nébuleuse".

 

Ta description de NGC 2024 correspond aussi très bien à mes souvenirs d'observation au T300 ou 350.

 

NGC 2023 ne me dit rien, je viens de voir sa photo mais ça a l'air d'être minuscule, j'y ferai attention la prochaine fois !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now